Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les astuces pour se préparer aux examens de chinois

De Isaline, publié le 17/10/2018 Blog > Langues > Chinois > Comment Réussir un Test de Chinois ?

« Si vous parlez à quelqu’un dans une langue qu’il comprend, vous touchez son esprit. Si vous lui parlez dans sa langue, vous touchez son cœur. » Nelson Mandela

Plus de 800 millions de personnes ont pour langue maternelle le chinois. Apprendre à parler chinois s’avère alors une excellente option pour découvrir le monde, de nouvelles cultures et pour se créer un tremplin dans le monde professionnel. Faut-il encore réussir à passer quelques examens de chinois.

Entraînement, cours de chinois, dictionnaire, voici tout ce qu’il faut savoir pour être prêt.

Comment s’entraîner au test de chinois HSK 1 ?

Apprendre une langue étrangère est un plus pour une carrière professionnelle ou bien tout simplement pour s’ouvrir l’esprit et découvrir de nouvelles façons de penser. Chinois mais aussi anglais, espagnol, russe, japonais, toutes les langues peuvent s’avérer utiles.

Pour évaluer votre niveau dans ces langues étrangères, des examens permettent d’attester de vos compétences linguistiques. Alors qu’en anglais il existe le TOEIC ou le TOEFL, pour le chinois il vous faudra passer le HSK. Répartis en six niveaux, le HSK permet de prouver à de futurs employeurs de votre capacité à communiquer en chinois.

Le HSK 1 correspond au niveau débutant de ce test.

Connaissez-vous suffisamment de vocabulaire chinois ? Beaucoup d’écoles de langue préparent au HSK.

Pour le réussir il est nécessaire de connaître 150 caractères chinois. Il faut pouvoir les reconnaître et les traduire. Le pinyin est également écrit lors du test pour les deux premiers niveaux.

Composé d’une partie de compréhension orale et d’une partie de compréhension écrite, le HSK 1 dure 35 minutes. Juste le temps de répondre mais pas plus. On sait ou l’on ne sait pas. D’où l’importance de ne pas perdre de temps et de surtout bien réviser !

Mais quel est le meilleur entrainement pour passer le HSK 1 ?

Il faut tout d’abord commencer par se familiariser avec le vocabulaire chinois. Vous retrouverez facilement sur internet tous les mots de vocabulaire à connaître pour ce niveau. Des sites internet permettent également de s’entraîner via des exercices de traduction ou autres.

Profitez-en car les ressources internet sont souvent gratuites. Vous pouvez alors accéder à un entraînement gratuit et accessible quand vous le souhaitez. Cela peut être une bonne solution pour ceux qui n’ont pas un emploi du temps assez stable pour prendre des cours.

Les cours de chinois peuvent tout de même se révéler efficaces et très utiles dans la préparation de ces tests. Le HSK est basé sur les niveaux déterminés par le CERCL (niveaux A1, A2, B1, etc). Il est alors facile de trouver le niveau correspondant en école de langues ou associations.

Apprendre le mandarin peut aussi se faire grâce à des cours particuliers. L’élève et le professeur se mettent d’accord sur le programme des cours de chinois afin de répondre aux besoins de l’élève de la meilleure façon qui soit. Vous pouvez alors demander des conseils personnalisés à votre prof de chinois.

Apprendre à se relaxer, se concentrer, procéder par étape, tout autant d’apprentissage à acquérir pour réussir le test de chinois.

Comment progresser en chinois grâce au MOOC ?

Depuis quelques années, les MOOCs sont arrivés sur le web.

Leur but ? Rendre accessible des connaissances au plus grand nombre. Ouverts à tous et gratuits, les MOOCs sont de véritables mines d’or de ressources pédagogiques.

Toutes les matières y sont enseignées. Maths, physique, chimie, commerce, économie, sociologie, on y trouve de tout. Il suffit juste de s’y inscrire puis de suivre les cours semaine après semaine. La majorité des cours durent de six à sept semaines.

Comment utiliser les cours de chinois partagés ? Aidez-vous des cours en ligne pour progresser !

Des professeurs sont présents pour répondre à vos questions et corriger vos exercices. Mais comment suivre un MOOC chinois ?

Les MOOCs de chinois n’échappent pas à cette mode. Le plus connu étant celui organisé par l’INALCO sur la plateforme FUN (France Université Numérique). Ce cours permet d’apprendre les bases de la langue chinoise dans les meilleures conditions.

Grâce à des vidéos, cours magistraux et exercices interactifs, il est ainsi plus facile d’apprendre en s’amusant et de profiter d’un enseignement de qualité à distance.

Apprendre le chinois grâce aux MOOCs est une très bonne façon d’avancer à son rythme et de garder la motivation. En effet, bien que vous deviez suivre le rythme du cours, celui-ci reste accessible même après la fin si vous êtes inscrit. Vous pouvez donc télécharger les cours et continuer à profiter de tout ce matériel pédagogique.

De plus, la présence de professeurs aide à répondre aux différentes questions ou interrogations que vous pouvez avoir durant toute la durée du cours.

Pour que celui-ci soit efficace, assurez-vous d’avoir assez de temps disponible à consacrer à l’apprentissage du mandarin. N’hésitez pas à participer aux forums et à dialoguer avec les autres élèves. Vous vous sentirez ainsi moins seul.

Vous pouvez aussi demander à des amis de suivre le MOOC avec vous afin de vous entraider et de vous motiver. Quand la motivation baisse chez l’un d’entre vous, les autres seront là pour l’aider.

Caractère chinois, pinyin, calligraphie, conjugaison, à vous de jouer pour devenir bilingue !

Comment bien préparer l’examen de Bac chinois LV3 ?

Avant de vous lancer dans des révisions sans fin, il est important de prendre connaissance des compétences demandées lors de l’examen de chinois et comprendre comment se déroule le bac chinois.

Le bac de chinois en LV3 est une option, ce qui veut dire que seuls les points au-dessus de la moyenne compte pour la note finale du baccalauréat. Beaucoup de lycéens choisissent de suivre des cours de chinois afin d’augmenter leur moyenne et obtenir une mention au bac.

En LV3 le niveau demandé est donc moins important que pour l’apprentissage de la LV1 ou d’une LV2. Selon le CERCL, le niveau A2 est demandé pour réussir le bac de chinois. Les élèves doivent réussir à s’exprimer avec des phrases simples et prendre part à une conversation.

Que réviser pour le bac de chinois LV3 ? Ne vous préparez pas à la dernière minute pour passer le baccalauréat.

L’épreuve de chinois LV3 est une épreuve orale et dure 30 minutes au total. Dix minutes sont réservées à la préparation, dix minutes pour la présentation d’un thème à l’aide de textes et dix minutes pour un entretien avec l’examinateur.

Toute l’épreuve se déroule en chinois. L’examinateur peut éventuellement parler français au tout début s’il voit que vous avez du mal.

Profitez du temps de préparation pour noter quelques mots sur vos feuilles et tracer le plan, dans ses grandes lignes, de votre présentation de documents. Cela vous sert par la suite de support si vous êtes perdus.

Après l’exposé de dix minutes, l’examinateur pose quelques questions sur les documents et votre présentation mais aussi sur votre vie et notamment sur d’éventuels voyages ou aspirations professionnelles en lien avec le mandarin.

Pour se préparer à cette épreuve, apprenez du vocabulaire pour chacun des thèmes et textes que vous avez à présenter. Retenez également des expressions de politesse afin de faire bonne impression face à votre examinateur.

Que vous soyez en classe de chinois au lycée ou que vous participiez en tant que candidat libre, l’épreuve de chinois ne se prépare pas à la dernière minute. Tout au long de la classe de terminale, il est important de travailler régulièrement son expression orale afin d’être à l’aise le jour J.

Demander un soutien scolaire à un prof particulier peut être un bon moyen de progresser en chinois et d’apprendre à gérer son stress avant de passer l’examen.

Quel dictionnaire chinois choisir pour progresser ?

Apprendre à parler chinois et écrire le mandarin est une démarche personnelle et peut se faire de différentes façons. Cours particuliers, cours collectifs, en autodidacte, quelle que soit la formule d’apprentissage que vous choisissez, le dictionnaire est toujours utile.

Cet outil est un moyen de progresser plus vite en découvrant de nouveaux mots de vocabulaire au fil de ses lectures. Il vous suffit de marquer sur une liste les mots français que vous aimeriez utiliser en chinois et les mots chinois que vous ne comprenez pas.

A quoi servent les dictionnaires de langue ? Apprenez du vocabulaire régulièrement !

Une fois la traduction trouvée, essayez de retenir ces mots pour les réutiliser ensuite.

Mais quel dictionnaire choisir pour vous aider ? Quels sont les meilleurs dictionnaires chinois ?

Les dictionnaires classiques français-chinois sont très efficaces car très complets. Il suffit de poser le dictionnaire à vos côtés et l’utiliser si besoin. Cependant, pour un voyage en Chine ou vous déplacer ailleurs, cela peut vite devenir encombrant.

Bien que des versions plus petites et légères existent, vous pouvez utiliser des dictionnaires sur votre smartphone. Des applications permettent de trouver tous les mots que vous cherchez en mandarin avec la transcription en pinyin si besoin.

Ces applications sont très utiles afin d’avoir toujours avec vous un dictionnaire afin de vous exprimer en chinois et converser avec des natifs sans être frustré de ne pas avoir le bon vocabulaire.

Et pour continuer à apprendre le chinois, vous pouvez aussi vous servir des dictionnaires de langues étrangères en ligne. Ils permettent de traduire des phrases et des mots afin de mieux comprendre l’utilisation de chaque mot.

Chaque élève doit choisir le dictionnaire qui lui correspond le plus en fonction de ses attentes et ses besoins. À vous de tester !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar