Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

De quelle manière enseigner la langue latine à des élèves ?

De Thomas, publié le 09/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Devenir Professeur de Latin ?

Tout homme qui a été professeur garde en lui quelque chose de l’écolier – Alfred de Vigny

La langue latine fait partie des piliers de la langue de Molière telle que nous la connaissons aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle bon nombre de gens se dirigent vers le professorat, notamment vers l’Éducation Nationale.

Mais entre Master meef, préparation au concours et salaire, on peut être parfois un peu perdu face à l’envie de devenir prof.

Et pourtant, le métier de professeur de latin est plein de ressources, puisque selon le rapport de l’inspection générale de l Education Nationale, on compte aujourd’hui près de 170 000 latinistes, alors même qu’ils était 10 000 en 1920. Une bonne raison pour faire de sa passion pour les lettres classiques une véritable situation professionnelle.

Mais alors comment devenir enseignant de latin et intégrer le système éducatif français ? Quels sont les moyens pour y arriver ? Toutes ces réponses, et bien plus encore, c’est par ici !

Les études et diplômes pour enseigner le latin !

Quelles études faut-il faire pour enseigner le latin ? Et oui, devenir professeur de latin et enseigner cette matière, c’est avant tout avoir été élève soi-même !

Dès le secondaire, adapter son parcours est une solution idéal, si l’on sait déjà que l’on va se diriger vers la voit de l’enseignement des humanités. Opter pour un bac littéraire, et une option latin (voire latin renforcé selon les filières) est donc un bonne base, de sorte à pouvoir préparer au mieux ses futurs études et diplômes pour enseigner le latin.

Lorsqu’on veut devenir des titulaires du diplôme d’enseignement, la voie la plus simple, la plus sûre, et la plus logique, est de se diriger vers l’Université, à travers le parcours de lettres classiques. Cette branche offre une belle connaissance de la langue et culture latine, mais aussi grecque, et française !

En toute logique, il vous faudra alors commencer par la licence, assez généraliste, mais nécessaire pour vous inscrire à la seconde étape, le Master Meef. Dans l’idée, cette étape vous permet, à la fin de la première année, de passer un concours de titularisation, qui vous permettra d’accéder au sacro-sain diplôme en fin de cursus.

Ce diplôme, c’est le CAPES ou encore l’agrégation (plus difficile et plus prestigieuse, qui vous permettra d’enseigner en fac ou en classe préparatoire). Ces diplômes, qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, sont la clé de toute titularisation, et vous permettront de devenir professeur de latin, allez, on touche au but !

Bien évidemment, vous pouvez également, en complément de cette formation académique, ou tout simplement pour vous remettre à niveau, prendre des cours particuliers de latin. Superprof est la plateforme parfaite pour ça, pensez-y !

Comment enseigner la latin au sein de l’Education Nationale ?

Qui peut passer le CAPES de latin ? Un tableau noir, une craie, et vous voici prêt(e) à enseigner le latin (après quelques efforts bien sûr !).

En France, environ 500 000 élèves suivent chaque année un enseignement de latin ou de grec dans le second degré. Une belle nouvelle, qui donne envie d’enseigner le latin au sein de l’Éducation Nationale à plus d’un !

Pour ce faire, intégrer un Master Meef (avec n’importe quelle licence) est la solution la plus logique, de sorte à tracer un parcours universitaire logique de latiniste, grâce au concours externe.

Au sein de ces études, communes à toutes les académies, on apprend la culture latine, les éléments pédagogiques essentiel, un tronc commun sur les valeurs de la société française, mais aussi une mise en situation professionnelle, grâce à des stages dès la première année de master !

À noter que parmi les quatre parcours proposés, vous pouvez également choisir de devenir CPE (conseiller principal d’éducation), mais nous sommes bien loin du latin !

La première année du master consiste donc en un concours commun d’admissibilité, qui se compose d’une épreuve de mathématiques (oui oui !), d’une épreuve de français, et d’oraux d’admission pour prouver que vous êtes à l’aise dans une situation réelle.

Puis, c’est le CAPES (ou l’agrégation) qui va devenir votre meilleur allié pour accéder au métier d enseignant de latin. Ce « Certificat d’Aptitude au Professorat du Second degré ») sera pour vous le CAPES de lettres, puisque ce dernier regroupe les humanités (dont le latin) et le français.

C’est ainsi que le Ministère de l Education Nationale a prévu sa formation ! Le concours se compose d’une épreuve d’admissibilité de 6 heures, ainsi qu’une épreuve d’admission (un entretien sur les leçons académiques et une épreuve de dossier), si vous êtes pris(e) bien sûr !

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de trouver des équivalences selon votre niveau et votre expérience, de sorte à ne pas faire cinq années d’études d’un coup ! De plus, n’hésitez pas à vous remettre à niveau avec des cours particuliers ou via le module de langues anciennes du CNED.

Et oui, un concours de recrutement externe, ça se prépare, mais vous verrez, l’enseignement du latin est une très belle discipline !

Comment devenir prof particulier de latin ?

Combien gagne un prof de latin ? Les proverbes latins s’apprennent, mais se transmettent également, à travers des cours !

Avec ou sans diplôme, sachez qu’il est possible de devenir professeur de latin malgré tout, par vos propres moyens ! Et oui, devenir prof particulier de latin, c’est un long chemin, semé d’embûches, mais rien n’est impossible, notamment lorsqu’on sait comment s’y prendre, et nous sommes là pour ça !

Tout d’abord, l’étape des études est celle qui sera la plus logique et légitimisante pour acquérir des connaissances et un méthodologie en latin. Il ne s’agit pas de la solution la plus simple, puisqu’on parle ici de cinq années, en partant du lycée. Il vous faudra alors :

  • Obtenir votre baccalauréat (le bac littéraire est celui que l’on préconise),
  • Obtenir une licence (on conseille celle de lettres classique),
  • S’inscrire en Master MEEF, spécialité « lettres »,
  • Obtenir le CAPES (ou l’agrégation) en lettres.

Il faut bien préciser que, pour être professeur particulier de latin, aucun diplôme n’est nécessaire. Il s’agit tout simplement d’un pass qui vous accordera plus de crédibilité auprès des élèves potentiels, et d’un socle de connaissances nécessaire à l’enseignement.

Ce pass, vous pouvez vous le créer par vos propres moyens, en vous forgeant sans études établies. Par exemple, connaissez vous le CNED, dont nous avons déjà parlé ? Ce centre d’enseignement à distance propose notamment le module d’apprentissage des langues anciennes, qui permet une remise à niveau pour ceux qui le souhaitent.

Originellement pensé pour préparer l’agrégation, il peut tout à fait convenir à un futur professeur déjà habitué à la langue latine. Il en va de même pour Superprof, plateforme de cours en ligne, qui saura, grâce à tous les professeurs présents en France, vous donner la base pour enseigner !

Quoiqu’il en soit, prenez autant de cours que vous voulez, mais le principal atout sera votre passion pour la langue et la culture latine, votre pédagogie, et votre volonté d’enseigner. Car oui, professeur de latin, c’est avant tout vouloir partager !

Et comme être prof de latin particulier, c’est maîtriser absolument tous les points de langue, et se placer en support pour des élèves, voici une petite liste d’ouvrages pour bien assimiler les rouages de cette langue ancienne, et ne pas stagner avec des cours de surface :

  • La Méthode de langue latine d’Etienne Famerie, Michel Dubuisson et Arthur Bodson, est une bonne base pour apprendre les fondements latins, avec des exercices et leurs corrigés,
  • Le “Le latin en 15 leçons“, de Jean-Michel  Fontanier est un ouvrage très clair, concis, et facile à lire,
  • La méthode “Cambridge Latin book” est un ouvrage pensé pour les plus jeunes, qui sera idéal pour débuter le latin, même si on est adulte,
  • Le Gaffiot, véritable référence en la matière ! Il est LE dictionnaire à avoir pour être incollable sur le vocabulaire latin, et plus encore !

Que vous décidiez d’enseigner sur une plate-forme de cours comme Superprof, ou par le bouche à oreille (amis, famille, réseaux sociaux, etc.), vous n’aurez pas de souci concernant le nombre de postes ou le concours de recrutement. En prenant en compte l’intérêt de la qualité de vos cours, bienvenue chez les futurs enseignants !

Quel salaire envisager en tant que professeur de latin ?

Jusqu'à quel âge peut-on enseigner le latin ? Enseigner le latin devant toute une classe est votre objectif ? C’est possible !

Du professeur des écoles au maître de conférences, le salaire d’un prof de latin peut varier du tout au tout. Même sous contrat, beaucoup de critères vont entrer en jeu, tels que l’ancienneté, le diplôme (l’agrégation est plus prestigieuse, par exemple !), ou encore la manière d’enseigner.

À titre d’exemple, sachez qu’un professeur débutant certifié touchera environ 1300€, alors qu’un professeur de collège et lycée touchera en moyenne 1500€. Ce salaire est 30% supérieur à celui des professeurs des écoles, en sachant qu’il s’agit donc bien là d’un salaire de prof de lettres !

Car le latin n’est plus une discipline à part entière lorsqu’on parle d’études, et se couple automatiquement avec la filière littéraire globale. Par ailleurs, en parallèle, des primes existent dans l’Éducation Nationale :

  • 100€ par mois en plus si vous êtes professeur principal,
  • 40€ par heure supplémentaire,
  • 2,30€ la copie corrigée si vous êtes jury d’un examen.

Ces primes, si elles sont occasionnelles, sont toujours bonnes à prendre, non ?

Dans un deuxième temps, le salaire à envisager en tant que professeur de latin agrégé est un peu supérieur qu’un enseignant qui dispose du CAPES. Alors que ce diplôme peut vous permettre d’enseigner en Université ou en classe préparatoire, le salaire d’un enseignant bien avancé serait d’un peu plus de 3000€, pas mal non ?

Par ailleurs, un enseignant/chercheur, après un Doctorat, pourra espérer 4500€ en fin de carrière. On comprend donc vite que pour un prof de latin, les salaires sont assez variables selon les diplômes et les expériences.

Il en va de même lorsqu’on souhaite enseigner le latin par ses propres moyens. En s’inscrivant sur des plateformes de cours en ligne comme Superprof, on peut espérer un tarif horaire de 25€ en moyenne pour une leçon, selon le prestige et la qualité de son profil.

Pour une semaine de 25 heures de cours, comptez donc 2500€, mais ça n’est évidemment qu’une estimation, le tout est de savoir s’adapter et trouver des clients réguliers. Courage !

Qu’il s’agisse de professeur de collèges et lycées, d’enseignant en classé prépa ou à domicile, être prof de latin est un choix de carrière tout à fait honorable, qui met la culture générale sur un piédestal, et donne aux élèves le pouvoir de s’intégrer au monde avec la culture comme alliée. Leur avenir est entre vos mains, pensez-y !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
avatar