Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos 15 meilleures applis pour connaître la langue latine et la civilisation romaine

De Samuel, publié le 10/10/2017 Blog > Soutien scolaire > Latin > Le Top 15 des Applications pour Apprendre le Latin

« Latin : est seulement utile pour lire les inscriptions des fontaines publiques. » Gustave Flaubert (1821-1880)

Le débat sur l’utilité d’apprendre ou non les langues anciennes telles que le grec ancien ou la langue latine a été ravivé depuis ces dernières années, notamment depuis que la réforme du Collège est entrée en vigueur.

D’un côté, le latin, cette langue morte après l’émergence des langues européennes dites romanes – français, italien, espagnol, portugais, roumain, romanche – ne serait que la vitrine conservatrice d’une culture élitiste à la française qui vient confirmer les hiérarchies sociales entre les élèves.

Pour d’autres, le latin n’est pas une langue morte et figure au contraire parmi les langues vivantes puisqu’il a juste muté en de nombreuses langues filles comportant plus d’un milliard de locuteurs, et ayant incorporé dans leurs phrases usuelles une grande quantité de locutions latines.

D’autre part, il serait fondamental que les collégiens de 5ème puissent devenir latinistes s’ils le souhaitent, en ce que l’apprentissage du latin et sa construction grammaticale – notamment la déclinaison latine, la désinence et les cas (nominatif, vocatif, accusatif, datif, génitif, ablatif) – favoriseraient grandement la mémorisation future de l’orthographe et de ces langues européennes.

Que l’on soit pour ou contre le cours de latin dans l’enseignement secondaire, force est de reconnaître que les racines étymologiques de nos mots français sont similaires à celles des mots latins.

Mais si l’on a « raté le coche » et que l’on choisit un autre enseignement complémentaire interdisciplinaire (EPI) au collège, peut-on quand-même apprendre le latin à l’âge adulte ?

Bien sûr que oui : en consultant des sites pour apprendre ou en téléchargeant des applications mobiles.

Voici donc une sélection des meilleures applications pour s’initier à l’étude de la langue latine.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Quel est l’avantage d’apprendre le latin avec des applications ?

Outre le fait qu’apprendre une langue stimule les dispositions cognitives, réactive la capacité à faire des ponts d’une langue à l’autre, et accroît la vitesse de mémorisation de l’apprenant, apprendre le latin ouvre aussi une fenêtre sur l’histoire de la civilisation romaine dont nous avons, peuples des « pays latins », hérité.

Télécharger une application pour approfondir sa connaissance en langue latine et changer de métier. Marie, enseignante de français : « mes études en lettres classiques m’ont permis de me reconvertir en tant que correctrice orthographique pour une célèbre maison d’édition ».

L’avantage de télécharger une application pour apprendre gratuitement, c’est que l’on étudie la langue de Cicéron et de Jules César où l’on veut, quand on veut, à son propre rythme.

Et il n’y aura nul besoin d’être connecté à internet pour suivre le cours de langue latine.

Certes, un professeur de français latin n’est pas derrière nos épaules pour nous aiguiller comme lors de l’option latin au collège.

Mais les supports numériques permettent néanmoins de mémoriser du lexique latin, et d’apprendre l’alphabet latin pour pouvoir lire des textes anciens, comprendre le fronton des églises… Ou même les inscriptions des fontaines publiques !

Une application sera résolument plus interactive que le grand dictionnaire français latin de Gaffiot, car un système de paliers ou de points permettra de progresser petit à petit sur la connaissance du monde antique.

On apprend la civilisation gréco-romaine en quelques clics, avec un peu de vocabulaire latin ou de grammaire latine tous les jours.

En somme, un entraînement progressif – à la maison, dans le métro, dans la voiture ou en faisant son jogging -, qui permet de ne pas se lasser.

Un dernier avantage, et non des moindres : l’application de latin permet d’apprendre gratuitement, sans avoir à débourser un seul centime d’euro supplémentaire.

Quelles applications pour apprendre le latin ?

Pour être en mesure de comprendre un texte d’Ovide, de Tite-Live, de Cicéron, Sénèque sur la vie quotidienne des romains ou faire une version latine sur la Rome antique, il faudra travailler durement, avec régularité, et d’arrache-pied.

Qui méconnaît l’adage « Rome ne s’est pas faite en un jour » ?

Travailler son latin avec son smartphone, quoi de mieux que de suivre des cours gratuits ? Mieux que les manuels scolaires, les supports numériques offrent une grande liberté dans l’apprentissage.

Voici sans plus attendre quelques applications de latin pour débutants disponibles sur le portail de Google Play Store.

Les applications de Memrise

Chaque apprenant francophone sera surpris de découvrir que la conjugaison latine et le système grammatical du latin comportent de nombreuses proximités avec sa propre langue maternelle.

Par exemple, le verbe latin se conjugue à la voix active et à la voix passive : c’est le cas pour les indicatifs présent, imparfait, futur, les subjonctifs présent et imparfait, l’impératif présent et l’infinitif présent.

Le portail d’apprentissage des langues de Memrise – apprendre le japonais, apprendre l’anglais, latin cours et grec ancien, allemand, espagnol, chinois, italien, etc. – met à disposition 69 applications gratuites de latin, créées par la communauté de professeurs de langues.

Pour n’en citer que quelques-unes :

  • Latin complet : niveau 1, 5000 mots, 33 heures de cours
  • Déclinaisons latines, 1 heure,
  • Initiation à la langue latine, 7 heures,
  • Lexique de base du latin, 20 heures,
  • Quid novi ? 5ème et 4ème,
  • collège latin, 3ème,
  • Les pronoms personnels,
  • Vocabulaire latin seconde (2016-2017).

LingQ

Ce site d’enseignement des langues dispose d’applications de langue latine – lingua latina – pour apprendre « comme un enfant le ferait », c’est-à-dire comme on apprend sa propre langue maternelle dans ses premières années de la vie.

On découvrira que de nombreux mots des langues officielles d’États souverains d’aujourd’hui – français, espagnol, italien, portugais, roumain et anglais – ont pour leur grand nombre une origine latine.

L’application, bon outil pour faire partie des bons élèves et se faire bien voir aux conseils de classe, est aussi un catalyseur de savoir pour faciliter l’apprentissage du latin et des autres matières linguistiques en autodidacte.

Parler latin

On apprend plus de 2000 mots de vocabulaire latin regroupés dans 55 thèmes différents : voyage, éducation, vin et dîner, aliments, santé et médecine, parties du corps humain, vêtements, couleurs, pays, etc.

Un outil de recherche par mot en latin permet de travailler la phonétique des mots présents dans les textes anciens que l’on a à travailler.

Attention, l’application n’est pas gratuite, mais elle n’est pas onéreuse : seulement 2,70 €.

Latin, exercices et corrigés

Voici une application pour savoir comment apprendre la langue de Jules César ou pour compléter les cours de l’option LCA (Langues et Cultures de l’Antiquité), avec des exercices corrigés.

Devenir un érudit des langues anciennes : travailler matin, midi et soir. Grâce aux applications de latin, on peut se cultiver sur l’empire romain du 1er siècle avant J-C au 4ème siècle, et même le soir au bar…

Attention, le contenu est rédigé en espagnol, aussi est-elle un bon entraînement pour apprendre l’espagnol en même temps : une gymnastique de l’esprit pour celles et ceux qui viennent de commencer le latin.

Le contenu présente la phrase latine, des textes littéraires traduits, des exercices de vocabulaire latin, des rappels de grammaire latine ainsi que des notions de culture générale sur le monde antique.

Latin trainer

Cette application est rédigée en langue anglaise, mais elle est destinée aux apprenants qui souhaitent apprendre des mots de dictionnaire latin, pour être capable de traduire un texte latin.

On travaillera donc la terminaison des mots et la conjugaison tout en enrichissant sa connaissance du champ lexical en lettres classiques.

Cet enseignement de la culture humaniste permet d’approfondir aussi les compétences linguistiques de cet idiome, notamment sa grammaire : l’accord en genre et en nombre de l’adjectif qualificatif ou de l’adjectif possessif par exemple.

La composition lexicale de cet outil se décline en plusieurs thématiques d’étude de la langue : l’humain (langage, mouvements, les actions de la vie courante), la vie sociale, le système politique, les trois genres (féminin, masculin, neutre), et de nombreuses traductions de mots usuels.

Vice verba

Calquée sur l’expression latine vice versa – issue de l’ablatif singulier vicis, qui signifie « arrangement, ordre, position », et du participe parfait passif du verbe latin vertere signifiant « retourner, inverser » -, l’application Vice verba aide les élèves à mieux connaître les formes verbales.

Les joueurs choisissent le temps, la voix et le mode du verbe latin et l’inclusion ou non des macrons (non, pas le président de la République française), ces signes diacritiques en forme de barre que l’on inscrit au dessus d’une voyelle.

Pour pouvoir se débrouiller dans la lecture de textes, il incombe de bien connaître la conjugaison des verbes !

Latin voc

Développée pour les apprenants latinistes du Luxembourg, cet outil permet aux élèves du collège luxembourgeois d’apprendre près de 1400 vocables de la langue latine.

Un dictionnaire de latin-français et français-latin permet de mémoriser les mots, les verbes, les noms et leurs attributs respectifs avec chaque terminaison latine.

Par exemple, l’utilisateur peut taper « maison » dans l’éditeur de texte, et voit apparaître la forme latine : domus, us, f, entre la deuxième et la troisième déclinaison.

Habemus ABCDErasme : vive le latin !

C’est presque un support d’histoire de la littérature que voilà, le tout par le truchement de la philologie liturgique du philosophe et théologien Néerlandais Érasme (1467-1536).

Assimiler l'idiome de Jules César en visitant les ruines de la Rome antique avec son application... Se familiariser avec les textes bibliques ? Lisez directement les inscriptions en latin !

Habemus ABCDErasme, développé par l’éditeur Les Belles Lettres, est un dictionnaire français-latin de 26 citations d’Érasme ainsi que de nombreuses autres expressions d’auteurs latinophones et hellénistes.

L’outil gratuit n’est cependant disponible que sur iPad, téléchargeable sur l’Apple Store.

Entre 1500 et 1503, Érasme publie en langue latine 4151 adages rassemblant des proverbes des auteurs latins et grecs. Habemus ABCDEramse a choisi de sélectionner des adages simples, idéals pour les débutants.

Lorsque l’interface affiche une lettre de l’alphabet latin, un dessin interactif s’affiche pour mieux stimuler la mémorisation visuelle, tandis que des explications sonores se chargent (pour la mémoire auditive).

En dessous, apparaît l’adage en latin et en français pour bien comprendre le sens des mots et leur ordre dans la phrase.

Envie d’en savoir davantage sur la mythologie, la civilisation romaine – l’histoire de la fondation de Rome, du Latium, des Étrusques, la Campanie et Pompéi, la conquête de la Gaule, etc. -, l’expansion géographique du latin archaïque à l’époque antique, ou connaître les nouveaux programmes de l’option LCA au collège ?

Rendez-vous sur le site Arrête ton char, très pédagogique et complet autour de la latinité, l’idéal pour approfondir ses connaissances générales.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz