Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment se préparer à passer le test de niveau chinois ?

De Isaline, publié le 04/10/2018 Blog > Langues > Chinois > Test Chinois : le Meilleur Entraînement au HSK 1 !

« La connaissance c’est d’avoir la bonne réponse. L’intelligence c’est d’avoir la bonne question. » Proverbe chinois

Selon un officiel chargé de l’enseignement de la langue chinoise, on ne compte pas moins de 30 millions de personnes dans le monde qui apprennent la langue chinoise. Mais pour attester de son niveau de langue, pourquoi ne pas passer le test de chinois HSK ?

En tant que débutant, vous pouvez commencer par passer le test HSK1. Entrainement, exercices, on vous dit tout.

Qu’est-ce que le test de chinois HSK 1 ?

Le test de chinois HSK est un à peu près l’équivalent du TOEIC ou du TOEFL de la langue anglaise. Il s’agit d’un test qui permet d’évaluer votre niveau et le prouver à des organismes ou des entreprises. Le HSK est donc un test officiel organisé par l’organisme Hanban.

Tout comme le TOEIC, le HSK est très connu du monde professionnel. Il permet de connaitre le niveau de chinois d’un candidat sans avoir à lui faire passer un nouveau test. Ce test officiel de mandarin est très utile notamment si vous désirez partir travailler en Chine, ou même y étudier en tant qu’étudiant d’échange.

Pourquoi passer un test de chinois ? Le HSK est l’occasion de tester vos connaissances sur les caractères chinois.

Il existe au total six niveaux. Le HSK 1 est donc le premier niveau et le niveau débutant. Le test a été élaboré selon les l’échelle du CERCL (Cadre européen commun de référence pour les langues). Le HSK 1 correspond donc au niveau A1.

L’examen de chinois dure 35 minutes et se composent de deux parties : la compréhension orale et la compréhension écrite. Ces deux parties sont toutes aussi importantes. Chacune représente vingt questions réparties en quatre exercices pour un total de 100 points chacune.

Et pas de panique, trois minutes vous sont accordées à la fin de l’épreuve de compréhension orale pour prendre le temps de bien noter vos réponses.

Pour réussir l’examen, il faut que les élèves de chinois aient un minimum de 120 points. Cependant, plus vous obtiendrez un score élevé, plus le HSK1 vous aidera à montrer votre niveau en langue.

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure ? Pour s’inscrire il faut se rendre sur le site du Hanban. L’inscription coûte 15€.

Quelles compétences apprendre pour le HSK 1 ?

Une fois inscris pour passer le test de chinois, il est temps de passer à l’entrainement afin d’être prêt pour le jour J. Cependant quelles compétences sont demandées et par quoi commencer ?

La difficulté de la langue chinoise est de maîtriser tous les caractères qui composent la langue. Les niveaux du test HSK diffèrent donc selon le nombre de caractères chinois à connaître. Plus vous connaissez de caractères et plus il vous est facile de communiquer ou de déchiffrer le mandarin.

Il faudra donc en apprendre beaucoup pour atteindre le niveau 6 et devenir bilingue !

Pour le moment, et pour obtenir le HSK1, il vous faudra travailler quelques compétences afin de pouvoir comprendre des phrases simples.

Réviser le vocabulaire

Pour passer le test de chinois HSK1, il vous faut connaître 150 caractères. Pour vous aider, la transcription en alphabet latin vous est donné (le pinyin).

Voici une petite liste de quelques caractères à connaître :

  • 愛 / ài /aimer, amour,
  • 八 / bā / huit, 8,
  • 爸爸 / bàba / papa,
  • 杯子 / bēizi / verre, tasse,
  • 北京 / Běijīng / Beijing, Pékin,
  • 本 / běn / classificateur pour livre,
  • 不客氣 / bù kèqi / je vous en prie,
  • 不 / bù / non, particule négative,
  •  菜 / cài / légume, plat,
  • 茶 / chá / thé,
  • 吃 / chī / manger,
  • 出租車 / chūzūchē / taxi,
  • 打電話 / dǎ diànhuà / téléphoner,
  • 大 / dà / grand,
  • 的 / de / particule de détermination,
  • 點 / diǎn / point, heure,
  • 電腦 / diànnǎo / ordinateur.

Comment se préparer à l'examen ? Apprenez à reconnaître les caractères chinois.

Comprendre des phrases simples

Certains exercices du test HSK1 demandent de compléter des phrases avec un caractère chinois. Il faut donc non seulement connaître le caractère, mais comprendre aussi la structure de la phrase pour éviter les pièges.

Entraînez-vous alors à traduire des phrases de base avec le vocabulaire adéquat. Vous pouvez par exemple utiliser le traducteur Google pour vous aider ou bien un ami qui connaît déjà le chinois.

