Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Où étudier le plus petit des instruments à cordes frottées ?

De Samuel, publié le 30/06/2018 Blog > Musique > Violon > Où Peut-On Apprendre le Violon ?

Apprendre à jouer du violon, le plus petit des instruments de musique du quatuor – violon, alto, violoncelle – demande beaucoup d’investissement personnel et requiert de longues années d’études.

La formation musicale est souvent suivie au conservatoire (conservatoire national ou conservatoire à rayonnement régional), mais on peut également apprendre en association, dans une école de musique et en autodidacte avec des applications mobiles.

D’ailleurs, les dépenses de consommation digitale sur les applications ont dépassé les 86 milliards de dollars en 2017 dans le monde.

En moyenne un utilisateur se sert de 40 applications par mois et dispose de plus de 80 applications sur son smartphone.

Voici dans quels endroits apprendre le violon.

Comment apprendre le violon au conservatoire ?

« Le jazz, c’est ce qui nous permet d’échapper à la vie quotidienne. » Stéphane Grappelli (1908-1997)

Pour devenir violoniste et avoir une pratique instrumentale de haut niveau, la voie indiquée est souvent celle du conservatoire : conservatoire de Paris, conservatoire à rayonnement régional, départemental, communal ou intercommunal (CNSMD, CRR, CRD, CRC, CRI).

Être violoniste en orchestre symphonique, la classe ! Le conservatoire national : le Saint-Graal de l’apprentissage du violon classique !

Cette gradation équivaut à des niveaux d’exigences différents : par exemple, le conservatoire national de Lyon ou de Paris sont éminemment plus prestigieux qu’un tout petit conservatoire communal.

Apprendre à jouer du violon au conservatoire implique de suivre quatre cycles d’études musicales, durant chacun entre 3 et 5 ans, et délivrant donc quatre diplômes différents.

En France, on trouve 44 conservatoires à rayonnement régional, 109 conservatoire à rayonnement départemental, et 338 conservatoires à rayonnement intercommunal ou communal.

Voici les cycles d’études musicales du conservatoire :

  • Attestation d’études musicales (AEM) en fin de premier cycle,
  • Brevet d’études musicales (BEM), en fin de second cycle,
  • Certificat d’études musicales (CEM) en fin de troisième cycle court, ou cycle amateur,
  • Diplôme d’études musicales (DEM), en fin de troisième cycle long.

Généralement, l’entrée au premier cycle du conservatoire est plutôt réservée aux plus jeunes enfants.

Le premier cycle est un cycle d’apprentissage, le deuxième est un cycle de développement et le troisième un cycle de perfectionnement : en conséquence, au premier cycle – accueillant des enfants âgés de 6 à 12 ans en violon débutant -, les instrumentistes doivent prendre des cours de solfège avant-même de commencer à jouer du violon.

On apprend à lire chaque note d’une partition, visant l’excellence à la dictée de notes et l’on va enseigner à l’apprenant les notions fondamentales de la théorie de la musique (clé de sol, clé de fa, dièse et bémol, ton et demi-ton, accords et gammes, intervalles de notes, etc.).

De très bon musicien amateur (cycle 2) à la formation diplômante (cycle 3 court), et du cycle de niveau intermédiaire au troisième cycle long, plusieurs niveaux de perfectionnement sont passés, après auditions et examens.

Ceux-ci se déroulent l’été, entre les mois de juin et début juillet.

Ceux qui sont sélectionnés – les meilleurs – deviennent professionnels : virtuose, concertiste, membre d’orchestre symphonique, etc.

Le blog Violon d’Ingres nous renseigne sur les objectifs du conservatoire.

Voici les attentes du premier cycle :

  • Avoir une bonne position : tenir l’instrument de la main droite à l’épaulière, maintenir l’archet,
  • Jouer les cordes à vide pour travailler les sonorités et la justesse,
  • Initiation à la technique de jeu (coups d’archet détaché/legato et du staccato), travail main gauche,
  • Déchiffrage des notes de musique,
  • Respect de la rythmique et du tempo,
  • Préparer et accorder le violon (colophane, tension d’archet, accordage),
  • Mémorisation et jeu avec d’autres instruments.

Le second cycle vise à approfondir la posture et le jeu : ajout du vibrato, du travail d’interprétation, progression de l’apprentissage du solfège, pratique en orchestre.

Enfin, le dernier cycle professionnalisant est celui qui mène à maîtriser toutes les possibilités de l’instrument, l’interprétation musicale et l’improvisation, une aisance totale en lecture de notes, une pratique en orchestre et musique de chambre.

Alors pourquoi apprendre le violon au conservatoire ? Bien entendu, pour viser le plus haut niveau !

Apprendre le violon en école de musique

Vous avez la sensation que les études musicales au conservatoire sont trop élitistes et que l’on peut tout aussi bien savoir jouer du violon en passant par des professeurs particuliers en école de musique ?

Vous avez un peu raison.

Où s'inscrire pour avoir un bon niveau musical ? Je suis aujourd’hui pauvre à New Delhi, mais je m’en sortirai. Plus tard, j’intégrerai la plus prestigieuse des écoles de violon de Paris…

De nombreux professeurs de violon salariés des écoles de musique ont un « pedigree » prestigieux : université de musicologie, diplôme d’études musicales du conservatoire national ou encore plusieurs années d’expérience dans l’enseignement musical.

L’avantage est que l’élève reçoit un suivi personnalisé pendant toute une année scolaire.

En école de musique, l’apprentissage du violon se fait conjointement à l’apprentissage du solfège, à la différence du conservatoire : du coup, l’élève peut se familiariser avec la lecture de chaque note tout en apprenant à jouer du violon.

De plus, l’avantage est que les cours en école de violon sont ouverts à tous les âges, et pour tous niveaux. Souvent, les cours sont ouverts aux jeunes enfants dès l’âge de 3 ans en éveil musical, aux adolescents et aux adultes.

En cours de violon, on apprend la bonne position à avoir (les épaules tirées en arrière, le maniement de l’archet, le positionnement des doigts de la main, etc.), on développe la musicalité dans un style de musique souhaité (violon tzigane, violon jazz, musique classique, klezmer, etc.) et on reçoit une progression successive par étapes.

De quoi aborder cet instrument réputé très difficile grâce à la pédagogie personnalisée d’un prof de violon expérimenté : par exemple, la méthode Suzuki, très répandue dans les cours de violon.

Il existe tellement d’écoles de musique réparties dans toutes les villes de France, que leur recensement exhaustif est impossible.

De Paris à Nice, de Toulouse à Lille, de Rennes à Strasbourg en passant par Lyon et Marseille, voici quelques écoles parmi plusieurs centaines où l’on peut apprendre le violon :

  • Ecole d’art musical, Paris,
  • L’école normale de musique de Paris (17ème),
  • Artistic Paris (2ème arrondissement),
  • Allegretto (Lyon),
  • Passion Music (Lyon),
  • Orchestra studio (Marseille, 8ème arrondissement),
  • Ecole Suzuki (Marseille),
  • Académie de musique de Nice,
  • L’école de musique de Strasbourg Centre,
  • Le Petit Conservatoire, Nantes.

En cours de musique, un prof pédagogue aidera véritablement à progresser dans tous styles musicaux, improviser en explorant l’harmonie, en évitant de prendre de mauvaises habitudes, et découvrant comment pouvoir jouer la bonne tonalité, avec beaucoup de richesse musicalement.

Par exemple, les morceaux de jazz manouche et de musique classique de ce groupe lyonnais nommé « Escarmouche » – un délice pour les oreilles -, dont le violoniste Rémi Nouvelot est tout simplement prodigieux :

Apprendre la musique est une activité nécessitant du temps et de la persévérance, or chaque élève n’a pas forcément la détermination à puiser en lui pour pour développer le plaisir de jouer.

Personnellement, je joue du piano et de la guitare acoustique et lorsque je tente d’apprendre à jouer du piano à mes amis, ceux-ci me répondent souvent que c’est peine perdue, que c’est trop difficile ou qu’ils ne pourront jamais bien jouer.

C’est là une première barrière à faire voler en éclat : tout le monde peut apprendre à jouer de la musique, pour peu que l’on veuille bien s’entraîner régulièrement en acceptant de commencer par des exercices de solfège ou des choses très simples.

Débuter le violon au sein d’une association

Prendre des cours de violon en école de musique revient à trop cher ? Trop tard, trop âgé pour intégrer le conservatoire ?

Une autre solution s’offre à vous : les associations musicales et artistiques qui parsèment le territoire dans le tentaculaire maillage du tissu associatif français.

Attirer du public pour partager son art musical : bonne chance ! Être violoniste dans un groupe de musique : idéal pour jouer dans les festivals !

Apprendre à lire les notes de musique, apprendre le violon dans une association permet avant tout de découvrir les instruments de musique – instruments à vent, instruments traditionnels, instrument de musique à cordes – dans la convivialité.

On joue à son rythme et à son niveau, sans contrainte mais il faut beaucoup de patience toutefois.

Voici les avantages à apprendre la musique (violon) en association :

  • S’inscrire à tout âge,
  • Le cours n’est pas trop cher,
  • On développe le plaisir de jouer,
  • On peut acquérir de bonnes bases jusqu’à composer sa musique, etc.

Les cours en association nous paraissent par définition adaptés au niveau débutant tout comme avancé. Par surcroît, on peut demander à son professeur particulier de travailler ses morceaux préférés.

Par exemple, ce morceau mythique de Django Reinhardt (Minor Swing) où le violon de S. Grappelli est tout juste magnifique. Intemporel, on aime, on apprécie, on écoute et on tente inlassablement de l’interpréter à toutes les sauces.

Bonne chance !

D’accord, mais dans quelles associations peut-on se mettre au violon ? Voici quelques adresses en France :

  • Association Musicale Vivaldi Paris,
  • Association « Enseignement, Arts et Culture » (Paris),
  • Au bonheur des notes (Lyon),
  • Cité de la musique (Marseille),
  • Les Ateliers musicaux (Toulouse),
  • Maison Intergénérationnelle des Loisirs et Arts Créatifs (Lille).

On rappelle que la fonction première d’une association est de faire la promotion d’un service non lucratif : en principe, mon prof de violon n’est donc pas mû par l’intérêt du gain, mais par sa passion pour enseigner le violon.

Les applis pour apprendre le violon sur son smartphone !

Est-ce possible de passer par des applications de musique pour apprendre le violon ?

Généralement sur Superprof, on recommande de passer par nos professeurs. Mais certains peuvent se dire : « Je n’ai ni l’envie de me ruiner à prendre des cours, ni la possibilité de me rendre en ville chez un professeur de violon. »

Comment faire dans ce cas ?

Le violon est dépourvu de repères et de frette sur son manche : faire sonner juste son instrument, et apprendre à jouer tout seul est plutôt ambitieux.

Toutefois, voici l’efficacité de l’application de violon mise en débat par nos soins.

S'entraîner au cours de musique partout est possible grâce au téléphone. Même au café et sans son instrument, on peut réviser et apprendre le solfège…

De nombreuses applications se proposent de faire découvrir les bases du solfège et du violon au même titre qu’un vrai cours de musique en présentiel.

Mais il nous semble difficile de suivre cet apprentissage du violon avec un niveau débutant.

En effet, un apprenant en initiation risque de prendre de mauvaises habitudes et personne ne sera là pour le corriger.

De plus, l’application mobile ne peut convenir aux plus jeunes : d’une part parce qu’il faut questionner l’impact des écrans sur le développement personnel d’un enfant en bas-âge, et d’autre part car nous voyons mal comment un enfant peut-il se passer d’un professeur avant l’âge de 10 ou 12 ans.

En résumé, nous pensons que pratiquer le violon avec une application peut être bénéfique, mais seulement en complément de cours ou bien pour ceux qui ont déjà eu une formation musicale antérieure.

Voici un top 10 des applications de violon téléchargeables :

  • Pour accorder son violon et jouer en rythme :
    • Accordeur et métronome,
    • Master violin tuner,
    • Accordeur de violon,
  • Pour apprendre le solfège,
    • Beat the rythm,
    • Perfect ear,
    • Music crab,
  • Pour apprendre à jouer,
    • Apprendre le violon,
    • Magical Bow,
    • Leçon de violon,
    • Cours de violon.

Cet instrument très exigeant ne vous décourage toujours pas ? 

Vous avez trouvé un professeur et une application pour apprendre à jouer du violon ?

Le plus dur est sans doute déjà fait…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar