La couture est la reine du monde - Pindare

De l'aiguille au tricot, en passant par les rubans ou les bobines de fil, la couture est plus qu'un loisir créatif : elle s'est peu à peu imposée comme une discipline essentielle dans notre vie quotidienne. Traînant avec elle autant de symboles que de côtés pratiques, elle est également — et on le sait moins — un domaine dense et très riche en histoires.

En histoires, ou plutôt en Histoire ! Car oui, depuis toujours, l'on s'habille et l'on procède à des techniques de couture qui ont, bien évidemment, évolué au fil des époques. 

L'Histoire de la couture remonte à l'ère Paléolithique, époque où, il y a 21 000 ans, les Hommes ont commencé à lier point par point des peaux animales pour confectionner des vêtements ou des abris, se protégeant ainsi des grands froids. Eh oui, il s'agissait bien déjà là de couture, même la machine à coudre Singer et les élastiques n'existaient pas !

Mais c'est au Moyen-Orient que naît la couture avec des fibres naturelles - fil de coton, fil de lin, chanvre ou jute - vers 4 000 ans avant J-C. Une petite révolution, puisqu'il ne vous aura pas échappé qu'aujourd'hui encore, les matières naturelles comme le coton sont ce que nous utilisons pour confectionner nos jupes et autres tissus d'ameublement.

Mais derrière tout ça, il a bien fallu qu'il y ait quelqu'un ! 

Au fil des siècles, le métier de couturier ou de couturière s'est peu à peu professionnalisé dans le tissu économique ou imposé comme un loisir parmi d'autres activités manuelles. Un vrai domaine d'activité était né, portant avec lui des métiers et des taches à accomplir. De l'habillement, on est passé au professionnalisant !

La tâche d'un couturier ou d'une couturière consiste à broder ou tisser, confectionner des vêtements féminins et masculins, coudre des tissus de décoration ou des tissus d'ameublement. Entre technique, créativité et dons manuels, la couture est un univers très complet, qui dresse un panorama large des compétences.

Mais pour y parvenir, il ne suffit pas d'avoir deux mains et un peu de dextérité, loin s'en faut ! Il faut, en effet, un certain nombre d'outils de coupe et de mesure, qui sont nécessaires pour se constituer une trousse de couture.

La trousse à couture est, quant à elle, l'instrument de travail principal d'un couturier ou d'une couturière, puisque c'est ici que seront rangés toutes les fournitures et tous les outils prêts à l'emploi pour coudre n'importe quoi : boutons-pression- adhésif, épingle, en bref, une boite à couture, c'est la caverne d'Ali Baba !

Mais quand on débute, il est bien difficile de savoir de quoi on aura besoin pour coudre un ourlet de pantalon, confectionner un bracelet brésilien, rafistoler un pantalon ou une housse de coussin, ou encore faire un sac.

Et trouver des informations pour savoir quoi mettre dans sa boîte à couture, ça prend du temps. C'est pourquoi la rédaction mâche le travail de ses lecteurs comme si nous étions dans une petite mercerie. Bienvenue dans la mercerie Superprof !

Un double rideau à réparer, et bien que débutante, on est prête à en découdre quoi qu'il arrive ?

Voici l'inventaire des accessoires de couture indispensables à acquérir pour réaliser ses travaux de couture et ses cours de couture en ligne. Vous suivez le guide ? C'est parti, à l'assaut de l'atelier de couture !

Les meilleurs professeurs de Couture disponibles
Jeanne
4,9
4,9 (36 avis)
Jeanne
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
4,9
4,9 (64 avis)
Emilie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (80 avis)
Angelina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (21 avis)
Julie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
5
5 (24 avis)
Emilie
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (32 avis)
Emilia
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Marie-noelle
5
5 (36 avis)
Marie-noelle
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madina
4,9
4,9 (9 avis)
Madina
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jeanne
4,9
4,9 (36 avis)
Jeanne
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
4,9
4,9 (64 avis)
Emilie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (80 avis)
Angelina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (21 avis)
Julie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
5
5 (24 avis)
Emilie
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (32 avis)
Emilia
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Marie-noelle
5
5 (36 avis)
Marie-noelle
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madina
4,9
4,9 (9 avis)
Madina
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Comment choisir sa machine à coudre ?

Apprendre la couture en autodidacte passe inéluctablement par la question du choix de sa machine à coudre industrielle.

On se rend vite compte que coudre à la main occasionnera une perte de temps conséquente, surtout pour faire soi-même des ouvrages d'ameublement tels que rideaux, housse de coussin ou dessus de lit, ou coudre des tissus d'habillement (jeans, sarouel, petite robe, jupe droite pour fillette, bavoir pour bébé de 20cm, etc.).

Ou encore, cela servira à découvrir le point de croix, le point noué, chaque petit point impossible à faire avec le cousu main.

Couture débutant : le guide pour choisir une marque Singer, Pfaff ou Husqvarna.
Pour coudre une robe rose à un proche, quel type d'appareil choisir ?

Dès lors, quelle marque de machine acheter - Singer, Pfaff, Husqvarna, Brother, etc. -, et quel type de machine ?

Les critères de choix d'une bonne machine à coudre sont :

  • Le type de couture à effectuer,
  • Le type de point de couture voulu,
  • Le niveau atteint en couture,
  • Le type de machine (machine à coudre électronique ou machine à coudre mécanique),
  • Le budget à y consacrer,
  • La marque et les options des machines.

D'une part, il faut réfléchir sur l'usage que l'on va avoir de sa machine à coudre Singer (ou d'autres marques), car nul besoin d'une machine de guerre surjeteuse, munie de de 150 points de couture à plus de 1 000 €, juste pour s'initier à la broderie.

Pour une machine à coudre pour débutante, un modèle bas de gamme suffira à se faire plaisir et permettra de confirmer ou d'infirmer une réelle passion pour la couture, pour ensuite prendre des cours de couture.

Le choix de la machine diffère en effet si l'on veut coudre une fermeture à glissière, une robe mousseline de soie, un coussin en tissu coton uni ou faire un ourlet de pantalon.

Un test publié dans un super article sur le site Coupe couture permet d'orienter l'apprenti(e) couturière / couturier vers le bon choix. Très bien fait, il s'agit d'un questionnaire rapide de cinq questions interrogeant les ambitions et les compétences de chacun.

En fonction des réponses, l'on est guidé sur le style de couture, la facilité d'utilisation ou les fonctions de la machine auxquelles il faut porter attention en cours de couture.

Pour résumer, une machine à coudre électronique sera plus onéreuse, mais conviendra aux débutantes car tous les réglages sont automatisés.

En revanche, une machine à coudre mécanique séduira les plus petits budgets mais demande d'avoir déjà de bonnes compétences en couture, car les réglages sont manuels. Ils offrent donc bien plus de possibilités pour coudre tout ce que l'on souhaite.

Enfin, il faudra bien comparer les options offertes par les différentes marques de machines à coudre : nombre de points de couture, boutonnière automatique ou non, réglage longueur largeur, enfile aiguille ou non, pied presseur.

 SilverCrest SNM 33Singer StarletHusqvarna Viking E10Singer Simple 3232Pfaff Smarter 160 SJanome Skyline S3Pfaff Expression 3.5
Nombre de points3316204023120200
BoutonnièresAutomatique, en 4 étapes4 étapes4 étapes1 étape1 étape716
Réglage longueurOuiOuiOuiOuiNonOuiOui
Réglage largeurOuiNonNonOuiOuiOuiOui
Enfile aiguilleOuiOuiOuiOuiOuiOuiOui
Variateur de vitesseNonOuiNonOuiOui OuiOui
Pieds presseurs5454578
Poids6 kg7,5 kg6,3 kg7,5 kg6,3 kg10 kg10,6 kg
Prix79,99 €119,99 €179 €348,99 €380 €799 €1339 €

Les kits couture débutant : le guide

Trouver un set d'initiation pour coudre et broder quand on débute, peut être une excellente alternative au cours de couture et à l'achat de tout le matériel nécessaire pour confectionner de A à Z une nouvelle pièce.

Se mettre à la couture dès le plus jeune âge grâce aux kits !
Même les tous petits peuvent apprendre à confectionner leurs peluches !

Comme on s'y connait autant en couture qu'en physique quantique ou en biologie évolutive - on ne peut pas faire tous les métiers du monde -, mais que l'on a quand-même envie de coudre une robe ou de se faire son propre bracelet brésilien plutôt que de l'acheter, on se lance.

Et pour s'initier à coudre, il n'y a rien de le kit couture pour les nulles.

Les kits couture de niveau débutant comportent tout ce qu'il faut pour coudre et sont optimisés pour la fabrication ou la customisation de tout ce que l’on veut : de petits riens, fermeture éclair, ourlet invisible, vêtements et accessoires tels que sac de plage, sac en tissu, sac pliable, etc.

L'on peut recourir au set de couture pour plusieurs raisons :

  • On ne sait pas coudre,
  • On n'a qu'un seul projet (inutile de tout acheter en gros pour un seul projet),
  • Pour offrir un cadeau personnalisé sans trop se risquer.

De nombreux sites de mercerie créative en ligne proposent désormais leurs kits pour débutantes, à l'instar de ces quelques adresse :

  • Mercerie-étoile.com,
  • Les-fils-du-temps.com,
  • Les-coupons-de-saint-pierre.fr,
  • Creavea.com.

Mais voilà, mis à part le descriptif de la fiche produit, on peut être frileuse (ou frileux) à passer une commande d'accessoires couture de 40 € à 50 €, d'autant plus que nous n'avons que peu de contenu visuel pour bien voir ce qu'il y a dedans.

Pour voir le contenu d'un set, voici une vidéo de la part d'une jeune couturière testeuse de kits couture :

Grâce aux sets de démarrage, même les enfants peuvent apprendre à coudre, au moment où leur plasticité neuronale est la plus forte (vers 7 ans).

Pour cela, des kits créatifs de couture pour enfants sont disponibles pour les initier à la couture ou au tricot crochet.

Ce sont des peluches, des coussins en feutrine, avec des aiguilles à bouts ronds, des animaux en feutrine, des animaux marins, ceux de la savane, etc.

Plutôt que d'acheter au supermarché, l'enfant apprendra dès son plus jeune âge à fabriquer lui/elle-même ses propres choses, ce qui devrait stimuler sa créativité.

Même pour les adultes, les kits couture pour tous sont répartis en plusieurs niveaux, du très facile au difficile, ce qui permet un apprentissage progressif pour se perfectionner sans se lasser ou se décourager.

Couture : les outils pour mesurer

Pour apprendre à coudre, on pense souvent qu'il suffit seulement de disposer d'une machine à coudre, d'un peu de tissu et du fil, et que pour les travaux de couture de base que l'on a à faire, cela suffira. On se dit que la couture ne passe que par ce qu'on aurait pu s'imaginer, depuis qu'on est enfant.

C'est bien évidemment faux, car il faut aussi du matériel pour coudre à la main et tout un tas d'outils qui facilitent la vie d'une couturière. Comme n'importe quel domaine de compétences, la couture possède ses petits secrets, ses petits rouages, mais aussi ses petites astuces, qui rendent sa pratique plus facile, mais aussi plus riche pour la couturière.

Tout d'abord, il faut pouvoir mesurer, prendre des dimensions - pour savoir ce que l'on va couper et quelle longueur de tissu acheter. Cela est primordial, puisque lorsqu'on coud, on se rend vite compte que prendre des mesures est un geste de base, qui s'apparenterait presque à un réflexe à certains moments.

Mais alors comment mesurer en couture ? On le fait avec quatre outils principaux, que voici !

Le mètre ruban

C'est, en toute logique, le premier accessoire de couture auquel on pense lorsqu'on se demande comment mesurer une chute de tissu ou prendre la dimension d'une taille de robe. Le mètre ruban est aussi pratique qu'essentiel, et a la grande faculté d'être polyvalent, puisqu'il convient à bon nombre de domaines, bien au delà de la couture.

Et s'il est un vrai indispensable en couture, ce type de mètre sert à mesurer les courbes de patrons de couture et à prendre - comme son nom l'indique - les mesures d'une hauteur, d'une taille, d'un tissu à couper, broder ou coudre.

On le distingue bien évidemment du mètre rigide, qui sert davantage aux travaux et à ce type de professions, pour la simple et bonne raison qu'il n'est pas souple, comme son nom l'indique. Non, en couture, le mètre ruban est notre meilleur allié, et notre meilleur ami !

Prendre les mesures avant de se mettre à coudre.
Afin de confectionner son tour de cou fait main, il faut bien mesurer avant de coudre ! Pour cela, tout bon couturier ou toute bonne couturière ne peut se passer dans son kit de couture d'un mètre ruban. Plus qu'un accessoire, un véritable outil de travail, essentiel !

En fait, c'est simple : le mètre ruban est à la couturière (ou au couturier) ce que la scie est au menuisier.

C'est un outil de base sans lequel on ne peut travailler dans un atelier couture, et est donc un excellent cadeau pour une couturière. Le mètre ruban peut mesurer d'un à trois mètres, mais la longueur moyenne est de 150 centimètres. Il en existe en plusieurs matières : tissu, plastique, ruban satin.

À vous de juger quelle matière vous semble la plus adaptée pour votre usage. Car oui, il existe différents usages et différentes manières de faire de la couture. Et puis au fond, s'il s'agit du votre, il n'y a que vous qui allez l'utiliser, alors autant qu'il vous convienne !

À savoir, pour finir, que généralement, cet outil n'excède pas 10 €. Rendez-vous en mercerie de ce pas !

La petite règle

Lorsque l'on travaille à plat, une réglette permet plus de précision pour mesurer de petites distances. Comme à l'école, la petite règle est très pratique, puisque sa taille lui permet de ne pas buter contre des rebords, tout en vous faisant profiter de son savant mélange de mesures et de praticité.

La petite règle est souvent en métal, mais on peut la trouver en aluminium et en bois, c'est selon, et elle mesure 20 centimètres. Un site de petite mercerie en ligne - Rascol - permet d'acheter sa réglette, mais il existe d'autres manières de se la procurer, au même titre que le mètre ruban.

Il existe, en outre, d'autres types de réglets :

  • La règle incurvée en forme de perroquet,
  • La règle multifonctionnelle (avec équerre),
  • La réglette à ourlet,
  • Le couturomètre.

Alors, prêt à l'inclure dans votre trousse de couture ? On ne sait jamais, cela peut toujours servir !

Que faut-il avoir dans une trousse à couture ?
En couture, savoir mesurer est la clé pour de bonnes proportions. Et il existe différentes manières de le faire.

La règle japonaise

Avec son beau nom évocateur, la règle japonaise est une règle transparente, que l'on juge idéale pour tracer des lignes parallèles à équidistance l'une de l'autre. Selon votre pratique de la couture ou vos habitudes de réalisations, elle peut s'avérer indispensable dans certains cas.

Sa finalité ?

Rendre la couture facile, par exemple pour marquer un ourlet, retoucher un patron ou travailler le tissu patchwork lors d'un cours de couture nantes. Il s'agit, dans cette perspective, d'un outil de couture indispensable pour certains débutants.

Il faut également savoir que la règle japonaise est souple, et qu'elle mesure 50 centimètres. Plus grande que le "petite règle", elle se garde plus souvent dans votre atelier qu'elle ne se transport dans votre trousse de couture.

Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur la couture en cours de couture lyon.

La jauge

La jauge, quant à elle, se révèle pratique pour marquer une petite mesure répétitive, comme par exemple la distance entre les boutons d'une chemise ou pour repérer les marges de coutures avant d'épingler un ourlet.

On comprend donc assez vite que ce type de cas étant très régulier, la jauge est un outil irremplaçable, et parfois même : indispensable.

Cela peut être une règle métallique découpée ou prendre la forme d’une réglette trouée, avec en son centre un curseur mobile, pouvant se décaler pour fixer une longueur précise (1 cm, 1,5 cm, 2,2 cm, etc.).

C'est un peu comme le carreleur ou le maçon qui se sert d'un niveau pour vérifier que sa chape de béton ne comporte aucune pente... Il faut de la technique, de la dextérité et, qui sait, un peu d'instinct pour réussir à s'en saisir une première fois. Mais une fois que vous la maîtrisez, vous ne la quitterez plus !

Pour s'en servir, on choisit la hauteur - de l'ourlet par exemple, - ou bien l'on s'en sert pour vérifier la marge de la couture pour coudre à la main, ou encore pour piquer à la machine à coudre. Mille et un usages, qui font de la jauge un outil indispensable pour une pratique avisée de la couture.

Une technique à étudier lors d'un cours de couture !

Mais mesurer n'est pas la seule tache à accomplir lorsqu'on décide de faire de la couture, bien au contraire. La mesure s'impose comme une étape dans la réalisation d'une chemise, dans la customisation d'un jean ou dans la confection d'une housse de coussin. Une première étape, dont il convient de poursuivre le chemin.

Comment ? En marquant son tissu !

Les meilleurs professeurs de Couture disponibles
Jeanne
4,9
4,9 (36 avis)
Jeanne
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
4,9
4,9 (64 avis)
Emilie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (80 avis)
Angelina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (21 avis)
Julie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
5
5 (24 avis)
Emilie
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (32 avis)
Emilia
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Marie-noelle
5
5 (36 avis)
Marie-noelle
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madina
4,9
4,9 (9 avis)
Madina
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jeanne
4,9
4,9 (36 avis)
Jeanne
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
4,9
4,9 (64 avis)
Emilie
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (80 avis)
Angelina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (21 avis)
Julie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilie
5
5 (24 avis)
Emilie
17€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (32 avis)
Emilia
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Marie-noelle
5
5 (36 avis)
Marie-noelle
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madina
4,9
4,9 (9 avis)
Madina
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les outils pour marquer le tissu

Même si l'on utilise une machine à coudre industrielle et que l'on est initié à la couture, il faut bien marquer le tissu pour placer de nombreux repères. Car les repères sont, au même titre que les mesures, des vrais phares dans la nuit pour un couturier. Ce sont eux qui vont permettre d'avoir un tracé le plus droit possible, ou une coupe sans aspérité.

Faire des repères sur sa toile de jute ou de coton pour ne pas se tromper.
Pour coudre un jean, il est important de marquer le tissu pour savoir par exemple où piquer les poches. Car imaginez vous coudre une poche de pantalon sans savoir réellement à quel endroit la placer ou apposer vos surpiqûres ? Il y a de fortes chances pour que vous rangiez votre portefeuille sur le bas de vos fesses, ou que vous mettiez votre main dans la mauvaise poche !

Et si marquer est essentiel, on ne le fait pas avec un simple portemine d'écolier. Pour ce faire, l'on va utiliser deux types d'instruments : la craie de tailleur et le crayon pour tissu. Des outils adaptés et conçus pour la couture, en bref !

Ces derniers servent à marquer les contours d'une forme ou à faire des repères sur le tissu à coudre. Cela est tout de même pratique plutôt que de garder son oeil ouvert toute la durée de la confection. Plus de précision, pour un résultat plus léché, il n'en fallait pas plus pour rendre les outils de mesure indispensables à une trousse de couture.

Conseil de couturière : utiliser un crayon blanc sur du tissu foncé, et de la craie de tailleur sur les tissus de teinte claire. Cela vous évitera de vous abîmer l'oeil, en plus de rendre votre confection beaucoup plus rapide et fluide pour vous.

Que faut-il avoir pour coudre ?
Tracer un patron est essentiel pour créer une pièce de couture moderne et qui se tient. Mais le tracé ne se retrouve pas seulement ici !

Mais revenons sur les deux outils principaux de tracé :

En premier lieu, la craie de tailleur sert à marquer les lignes du patron : pinces, placement des poches d'un pantalon ou d'un sarouel, emplacement de volants... Elle est à l'image d'une craie de tableau d'écolier : elle s'efface et se nettoie rapidement.

Les annotations faites par ces outils sont temporaires, elles s'effacent non seulement rapidement, mais aussi facilement. Craies et crayons sont indispensables dans un kit couture car ils permettent de délimiter les zones de découpe ou de plis. Il serait dommage de ne pas couper droit un bas de pantalon !

Rectangulaire, triangulaire, ou en cône, les craies sont faites en plusieurs matières : craies savon grasses, craies minérales. Il en existe autant qu'il existe de couturiers... ou presque !

Le crayon, quant à lui, permet un travail de précision, pour plus de minutie. Le crayon marqueur utilise une solution soluble à l'eau. Comme son nom l'indique, il est donc très facilement effaçable, au même titre que la craie.

Pour marquer les tracés d'un patron de couture et libérer ses idées créatives, certains apprécieront le papier calque et la roulette.

Ce sont deux instruments supplémentaires, qui peuvent, au fil du temps, venir enrichir votre doigté et votre pratique couturière. On les trouve parmi les articles de mercerie les plus répandus, et font partie du b.a.-ba pour apprendre la couture, notamment lors d'un cours de couture Brest.

Pourquoi ?

Parce qu'ils sont réutilisables à volonté - donc durables -, précis, et faciles d'utilisation : il suffit de glisser la feuille de calque sous le tissu en marquant ses lignes sur le tissu - tissu coton, tissu enduit, n'importe quel type de coupon de tissu - à l'aide d'une roulette (une roue crantée). Et le tour est joué !

Le principe ? Le même qu'à l'école. Il y a donc de fortes chances pour que vous n'ayez pas besoin d'une période d'adaptation pour l'utiliser.

Maintenant que l'on a tout pour tracer, marquer et mesurer, il faut le matériel pour couper tous les tissus.

Comment acheter des tissus pas chers ?

C'est peut-être ce qui coûte le plus cher en couture : le tissu.

Chaque petite mercerie ou site de mercerie en ligne, offre de grands choix de tissus de toutes les dimensions.

Et des rouleaux de tissus au mètre neufs, ça coûte cher.

Trouver le meilleur tarif pour faire de la couture de qualité.
C'est au marché ou dans les friperies que l'on obtient les meilleures toiles.

Voici dans un premier temps quelques astuces pour trouver du tissu pas cher :

  • Prendre les mesures au préalable ou avoir ses patrons de couture : pour acheter la juste quantité de tissu,
  • Enquêter sur toutes les offres promotionnelles du moment,
  • Attendre les soldes d'hiver et d'été,
  • Faire de la récupération de tissus : parmi ses proches, dans les friperies, à Emmaüs, etc.,
  • Sillonner les marchés et trouver un coupon de tissu, du tissu simili cuir, du satin de soie pas cher ou du tissu bio bradé,
  • Recycler ses chutes de tissus : draps, taies d'oreillers, vêtements inutilisés et faire germer plein d'idées couture.

Tout dépend des travaux de couture à réaliser.

Faire un joli sac avec du tissu fleuri, coudre une jupe ou des petits hauts sympas avec des boutons blancs demanderont peut-être du tissu neuf.

Les types de tissus au mètre, en fibres naturelles ou synthétiques, sont nombreux : gabardine, tissu lin, tissu velours, tissu patchwork, tissu à pois, tissu japonais, tissu simili cuir, lainage ou tissu jersey coton, tissu mousseline...

Voici un rapide éventail d'une dizaine de fournisseurs et des tarifs appliqués sur le marché de la mercerie :

  • e-tissus : des tissus de 2,95 € à 9,70 € le mètre (toile de jute, tissu lamé élastique, tous tissus d’habillement, d’ameublement, tissus pour la danse, tissu lycra, etc.),
  • RIJS Textiles : vente de tissus de 5,50 € (popeline de coton) à 14,95 € (French terry),
  • Bennytex : tissu polyester, tissu viscose, tissu africain, tissu Wax, velours de soie mousse de 4,90 € le mètre à 18 € le mètre,
  • Mondial Tissus : coton popeline, voile de coton, flanelle, polaire, tissu molleton, lin, soie, maille, jersey, de 9 € à 15 € le mètre,
  • Creavea : tissus à partir de 1,55 € le mètre jusqu'à 14,90 €,
  • Quartier des tissus : tous les tissus d’habillement, d’ameublement, de décoration et d’extérieur, de 1,90 € le mètre à 6,50 €,
  • Ma petite mercerie : plus de 20 000 références de tissus d'habillement et d'ameublement de 2,90 € à plus de 40 € le coupon de tissu,
  • Textimania : plus de 2500 tissus au mètre de 1,65 € à 19,90 € le mètre,
  • Planète tissus : tissus de 3,60 € à 15 € le mètre,
  • Avenue des tissus : des pièces de tissus par 2 ou 3 mètres pour réduire la facture.

Mais comment coudre maintenant que l'on a le tissu et la machine ?

Les outils de coupe

C'est une lapalissade : la couture implique la coupe de ses tissus au mètre. N'oublions pas qu'avec des chutes de tissus, il est possible de fabriquer n'importe quoi ! Une couverture, une chemise patchwork, etc. À condition de savoir couper sur les bonnes mesures.

D'où l'intérêt de prendre préalablement ses mesures avant d'acheter du tissus d'habillement et de choisir ses toiles à broder. On ne travaille pas le coton comme on travaille le simili cuir !

Une paire de ciseaux s'avère être indispensable quand on se lance dans la couture.
Le ciseau de couture : pièce maîtresse dans la besace d'une couturière. À la manière d'un cuisiner ou d'un écolier, les ciseaux permettent de couper tout ce qui se trouve sur notre route en couture. Attention à ne pas trop couper, vous risqueriez de le regretter !

Pour tailler une boutonnière, couper les fils à coudre, customiser un vieux vêtement, découper un coupon de tissu, rafistoler une fermeture éclair, ou même tricoter une écharpe fait main, il va falloir un outil fondamental : une paire de ciseaux. Cela peut sembler basique, mais il ne s'agit pas là d'acheter une paire de ciseaux d'école.

Normalement, les ciseaux de couture doivent être neufs, et ne doivent servir qu'à couper du tissu. C'est la raison pour laquelle on les appelle précisément des ciseaux de couture !

Mais au préalable, il faudra se munir aussi d'un tapis de découpe et d'un cutter rotatif. Pourquoi ? Pour ne pas abîmer votre table, et pour couper avec précision, tout simplement.

Penchons nous d'un peu plus près sur les modèles de ciseaux en question :

Pour découper du tissu fin ou du fil de couture, l'on utilisera des ciseaux lingère : utilisés pour cranter et effectuer des points zig zag sur les tissus, ils servent autant pour les loisirs créatifs couture que pour la haute couture professionnelle.

Lorsque l'on a du tissu épais, on découpe avec des ciseaux de tailleur. En plaçant la lame sous le tissu, on a normalement une découpe précise et régulière. Ces derniers sont un poil plus lourds, mais c'est précisément ce poids qui en fonde tout l'intérêt : il permet une bonne concentration au moment de la découpe.

Que comprend un kit de couture ?
Coudre, découdre, recoudre, tracer, dessiner, effacer, la couture est comme la peinture : rien n'est figé, tout peut se transformer d'un moment à l'autre. À condition d'avoir le bon matériel !

Enfin, nul n'est à l'abri d'un accident de couture... L'on peut être amené à découdre un point que l'on vient de faire par erreur.

Pour y remédier, il faudra couper le fil sans endommager le tissu : le coupe fil permet de réaliser cette opération de petit retour en arrière (pour mieux avancer). Une petite révolution pour les couturiers débutants et professionnels, qui fonctionne de façon très simple.

Pour découdre rapidement, un petit engin se faufile dans les mailles d'un tissu pour attraper un point mal fait : c'est le découd vite.

C'est une lame en métal en forme de "Y" - non, ce n'est pas une pince à tiques ! - avec une boule protectrice du tissu au bout de sa pointe.

A utiliser avec précaution, les mains derrière pour éviter de se blesser. Car un coupe fil ne coupe pas que les fils !

On en arrive à l'essentiel, le meilleur pour la fin : manier les épingles, les aiguilles à coudre, remplir une canette avec une bobine de fil, et utiliser son dé à coudre.

Les outils pour épingler et pour coudre

Puisque l'on aura au préalable déjà franchi le cap d'acheter une machine à coudre, il va falloir acquérir tout d'abord des aiguilles à coudre.

Les outils de roi pour découper plus rapidement et coudre plus efficacement.
Pour gagner du temps, on peut couper deux ou trois toiles simultanément : les épingles à nourrice facilitent le travail ! Encore un accessoire de couture qui a le mérite d'être simple, rudimentaire, même, mais d'être follement efficace pour se faciliter la tache !

Cependant, le niveau de couture débutant requiert de coudre à la main dans un premier temps.

L'on recommande d'acquérir un petit assortiment de différentes tailles d'aiguilles, avec des longueurs variables. Cela servira beaucoup pour travailler avec finesse et pour réaliser de petites finitions.

Ensuite, acheter des épingles à nourrice : elles vont maintenir plusieurs couches de tissus durant la coupe.

Je me suis toujours demandé ce que ma grand-mère faisait avec sa pièce de métal dans le majeur pour manier les aiguilles à tricoter. 

C'était le dé à coudre, très utile en couture pour pousser les aiguilles dans les tissus raides sans se blesser. Il peut sembler un peu étrange au premier abord de l'utiliser, mais en réalité, sur le majeur ou sur l'annulaire, il est très utile pour ne pas se blesser. Un peu contre intuitif, mais furieusement efficace !

A-t-on besoin que d'un fil et d'une aiguille pour coudre ?
Le dé à coudre est, comme l'aiguille ou le mètre, un indispensable pour une couturière régulière. Il permet de ne pas se piquer, et d'être plus sûre de son geste.

Autres outils indispensables de la boîte de couture : le fil à coudre et les canettes.

Superprof recommande d'acquérir plusieurs canettes, afin d'éviter de s'emmêler entre les bobines et ne pas se retrouver avec des fils de couture de différentes couleurs sur la même canette.

Mais normalement, il y en aura déjà plusieurs livrées avec la machine à coudre.

Dernier élément indispensable dans tout le nécessaire de couture : évidemment, les fils de couture. Il vaut mieux privilégier la qualité et ne pas viser systématiquement le premier prix.

Un fil de mauvaise qualité peut vite s'effilocher ou se casser et occasionner bien des déboires (et des agacements). Afin de conserver les teintes des tissus, nous conseillerons de coudre avec du fil de même couleur, afin de ne pas dépareiller ses créations.

Les idées de cadeaux pour une couturière

Offrir un cadeau à une passionnée est quand même plus simple : on trouve toujours une idée qui comblera la couturière, lui fera plaisir et sera en plus utile. C'est quand même mieux que les cadeaux qu'on offre qui reste au fond d'un placard ou finissent à la poubelle parce qu'ils n'ont aucune utilité !

Mais s'il peut paraître plus simple de trouver des idées, il est aussi possible de faire des erreurs si vous n'y connaissez rien comme acheter du matériel de mauvaise qualité ou acheter quelque chose que la couturière a déjà.

Si vous avez besoin d'inspiration, nous vous donnons quelques pistes à explorer pour ne pas commettre d'impair et offrir un cadeau qui fera plaisir à la couturière pour Noël, son anniversaire ou une autre occasion.

  • Des livres de couture : petits ou grands, sur un sujet précis ou plus généraliste, neuf ou d'occasion... Vous aurez l'embarras du choix si la couturière à qui vous souhaitez faire le cadeau aime particulièrement utiliser le support écrit
  • Une machine à coudre si vous avez un plus gros budget ou que c'est un cadeau collectif ! Faites des recherches et renseignez-vous auprès d'autres couturières si vous n'y connaissez rien pour offrir une bonne machine de qualité et qui plaira à la couturière
  • Des tissus : les couturières ont toujours besoin d'un large stock de tissu pour pouvoir réaliser tous leurs projets de couture. Peut-être a-t-elle besoin d'un tissu en particulier dont elle vous a parlé ?
  • Un kit de couture : votre couturière aime coudre à la main ? Vous pouvez lui offrir un kit de couture avec des aiguilles, un dé à coudre, du fil, un mètre souple... le tout dans une jolie trousse pour tout transporter
  • Des patrons : il en existe des gratuits sur internet mais pour les vêtements les plus sophistiqués et intéressants, ils sont payants en général. Vous pouvez en acheter individuellement ou par lots
  • Un stage de couture avec un couturier qu'elle aime ou un professeur expérimenté surtout si elle débute. Vous pouvez trouver un professeur sur Superprof !
  • Un bon cadeau dans une boutique de couture pour être sûr de ne pas vous tromper ou un bon cadeau pour un cours de couture (on en propose sur Superprof, la couturière n'a plus qu'à choisir son professeur)
  • De jolis ciseaux, un dé à coudre personnalisé, un tapis de découpe, une trousse de couture personnalisé avec son prénom...

Vous avez l'embarras du choix ! Il ne vous reste plus qu'à trouver l'idée qui lui ferait vraiment plaisir et à préparer le cadeau !

N'hésitez pas à demander conseil en boutique ou à une couturière aguerrie pour ne pas faire d'erreur dans la marque et choisir du matériel de qualité.

Pour aller plus loin :

Pour perfectionner son niveau et apprendre comment coudre comme un vrai pro, nos professeurs de couture sur Superprof n'attendent que vos sollicitations pour des cours de couture paris, et même des cours de broderie pour être au top sur sa machine à coudre.

Alors, prêt à relever le défi de confectionner votre trousse à couture idéale ? C'est à vous de jouer à présent !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

4,00 (10 note(s))
Loading...

Samuel

Passionné d'écriture, de voyages et de musique, j'aime découvrir et apprendre de nouvelles choses. Rédacteur SEO, j'essaie d'écrire pour vous, lectrices et lecteurs, avant de rédiger pour les moteurs de recherche. Littéraire, j'aime aussi jongler avec les mots et boxer avec les phrases.