Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelle formation faut-il suivre pour devenir professeur de langue latine ?

De Thomas, publié le 04/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Latin > Les Études et Diplômes pour Enseigner le Latin !

Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux – Sénèque

Les langues anciennes comme le grec, et plus particulièrement le latin, ont longtemps été considérées comme des socles dans l’enseignement des langues. Ce que l’on appelait les « humanités » sont désormais un peu moins prisées, à tort ! En effet, le latin a donné bon nombre de mots que nous utilisons aujourd’hui en français.

Selon Le Parisien, 70% des postes ouverts ne sont pas toujours pourvus par les candidats à l’enseignement. Une bonne raison de se démarquer, et devenir l’un des porteurs de cette langue dite « morte », pilier de notre culture générale et de l’étude des langues en général.

Mais alors comment accéder à ce rôle si privilégié qu’est professeur de latin ? Quelle formation suivre pour enseigner la langue latine ? Voici nos réponses !

Enseigner le latin : les études et diplômes dès le secondaire

Dans quelle classe peut-on enseigner le latin ? La langue latine est une langue riche, pleine de subtilités, et l’enseigner est une très belle décision !

Depuis l’Antiquité, le latin n’a eu de cesse de nous accompagner à travers les époques, notamment jusqu’à devenir la langue française que l’on connaît aujourd’hui. Matières primordiales pour certain(e)s, la culture et la langue latine s’apprennent dès le plus jeune âge, notamment au collège et au lycée.

Si vous souhaitez devenir professeur, choisir l’option latin est un bon outil et un bon premier pas pour appréhender les rouages des déclinaisons et autres subtilités linguistiques. Toutefois, pas d’illusions : tout ne se joue pas à ce moment-là, et si vous avez choisi une autre option facultative, tout n’est pas perdu, évidemment !

Au lycée, un baccalauréat littéraire est davantage conseillé, pour la simple et bonne raison que vous y aurez des cours de latin assurés, en plus de pouvoir choisir l’option « latin renforcé » dans certains établissement. Une bonne dose de langue latine, pour préparer au mieux votre projet professionnel.

Encore une fois, les choix que vous aurez fait dans le secondaire seront juste des accélérateurs dans vos connaissances de la linguistique latine, mais ne constituent pas des critères pour être enseignant. Et oui, car au final, tout se joue au moment des études supérieures et de l’apprentissage du latin !

Enseigner le latin : les études supérieures pour y arriver

Quelle est la formation idéale pour enseigner le latin ? Pour réussir à être professeur de latin, quelques petites astuces peuvent vous être indispensables !

Vous avez obtenu votre bac L, à grands renforts de cours de latin (ou pas), félicitations ! À présent, pour atteindre votre but et entrer dans l’éducation nationale, vient le choix de votre formation.

Et oui, le grec ancien ou le latin sont certes, des langues mortes, mais nécessitent des compétences pédagogiques et culturelles, nécessaires à l’enseignement !

Et tout ceci passe généralement par l’Université, qui est la voie la plus logique et la plus simple pour y arriver.

Un petit point est toutefois à noter, si votre passion unique est le latin, et rien d’autre : il n’existe pas uniquement de professeur de latin. Vous devez, dans votre formation, suivre un cursus d’enseignant de français en parallèle, et deviendrez de ce fait, professeur de français et de latin.

C’est ce que l’on va appeler le parcours en lettres classiques, qui équivaut donc à être professeur de lettres, spécialisé dans les langues anciennes telles que le latin et le grec. Alors que vous vous spécialiserez en latin lorsque bon vous semble, cette formation est toutefois le socle d’une culture complète et solide.

À noter qu’en réalité, le coeur de la formation se joue au moment du master, et si une licence en mathématiques est envisageable, le parcours idéal reste celui de lettres et littératures anciennes.

Envie de donner des cours de latin 4eme ?

La licence

Vous voici donc inscrit(e) en licence de lettres classiques. Mais concrètement, comment se présente une formation de ce type ? Vous allez voir, c’est assez varié, et intéressant !

Dans une licence de lettres classiques, selon les Universités et les années, on retrouve des matières telles que :

  • De la culture latin et grecque,
  • De la civilisation latine et grecque,
  • De la version latine et grecque,
  • De la stylistique,
  • De la méthodologie,
  • Une langue vivante,
  • Etc.

En bref, une licence de lettres classiques vous assurera un socle en langue latine (mais aussi en civilisations) assez solide pour poursuivre des études en la matière, et devenir, qui sait, professeur(e) de latin !

Le master

Vient ensuite le moment fatidique de s’inscrire en master de lettres classiques. Un master oui, mais un master professionnel, qui vous permettra de choisir la voie la plus appropriée au professorat, l’autre branche étant la recherche. La recherche conduit logiquement à la rédaction d’un doctorat, mais elle peut vous reconduire à l’enseignement. 

Ainsi, si vous êtes dans les filières « recherche » et que vous souhaitez être professeur(e), c’est donc possible, pas d’inquiétude ! Tout est envisageable, tant qu’on a la passion d’enseigner !

Le master de lettres classiques est donc le Saint-Graal qui vous permettra d’accéder à tous les diplômes et concours possibles pour être officiellement reconnu comme enseignant. En attendant, vous voici parti(e) pour deux années de culture, de réflexion, de grammaire, et autres déclinaisons.

Ce parcours, qui se réalise à la fac, est le parcours le plus simple et le plus logique pour accéder au métier d’enseignant de latin. On peut toutefois noter qu’après le bac, une prépa littéraire en deux ans est possible (dit hypokhâgne), mais elle restera plus généraliste.

Si vous êtes sûr(e) de vous concernant votre projet professionnel, elle n’est pas forcément la solution à privilégier. Ceci étant dit, place aux diplômes !

Commencez votre expérience de professeur en latin.

Les diplômes pour enseigner le latin

Comment appelle-t-on un professeur de latin ? Pour enseigner le latin et faire travailler des élèves, il faut d’abord travailler vous même ! Courage !

Etudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain – Saint Isidore de Séville

Très concrètement, le latin peut s’enseigner de manière légitime avec deux diplômes, dont les spécificités feront que vous choisirez l’un ou l’autre : le CAPES et l’agrégation. En langue morte comme en histoire/géo, ces formations pédagogiques sont la clé pour intégrer l’éducation nationale en enseignement secondaire, voire plus.

Pourquoi ne pas proposer des cours de latin pour adultes ?

Le CAPES et l’agrégation de latin

Des collégiens aux lycéens, les latinistes en herbe pourront bénéficier de vos connaissances si vous disposez du CAPES. Vous serez alors un professeur de lettres, sur le papier !

Contrairement à l’agrégation, qui donne le titre de professeur agrégé, le CAPES donne celui de professeur certifié. En soi, la seule différence réside dans le prestige lié à l’agrégation, et au fait que le programme change chaque année pour cette dernière. Pour le point historique, tout ceci fut fixé par décret.

Le CAPES fut créé en 1950, alors que l’agrégation est née sous Louis XV. Un professeur qui dispose du CAPES n’aura pas un salaire aussi important qu’un enseignant de latin agrégé, alors que l’enseignement du latin et l’évolution professionnelle ne sera pas le même non plus.

En revanche, et vous l’aurez compris, vous n’êtes pas obligé(e) de disposer de l’agrégation pour enseigner la langue et la culture latines, et le CAPES suffira. L’avantage de l’agrégation, si elle est plus difficile à obtenir que le CAPES, sera le statut d’enseignant-chercheur, que vous pourrez obtenir si vous souhaitez faire un doctorat.

En bref, pour devenir professeur de latin en collège comme en établissement universitaire, peu importe le concours, sachez juste que l’agrégation possède plus d’avantages que le CAPES, même si elle est plus difficile à obtenir. C’est la dure loi du rectorat !

Si vous souhaitez avoir un doctorat pour devenir enseignant chercheur en Université, sachez que c’est possible une fois cette étape passée, il faudra juste de la ténacité et une belle dose de passion pour le français latin et le lexique pendant quelques années.

Une fois ce Doctorat obtenu, à l’aide d’un grand nombre d’heures hebdomadaires de travail, il convient de présenter un dossier au CNU (Conseil National des Universités) qui vous délivrera votre habilitation de Maître de Conférences. Ce titre vous permettra de postuler aux recrutements des universités.

Les statut particuliers pour enseigner le latin

Quelle est l'avenir des professeurs de latin ? Une classe pleine à craquer devant vous, c’est votre rêve ? Devenez professeur de latin !

Pour faire du latin son enseignement de spécialité et l’enseigner à des élèves, d’autres alternatives existent ! Et oui, par passion de la langue, tout est possible, et si vous ne disposez pas de diplôme en langue latine, tout n’est pas perdu.

Vous pouvez être professeur vacataire. Ce statut, assez précaire, peut être atteint après une simple licence de lettres. L’idée est qu’il s’agit là de CDD multiples, sans perspective d’évolution. Le statut de vacataire, qu’on opposera au statut de titulaire, permet néanmoins de faire de sa passion son métier : l’enseignement du latin.

Une autre solution – toujours pas diplomante – est celle des cours particuliers. Via des cours en ligne – via Superprof par exemple – ou dans des établissements spécialisés, vous pourrez donner des cours à des élèves qui souhaitent une remise à niveau, une révision de déclinaison, ou une préparation d’examen.

Votre niveau sera défini par les résultats de votre élève : de quoi se donner à fond !

Par ailleurs, vous pouvez aussi prendre des cours vous-même via le CNED, ce service de formation en ligne, qui vous donnera une remise à niveau pour pouvoir passer le CAPES ou l’agrégation. De quoi revenir sur le marché de l’enseignement et de l’éducation nationale, même après des années.

Ce module d’apprentissage des langues anciennes vous permettra de faire du latin français et de la langue ancienne votre spécialité. vive l Education !

Ainsi, au-delà même de la réforme du lycée, grâce à une formation adaptée, notamment à partir du bac, vous voici prêt(e) à atteindre le CAPES ou l’agrégation en lettres classiques, pivot d’un enseignement du latin, qui sera souvent accompagné d’études littéraires.

Allez, courage, on y croit, alea jacta est ! 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar