Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Se mettre à la diète protéinée pour perdre du poids ?

De Samuel, publié le 12/02/2018 Blog > Sport > Coach Sportif > Qu’est-ce qu’un Régime Hyperprotéiné ?

Selon une étude ESTEBAN (étude de santé sur l’environnement, la bio-surveillance, l’activité physique et la nutrition) relative à la corpulence de la population française menée entre 2014 et 2016, 54 % des hommes et 44 % des femmes en France sont obèses ou en surpoids, c’est-à-dire présentant un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 25.

Le tour de taille augmente, et la quantité de graisse absorbée aussi. Leur corollaire sont des maladies chroniques (hypertension, maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité), caractéristiques des sociétés occidentales vivant dans une opulence relative.

Conjointement, un prosélytisme médiatique prêche une culture du corps filiforme et du ventre plat dans tous ses lieux de culte (cinéma, publicité, internet, mode, magazines féminins, etc.), alors même que le surpoids affecte majoritairement les populations les plus désargentées (agriculteurs, ouvriers, employés).

Outre la frustration et la stigmatisation sociales, comment manger mieux et perdre du poids rapidement ?

Des solutions pullulent partout : coaching sportif en ligne, cours de diététique, conseils de nutritionniste, traitement médical (par XLS Médical), régime minceur. Parmi tous les régimes existant pour retrouver une alimentation saine, certains font parler davantage parler d’eux : le régime hyper protéiné notamment.

Hyperprotéiné, quésaco ?

C’est précisément ce qui nous intéresse dans ce billet de blog : voici notre tour d’information sur le régime à base de produits protéinés.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Qu’est-ce qu’un régime alimentaire ?

Dans la conscience collective, faire un régime alimentaire rime avec restrictions, privations, proscriptions ou cure d’austérité culinaire. Ces acceptions sont galvaudées car suivre un régime pour maigrir n’a jamais porté ses fruits en se privant d’alimentation.

Une alimentation trop riche et trop grasse fait grossir : comment mieux manger ? Un régime n’est pas l’abstinence de nourriture, mais une régulation de la ration calorique pour maigrir.

Car en arrêtant de s’alimenter, on meurt !

Un régime alimentaire détermine la manière dont un être vivant se nourrit, qu’il soit carnivore, herbivore ou omnivore : c’est un mode d’alimentation qui lui confère un statut de proie ou de prédateur.

C’est la raison pour laquelle lorsque l’on évoque un programme alimentaire pour perdre du poids rapidement, il vaudrait mieux parler en termes de diététique, ou de régime amaigrissant, afin d’optimiser ce que le corps va ingérer à chaque repas.

Plutôt que de se priver, un régime pour mincir s’effectue en diminuant la quantité d’énergie absorbée par l’organisme – et non pas la quantité d’aliments -, le contrôle du poids étant la conséquence d’une fine régulation de l’apport énergétique des aliments (laitages, crudités, viande rouge, viande blanche, viande maigre, poisson maigre, etc.).

Les nutriments doivent être aussi analysés au peigne fin lorsque l’on est en surpoids ou obèse :

  • Glucides,
  • Lipides,
  • Protéines,
  • Acides aminés,
  • Sels minéraux : calcium, phosphore, potassium, magnésium,
  • Oligo-éléments : fer, zinc, cuivre, manganèse, etc.,
  • Acides gras,
  • Fibres alimentaires,
  • Vitamines et minéraux.

Vous êtes dans le cas de la personne qui souhaite perdre quelques kilos en trop et qui commence à s’intéresser au sujet « comment perdre du poids » pour bâtir la forteresse de son bien-être ?

Bon point ! Vous êtes déjà dans le péristyle de la future villa du bien-être !

Pour faciliter une perte de poids rapide après son calcul poids idéal, il importe que notre corps puisse puiser dans ses réserves l’énergie nécessaire – le glucose – pour effectuer les mouvements commandés. En d’autres termes, il faut que la quantité d’énergie ingérée soit inférieure à la quantité d’énergie stockée.

Sinon, si le corps contient un excédent de nutriments ingérés, alors celui-ci va métaboliser le surplus sous forme de graisse adipeuse, et l’on aura tendance à prendre du poids.

D’où un des piliers en plus d’une cure d’amaigrissement réussie et de son régime hyperprotéiné naturel : bouger, et bouger tous les jours (ne serait-ce qu’une marche de 30 minutes). Car le sport ou l’activité physique agissent comme un traitement prophylactique contre les maladies !

Comment maigrir avec des protéines ? Le régime hyperprotéiné !

Parfois récrié et décrié, la finalité première d’un programme de régime protéique est d’aider à perdre du poids rapidement en limitant l’apport calorique et en mettant un terme à l’envie de fringale récurrente.

Il s’adresse principalement aux personnes ayant besoin de maigrir vite, en vue d’une intervention chirurgicale ou pour des raisons de santé.

Le pari des protéines pour maigrir : comment réussir ? Paradoxalement, donner à manger des choses grasses aux personnes en surcharge pondérale les aide à mincir…

Il s’agit de consommer des protéines en poudre, des boissons à base de protéines ainsi que des aliments ne contenant pas ou peu de glucides et de lipides : viande maigre (dinde, poulet, bœuf maigre, abats, tranches de jambon dégraissé), produits laitiers maigres et œufs.

Ainsi, les sucres lents et les sucres rapides (féculents et sucreries) sont exclus, au moins pendant un temps.

L’avantage est que souvent, une perte de poids très rapide est observée sans fonte de masse musculaire. Le corps, privé de sucre, puise dans ses réserves de graisse et la sensation de satiété est à son comble.

L’assimilation des protéines par l’organisme demande en effet davantage d’énergie que la métabolisation des glucides et des lipides : les calories brûlées sont ainsi potentiellement cinq à sept fois supérieures que d’habitude. Des précisions à retrouver sur les applis de coaching sportif en ligne.

Autrement dénommé diète hyper protéinée, on ingère des aliments riches en protéines pour élimer sa masse graisseuse et maigrir en une semaine voire moins. Cela équivaut à tendre vers un poids idéal, du moins considéré comme tel par le patient.

L’assimilation des molécules protéiques se fait dans l’estomac : on avale des sources de protéines (graines de tournesol, lentilles, viande maigre, etc.), et le corps les détecte. Ce sont grosses molécules liées entre-elles par de petites unités, comme les perles d’un collier.

Sous l’action des sucs digestifs, ces unités sont cassées, séquencées et séparées, et l’on forme les acides aminés individualisés, qui circulent ensuite dans le système sanguin pour entretenir la masse musculaire.

Or la moitié de ces acides aminés nécessaires à l’organisme se trouvent concentrés dans les protéines animales et végétales.

Un régime hyper-protéiné se déroule en trois ou quatre phases (si l’on suit un régime Dukan) :

  • Diète protéinée pure : limiter le nombre calories par jour, objectif de perte de poids en 3 à 7 jours,
  • Diète sélective : on réintègre d’autres aliments à faible teneur en protéines,
  • Phase de stabilisation :tous les aliments sont autorisés, mais en quantité modérée.

Une posture fondamentale à la réussite de ce processus : toujours manger à sa faim et s’arrêter lorsque l’on arrive à satiété. Aucun excès n’est toléré, au risque qu’un seul écart ne fasse perdre des jours entiers d’effort.

Où trouve-t-on les protéines dans les aliments ?

D’accord, mais quels aliments consommer ?

Lorsque les habitudes alimentaires sont rythmées par l’envie de fast food – allez ! Un petit Mc Do ou un kébab… Non ! -, le grignotage entre les repas ou les sucreries – un rayon de supermarché à proscrire, d’ailleurs, pour la santé, mieux vaut substituer l’épicerie bio à l’hypermarché… -, chercher une alimentation équilibrée peut représenter un labyrinthe.

Changer de comportement alimentaire : pas facile ! Exit la viande rouge, fini le gras et les grillades. Au moins pendant un mois…

On ne sait pas où aller, on ne sait pas quoi cuisiner ou acheter.

Comment faire de son assiette sa meilleure partenaire pour mieux manger ?

Deux familles d’aliments contiennent des protéines : les aliments d’origine animale (viandes, crustacés, produits laitiers, poissons, fruits de mer) et ceux d’origine végétale (céréales, légumineuses, lentilles, haricots verts, poids, etc.).

Les aliments les plus riches en protéines sont les viandes et volailles, les fruits de mer, l’œuf et les produits laitiers mais aussi les légumineuses. A éviter pour perdre sa cellulite.

Ainsi, il n’est pas indispensable de manger de la viande : manger une tranche de pain aux céréales complètes avec une omelette nature (15 protéines pour 100 grammes), accompagnée d’une assiette de lentilles (9 %) ou de pois chiches (9 %) saupoudrée de levure alimentaire (48 g), se terminant sur un plateau de fromages (Camembert, Comté ou chèvre sec) contiendra beaucoup plus de protéines qu’un steak haché (15 %) avec des pâtes (composées de glucides).

L’œuf est de tous les classements l’aliment le plus riche en protéines, surtout le jaune d’œuf.

Voici des exemples de menu « pack minceur » pour celles et ceux qui suivent le régime Dukan.

Peut-on garder la ligne durablement avec un tel régime ?

C’est justement ce qui est sujet à la critique : puisque ce type de programme minceur exige 3 à 7 jours de régime protéiné exclusif, puis implique un retour progressif vers tous les autres aliments, il impose des repas déséquilibrés.

D’autant qu’un « effet yoyo » peut être à l’oeuvre : amaigrissement et prise de poids juste après le « traitement culinaire » ou la prise de pilules perte de poids.

Inconvénients et dangers du régime hyperprotéiné

En effet, un certain nombre d’objections ont été soulevées à ce régime hyperprotéiné.

S’il permet de maigrir rapidement en effet, ce régime draconien favorise peu la stabilisation du poids et n’empêche pas la prise de poids à moyen et long terme.

Les effets pervers d'un programme amaigrissant : on reprend des kilos aussi vite que perdus ! Un régime hyperprotéiné ne fait-il pas courir le risque de jouer au yo-yo avec sa masse corporelle ?

En segmentant l’alimentation sur une seule source d’énergie seulement, ce régime peut créer des carences nutritives à quiconque s’y intéresse :

  • Manque de calcium, l’un des responsable, entres autres, de l’ostéoporose,
  • Fatigue due au déficit en vitamines,
  • Ralentissement du transit intestinal par manque de lipides,
  • Surcharge rénale due à l’excès de déchets issus de la métabolisation des protéines (boire plus d’1,5 litres d’eau par jour).

Les produits diététiques ne sont en effet pas équilibrés et cette diète radicale ne peut se prolonger sur la durée.

Ce programme minceur, basé sur les aliments brûle graisse, est donc accusé de désinciter à long terme l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée œuvrant à un meilleur contrôle du poids. Aussi, la frustration liée à la privation peut susciter le développement d’obsessions et de comportements addictifs à la nourriture lorsqu’elle est de nouveau « acceptée » par le programme.

Alors, qu’y a-t-il de mieux pour la perte de poids ?

Faire du sport sera plus durable, mais les premiers résultats mettront davantage de temps à se mettre en place. Certes, l’exercice physique va libérer des endorphines et de la sérotonine – hormones du bien-être -, idéales pour mieux se sentir et reprendre confiance en soi.

Mais en plus de cela, l’activité physique va décupler le nombre de calories brûlées et accélérer l’assimilation des protéines ingérées par le régime alimentaire éponyme.

Cependant, se motiver seul demeure toujours la pierre d’achoppement d’une méthode minceur bien suivie. Souvent, être suivi permet de pallier cela.

Comment ?

En rejoignant le cortège des apprenants chez Superprof ! Nos coachs à domicile sont aussi là pour aider à perdre du poids.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar