Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

De quelle manière devenir professeur de langue latine pour l’État ?

De Thomas, publié le 04/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Enseigner le Latin au sein de l’Education Nationale ?

On ne peut pas réformer l’Education Nationale sans les enseignants – Lionel Jospin

Du baccalauréat aux études supérieures, le latin est une spécialité qui reste un socle de notre langue française actuelle. L éducation nationale est, quant à elle, le pivot de nos connaissances et de notre système scolaire tel que nous le connaissons. Réunir les deux équivaut alors à devenir professeur de latin, et à incarner cette transmission.

Parmi les élèves ayant étudié le latin en cinquième, plus de 96 % obtiennent leur brevet deux ans plus tard, selon le Ministère de l’Éducation.

De la première et terminale, en passant par la formation générale, le latin est donc accessible à l’enseignement, encore faut-il savoir comment devenir cet acteur du système éducatif, spécialiste des humanités, des auteurs latins, et de la linguistique de langue ancienne.

Quelle est la norme académique pour enseigner le latin ? Comment intégrer l’Education nationale dans ces perspectives éducatives ? On vous répond ici !

La formation pour enseigner le latin au sein de l’Education Nationale

Qui est le chef de l'éducation nationale ? Si Jean-Michel Blanquer, notre ministre de l Education, régie la réforme du lycée, il est également le garant de la formation post bac !

Alors qu’à l’école primaire, le latin ne figure pas parmi les disciplines les plus enseignées, on peut partir du principe que cette matière commence à réellement être intéressante pour les collégiens. Devenir professeur(e) de latin, c’est donc partir du principe qu’on n’aura pas souvent affaire à des enfants, mais bien à des élèves plus matures.

Et qui dit plus matures, dit plus à même de comprendre et d’assimiler les concepts et autres déclinaisons propres à la langue latine. Intégrer l’éducation nationale comme enseignant, c’est donc s’assurer qu’on sera le pivot culturel de ces élèves. Mais comment y arriver ? En passant par les études nous-mêmes, évidemment !

La formation de base pour enseigner le latin

Pour enseigner dans les collèges et dans les lycées, le cursus le plus logique et le plus simple est de suivre une licence, en adéquation avec nos ambitions.

Ici, la licence la plus indiquée est naturellement lettres classiques (et non lettre modernes), qui s’imposera comme le pivot d’enseignements spécialisés dans les humanités et les langues anciennes, pour un apprentissage du latin plus poussé.

Au programme : de la culture latine, du grec, de la langue vivante, mais aussi de la méthodologie, qui vous donnera les clés pour la suite de vos études. Cette partie est très importante, et non facultative, pour intégrer l’Éducation Nationale comme prof de latin français.

La seconde étape, qui s’avère être la plus essentielle et la plus constitutive de votre futur métier, est de vous inscrire en master MEEF. Tout d’abord, avant d’expliquer ce qu’est ce master et en quoi il est votre allié, sachez que vous pouvez l’intégrer avec n’importe quelle licence, en langues mortes comme en archéologie.

Votre profil (et, de fait, votre dossier) sera tout simplement plus logique et plus avantagé avec une licence en lettres classiques, voie parfaite et idéale pour l’intégrer dans la belle discipline qu’est le latin.

Car oui, qu’on se le dise, il est toujours plus facile de s’intégrer dans sa propre discipline, plutôt qu’en histoire géographie, par exemple !

Envie de donner des cours de latin débutant en ligne ?

Le master MEEF : enseigner le latin au sein de l’Education Nationale

Quel est l'avenir des professeurs de latin dans l'éducation nationale ? Enseigner le latin et le grec à des lycéens ou à des étudiants en enseignement de spécialité n’est pas compliqué, un parcours tout tracé existe pour intégrer l’éducation nationale et en faire un enseignement d exploration !

Mais alors le Master MEEF, qu’est-ce que c’est ? Créé en 2013, il s’agit tout simplement d’un parcours dédié aux métiers de l’enseignement, et dont le but concret est d’intégrer l’Éducation Nationale. Tout ce qu’on veut aujourd’hui, non ?

L’issue de cette formation est donc de vous délivrer un diplôme, au moyen de cours professionnalisants latinistes, et d’éléments pédagogiques concrets. Concrètement, le Master MEEF alterne les enseignements suivants :

  • De la théorie sur la discipline de votre choix (le latin et les civilisations latines, donc !),
  • De la pédagogie,
  • Des thèmes et un tronc commun, fondés autour des valeurs de l’enseignement public républicain, propres à l’Éducation Nationale : laïcité, lutte contre la discrimination, citoyenneté, écologie, etc.
  • Des enseignements professionnels comme la conduite à adopter en classe, les fondements de l’orientation, etc.
  • Des stages dès la première année, et en alternance dès la deuxième année.

Concrètement, grâce à cette formation, vous pourrez alors devenir professeur des écoles, professeur dans l’enseignement secondaire, mais aussi conseiller principal d’éducation (CPE). Intégrer l’Éducation Nationale dans toute sa splendeur quoi !

Ce même Master se découpe en trois, voire quatre, parties :

  • Le 1er degré, qui destine au métier de professeur des écoles,
  • Le 2ème degré, qui mène à la voie de l’enseignement en collège et en lycée (hors agrégation, dont nous parlerons plus tard),
  • La mention d’encadrement éducatif, qui vous destinera au métier de CPE,
  • La mention « pratiques et ingénierie de la formation », qui dirige vers les métiers de l’éducation et de la formation.

Quoiqu’il en soit, le Master MEEF se prépare dans une École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE), qui se trouve dans la plupart des Universités !

Le concours d’enseignement

Bien évidemment, devenir professeur de latin en intégrant l’Éducation Nationale implique nécessairement de réussir le concours inhérent à la formation MEEF. Car oui, pour être titularisé, un concours se déroule à la fin de la première année.

Il est impératif de l’obtenir pour pouvoir enseigner Cicéron et la première déclinaison. Et concrètement, il se compose de cette manière :

  • Une épreuve de français et une épreuve de mathématiques (et oui, même pour être prof de latin !), qui composent les épreuves écrites d’admissibilité,
  • Les oraux d’admissions, qui consistent en une mise en situation et un entretien de motivation.

Si vous échouez à ce concours, on vous conseillera une réorientation, alors ne perdez pas espoir, et travaillez, le latin est à portée de main, et la culture générale aussi !

Ca n’est qu’en deuxième année de Master que vous intégrerez (enfin) le parcours que vous souhaitez. En l’occurrence, pour enseigner le latin, le parcours Lettres est le plus adapté. Ce dernier vous conduira au CAPES, Saint-Graal pour enseigner. Et oui, que de concours, merci le rectorat !

Envie de donner des cours latin 4eme ?

Le CAPES de latin pour intégrer l’Éducation Nationale

Comment enseigner le latin à une classe de collège ? Travailler, travailler, travailler, tel sera le mot clé pour intégrer l’Éducation Nationale, et réussir les concours de prof de latin ! Courage !

Le CAPES (certificat d’aptitude au professorat du second degré) de latin est en réalité le CAPES de lettres (le parcours lettres classiques n’existant plus depuis 2013), qu’il vous faudra obtenir au moyen d’un concours, pour être enseignant de langue latine.

Il se compose d’une épreuve d’admissibilité en 6 heures (une épreuve de composition, et une épreuve de langues et cultures), puis, si vous êtes pris(e), d’une épreuve d’admission.

Cette dernière se compose d’une leçon sur les programmes académiques des classes de collège et de lycée, et d’une épreuve sur dossier, accompagnée de question concrètes.

Si vous réussissez tout ceci, félicitations, vous voici prêt(e) à intégrer l’Éducation Nationale et enseigner le latin dans le secondaire, en lycée professionnel ou non, vous êtes professeur(e) titularisé(e) !

Education Nationale : enseigner le latin en classe préparatoire

Pour enseigner en hypokhâgne, en classes préparatoires, le processus est un peu différent, puisqu’il vous faudra l’agrégation. L’agrégation s’obtient de la même manière que le CAPES, il s’agit tout simplement d’un diplôme un peu plus prestigieux, qui vous ouvrira un peu plus de portes d’enseignements, notamment en enseignement du latin !

À l’instar des langues vivantes ou d’un enseignement plus technologique, la scolarité d’un professeur agrégé ne diffère donc pas beaucoup des autres, il sera tout simplement plus prédestiné à enseigner dans les grandes écoles et dans les formations supérieures telles que les classes prépa.

Mais, bien évidemment, vous pourrez également enseigner en école élémentaire ou en lycée technologique, car l’apprentissage des langues se fait partout !

Dans le cas d’un Master MEEF, c’est vers le concours externe qu’il faudra se tourner, puisqu’il s’adresse aux personnes détentrices d’un bac +5, au moyen d’une épreuve d’admissibilité et d’une épreuve d’admission.

Après obtention de ce diplôme, vous serez donc professeur agrégé, et fonctionnaire de l’État. Merci le Ministère de l Education Nationale !

Education Nationale : enseigner le latin dans le cadre d’une reconversion professionnelle

Comment devenir latiniste professionnel ? Une salle de classe rien que pour vous, ça vous fait rêver ? Pour arriver à enseigner le latin dans l’Éducation Nationale, il vous faudra d’abord vous y asseoir, et suivre des cours !

Si le latin a toujours bercé votre vie, et que vous avez longtemps rêvé de l’enseigner, sachez qu’il n’y a pas de fatalité, à tout âge, c’est possible ! Bien évidemment, vous n’y arriverez pas en claquant des doigts, et réussir la formation éducative spécifique via le master d’enseignement est nécessaire.

Toutefois, selon votre parcours et votre expérience, il existe, via les ESPE, des parcours adaptés. Renseignez vous auprès de l’ESPE de votre Académie ! Qui a dit que la latin était une langue morte ?

Sachez tout simplement qu’après une licence (qu’il faudra faire si vous ne l’avez pas, même par correspondance), le master MEEF s’adresse aux personnes qui ont une licence, même par validation des acquis.

La validation des acquis par enseignements de spécialité est d’ailleurs votre meilleure allié pour gagner du temps, des années, et arriver à intégrer l’Éducation Nationale plus rapidement ! Le Ministre de l éducation nationale n’a qu’à bien se tenir, le professeur de lettres classiques arrive…

En outre, pour une petite remise à niveau, et pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à vous tourner vers des formations (non professionnalisantes) comme peuvent en proposer le CNED (pour préparer l’agrégation de latin, par exemple !), ou Superprof qui, grâce à ses enseignants qualifiés en aide latin, saura vous faire progresser en latin comme jamais !

De quoi mettre toutes les chances de son côté pour arriver à ses fins via ses spécialités et ses repères culturels ! Carpe diem !

En bref, intégrer l’Éducation Nationale pour y enseigner le latin est un processus assez simple, qui demande tout simplement de travailler, d’être passionné, et de réussir vos concours d’une main de maître. En bref, soyez incarné(e) par votre matière, le latin est une discipline riche et profonde, et votre choix humaniste est le bon !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
avatar