« Le seul vrai pouvoir révolutionnaire, c'est le pouvoir d'inventer. » Joseph Beuys

Selon un sondage Ipsos pour le salon Création et Savoir-Faire, les activités créatives passeraient devant la lecture, le sport ou le cinéma dans le quotidien des Français.

Tricoter, coudre, décorer sa maison, toutes les activités manuelles permettent de se détendre et de faire parler son imagination. Alors pour vous motiver à vous lancer dans la broderie, voici quelques petites astuces qui devraient vous aider.

Comment découdre une broderie ?

Quand on débute en broderie, il peut arriver que l’on fasse des erreurs et qu’il faille retirer un ou deux points de broderie. Avec une aiguille il suffit alors de retirer les deux derniers points et recommencer à broder correctement avec le fil à broder.

Comment retirer un motif brodé ?
Envie d'enlever la broderie de votre jean ?

Mais l’erreur peut parfois être plus importante et nécessiter de tout reprendre à zéro. Il faudra alors tout enlever pour tout recommencer.

Mais recommencer une broderie n’est pas la seule raison pour laquelle certains brodeurs et brodeuses décident de tout retirer de la toile de lin ou autre tissu. Il peut aussi arriver d’avoir envie de retirer un motif brodé d’un vêtement ou bien d’un coussin. Enlever une broderie permet alors de réutiliser l’objet d’une autre manière et de le customiser à sa façon.

Il se peut aussi que vous ayez envie de réutiliser un tissu sur lequel vous avez déjà brodé. Cela peut être le cas d’un brodeur ou d’une brodeuse débutante qui a besoin de s’exercer plusieurs fois. Retirer tous les fils à border permet ainsi de récupérer une toile vierge sans avoir besoin de racheter une toile aida par exemple.

Mais comment faire pour découdre la broderie ?

Dans un premier temps, munissez-vous d’un découd vite, d’une paire de ciseaux de borderie ou de couture et d’un rasoir. Ce dernier accessoire peut paraître original mais il permet de gagner du temps.

Commencez par retourner votre broderie sur l’envers puis, à l’aide du rasoir, rasez tous les fils qui dépassent. Retournez ensuite la broderie sur l’endroit et, à l’aide du découd vite, tirez sur les fils les uns après les autres pour les retirer de la toile. Il s’agit d’un travail long et fastidieux.

Vous pouvez aussi utiliser du ruban adhésif afin de retirer tous les fils de la broderie plus rapidement.

Dans le cas d’une broderie sous forme de texte ou d’une petite broderie, il est également possible d’utiliser la paire de ciseaux afin de couper petit à petit tous les fils, au lieu d’utiliser le découd vite. Chaque créatif doit choisir la technique avec laquelle il se sent le plus à l’aise.

Le tissu doit ressortir impeccable de cette opération. C’est pour cela qu’il est nécessaire de réaliser ce travail avec patience. Cependant, il est déconseillé de découdre une broderie réalisée sur un tissu extensible.

Chloé
Chloé
Prof de Couture
5.00 5.00 (5) 24€/h
1er cours offert !
Teddy
Teddy
Prof de Couture
4.92 4.92 (13) 25€/h
1er cours offert !
Angelina
Angelina
Prof de Couture
4.88 4.88 (40) 25€/h
1er cours offert !
Martine
Martine
Prof de Couture
5.00 5.00 (14) 15€/h
1er cours offert !
Dominique
Dominique
Prof de Couture
5.00 5.00 (6) 20€/h
1er cours offert !
Jeanne
Jeanne
Prof de Couture
5.00 5.00 (6) 25€/h
1er cours offert !
Margaux
Margaux
Prof de Couture
4.91 4.91 (11) 25€/h
1er cours offert !
Paola
Paola
Prof de Couture
4.56 4.56 (9) 19€/h
1er cours offert !

Comment faire des yeux en broderie ?

En broderie, il y a des éléments qui ne sont pas très intuitifs. C’est le cas notamment des yeux. Alors que chaque brodeur invente sa propre technique, il existe bel et bien des points de broderie qui sont plus ou moins utiles pour faire les yeux.

Comment faire un oeil en broderie ?
Comment donner vie à ses petits personnages ?

Mais avant tout il est important de savoir qu’il existe autant de styles d’yeux qu’il existe de brodeurs sur terre. En effet, comme pour un artiste peintre ou un dessinateur, le brodeur ne suit pas spécifiquement des codes, mais invente sa propre création comme il le sent. De cette façon, l’artiste peut ainsi mélanger du tricot avec du crochet, des perles, des paillettes et autres accessoires qui éveillent son imagination.

Il n’y a donc pas qu’une seule façon de faire des yeux en broderie.

Il faut également savoir qu’on ne fait pas toujours des yeux de la même façon en fonction de si l’on travaille sur une toile de lin, ou toile aide, ou si l’on travaille sur un objet en 3D. En effet, piquer dans une poupée est souvent bien plus compliqué que de passer l’aiguille à l’endroit et à l’envers dans une toile plane.

Mais sachez que certains points peuvent tout de même vous aider :

  • Le point de tige,
  • Le point de croix,
  • Le point de nœud,
  • Le point de passé plat.

Ces quatre points sont reconnus pour être souvent utilisés dans la formation des yeux en broderie.

Le point de tige permet de tracer des lignes, et donc les contours de l’oeil. Le point de croix, très facile à apprendre, permet de réaliser un œil plein sans trop de difficultés. Pour broder sur une poupée ou autre objet, le point de nœud permet (comme son nom l’indique) de faire un petit nœud en guise d’oeil. Le point de passé plat, lui, permet de remplir un œil comme le point de croix.

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de faire votre œil, entraînez-vous auparavant en réalisant des séries de yeux sur une toile de lin ou autre matière. Cela permet de progresser rapidement.

Comment encadrer une broderie ?

Une fois que votre broderie est réalisée, il peut vous venir l’envie de l’encadrer afin de l’offrir à un proche ou bien de l’accrocher dans votre maison. L’encadrement peut se faire via un professionnel mais il est aussi possible de le faire soi-même avec un peu de patience et quelques accessoires.

Comment encadrer un motif brodé ?
Le tambour à broder peut parfois servir d'encadrement, mais c'est une solution plutôt temporaire.

Pour réaliser l’encadrement, il vous faut choisir un carton plutôt rigide afin de garder la toile de lin bien droite et réussir à la tendre. Le carton ne doit cependant pas être trop épais au risque de ne plus pouvoir refermer le cadre.

Il vous faut bien évidemment un cadre. Vous pouvez décider d’en acheter un tout fait en magasin bien de le faire vous-même avec des tasseaux de bois et de la colle à bois. Sachez tout de même qu’il existe des cadres neutres en vente qui vous permettent de les personnaliser et customiser facilement (avec des paillettes, des perles, des rubans, etc).

Pour réaliser l’encadrement, il est aussi possible d’utiliser de la ouate, afin de rembourrer la broderie si vous souhaitez lui donner du relief.

Faire soi-même l’encadrement est un véritable plaisir puisque vous pouvez choisir vous-même les matériaux qui vous intéressent. C’est aussi un moyen de personnaliser un cadeau jusqu’au bout. Pour trouver des conseils sur les fournitures, n’hésitez pas à demander dans les merceries. Ces magasins de loisirs créatifs vendent tout ce qui concerne la broderie mais aussi le crochet, le tricot, la couture, le patchwork, etc.

Une fois tous les éléments réunis, vous avez deux possibilités :

  • L’encadrement avec colle,
  • L’encadrement sans colle.

L’encadrement avec colle est beaucoup plus rapide.

Pour le réaliser, déposez votre broderie traditionnelle ou point de croix sur le carton (découpé aux dimensions de l’intérieur du cadre). Retournez le tout et collez les bords sur le carton. Au niveau des angles, faites en sorte que la toile ne se chevauche pas. Il suffit alors de couper les angles.

Si vous ne souhaitez pas utiliser de colle, il faut alors utiliser du fil à broder assez solide pour réaliser un laçage entre les bords opposés de la toile. De cette façon vous obtiendrez un quadrillage qui permet de maintenir la toile de broderie maintenue.

Si vous souhaitez donner du relief à votre broderie, n’oubliez pas d’insérer de la ouate entre le carton et la toile avant de coller ou de coudre.

Enfin, à vous de voir si vous souhaitez mettre une votre à votre encadrement ou non. Votre œuvre est prête !

Comment faire un motif en broderie ?

Les yeux ne sont pas les seuls motifs que l’on peut bien évidemment faire à la broderie. Alors comment réussir à réaliser une forme en broderie ?

Comment démarrer en broderie ?
Prêt pour commencer votre premier motif à la broderie ?

Le plus important est de commencer par apprendre quelques points de broderie simples. Par exemple, il vaut mieux démarrer et se concentrer sur des broderies au point de croix ou au point de tige plutôt que de s’embarquer dans l’apprentissage direct du point arrière, du point de chaînette ou point de nœud.

Les points simples comme le point de croix permettent de réaliser des motifs brodés pleins assez rapidement. En effet, vous pouvez choisir de tracer uniquement les contours de votre forme brodée avec des points de tige, ou bien de remplir tout le vide avec le point de croix. Vous pouvez aussi bien sûr utiliser le point de croix pour les contours.

Pour commencer, si vous n’avez pas d’inspiration et que vous souhaitez apprendre les bases, choisissez de suivre un diagramme ; un modèle de motif brodé. Le diagramme peut se présenter sur une feuille ou bien directement sur la toile, un peu comme des canevas. Les broderies sont ainsi plus faciles à réaliser. Il suffit de suivre les lignes et le code couleur.

Mais vous pouvez bien évidement inventer vos propres motifs en dessinant au feutre effaçable sur votre toile.

Pour être plus efficace, je vous conseille de rassembler l’ensemble de vos accessoires achetés en mercerie au même endroit. Tambour à broder, fils dmc mouline, toiles, aiguilles, avoir tout ce qu’il faut à portée de main permet d’être plus efficace.

Et si vous souhaitez apprendre la broderie avec un professionnel, il est possible de suivre des cours de broderie avec un prof particulier, en ateliers en mercerie, grâce aux tutoriels Youtube ou encore grâce à un kit broderie. Toutes ces solutions vous permettront de vous lancer plus sereinement dans votre première broderie.

Lancez-vous !

Besoin d'un professeur de Couture ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.