Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quels sont les meilleurs moyens pour apprendre le russe ?

De Alexia, publié le 09/08/2017 Blog > Langues > Russe > Parler Russe : Quelles Méthodes ?

Le russe parlé par 260 millions de locuteurs est considéré comme la troisième langue la plus complexe à apprendre selon la plateforme d’apprentissage MosaLingua.

Dès lors, quelles sont les meilleures méthodes pour apprendre à parler russe comme un local ?

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Comment apprendre à parler russe seul ?

Comment apprendre le russe en autodidacte ? Challenge accepted !

Pas le budget pour faire une école de langue russe ? Ou simple challenge personnel ?

Dans tous les cas, sachez qu’il est possible d’apprendre le russe en autodidacte mais que ça demande beaucoup de motivation et de travail.

Comment y parvenir ?

Internet est votre ami, comme souvent. Sites, applications, films en V.O, classiques de la littérature russe en ligne… Tous les supports peuvent s’avérer utiles pour apprendre le russe gratuitement ou presque et surtout sans l’aide de personne.

Parmi les applications qui ont fait leurs preuves, nous vous conseillons sans hésiter Memrise pour progresser en vocabulaire russe. L’apprentissage des langues peut se faire de manière ludique et c’est ce que propose Memrise. Le jeu de memory cards vous permet d’apprendre rapidement et en vous amusant. Et en plus, c’est gratuit.

Parmi les sites internet indispensables lorsqu’on apprend le russe, rendez-vous sur Le Russe Facile. C’est certainement le plus complet en termes de leçons, d’articles plus ludiques et de point culture sur la Russie.

Enfin, n’hésitez pas à écouter les infos, écouter la radio, regarder des films en V.O, sous-titrer vos séries préférées en russe, lire le journal, changer la langue de votre téléphone… Immergez-vous dans la langue russe, c’est le meilleur moyen de progresser en vue d’un voyage en Russie ou d’un poste qui vous attend là-bas.

Parler russe : quelles sont les principales difficultés ?

Quels exercices de grammaire russe privilégier au début ? Le site russe-facile est plutôt bien fait pour apprendre facilement.

Mais rassurez-vous, l’alphabet russe est bien plus facile à apprendre que les caractères chinois. Sur les 33 lettres, 7 sont latines et 9 sont grecques, ce qui peut faciliter l’apprentissage. Restent 15 lettres russes et un signe dur et un signe mou.

La prononciation pose parfois problème. Il est plus aisé d’apprendre une langue quand on est enfant car notre cerveau, notre langue et notre palais sont encore malléables et peuvent encore s’adapter aux phonèmes des différentes langues. Les règles de phonétique en russe sont bien différentes que les règles françaises. L’accent tonique par exemple peut être un souci pour un français puisqu’il se déplace dans le mot selon la déclinaison.

Si vous avez fait du latin, de l’italien ou de l’allemand, les déclinaisons ne seront pas un problème. Dans le cas contraire, elles peuvent poser quelques difficultés. En russe, il existe 6 déclinaisons :

  • Le nominatif,
  • L’accusatif,
  • Le génitif,
  • Le datif,
  • L’instrumental,
  • Le locatif.

Elles modifient la terminaison d’un adjectif, d’un pronom ou d’un nom en fonction de trois critères : le cas, le genre et le nombre.

Enfin, le dernier aspect sur lequel tous les apprenants de langues étrangères (ou langue maternelle) butent, c’est bien évidemment la grammaire et la conjugaison. Bête noire de tous, la grammaire russe ne présente que deux formes possibles pour un verbe :

  • Le perfectif : pour décrire une action passée, future ou unique,
  • L’imperfectif : pour décrire une action présente, qui se répète ou non révolue.

En revanche, le verbe « aller » pose plus de difficultés. Si en français on l’utilisera pour tout (aller à l’école, aller au cinéma, aller au supermarché…), il existe des verbes spécifiques en russe pour chacune de ses actions.

Combien de temps faut-il pour parler russe ?

Il est quasiment impossible de prédire à quelle vitesse un apprenant peut maîtriser une langue. Cela dépend d’énormément de critères à commencer par l’objectif de base.

Quel niveau l’apprenant veut-il atteindre ?

Savoir parler russe couramment aura une connotation différente pour les uns et les autres. Cela peut simplement être savoir se débrouiller dans la vie quotidienne et avoir des conversations sur des sujets basiques avec des natifs alors que pour d’autres ce sera tenir des conversations sur des sujets géopolitiques complexes sans sourciller.

Dans les deux cas, le temps d’apprentissage et le nombre d’heures nécessaires ne sera pas équivalent.

Deuxième critère à connaître : quel est le temps que vous pouvez consacrer à l’apprentissage de la langue russe ?

Apprendre une langue passe par de la rigueur et du travail. Le moyen le plus efficace de progresser et d’apprendre des mots russes est de travailler tous les jours. 20 minutes par jour sont suffisantes et diablement plus efficaces qu’une heure une fois par semaine.

Le temps est quelque chose dont tout le monde semble manquer mais je pense que ce n’est qu’une question de priorité. Que faites-vous dans les transports en commun ? Rien ? C’est un temps que vous pouvez exploiter. Combien de temps passez-vous sur Facebook par jour ? 1h, 2h, peut-être plus ? Ce temps pourrait être employé à apprendre du vocabulaire russe.

Il suffit simplement d’un peu de volonté et d’organisation pour trouver un « trou » dans son emploi du temps de ministre.

Dernier critère difficile à appréhender : la capacité de concentration et la possibilité d’apprendre une langue rapidement. La capacité de concentration sera plus ou moins longue selon les personnes. A vous de trouver votre temps idéal. Essayer de travailler à tout prix alors qu’on n’est pas concentré est totalement contre-productif et démotivant.

Question subsidiaire : connaissez-vous déjà une autre langue que la vôtre ? Si oui, il sera plus facile d’apprendre une nouvelle langue. En effet, les mécanismes sont déjà connus par vous et il suffira de les activer pour la langue russe.

Comment améliorer ses compétences linguistiques en russe ? Quand on apprend une langue, il y a toujours des éléments cachés…

Est-ce possible de travailler en Russie sans parler russe ?

Il s’avère à première vue compliqué de se débrouiller sans maîtriser un seul mot de russe dans le pays de Tolstoï.

La Russie n’est pas dans le bas du classement dans sa maîtrise de l’anglais mais elle se situe tout de même en-dessous de la France. Elle est le premier pays à être classée « faible maîtrise de l’anglais » sur 77 pays classés par EF Education First.

Cependant, ces résultats sont à nuancer :

  • Ils prennent en compte uniquement la population adulte et les personnes âgées de plus de 60 ans sont comptabilisées dedans. Or, ce ne sont pas celles qui maîtrisent le mieux l’anglais,
  • L’anglais a une place plus importante dans les grandes villes comme Moscou, Saint-Pétersbourg ou encore Novgorod qu’au fin fond de la Sibérie.

Il sera beaucoup plus facile de s’intégrer en Russie sans parler russe sur des métiers spécifiques comme l’œnologie, la cuisine ou encore la boulangerie, car l’expertise française est recherchée. Sur d’autres emplois, il est évident qu’un employeur privilégiera le candidat qui sait déjà parler russe.

Pensez aux entreprises françaises implantées en Russie ! Danone, L’Oréal, Auchan, Renault… Elles sont nombreuses et le français ou l’anglais seront privilégiés en leur sein. Votre départ sera en outre facilité par un accompagnement de l’entreprise.

Prenez quelques cours de russe avec un professeur russe avant de partir, ça ne mange pas de pain comme on dit ! Quand on travaille dans un pays étranger, on y vit aussi. On a donc besoin de connaître quelques termes génériques qui peuvent nous aider dans la vie courante. Et puis, c’est la moindre des choses d’essayer de s’intégrer réellement au pays qui nous accueille, non ?

Comment travailler en Europe de l'Est ? Les compagnies françaises sont bien implantées en Russie pour vous faciliter la tâche.

Peut-on parler russe rapidement ?

Même si le russe est réputé difficile, avec une bonne méthode et de la motivation, on peut apprendre rapidement les bases du russe.

Après quelques cours de langue russe, un apprenant maîtrisera l’alphabet et quelques expressions russes indispensables. Ainsi, il sera possible d’avoir une conversation basique avec un natif au bout de quelques semaines ou quelques mois. L’accent sera mis sur l’expression orale plutôt que sur l’aspect grammatical pour ne pas être décourageant dans un premier temps.

Pour atteindre un niveau intermédiaire voire un niveau avancé, cela prendra un peu plus de temps. On ne maîtrise pas toutes les subtilités d’une langue en quelques semaines.

Les experts linguistiques estiment que la maîtrise courante (fluent) de la langue de Dostoïevski prend une dizaine d’années. Pour obtenir un niveau avancé, il faut compter entre 2 à 5 ans selon, bien sûr, le rythme d’apprentissage, le sérieux de l’apprenant et la méthodologie utilisée.

MosaLingua ou Babbel proposent des solutions quasiment clés en main pour prendre des cours de russe en ligne et s’améliorer rapidement.

Prendre quelques cours avec un professeur n’est pas inutile non plus, si votre budget vous le permet. Il vous aidera pour prononcer des mots compliqués ou en apprendre plus sur la culture russe par exemple.

Enfin, travailler un peu tous les jours, on ne le dira jamais assez, est la meilleure méthode pour progresser rapidement et espérer maîtriser la langue russe rapidement.

En synthèse :

  • Plusieurs méthodes s’offrent à un apprenant au niveau débutant en russe : apprendre seul, prendre des cours, apprendre grâce à un correspondant Skype… A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.
  • Gardez simplement à l’esprit que le russe est une langue qui comporte quelques difficultés comme l’alphabet, la phonétique ou encore la grammaire. Mais rien d’insurmontable avec du travail et de la rigueur.
  • Devenir bilingue en russe prend entre 5 et 10 ans mais maîtriser les bases de la conversation est possible en quelques semaines ou quelques mois tout au plus.
  • Enfin, si vous espérez partir travailler en Russie, mieux vaut avoir quelques bases pour trouver du travail plus facilement.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz