Page d'accueil
Donner des cours

Cours russe avec des professeurs expérimentés

643 cour de russe à Paris

Quel est votre niveau ?

Cours particuliers avec Superprof

Notre sélection de professeurs
de russe à Paris

Voir plus de professeurs

4.9 /5

Des professeurs stars avec une évaluation moyenne de 4.9 étoiles et plus de 144 avis.

23 €/h

Les meilleurs prix : 93% des professeurs offrent le 1er cours et l'heure coûte en moyenne 23€

10 h

Rapide comme l'éclair, nos professeurs vous répondent en moyenne en 10h.

01

Trouvez votre
professeur parfait

Consultez librement les profils et contactez votre fantastique professeur selon vos critères (tarifs, diplôme, avis, cours à domicile ou par webcam)

02

Organisez vos
cours

Echangez avec votre professeur pour lui préciser vos besoins et vos disponibilités. Programmez vos cours et réglez-les en toute sécurité depuis votre messagerie.

03

Vivez de nouvelles expériences

L'incroyable Pass Élève vous donne un accès illimité à tous les professeurs, coachs et masterclass pendant 1 an. Une année pour découvrir de nouvelles passions avec des personnes fabuleuses.

Nos anciens élèves de Paris
évaluent leurs profs de russe

Parcourez tous nos cours de russe

Professeur de russe et cours de langue russe

Cours de russe Paris !

Привет ! (Bonjour !) Vous avez envie de lire la littérature russe de L. Tolstoï à F. Dostoïevski, d’A. Pouchkine, A. Tchekhov, et I. Tourgueniev en passant par V. I. Lénine, sans recourir aux compétences d’une traductrice ou d’un traducteur ? 

Vous souhaitez apprendre une nouvelle langue pour opérer une reconversion professionnelle dans la capitale française ? 

Envie de découvrir langue et culture russes ?

Devenir russophone avec Superprof Paris, c’est possible et nos professeurs s’adapteront à votre niveau pour vous faire progresser rapidement. 

Voici l’essentiel de notre offre de cours de russe à Paris.

La langue russe, dans le monde et à Paris

Pour un(e) francophone, apprendre la langue russe semblera peut-être plus difficile, en apparence, qu’apprendre l’espagnol ou qu’apprendre l’italien. Il faudra en effet apprendre l’alphabet russe, qui est un alphabet cyrillique. 

Puis, l’apprenant sera confronté(e) à la mémorisation du vocabulaire russe, à la conjugaison russe, à des règles de grammaire inhérentes à la langue de Tolstoï. 

La culture russe est de surcroît différente de la nôtre : tandis que les frontières sont poreuses entre les langues romanes (français, espagnol, italien, roumain, portugais) grâce à l’héritage du latin vulgaire, la proximité interculturelle entre France et Russie est moins grande qu’avec nos voisins anglais, espagnols ou italiens. 

Il n’y a donc pas le choix, il faut prendre des cours de langue russe pour pouvoir se débrouiller dans cette langue.

L’histoire de Paris et de France sont néanmoins liées à celle de la Russie, les deux pays ayant été ennemis, alliés ou partenaires au fil des siècles. 

Le premier accord d’alliance franco-russe fut signé en 1892, et s’immortalisa par la venue du tsar Nicolas II à Paris en 1896. Au 20ème siècle, la Russie fut un allié puissant de la France lors des deux guerres mondiales et c’est un partenaire commercial de premier plan : en 2015, la France était le second fournisseur européen derrière l’Allemagne et le 5ème partenaire mondial de la Russie. 

Aujourd’hui, on estime à 115 000 le nombre de citoyens d'origine russe vivant en France, principalement à Paris, Lyon et Nice. 

Dans le monde, on recense 280 millions de locuteurs russophones, ce qui fait du russe le septième idiome le plus parlé au monde après le mandarin, l’anglais, l’espagnol, l’arabe, l’hindi et le français. 

La langue russe est usitée par 145 millions de personnes en tant que langue maternelle tandis que 135 millions de personnes utilisent le russe comme seconde langue. 

Outre la Fédération de Russie, le russe est l’une des langues officielles de plusieurs pays d’Europe de l’Est et d’Asie du nord : Abkhazie (Géorgie), Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Gagaouzie et Transnitrie (Moldavie), Ossétie du sud. Langue officielle de communication au sein de la Communauté des Etats Indépendants, il s’agit aussi de l’une des langues officielles de l’Organisation des Nations Unies et de l’Organisation de Coopération de Shanghai. 

Enfin, il faut noter que savoir parler russe peut aussi aider à se faire comprendre dans des pays où l’alphabet cyrillique est encore employé, dans les Balkans - Bosnie-Herzégovine, Serbie, Monténégro, Macédoine, Bulgarie – et en Mongolie.

Aussi, en raison des vagues migratoires successives liée à l’Histoire, Israël, l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis et bien d’autres pays comptent une importante communauté de russophones sur leur territoire. 

La diaspora russe est la plus étendue du monde, avec 25 à 30 millions de personnes Russes, vivant à l’étranger, dont à Paris. 

Apprendre le russe dans la capitale française permet donc de parler une langue influente, jouant un rôle majeur dans le monde, tant sur le plan économique, politique et géopolitique qu’historique et culturel. 

Si le russe est concurrencé par l’apprentissage des langues chinoises et par l’anglais dans les anciennes républiques socialistes de l’URSS, il n’en reste pas moins que le poids de la langue russe dans le monde demeure important.


La langue russe : alphabet et grammaire russe


La langue russe est une langue indo-européenne appartenant au groupe des langues slaves orientales. Sa forme actuelle est le russe littéraire moderne. Au 18ème siècle, c’est la grammaire de Lomonossov qui a réuni dans un même système langagier le russe parlé et le slavon (langue écrite de l’Eglise orthodoxe). 

Apprendre une langue étrangère implique indubitablement de s’initier et de se familiariser aux tonalités et à l’intonation des nouveaux mots. Dans la langue russe, l’accent tonique des mots est variable : il peut se déplacer d’une syllabe à l’autre selon le contexte. 

C’est donc un langage accentué. 

L’écriture russe utilise 33 lettres, avec deux phonèmes distincts par consonne et celle-ci est phonologique : comme l’occitan ou le castillan, le russe s’écrit comme il se prononce.

D’un point de vue grammatical, le russe est une langue flexionnelle comportant six cas dans sa déclinaison (comme dans la langue latine) : nominatif, génitif, datif, accusatif, instrumental et locatif. C’est un idiome où trois genres coexistent (masculin, féminin, neutre), à l’instar de la langue allemande. 

L’on peut supposer que la partie la plus difficile pour la compréhension du russe sera donc la mémorisation de l’alphabet cyrillique.

Les raisons d’apprendre la langue russe

Vous êtes à Paris, la «Ville Lumière», pays de Voltaire et d’Hugo. Pourquoi la langue russe ? Il y a de nombreuses raisons de prendre des cours particuliers ou de vouloir apprendre à parler russe, couramment comme un natif.

En premier lieu, parce que c’est une langue de communication : devenir russophone à Paris va permettre de communiquer avec des russophones qui ne parlent pas un mot d’anglais. 

Des millions de touristes Russes viennent tous les ans visiter Paris, de la tour Eiffel au musée du Louvre. Savoir prononcer quelques mots russes peut vous donner l’occasion d’entrer en contact avec eux, ou de leur indiquer une direction, un lieu à visiter, expliquer l’Histoire de Paris, de la butte Montmartre, etc.

Suivre un cours intensif avec un de nos enseignants peut être bénéfique notamment pour préparer un séjour linguistique en immersion à Saint-Pétersbourg ou un voyage en Russie pour les vacances. 

Votre formation en langues slaves est un pont d’accès aux autres langues slaves : lingua franca des pays de l’est, connaître le russe aide à la compréhension orale d’autres langues vivantes telles que le serbe, le moldave ou le bulgare.

Surtout, la Russie représente un marché économique en plein essor : la plupart des personnes sont anglophones, germanophones ou hispanophones, mais elles sont plus rarement russophones. Or disposer de compétences linguistiques et d’un niveau avancé en russe sont un puissant signal d’employabilité auprès d’entreprises et de recruteurs Russes. 

Vous nous voyez venir ? Et si prendre des cours à domicile avec un de nos professeurs permettait de trouver du travail en Russie ? Economie, finance, tourisme, agro-alimentaire, défense, droit, sciences, technique, recherche et développement, industrie aérospatiale, médicale, culturelle : les secteurs d’activité où l’on pourrait rechercher vos compétences français-russe sont nombreux. 

La crise de 2008 a redistribué les cartes de la demande potentielle dans les métiers liés à l’international : connaître des langues vivantes en plus de son domaine d’expertise (technique, économique ou juridique) renforce l’employabilité. Or pour la Russie, le secteur le plus dynamique est l’informatique ainsi que les professions liées aux nanotechnologies. 

La Russie est une terre idéale pour y faire des affaires : en 2015, la France était le premier pourvoyeur de flux d’investissements directs à l’étranger (IDE) en Russie et ses exportations représentaient des bien à forte valeur ajoutée. 

De fait, suivre une formation sur mesure avec Superprof ou faire des stages linguistiques peuvent ouvrir la voie à de nouveaux métiers dans les affaires entre Paris et Moscou, et augmenter votre niveau de salaire de façon significative.

Et si des cours de conversation pour perfectionner votre expression orale, instillait l’idée de devenir professeur de français langue étrangère auprès d’étudiants Russes installés dans le 1er arrondissement, dans le 17ème, ou le 15ème ? 

Pourquoi ne pas imaginer postuler en tant que professeur de russe à Paris, dans un centre de langues ou un centre culturel ?

Nos cours de russe sur Superprof à Paris

Dans un périmètre de 20 kilomètres autour de Paris Île de France, nous recensons 324 professeurs particuliers, pour un tarif horaire moyen de 24 €. 

Envie d’apprendre les chansons russes révolutionnaires ayant marqué la Révolution d’Octobre 1917, d’apprendre à se débrouiller dans la vie courante, envie de passer du niveau A2 au seuil B2 ou C1 du cadre européen commun de référence pour les langues ? 

Pour approfondir votre niveau, nos cours privés vont s’adapter à vos objectifs personnalisés.

Un premier cours est souvent gratuit, le temps d’évaluer votre niveau et d’ériger un plan de progression en fonction des attentes de chacun (préparation aux examens, soutien scolaire, consolider son expression orale, etc.

La plus grande difficulté réside dans le choix du professeur, car il faut discriminer selon 324 profils différents. Voici plusieurs critères simples à retenir et comparer :

  • Le prix,
  • Le diplôme de l’enseignant ou de l’enseignante : diplômé de l’INALCO, de l’université (LEA ou LLCE), lauréat du CAPES ou de l’Agrégation, etc.,
  • Le nombre d’années de pratique du professeur : russophone natif, étudiant parisien…,
  • Le lieu du cours : rive gauche, quais de Seine, Opéra Bastille, parc Monceau, Saint-Germain-des-Près, Butte Montmartre, 18ème arrondissement, quartier du Marais, etc.,
  •  Le public cible : scolaires, adultes, ou tous niveaux, etc.

Pour finir, un seul mot d’ordre : persévérez !