Habituer son oreille à l’accent chinois

Connaître la prononciation du vocabulaire est important pour passer le test, mais il faut surtout s’habituer à l’accent chinois.

En effet, la partie de compréhension orale ne sera pas dictée par un francophone mais par une personne qui a pour langue maternelle le mandarin. Il serait dommage de louper le test pour une histoire d’enregistrement sonore.

Comment se préparer au test de mandarin ?

Pour bien réussir le test et apprendre tous les caractères chinois nécessaires à cette réussite, plusieurs options s’offrent à vous. Cours particuliers, cours intensifs, cours collectifs, chinois cours, apprentissage en ligne, il y en a pour tous les profils. On estime les besoins pour passer le test à 2h à 3h par semaine de cours de chinois sur un semestre.

Prendre des cours de chinois

Dans la plupart des grandes villes de France il est possible de trouver des écoles de langues étrangères ou bien des associations qui donnent des cours de langues comme le chinois. On peut notamment citer l’Institut Confucius, présent dans plusieurs villes de France.

Suivre des cours de chinois permet d’avoir un cadre et des conseils pour apprendre efficacement le vocabulaire chinois. Les professeurs de chinois pourront vous donner des moyens mnémotechniques de retenir l’écriture chinoise.

Suivre des entraînements de chinois en ligne

Vous pouvez aussi retrouver facilement sur internet des annales ou exercices de préparation au test HSK1. C’est en vous familiarisant avec le type d’exercices du test que vous vous préparerez le mieux car vous n’aurez pas de surprises une fois devant votre feuille d’examens.

Sur des sites ou via des applications, il existe différentes façons de se préparer en ligne. Il suffit de faire une recherche sur un moteur de recherche pour trouver le site d’entraînement idéal.

Apprendre le chinois en autodidacte

Les caractères chinois peuvent aussi être appris en autodidacte. Apprendre seul le chinois peut être une excellente idée pour passer des tests de débutant. Cela peut devenir plus embêtant pour progresser. Les manuels scolaires peuvent vite avoir leurs limites.

Vous pourrez alors peut-être vous rendre en Chine pour apprendre à parler chinois avec des natifs. Apprendre le mandarin se fait très bien en allant étudier à l’étranger. L’occasion de découvrir la culture chinoise comme le nouvel an chinois, la gastronomie asiatique, etc.

Pourquoi aller en Chine ? Pourquoi ne pas voyager pour se préparer ?

Demander de l’aide à un professeur particulier

Si vous ne voulez pas vous engager sur l’année ou bien que vous souhaitiez bénéficier d’un soutien personnel et adapté à votre profil pour apprendre le chinois, vous pouvez opter pour les cours particuliers de chinois. Cela permet d’établir le programme que vous souhaitez avec votre professeur.

Les conseils pour réussir le jour du test de chinois

Après une préparation idéale, il faut pouvoir assurer le jour du test. Alors voici quelques conseils pour bien appréhender l’examen.

Prendre le temps de bien comprendre l’exercice

Beaucoup de personnes perdent des points lors d’examens à cause d’une consigne mal comprise. Ne faites surtout pas cette erreur. Prenez le temps de bien lire la consigne de chaque exercice. Bien sûr il ne s’agit pas de passer cinq minutes sur une seule consigne, mais ne bâclez pas la lecture. Vous pourriez penser qu’il s’agit d’un exercice que vous connaissez déjà sans vous rendre compte que celui-ci a été modifié en partie.

Lisez donc bien la consigne puis jetez un rapide coup d’œil à l’exercice pour voir si cela correspond à ce que vous avez compris. Cela n’est jamais une perte de temps.

Rester concentré

Cela est facile à dire mais il s’agit d’une règle impérative. L’épreuve ne dure que 35 minutes. Il est impossible de prendre le temps de partir dans des réflexions. Le test est justement fait pour vérifier si vous connaissez parfaitement le vocabulaire demandé. Vous devez être sûr de vous.

Et même si une hésitation vient, ne vous perdez pas dans vos pensées, continuez l’exercice, vous reviendrez sur la phrase qu’il vous manque par la suite. Votre niveau de langue doit correspondre aux attentes et compétences linguistiques du test, il n’y a donc pas d’inquiétudes à avoir.

Comment bien réussir son test de langue chinoise ? N’oubliez pas de vous relaxer pour réussir le HSK.

Apprendre à se relaxer

Les questionnaires à choix multiples peuvent parfois en stresser plus d’un, avant et pendant le test. Lors de votre formation linguistique apprenez donc aussi à vous détendre. Cela vous servira le jour J.

Apprenez des exercices de respiration et détendez votre diaphragme. Savoir se détendre lors d’un test permet de mieux faire fonctionner son cerveau, vous réussirez donc mieux le HSK1 et vous éviterez les trous de mémoire.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar