Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Connaître toutes les facettes du boxing world !

De Hélène, publié le 30/04/2018 Blog > Sport > Boxe > Tout Savoir Sur La Culture De La Boxe !

« La boxe est un sport très fruité : quand tu te prends une pêche en pleine poire, tu tombes dans les pommes et tu ne peux plus ramener ta fraise », Gustave Pie

La boxe fait partie des sports de combat les plus pratiqués au monde : alors que le nombre de pratiquants est en constante augmentation (+25% dans le monde depuis 2016), certains faits sont à connaître.

Par exemple : connaissez-vous les plus grands boxeurs du monde ? Boxeuses ? Savez-vous comment fonctionne une fédération ou ce qu’est un titre mondial ? Laissez-vous guider : voilà tout ce qu’il faut savoir sur la culture boxe !

Les matchs mythiques de combat de boxe

Quels sont les plus grands matchs de boxe ? Uppercut ou coup de pied : il suffit parfois d’un geste pour mettre l’adversaire au tapis

Qui dit boxe anglaise dit nécessairement affronter un adversaire : que ce soit avec un uppercut, une frappe puissante ou un coup de poing qui met K.O, le but est bien d’être le vainqueur ! C’est cette envie de combattre avec rage qui fait les plus beaux matchs de boxe, mais pas que :

  • Les combats très attendus entre un champion du monde de boxe et son challenger le sont aussi,
  • Les combats organisés entre fédérations, avec leur champion du monde de boxe respectif, sont très plébiscités,
  • Les combats uniques, qui ont fait naître des célébrités.

Parmi tous les combats boxe au monde (et il y en a plusieurs centaines chaque année), certains méritent plus d’attention que d’autres. Certains sont même légendaires, en raison d’une issue inattendue, d’une intensité de combat incomparable, ou encore, d’un duo de combattants original.

Les plus combats de boxe connus sont ceux ayant opposé des légendes du ring, comme :

  • Mohammed Ali et Joe Frazier, où le challenge détrône le champion du monde incontesté (Ali), en 1974,
  • Mohammed Ali et Richard Dunn, qui marque la dernière victoire en K.O d’Ali, en 1976,
  • Ray « Sugar » Leonard dans son combat contre Roberto Duran, qui permet à Sugar de récupérer sa ceinture de welters, en 1980,
  • Ray « Sugar » Leonard contre Marvin « Maravelous » Hagler, qui est détrôné par Sugar, malgré sa reprise de la boxe sur le ring, en 1987,
  • Marcel Cerdan opposé à Jake La Motta, ce dernier ayant mis K.O le champion de France envoyé par la Fédération française, en 1949,
  • Mike Tyson contre Evander Holyfield, un combat devenu célèbre pour s’être transformé en véritable corps à corps, où Tyson a mordu (et arraché) l’oreille droite de son adversaire, en 1997,
  • Affrontement entre Arturo Gatti et Micky Ward, une trilogie considérée comme le « meilleur combat de l’année », en 2002,
  • Mayweather face à De La Hoya, opposant la puissance et la technique / tactique, en 2007,
  • Mayweather contre McGregor, le dernier combat du joueur de boxe contre le champion des arts martiaux mixtes (MMA) et full contact, Conor McGregor, en 2017.

Côté boxe féminine, on se rappellera aussi du combat remporté dès le premier round par la boxeuse Laila Ali, la fille du légendaire Mohammed, contre Avril Fowler. Durée du match : 31 secondes…

En parlant de champions, connaissez-vous les plus grands noms de la boxe ?

Les champions de boxe célèbres

Qui sont les meilleurs boxeurs du monde ? Anthony Joshua terrasse le tenant du titre mondial de boxe, Victor Klitschko (2017)

Plus d’un homme serait prêt à enfiler les gants de boxe pour monter sur un ring, mais tous les hommes n’ont pas de destin en matière de boxing professionnel. La boxe amateur concentre la majorité des pratiquants, et seule une poignée d’athlètes peut atteindre des sommets.

Parmi eux, on compte différents types de champions :

  • Les grands champions du XXème siècle (entre 1910 et 1990)
  • Les grands boxeurs récents (1990 – 2010)
  • Les vainqueurs contemporains (depuis 2010)

Parmi eux, des grands noms que vous connaissez sans doute, d’autres dont vous avez entendu parler. Ils sont devenus célèbres pour :

  • Leur palmarès impressionnant et leurs titres mondiaux,
  • Leur capacité à boxer différemment, en ajoutant des techniques de kick boxing par exemple,
  • Leur notoriété acquise suite à l’obtention d’une médaille d’or aux Jeux Olympiques, ou d’un titre de champion olympique,
  • Leur parcours irréprochable

La plupart des champions de boxe du XXème siècle ont fait preuve d’excellentes performances, acquises avec l’expérience, au cours d’un championnat du monde ou d’un championnat d’Europe. C’est le cas de :

  • Mohammed Ali, une véritable légende aux 37 victoires par K.O, qui est devenue une figure d’autorité dans le monde des sports de combat,
  • Marcel Cerdan, l’ambassadeur de la boxe française aux USA, avec 129 matches à son actif,
  • Henry Armstrong, surnommé « Hurricane Hank »,
  • Jack Dempsey, le pro de la catégorie poids lourds et première superstar de la boxe moderne,
  • Ray « Sugar » Leonard, un boxeur de renom aux remarques bien tranchées,
  • Julio César Chavez, un Mexicain demeuré invaincu pendant 88 matchs, pour faire un match nul sur son 89ème,
  • Joe Frazier, le grand challenger du combat du siècle avec Ali, en 1971,
  • Jack La Motta, plus connu sous le pseudonyme du « Taureau enragé ».

Comme quoi le XXème siècle a connu bien des amateurs talentueux du combat libre. Mais les décennies 1990 – 2010 ne sont pas en reste, avec des figures emblématiques comme :

  • Oscar De La Hoya, qui cumule le plus de titres amateurs et titres mondiaux (229 en boxe amateur) et le plus de bénéfices amassés au cours de ses matchs,
  • Mike Tyson, surnommé « Iron Mike » pour sa capacité à défier ses adversaires.

Enfin, plus récemment, d’autres champions se sont montrés sous leur meilleur jour, que ce soit à Wembley ou au Palais des Sports de Paris. On y compte trois boxeurs :

  • Bernard Hopkins, même s’il appartiendrait plutôt à la génération de Mohammed Ali, il est toujours en activité professionnelle,
  • Floyd Mayweather, capable de frapper sans être battu, il est d’ailleurs toujours invaincu à ce jour,
  • Anthony Joshua, récent vainqueur face à l’Ukrainien Victor Klitschko, il est la belle promesse de la Fédération française de boxe, qui compte sur ce double champion pour faire des merveilles.

Parmi ces grands champions, certains noms ne figurent pas, comme Tyson Fury, ou Rocky Balboa : controversé ou fictif, ils n’ont pas leur place au Panthéon de la boxe ! Mais dans quel contexte évoluent ces compétiteurs ?

Ligues et fédérations de boxing : quelles sont-elles ?

Où les hommes pratiquent la boxe à l'international ? La ceinture : la récompense ultime du boxeur au sein d’une fédération

Plus qu’un sac de frappe, un short de boxe et des chaussures de boxe, encore faut-il disposer d’un ring pour devenir un champion de monde de boxe. Pour cela, il faut combattre au sein de fédérations internationales, qui sont à ne pas confondre avec une Fédération française par exemple.

Boxe américaine, boxe thaï, boxe savate française : on oublie ! Les plus grandes fédérations de boxe n’encadrent que la boxe anglaise, qui reste par ailleurs la plus pratiquée. Les meilleures fédérations sont :

  • La WBA, World Boxing Association, la plus ancienne des fédérations (elle prend le relais de la NBA fondée en 1921),
  • La WBC, World Boxing Council, sans doute la plus médiatisée,
  • L’IBF, International Boxing Federation, dont la spécialisation en muay thaï (boxe thaïlandaise) est appréciée,
  • La WBO, World Boxing Organization, la plus récente de toutes.

Chacune propose un titre mondial et une ceinture en guise de récompenses. Chaque fois qu’un nouveau boxeur est sacré champion, son titre est remis en jeu jusqu’à ce qu’un nouveau champion soit déclaré.

Certains conservent leur ceinture pendant des années, mais il est difficile de ne pas s’incliner face à des combattants plus jeunes, avec un jeu de jambes plus agile, et une meilleure préparation physique.

En parallèle, il existe d’autres fédérations de boxe, qui mettent l’accent sur la boxe féminine, la boxe loisir ou la boxe amateur. Elles sont cependant considérées comme des fédérations mineures et leurs titres n’ont pas autant de prestige :

  • L’IWBF, International Women’s Boxing Federation, qui favorise le combat entre boxeuses,
  • L’IBA, International Boxing Association, qui met la boxe américaine à l’honneur,
  • La WPBF, World Professional Boxing Association, qui vise à faire respecter les règles et la discipline du noble art,
  • La GBU, Global Boxing Association, qui inclut des variantes de la boxe comme le full contact ou le taekwondo,
  • L’AIBA, Association Internationale de Boxe Amateur, qui, comme son nom l’indique, favorise les compétitions à une échelle moins compétitive.

Bien des champions sont passés par ces fédérations, mais aussi des championnes ! Qui sont-elles et que font-elles aujourd’hui ?

Les grandes championnes de boxe

Qui sont les femmes boxeuses ? Laila Ali, une pro du boxing professionnel

Boxe pro ou boxe amateur : les femmes percent ce milieu depuis que la discipline a été acceptée aux Jeux Olympiques. À tel point que bien des championnes émergent, comme :

  • Myriam Lamare, qui a gagné le championnat de France
  • Sarah Ourahmoune, qui a eu l’occasion de se battre auprès des plus grandes, au sein du championnat d’Europe (vice-championne), ce qu’elle cumule avec un titre de championne en boxe amateur,
  • Cécilia Braekhus : pour la Norvégienne, pratiquer la boxe, c’est essentiel, raison pour laquelle elle est invaincue à ce jour, avec 29 victoires dont 8 par K.O,
  • Christina Hammer, d’origine Kazakh, cette Allemande est aussi à l’aise au gymnase que sur un ring, c’est pourquoi elle a été élue « boxeuse de l’année WBO », grâce à son mental d’acier,
  • Ikram Kerwat, adapte du boxing club et du judo, elle remporte le titre suprême WBU aux États-Unis, une première pour cette tuniso-allemande.

D’autres championnes de boxe sont aussi reconnues pour leurs performances dans les sports de combat en général, ou bien pour leur titre olympique :

  • Estelle Mossely, elle est la première championne olympique de boxe féminine : tout comme son mari, Tony Yoka, elle a ramené une médaille d’or à ses compatriotes,
  • Mariana Juarez, elle a chaussé mitaines et protège-dents pour tenter sa chance en Californie, après une première partie de carrière au Mexique,
  • Laila Ali, son premier combat sur un ring s’est soldé par une victoire (en seulement 31 secondes) : un record,
  • Ronda Rousey, adepte du kick boxing ou de l’UFC en duel, pour elle, l’entraînement de boxe ne suffit pas : avec sa condition physique hors-norme, elle est aussi amatrice de crossfit, de krav -maga et de self défense, à tel point qu’on la sollicite pour le cinéma américain.

Pendant que certaines participent au Gala de boxe annuel de la WBO, d’autres s’entraînent au club de boxe, en tant que coach sportive. Les reconversions sont nombreuses, mais toutes cherchent à maintenir un niveau de boxe professionnel.

Voilà, vous savez tout sur la culture boxe maintenant et serez incollable sur les grands principes, les grandes fédérations et les grand(e)s champion(ne)s de notre époque !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar