Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quels supports permettent d’étudier au mieux la langue latine ?

De Samuel, publié le 16/10/2017 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Apprendre le Latin ?

Un proverbe latin dit : « la preuve incombe à celui qui affirme ».

Ainsi, si l’on dit qu’apprendre la langue latine est utile et possible, il va alors falloir prouver comment réaliser cet apprentissage.

Apprendre les langues du monde antique, en particulier l’idiome latin, offre une vue imprenable sur la civilisation romaine, son histoire et sa culture.

Plus de 1500 ans après sa chute, l’Empire Romain continue de fasciner, d’intéresser, d’interpeller.

Plus généralement, l’option latin ouverte aux collégiens dès la classe de sixième – puis septembre 2017 – serait une clé, un passe-partout pour devenir multilingue plus facilement.

Apprendre une langue étrangère n’est certes, jamais facile. Cependant, l’on sait que les latinistes ont moins de mal à apprendre l’espagnol ou l’italien qu’apprendre le japonais, l’arabe, le russe ou le chinois.

Apprendre une langue morte ? Oui, car l’apprentissage du latin permet aussi de mieux apprendre le français et finalement, toutes les langues romanes de la civilisation occidentale.

Comment faire pour apprendre le latin en autodidacte, lorsque l’on a quitté les bancs de l’école ou lorsque l’on regrette de n’avoir jamais choisi l’option latin au collège ?

Grâce au monde du numérique, il est possible d’apprendre les langues anciennes (grec ancien et latin), la phonétique du latin, la mythologie romaine, le lexique latin et la grammaire latine – la désinence, la déclinaison latine, les six cas, etc. -, le tout gratuitement, le plus souvent.

Voici sans plus attendre comment se lancer dans l’étude de la langue latine et comment apprendre à déchiffrer un texte latin.

5 tips pour apprendre le latin rapidement

Quand on a le français pour langue maternelle, on connaît l’adage « tous les chemins mènent à Rome ». 

Si l’on transpose le sens des mots de cette expression latine, on peut dire que tous les moyens sont bons pour se familiariser avec le latin et les lettres classiques.

Cependant, il faut suivre un fil conducteur et travailler avec régularité pour pouvoir se débrouiller dans la langue de Jules César et surtout, pour éviter de ce dégoûter de cet enseignement.

Mémoriser rapidement un idiome : le chemin est long ! Chaque élève devra travailler dur pour maîtriser les langues européennes à la vitesse du guépard… Conseil : une seule langue à la fois, le latin par exemple.

La lecture de textes anciens conférera un regain d’intérêt pour l’analyse lexicale et linguistique autant que pour l’histoire de la littérature et de la vie quotidienne des romains.

Voici cinq astuces pour apprendre la langue latine – lingua latina – rapidement.

  • Commencer par apprendre peu de vocabulaire latin,
  • Se créer des images mentales pour mémoriser facilement le latin,
  • Mobiliser la théorie des intelligences multiples,
  • Pratiquer la répétition espacée : « saupoudrer » les révisions à intervalles réguliers,
  • Utiliser des procédés mnémotechniques (post-it, flash-card, chanter, etc.).

Chercher à assimiler l’intégralité du lexique latin au début n’est pas une bonne stratégie car l’apprenant risque de se décourager. A cela, préférer de petites listes de vocabulaire latin, des mots – expression ou locution latine – avec leur forme traduite en français.

Tout l’enjeu de l’apprentissage du latin réside dans la création d’un maximum de synapses, des zones de contact entre les neurones pour accélérer la mémorisation des mots latins.

Notre conseil numéro 1 : choisir un dictionnaire français latin pour créer une liste de mots relatifs à une pièce de la maison et y afficher la version latine uniquement sur les objets (table, lit, chaise, sol, nourriture, etc.). Augmenter progressivement le volume de mots.

Conseil numéro 2 : visualiser ce que l’on apprend.

L’apprenant pourra sélectionner des poèmes latins de Catulle, Virgile, Ovide, Horace ou Lucrèce et se représenter mentalement la situation d’un vers.

Ensuite, se faire une carte mentale pour s’aider à mieux retenir des points grammaticaux : les six cas (nominatif, accusatif, génitif, datif, ablatif, vocatif), le verbe latin, le pronom personnel, l’adjectif possessif, l’adjectif qualificatif, l’adverbe, la proposition infinitive ou subordonnée, les superlatifs, les temps (indicatif, présent, imparfait, plus que parfait, futur), etc.

Transformez le salon en véritable centre de latinité et de philologie !

Comment se déroule l’apprentissage du latin au collège ?

Déjà qu’il faut être pugnace et volontaire pour apprendre à parler couramment les langues vivantes, maîtriser les locutions de latin vulgaire usuelles telles qu’elles furent pratiquées dans le Latium, c’est un peu plus difficile.

Comment est-ce que les 170 000 latinistes inscrits à l’enseignement complémentaire interdisciplinaire (EPI) apprennent-ils le latin depuis que la réforme du Collège – impulsée par l’ex-ministre de l’Éducation Nationale N. Vallaud-Belkacem – est entrée en vigueur ?

La réforme du collège modifie l'enseignement des lettres classiques. Les atouts d’un bon prof de langue latine : être pédagogue, didactique, interrogatif, ludique et intéressant.

Sur le papier, le latin et la langue grecque sont un enseignement d’exploration ouvert à toutes et à tous.

Et sur le papier, le législateur reconnaît que l’enseignement des langues anciennes est fondamental pour comprendre notre propre langue, tant au niveau grammatical que syntaxique ou au niveau de l’analyse lexicale.

Cependant, la réforme du Collège réduit le volume horaire d’apprentissage du latin (une heure au lieu de deux heures hebdomadaires en 5ème), et étend la gamme de choix disponibles, le cours latin n’étant qu’un module parmi 8 EPI optionnels.

Certains craignent donc une désertion des élèves, voire une suppression future probable de l’enseignement d’exploration latin et hellénique.

Les nouveaux programmes de l’option latin en cours de langue et cultures de l’Antiquité affichent l’ambition de faire découvrir aux élèves la Rome antique en incorporant les notions de latin dans les autres matières obligatoires.

Résultat : des dotations horaires amoindries dans les matières obligatoires, et un survol trop rapide des bases de la langue latine, ce qui semblerait insuffisant pour bien connaître la civilisation gréco-romaine.

Apprendre le latin en s’amusant : c’est possible ?

Et si l’on jouait plutôt, pour apprendre à parler latin, à lire les textes littéraires de Cicéron, Plaute, Sénèque ou les récits de Pompéi par Pline le Jeune, pour apprendre à conjuguer les verbes irréguliers ?

Privilégier le travail au loisir pour apprendre le latin : la clé du savoir. On fait un foot ? Non, j’ai un résumé de l’Iliade et l’Odyssée à faire pour demain…

L’apprenant sera surpris d’apprendre que le verbe être à l’indicatif présent, ressemble singulièrement au français (six pronoms personnels) :

  • Je suis : sum,
  • Tu es : es,
  • Il/Elle est : est,
  • Nous sommes : sumus,
  • Vous êtes : estis,
  • Ils/Elles sont : sunt.

On dirait de l’ancien français, plutôt que du latin…

Sachez qu’il y a pléthore de sites pour apprendre en ligne, des quiz et des jeux pour se faire une véritable autoformation linguistique de cet enseignement élitiste, le tout sans aucune contrainte : pas mal, non ?

Voici quelques sites pour apprendre le latin en s’amusant :

  • Les cas latins : des textes à trous pour ne pas « perdre son latin »,
  • Le site du lycée français Alexandre Dumas à Haïti : présentation d’une quinzaine de jeux de latin,
  • De nombreux exercices intitulés « Crustula » pour apprendre la grammaire latine,
  • Le site « Gratum Studium », l’une des références pour jouer sur des thèmes variés (Guerre de Troie, mythologie romaine, Pompéi et le Vésuve, les empereurs romains (Auguste, Vespasien, Néron, Caligula, Marc Aurèle, etc.),
  • Quizz.biz : 173 quiz en lien avec l’étude de la langue latine, de la grammaire (les prépositions, la terminaison latine, l’ordre des mots dans la phrase latine, la conjonction de subordination, etc.), l’Histoire antique (le latin archaïque, la Gaule Cisalpine, Pompéi, la fondation de Rome par Romulus), et aussi des rappels de lexique latin français…,
  • Le jeu « Qui a tué Marcus Sempronius Doctus ? », développé par la faculté de lettres de l’académie de Paris en 2015 : la civilisation romaine à travers une enquête criminelle fictive,
  • Jeux-historiques.com : un jeu gratuit pour réviser sa connaissance de la Rome antique, avec comptage des points pour voir sa progression,
  • Le site Studystack.com : ludique, il permet de réviser des mots grecs ou latins avec des flash-cards rapides et simples,
  • Le site weblatinus.free.fr : trouvé in extremis, ce site présente des rappels de cours et propose des textes à trous.

L’apprentissage des langues anciennes n’aura jamais été aussi plaisant : plus besoin d’acheter un Gaffiot lourd comme une enclume, de réciter bêtement les cours de latin débutant de l’enseignement secondaire.

En jouant, les noms latins viendront facilement. La plupart des mots français avec lesquels on jongle tous les jours, possèdent une racine latine : l’occasion de se faire une remise à niveau en prime !

Nos solutions pour apprendre le latin en ligne

Internet est une véritable mine d’or pour faire des exercices gratuits. Chaque site pour apprendre le latin est différent, mais il n’y a pas besoin d’être un érudit pour pouvoir s’amuser.

Avoir le bon matériel pour pouvoir apprendre par cœur le lexique. Un crayon, un ordinateur et une feuille de papier : la base pour apprendre chaque mot.

Bien sûr, on fait de nombreuses erreurs mais c’est comme pour l’apprentissage de nombreuses langues : il n’y a qu’en se trompant que l’on retient les choses.

Quand on pense à faire des exercices en ligne de langue latine, on se rue sur tous les logiciels et les sites positionnés en première page par Google. Mais il y a aussi tous les ouvrages de latin classique numérisés.

Téléchargeables gratuitement et légalement – ils sont depuis longtemps tombés dans l’escarcelle du domaine public -, l’on peut donc lire les œuvres de Tite-Live, d’Homère, Phèdre, Sénèque et Cicéron mais attention : un dictionnaire latin français sera primordial.

Voici les autres outils disponibles pour apprendre le latin en ligne :

  • Consulter des vidéos sur Youtube pour tous niveaux,
  • S’inscrire à un Mooc de latin pour débutants,
  • Télécharger un livre de méthode de latin,
  • Acheter un logiciel (Rosetta Stone, Apprends-moi! Latin, EuroTalk, Latin : apprentissage et révisions, Assimil).

L’avantage dans l’enseignement en ligne, c’est que l’on apprend dès le premier cours comme si l’on avait des professeurs particuliers gratuitement.

La formation en autodidacte se déroule où l’on veut – grâce aux tablettes et smartphones -, quand on veut et à son propre rythme.

D’ailleurs, pour davantage de mobilité – ne pas être contraint par l’ordinateur -, une solution d’apprentissage encore plus pratique se répand sur internet : les applications de langues germaniques, langues des pays latins (Espagne, Portugal, Italie, Roumanie, France) et langue anglaise.

Le top 15 des applications pour apprendre le latin

Très utilisées pour apprendre l’anglais, l’espagnol, apprendre l’allemand, pour apprendre l’italien, le japonais, la langue arabe, prendre des cours de latin 5ème ou pour apprendre le français, le support de l’application se répand à une vitesse fulgurante.

Les applications mobile révolutionnent l'apprentissage de la langue latine. Même en vacances sur le continent latino-américain, on ne perd pas le fil : s’habituer à 15 minutes de latin tous les matins !

Selon une étude du CREDOC menée en 2016, 48 % des Français téléchargent des applications mobile. 

On s’en sert pour apprendre un idiome indo-européen, alors pourquoi pas pour le sanskrit, le latin ou apprendre le grec ancien ?

Idéale pour réviser un examen d’entrée – à Khâgne et Hypokhâgne, en CPGE, par exemple -, pour décrocher une mention au baccalauréat ou satisfaire sa curiosité, l’application de latin permet en même temps de réviser ses cours d’histoire et de se rendre compte de origine latine.

Les avantages de l’application :

  • On apprend où on veut, quand on veut, ce que l’on veut,
  • On peut suivre les cours sans être connecté à internet,
  • On travaille sans contrainte,
  • On étudie le latin et toute la civilisation romaine dans son ensemble.

Voici pour finir une liste d’applications à télécharger :

  • Memrise,
  • LingQ,
  • Parler latin,
  • Latin, exercices et corrigés,
  • Latin trainer (en anglais),
  • Vice verba,
  • Latin voc,
  • Habemus ABCDErasme : vive le latin !

Se souvenir des citations latines, lire le missel et sa littérature ecclésiastique (pourquoi pas), être en quête d’apprentissage de nouveaux mots, approfondir son niveau, savoir traduire un texte latin vers le français, sont autant de motivations d’apprendre cet idiome.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar