Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

La couture : de ses origines à aujourd’hui !

De Matthieu, publié le 23/08/2017 Blog > Art et Loisirs > Couture > Histoire de la Couture

Comment est née la couture ?

Le prêt à porter ? La haute couture ?

Les défilés de mode ? Si on vous disait que la mode est liée à l’histoire du Titanic, vous y croiriez ?

D’un besoin primaire, le fait de se vêtir pour se protéger, la couture et l’art de créer des vêtements est devenu une activité commerciale et même de luxe et d’image avec le prêt-à-porter et la haute couture.

Des peaux de bêtes au défilé Victoria’s Secret, Superprof revient sur la grande histoire de la couture !

Un peu d’histoire de la couture…

La mode, les défilés, les belles robes et les vêtements les plus sophistiqués, tout démarre en France vers la fin du 19e siècle. L’anglais Charles Frederick Worth est reconnu comme étant l’inventeur de la couture. Le Britannique avait d’ailleurs fondé sa propre entreprise située au coeur de Paris (rue de la Paix). Il s’agit en quelque sorte du premier grand couturier ou créateur de mode.

En 1868, c’est un tournant dans le monde de la confection textile puisqu’est créée la Chambre Syndicale de la Couture et de la Confection à Paris. Cette dernière devient alors la capitale de la mode et de nombreux étrangers commencent à s’y installer pour réaliser leurs créations.

Plusieurs personnes s’engouffrent dans la brèche et fondent alors des maisons de mode. On peut citer Jacques Doucet (1880), Mme Paquin (1891), les soeurs Callot (1888) et Paul Poiret (1904).

Un chiffre témoigne de la vitalité de cette activité :

Le nombre de couturières explose avec 1636 ouvrières recensées dans le Bottin en 1895 alors que ce chiffre n’était que de 158 en 1850 !

Ces chiffres proviennent d’ailleurs d’un article très intéressant rédigé par David Zajtmann, coordinateur pédagogique à l’Institut de la Mode (Paris, intitulé « 1858-1929 : l’âge d’or de la Haute Couture en France »).

Pourquoi ne pas apprendre davantage sur l'histoire de la couture avant de démarrer vos cours ? L’histoire de la haute couture démarre avec l’atelier de Charles Worth, créé en 1858 à Paris, rue de la Paix.

On attribue la création de défilé de mode avec mannequins « vivants » à une autre Britannique, Lady Duff Gordon qui a commencé à mettre en place des présentations à date fixe de ses collection. Fait notable, les Gordons sont des rescapés du naufrage du Titanic. Leur réputation en a d’ailleurs beaucoup pâti car il leur a été reproché de ne pas être revenu secourir d’autres passagers du bateau, alors que leur canot de sauvetage était loin d’être plein.

Mais revenons à l’histoire de la couture et de la mode. L’idée des défilés est reprise par plusieurs maisons de couture si bien que la Chambre syndicale de la couture met un place un calendrier de présentations sur mannequins. L’industrie de la mode est née et se professionnalise rapidement.

Il existe aujourd’hui une Fédération de La Haute Couture et de La Mode, comptant une centaine de membres et dans laquelle figure trois chambres syndicales (Haute Couture, Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, Mode Masculine). Elle vise à « promouvoir la culture française de mode et à conforter Paris dans son rôle de capitale mondiale de ma mode ».

La haute couture, une appellation protégée

En France, il faut savoir que la haute couture est une appellation juridiquement protégée. Les maison de haute couture comme Christian Dior, Chanel ou encore Jean Paul Gaultier doivent répondre à un certain nombre de critères avant de recevoir ce « label » :

  • Le travail doit être 100 % manuel dans l’atelier de couture de la société,
  • L’équipe de couturières et de modélistes doit compter 20 personnes minimum,
  • Les créations du couturier doivent compter au moins 25 tenues par collection.

L’autorisation de défiler décernée n’est valable que pendant une seule année, et doit être renouvelée avant de devenir éventuellement permanente. Retrouvez cet article très intéressant de Marie Claire qui a rédigé un Petit Guide des Défilés Haute Couture.

Les grandes avancées de la couture

Les premiers hommes ont rapidement tiré parti des ressources naturelles et de l’environnement pour se construire des vêtements et fabriquer un toit au-dessus de leur tête. Principalement les matières premières étaient animales avec les cuirs des vaches, bisons, moutons qui était tannés et séchés au soleil afin d’être assemblés entre eux à l’aide d’aiguilles réalisées dans de petits os ou des tendons d’animaux (c’est le cas des Inuits avec le tendon du caribou). Certaines aiguilles à coudre étaient également réalisées dans de l’ivoire (éléphants).

Si on doit placer un cadre, il faut remonter au paléolithique, il y a environ 21 000 ans, quand l’usage des aiguilles en os et en ivoire se répand.

Les peaux avec la fourrure étaient cousues ensemble et principalement destinées à protégées les hommes du froid. Le cuir servait aussi à protéger mais aussi à construire des logements comme pour les tipis amérindiens, avec pour ces derniers des méthodes de couture relativement complexes. Les indiens cousaient également des chaussures en cuir, les célèbres mocassins pour marcher dans la neige et protéger leurs pieds du froid.

On est bien loin de l’entoilage thermocollant !

Comment les matériaux synthétiques ont-ils remplacé les matières naturelles dans la confection textile ? Les premiers mocassins en peau de bête étaient cousus à l’aide d’aiguilles en os.

En Afrique, les habitants utilisaient les feuilles des végétaux et la couture pour fabriquer les premiers paniers. Pour voir les premiers vêtements fabriqués et cousus à partir de fibres naturelles, il faudra attendre 4 000 ans avant JC.

Vient ensuite la période du Moyen-Age où les européens les plus fortunés faisaient appel à des couturières et des tailleurs pour confectionner des habits. La couture était confiée la plupart du temps à des femmes.

En 1830, date importante puisque Barthélémy Timonnier invente le premier métier à coudre. Il s’agit de la première machine à coudre qui coud six fois plus vites qu’à la main. Le Français inventera également le couso-brodeur, machine à point de chaînette et à un fil. Autre invention importante dans l’histoire de la couture, celle de l’Américain Walter Hunt avec sa machine à point de navette à deux fils, système toujours utilisé de nos jours.

Les outils de la couturière

Un fil et une aiguille à coudre, c’est comme çà que vous définissez une boîte à couture ? Et bien, il vous manque plein d’objets ! Il faut aussi ajouter une aiguille à tricoter, un dé à coudre, des épingles, des ciseaux de couture, une machine à coudre, une machine à tricoter, une surjeteuse (pour les couturiers et couturières confirmés), un découseur, porte-épingles et encore un oeuf à reprises.

Parmi les accessoires de couture, citons le bouton, la braguette, la fermeture éclair, le fil à coudre, le galon, la patron de couture, le velcro ainsi que la bande en biais.

Découvrez comment cette machine a permis aux couturières d'accélérer leur productivité ! La première machine à coudre a été inventée par un Français, en 1830 ! Photo Pascal Faligot

Parmi les éléments du vêtement à connaître quand on démarre des cours de couture en ligne, il faut connaître la boutonnière, la bretelle, la capuche, la ceinture, le col, la manche, la parmenture, l’encolure et l’emmanchure.

Les défilés de mode : l’expression de la haute couture

Tous les plus grands créateurs de mode et maisons de couture exposent leur collection au moins 2 fois par an, afin de présenter leurs créations. Ces défiles de haute couture rassemblent le gratin de la mode : créateurs de mode, modéliste, couturiers, mannequins, presse spécialisée mode et prêt-à-porter (Elle, Vogue, Biba,…)

Chaque année, c’est le branle-bas de combat avec qui recrutera les plus belles mannequins, quel créateur de mode dessinera la plus belle robe du soir et quels modélistes resteront chez leur créateur ou iront ailleurs, succombant aux sirènes de l’argent. Un vrai mercato de la mode !

Présentées sur des mannequins, les créations sont très élégantes même si parfois on peut douter de l’utilisation au quotidien de certaines tenues.

Connaissez-vous la couture anglaise ?

Le travail de la haute couture n’est pas nécessairement rentable. En effet, des pièces de haute couture valent parfois plus de 100 000 euros et seules quelques centaines de personnes dans le monde ont les moyens de s’acheter ces pièces rares de collection haute couture.

L’objectif pour les grandes « maisons de couture » est d’être vue et de valoriser leur image. Les maison de couture commercialisent souvent aussi du prêt-à-porter, des accessoires de mode (sacs à main comme Louis Vuitton) ou encore des parfums (Chanel, Christian Dior, Giorgio Armani).

La Fashion Week, anglicisme bien connu des amateurs de mode, connue aussi sous le nom de « semaine de la mode » est un événement durant environ une semaine, ayant lieu 2 fois par an (pour chaque collection : Printemps/Ete et Automne Hiver). Elle permet aux stylistes et créateurs de mode/maison de haute couture de présenter leurs nouvelles collections de prêt-à-porter. La Fashion Week existe dans 4 villes d’Europe (Londres, Milan et Paris) et une américaine (New-York) loin des cours de couture de grand-mère.

Pourquoi ne pas vous commander du prêt-à-porter pour un grand événement ? L’énigmatique créateur de mode Karl Lagerfeld est incontournable dans l’univers de la haute couture.

La Paris Fashion Week existe depuis 1973 et est consacrée principalement à la haute couture, au prêt-à-porter et à la mode masculine.

Les principaux créateurs de mode et de haute couture viennent d’ailleurs de présenter leur collection Automne Hiver 2018 que vous pouvez retrouver sur la toile en tapant le mot clé ‘collection AH18’ suivi du nom du créateur.

Inspirez-vous des meilleurs comptes couture Pinterest pour figurer parmi les plus grands !

Retrouvez le meilleur des grands couturiers : Fendi, Viktor et Rolf, Valentino, Elise Saab, Zuhair Murad, Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, Maison Margiela, Maison Schiaparelli, Franck Sorbier, Giorgi Armani, Stéphane Rolland, Yanina Couture, Chanel, Christian Dior, Azzaro Couture, Gucci, Christian Dior, Louis Vuitton, Prada sur ce diaporama de Elle ou encore sur le site du magazine Vogue (avec tous les looks ou tenues portées par les mannequins).

Si l’on devait conclure en beauté ce rapide historique de la mode et de la couture, citons Jean-Baptiste Colbert, ancien ministre du roi Louis XIV au 17e siècle ;

« La mode est pour la France ce que les mines d’or du Pérou sont pour l’Espagne. »

Découvrez également le vocabulaire couture à posséder absolument !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar