Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Envie d’apprendre à coudre ? Suivez le guide !

De Matthieu, publié le 08/09/2017 Blog > Art et Loisirs > Couture > Tout Savoir Sur La Couture

Faire un point zigzag, un ourlet, découvrir la popeline, la surpiqûre ou encore faire des smocks, en savoir plus sur les machines à coudre et les grands noms de la haute couture, apprendre le vocabulaire de la couture…

Superprof vous a concocté tout un programme pour pour partir du bon pied avant votre premier cours particulier de couture !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

A quoi sert une surjeteuse ?

Toute personne qui apprécie la couture devrait avoir entendu parler de la surjeteuse, cette machine à coudre permettant de couper, piquer et surfiler un ou doux tissus, le tout en une seule et même opération.

Si vous démarrez la couture, vous n’aurez pas besoin de cette machine pour réaliser votre premier sac cabas ou coudre une robe, mais dès que vous aurez acquis un peu d’expérience et manierez mieux les aiguilles et la machine à coudre, c’est un investissement qui pourrait vous faire gagner beaucoup de temps, tout en augmentant la qualité de vos ouvrages !

Pour expliquer d’une façon simple ce qu’est cette machine : la surjeteuse va venir « réparer » les bords (coupés à l’aide d’un ciseau) en les recoupant légèrement puis faire un point de couture pour bien les refermer. Du cousu main, non ?

Mais au fait, pourquoi acheter une surjeteuse ?

Quand vous pratiquez la couture, vous vous rendrez compte que certaines matière textiles sont très difficiles à travailler, avec une machine à coudre classique, notamment le jersey ou toute autre maille qui s’étire ainsi que d’autres fibres textile qui s’effilochent lors de la découpe de tissus.

Avec une surjeteuse, vous obtenez un point stretch qui ne casse pas ainsi qu’un très haut niveau de finition, presque professionnel !

Pourquoi le surjeteuse est bien plus qu'une simple machine à coudre? Machine à coudre ou surjeteuse ? Tout dépend de votre niveau de couture et du temps que vous pouvez y consacrer !

La surjeteuse est une machine dans laquelle investir si vous voulez obtenir des finitions impeccables et donc augmenter la durée de vie de vos vêtements, en résistant ainsi aux passages répétés en machines à laver.

Les couturiers débutants ou expérimentés ont-ils besoin d’une surjeteuse ? Voici quelques éléments de réponse.

On s’est bien renseigné et avec une bonne surjeteuse, vous allez pouvoir en réaliser, des points de couture ! C’est vraiment la reine des machines à coudre. Tous ces points n’auront plus de secret pour vous :

  • Le point de surjet 4 fils,
  • Le point de surjet 3 ou 2 fils,
  • L’ourlet roulotté,
  • Le flatlock,
  • Et enfin, l’ourlet classique (comme celui rencontré sur votre pantalon ou paire de jeans).

Vous vous demandez quelles machines sont disponibles sur le marché et à quel prix on peut les trouver chez les principaux constructeurs ? Votre désir est exaucé !

Les marques de surjeteuses les plus fréquemment rencontrées sont Singer, Brother, AEG, Pfaff, Juki, Elna ou encore Bernina. Les premiers prix démarrent autour de 250 € mais peuvent vite monter au-delà du millier d’euros pour les surjeteuses avec 4 à 5 bobines de fils et dotées de réglages automatiques des tensions et avec de nombreux programmes enregistrés. Pour bien choisir sa machine à coudre, pensez aussi à lire les avis des Internautes sur les sites d’e-commerce !

Avec la surjeteuse, c’est l’enfilage des fils issus des 4 bobines qui pourra vous demander un peu de temps ! N’hésitez pas à demander à des ami(e)s spécialistes en couture afin de vous montrer le bon geste !

Le vocabulaire couture indispensable

Ourlet, plis, passepoil, canette, cousu main, fermeture à glissière, thermocollant, patron, tricot crochet….tout ce vocabulaire de la couture vous est-il familier ?

  • Si oui, vous n’avez pas besoin de nous !
  • Si vous êtes dans le cas contraire, allez jeter un oeil sur les mots les plus fréquemment rencontrés dans le monde de la couture. Des lexiques de couture circulent à foison sur la toile. De quoi mieux vous préparer à ce cours de couture associatif qui vous fait de l’oeil depuis un moment !

Tout comme un linguiste débutant apprend un vocabulaire de base dans sa langue étrangère, il vous faudra maîtriser un minimum de vocabulaire technique, ainsi que certains verbes très utilisés dans le domaine de la couture (enfiler, épingler, confectionner, surfiler, surjeter, tracer,..) si vous voulez comprendre les tutoriels de couture sur le web, déchiffrer un patron de couture ou encore lire un magazine de couture !

Comment enfiler une aiguille dans le chat ? Tout le vocabulaire de la couture à portée de main grâce à Superprof !

Sarouel, robe, molleton ou encore cousette (celle-là, il fallait la connaître pour être compétitif à Questions pour un Champion, il s’agit d’une « jeune ouvrière dans la couture », tous ces mots vous parleront !).

De fil en aiguille, si on peut dire, les mots amènent aux grandes paroles. De nombreux grands créateurs ont ainsi marqué aussi le monde de la couture.

Histoire de la couture

Comment en est-on arrivé aux défilés de mode ? Pourquoi est-ce que les plus grands créateurs de mode font le buzz ? Qu’est ce que la Fashion Week ? Pourquoi le film ‘Le Diable s’habille en Prada’ a t-il connu autant de succès ? Qui est Anna Wintour ? Comment fonctionne la présentation des nouvelles collections de mode?

Pour cela, il faut un peu revenir en arrière et comprendre que la mode, du moins en France, s’est construite avec des grands noms comme :

  • Coco Chanel (1883-1971) qui a contribué grandement à la modernisation de la femme (création du chandail, de la veste en tweed et des cheveux courts !),
  • Christian Dior qui a habillé les plus grandes actrices de cinéma (Marylin Monroe, Liza Taylor ou encore Marlène Dietrich),
  • Yves Saint Laurent (1936-2008) qui a inventé le « vestiaire de la femme moderne » (caban, trench-coat, tailleur-pantalon)
  • ou encore de Jean-Paul Gaultier (1952-) qui habillera les hommes en femme, s’inspirant notamment de la culture Pop.

Tout ça fait partie de l’histoire de la couture !

Pourquoi les femmes sont-elles obligées de devenir couturières dans certains pays d'Orient ? La confection textile est toujours une activité majoritairement confiée aux femmes, dans le domaine industriel.

Vous apprendrez aussi que les techniques de couture ont bien progressé depuis les aiguilles en ivoire ou en os d’animaux et les peaux de bêtes comme seuls et uniques habits, quelle que soit la saison !

Les grandes avancées de la couture incluent le couso-brodeur, mécanisant l’acte de couture pour la première fois, l’aiguille à tricoter en métal ou encore la machine à coudre moderne et la surjeteuse pour la couture semi-professionnelle, voire industrielle !

La couture est-elle réservée aux femmes ?

On pourrait aussi pu vous poser les questions suivantes : le football est-il réservé aux hommes ? La cuisine est-elle l’apanage de la femme ? La boxe est-elle réservée aux hommes ?

You get the idea ?

Si ces questions vous semblent idiotes, et bien, c’est pareil pour la couture ! Pourquoi le point de croix, la broderie, dessiner des patrons ou faire de la couture serait un travail où les femmes excelleraient davantage que les hommes ?

Traditionnellement, il est vrai que la couture était une activité qui était enseignée aux filles, savoir-faire et souvent passion transmise de génération en génération par leur mère ou grand-mère… Et pourtant, la couture est aujourd’hui une activité en vogue, que certaines mauvaises langues qualifieraient même de « bobo », mais on a rien dit…

En 2017, la couture est en train de retrouver ses lettres de noblesse et c’est devenu ultra tendance de créer ses propres vêtements, de customiser, de coudre à la main, d’épingler, de piquer, de surfiler, de savoir coudre un bouton et même de savoir coudre à la machine pour ceux qui ont sorti du grenier la vieille Singer de leur maman….

Pourquoi l'homme moderne s'intéresse t-il à la couture ? Contrairement aux idées reçues, les hommes peuvent aussi s’adonner à la couture !

 

Les magazines de couture (Coudre C’est Facile, L’Atelier de Couture Créative, Elena Couture,…) se développent à foison et vous pourrez y trouver des articles sur différentes techniques de couture, des patrons de couture gratuits, des trucs et astuces de couturières, des tests de machines à coudre,…

Une des plus grandes icônes de la mode et de la création à la française, Jean-Paul Gaultier a d’ailleurs appris les bases de la couture avec sa grand-mère et le grand créateur de mode n’a eu de cesse de répéter que son aïeule lui a inspiré bon nombre de ses tenues pour femmes.

Il y a d’ailleurs eu beaucoup de grands couturiers hommes.

Les 10 couturier(e)s les plus célèbres

Mary Quant, Yves Saint Laurent, Cristobal Balenciaga, Hubert de Givenchy, Pierre Cardin, Christian Dior,… tous ces noms ont marqué la haute couture et souvent aussi le monde du prêt-à-porter.

Pour donner un exemple, Pierre Cardin, qui est rentré dans l’univers de la haute couture en 1957, a développé une franchise avec sa griffe dans plus de 100 pays. Sa fortune était estimée à plus de 600 million d’euros en 2009.

Coco Chanel, créatrice de mode, modiste et grande couturière a créée des pièces intemporelles, ainsi qu’un parfum, le N°5, connu dans le monde entier.

Les créateurs de mode du moment et qui cartonnent à la Fashion Week sont ceux qui communiquent le plus sur le 2.0. Quel meilleur réseau qu’Instagram, qui met en avant l’image, pour promouvoir les dernières créations artistiques des grands maîtres de la haute couture ?

Aujourd’hui, les créateurs de mode 2017 à suivre selon Vogue se nomment Chloe et Partis Gordon (Beaufille), Saluel Drira (Nehera), Beckett Fogg et Piotrek Panszczyk (Area) ou encore Raul Colis (LRS).

La mode est un univers en perpétuel renouvellement. Même si les collections évoluent et de nouveaux styles vestimentaires apparaissent, « L’élégance est la seule beauté qui se ne fane jamais » comme le disait Audrey Hepburn. A méditer…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar