Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Tout savoir sur la langue latine

De Alexia, publié le 12/02/2018 Blog > Soutien scolaire > Latin > Questions et Réponses sur le Latin

En 20 ans, le nombre de latinistes a été divisé par deux.

Pourtant cette langue est utile à bien des égards : apprentissage des langues latines, compréhension de notre langue, amélioration de l’orthographe, assimilation de l’histoire antique et de la mythologie…

Si vous faites du latin, peut-être voudrez-vous en savoir plus sur cette langue ancienne :

  • Comment a été inventé l’alphabet latin ?
  • Comment apprendre cet idiome éteint facilement ?
  • La grammaire français est-elle influencée par le latin ?
  • Quelles langues officielles ou non sont issues du latin ?

Autant de questions auxquelles répond cet article.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

D’où vient l’alphabet latin ?

Quel est le nom latin de Charlemagne ? Carolus Magnus est à l’origine de l’officialisation des minuscules.

L’écriture latine vient avant tout de la Mésopotamie, qui correspond actuellement au Proche-Orient. C’est là que le système d’écriture qui deviendra par la suite le latin a vu le jour.

Notre alphabet a donc une origine sémitique. Ainsi, les hiéroglyphes égyptiens ont donné naissance à l’écriture cunéiforme de Phénicie.

Plus tard encore, les Grecs ont repris l’alphabet phénicien pour créer le leur.

Puis plus récemment, les Etrusques sont les créateurs de l’alphabet latin. Ils ont repris l’alphabet grec pour créer l’alphabet que l’on connaît aujourd’hui. La langue étrusque demeure cependant un mystère. Le peuple vient a priori d’Asie Mineure mais les experts, même s’ils savent lire la langue, sont incapables de la comprendre.

La civilisation étrusque s’est étendue à toute l’Italie et au IIIème siècle, on comptait 20 lettres à l’alphabet latin :

A, B, C, D, E, F, H, I, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, V, X. 

A l’origine, l’écriture servait à retranscrire des poèmes, des textes littéraires mais surtout des discours, le latin étant une langue orale avant tout. Il n’existait que des majuscules jusqu’à Charlemagne qui réforme l’écriture en introduisant des minuscules en 771.

A la Renaissance, l’arrivée de l’imprimerie entérine définitivement l’alphabet latin à 26 lettres. Depuis il ne connaît pas de modification majeure. Seule l’écriture évolue, ainsi que le vocabulaire dans chaque langue.

Quel dictionnaire latin français choisir ?

Quelles sont les racines grecques de notre alphabet ? Dans la langue latine, certains termes correspondent à des abréviations.

Il existe différents dictionnaires latin français, pour toutes les bourses :

  • Le Grand Gaffiot, à 45 € ou disponible en accès libre sur internet grâce au Cercle Latin,
  • L. Quicherat, Dictionnaire français latin : disponible à l’achat en occasion ou sur internet en version numérisée (qualité médiocre),
  • Calepinus septem linguarum : pour les élèves avancés, disponible en version numérisée et sur Google Books,
  • Le Grand Dictionnaire Latin en ligne gratuitement,
  • Dicolatin en ligne à partir de 4,90 €/mois.

Vous pourrez trouver d’autres dictionnaires de latin mais ce sont les principaux et les plus connus. Il est également possible d’enrichir son vocabulaire latin grâce à différents sites proposant des listes de lexique latin :

  • Ilanguages propose des flashcards de chiffres, couleurs, sensations, mots liés à la famille…
  • Le Précepteur offre des jeux interactifs selon le niveau et les thématiques,
  • Arrête ton char propose de nombreuses ressources pour améliorer sa connaissance du latin et pouvoir se déclarer latiniste.

Notre avis : le meilleur dictionnaire reste Le Gaffiot. C’est le plus complet avec 72 000 entrées, 60 000 citations, 200 000 références (Cicéron, Pline l’Ancien, Tite-Live, Plaute, César, Ovide, Horace, Sénèque, etc.) et 880 oeuvres citées. Plus qu’un dictionnaire, c’est un véritable atout pour améliorer son latin. Il existe même une application pour l’avoir toujours à portée de main !

Comment apprendre les déclinaisons latines facilement ?

En latin, il y a :

  • 5 déclinaisons (au singulier et au pluriel, au féminin, au masculin et au neutre),
  • 6 cas (nominatif, vocatif, accusatif, génitif, datif, ablatif).

Les apprendre est indispensable pour toute personne se mettant au latin. La déclinaison d’un nom ou d’un adjectif dépend de sa fonction dans la phrase : sujet, COD, complément du nom, COI/COS, complément circonstanciel. Le vocatif a une fonction d’interpellation.

Comment suivre une initiation réussie à la langue romaine ? Faites appel à un précepteur comme à Rome à l’époque !

A vous d’apprendre les cinq déclinaisons latines selon un modèle :

  • 1ère déclinaison : rosa, ae, f,
  • 2ème déclinaison masculin : dominus, i, m,
  • 2ème déclinaison neutre : templum, i, n,
  • 3ème déclinaison : la plus difficile :
    • Nom parisyllabique masculin ou féminin : civis, is, m,
    • Nom parisyllabique neutre : mare, is, n,
    • Nom imparisyllabique masculin ou féminin : consul, is, m,
    • Nom imparisyllabique neutre : corpus, is, n.
  • 4ème déclinaison masculin/féminin : manus, us, f,
  • 4ème déclinaison neutre : cornus, us, n,
  • 5ème déclinaison : res, rei, f.

Ok, maintenant que l’on sait de quoi on parle, voici quelques astuces pour mieux mémoriser les différentes déclinaisons latines :

  • Utiliser la théorie des intelligences multiples : l’intelligence linguistique, l’intelligence logico-mathématique et l’intelligence spatiale se prêtent particulièrement à l’apprentissage du latin. Verbaliser ce qu’on ressent par rapport aux déclinaisons, faire des tableaux, utiliser des codes couleur, faire des schémas… Essayez ce qui marche le mieux pour vous,
  • Chanter ses déclinaisons latines : Brel l’a fait avant nous pour rosa, ae, f. Mettre en chanson quelque chose que l’on doit apprendre par coeur est un bon moyen de mieux retenir. Vous trouverez quelques exemples sur Youtube des déclinaisons latines mises en musique,
  • Faire des exercices de latin : rien de mieux pour retenir que d’appliquer ce qu’on a appris. Il y a de nombreux exercices de latin sur les déclinaisons disponibles sur les sites mesexercices.com ou encore Gratum Studium,
  • Etudier avec un prof particulier : si rien ne fonctionne ou que vous ne savez pas travailler en autonomie, faites appel à un professeur particulier de latin. Il aura des méthodes infaillibles pour vous aider à mémoriser !

Quelles sont les locutions latines que l’on utilise en français ?

Le français est une langue latine, c’est indéniable. Mais qu’avons-nous gardé de nos origines ? Les citations latines sont nombreuses et vous en connaissez forcément. Mais parlons de ces petites locutions ou abréviations. On ne sait pas toujours ce qu’elles veulent dire, alors voici un petit guide des citations latines les plus utilisées en français :

  • Ad impossibilia nemo tenetur : à l’impossible nul n’est tenu,
  • Barba non facit philosophum : la barbe ne fait pas le philosophe (l’habit ne fait pas le moine),
  • Canis sine dentibus vehementius latrat : un chien sans dent ne mord pas (chien qui aboie ne mord pas),
  • Carpe diem : cueille le jour (profite du jour présent),
  • Cucurbitae caput habere : avoir une tête de courge (avoir une cervelle d’oiseau),
  • Dum vivis sperare decet : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir,
  • Errare humanum est : l’erreur est humaine,
  • Ex ore parvulorum veritas : la vérité sort de la bouche des enfants,
  • Hic et nunc : ici et maintenant,
  • In aqua scribere : écrire sur l’eau (pisser dans un violon = perdre son temps),
  • In scirpo nodum quaerere : chercher le noeud dans un jonc (chercher midi à quatorze heures),
  • Oculum pro oculo, dentem pro dente : oeil pour oeil, dent pour dent,
  • Quae sunt Caesaris Caesari : il faut rendre à César ce qui est à César,
  • Sine cortice nare : nager sans bouchon (voler de ses propres ailes),
  • Verba volant, scripta manent : les paroles s’envolent, les écrits restent,
  • Vulnerant omnes, ultima necat : toutes blessent, la dernière tue.

Le vocabulaire français est-il issu du latin ? Croyez-moi ! Mieux vaut connaître ses bases en latin pour la rédaction de sa thèse !

Certaines de ces locutions vous seront très utiles si vous devez rédiger un mémoire ou une thèse. Et c’est quand même plus sympa de savoir pourquoi on utilise telle ou telle locution latine et ce qu’elle veut dire, non ?

Quelles langues vivantes sont d’origine latine ?

Aujourd’hui 430 millions de locuteurs parlent une langue latine, soit près de 8 % de la population mondiale.

Les langues parlées en Europe sont des langues indo-européennes en majorité, c’est-à-dire des langues parlées de l’Europe à l’Inde (du grec au sanskrit en passant par le français, l’espagnol, l’occitan et le portugais…).

Les langues latines ou langues romanes sont nombreuses et notamment en Europe où l’Empire Romain a exercé son influence plusieurs siècles durant, diffusant par la même occasion la langue romaine dans le bassin méditerranéen notamment.

C’est la vulgarisation du latin qui a donné lieu d’abord à la langue romane rurale, puis peu à peu aux différentes langues qu’on connaît aujourd’hui. Les langues les plus proches du latin sont les suivantes :

  • Le sarde (parlé en Sardaigne) : 8 % de dérivation par rapport au latin,
  • L’italien : 12 %,
  • L’espagnol 20%,
  • Le roumain 23.5%,
  • L’occitan 25%,
  • Le portugais 31%,
  • Le français 44%.

Il existe de nombreuses ressemblances entre ces langues comme en atteste le tableau ci-dessous :

LatinItalienEspagnolRoumainOccitanPortugaisFrançais
ClaveChiaveLlaveCheieClauChaveClé
NocteNotteNocheNoapteNuèit/nuèchNoiteNuit
CantareCantareCantarCîntaCantarCantarChanter
CapraCapraCabraCapraCabraCabraChèvre
LinguaLinguaLenguaLimbǎLengaLinguaLangue
PlateaPiazzaPlazapiaţǎPlaçaPraçaPlace

Mais ces ressemblances ne sont valables qu’à l’écrit. A l’oral, les langues latines diffèrent beaucoup les unes des autres et notamment le français qui a également reçu un héritage germanique avec le franc.

On dénombre différents groupes de langue latine en fonction de leurs ressemblances :

  • Le groupe ibéro-roman qui regroupe différents dialectes et parmi eux le castillan, l’andalou, le portugais, le galicien ou encore le catalan,
  • Le groupe occitano-roman est composé du français mais aussi d’autres patois comme le gascon ou encore le languedocien,
  • Le groupe italo-roman qui comprend l’italien et tous ses dialectes comme le piémontais, le lombard, le toscan mais aussi le corse,
  • Le groupe gallo-roman regroupe les langues d’oïl et donc les patois du nord de la France et de la Belgique comme le wallon, le picard ou le normand,
  • Le groupe rhéto-roman composé du frioulan italien et du romanche suisse,
  • Le groupe balkano-roman comprenant le daco-roumain, le roumain actuel, le moldave mais aussi des langues mortes comme l’istro-roumain et l’aroumain.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar