« La connaissance c’est d’avoir la bonne réponse. L’intelligence c’est d’avoir la bonne question. » Proverbe chinois

Selon un officiel chargé de l'enseignement de la langue chinoise, on ne compte pas moins de 30 millions de personnes dans le monde qui apprennent la langue chinoise. Mais pour attester de son niveau de langue, pourquoi ne pas passer le test de chinois HSK ?

En tant que débutant, vous pouvez commencer par passer le test HSK1. Entrainement, exercices, on vous dit tout.

Camillus bai
Camillus bai
Prof de Chinois
4.94 4.94 (52) 20€/h
1er cours offert !
Xiang
Xiang
Prof de Chinois
5.00 5.00 (22) 35€/h
1er cours offert !
Yihan
Yihan
Prof de Chinois
5.00 5.00 (14) 30€/h
1er cours offert !
Alicia
Alicia
Prof de Chinois
4.86 4.86 (26) 30€/h
1er cours offert !
Liu
Liu
Prof de Chinois
5.00 5.00 (36) 40€/h
1er cours offert !
Florence
Florence
Prof de Chinois
4.87 4.87 (12) 35€/h
1er cours offert !
Ran
Ran
Prof de Chinois
4.92 4.92 (13) 20€/h
1er cours offert !
Yi
Yi
Prof de Chinois
5.00 5.00 (26) 30€/h
1er cours offert !

Qu’est-ce que le test de chinois HSK 1 ?

Le test de chinois HSK est un à peu près l’équivalent du TOEIC ou du TOEFL de la langue anglaise. Il s’agit d’un test qui permet d’évaluer votre niveau et le prouver à des organismes ou des entreprises. Le HSK est donc un test officiel organisé par l’organisme Hanban.

Tout comme le TOEIC, le HSK est très connu du monde professionnel. Il permet de connaitre le niveau de chinois d’un candidat sans avoir à lui faire passer un nouveau test. Ce test officiel de mandarin est très utile notamment si vous désirez partir travailler en Chine, ou même y étudier en tant qu’étudiant d’échange.

Pourquoi passer un test de chinois ?
Le HSK est l'occasion de tester vos connaissances sur les caractères chinois.

Il existe au total six niveaux. Le HSK 1 est donc le premier niveau et le niveau débutant. Le test a été élaboré selon les l’échelle du CERCL (Cadre européen commun de référence pour les langues). Le HSK 1 correspond donc au niveau A1.

L’examen de chinois dure 35 minutes et se composent de deux parties : la compréhension orale et la compréhension écrite. Ces deux parties sont toutes aussi importantes. Chacune représente vingt questions réparties en quatre exercices pour un total de 100 points chacune.

Et pas de panique, trois minutes vous sont accordées à la fin de l’épreuve de compréhension orale pour prendre le temps de bien noter vos réponses.

Pour réussir l’examen, il faut que les élèves de chinois aient un minimum de 120 points. Cependant, plus vous obtiendrez un score élevé, plus le HSK1 vous aidera à montrer votre niveau en langue.

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure ? Pour s’inscrire il faut se rendre sur le site du Hanban. L’inscription coûte 15€.

Quelles compétences apprendre pour le HSK 1 ?

Une fois inscris pour passer le test de chinois, il est temps de passer à l’entrainement afin d’être prêt pour le jour J. Cependant quelles compétences sont demandées et par quoi commencer ?

La difficulté de la langue chinoise est de maîtriser tous les caractères qui composent la langue. Les niveaux du test HSK diffèrent donc selon le nombre de caractères chinois à connaître. Plus vous connaissez de caractères et plus il vous est facile de communiquer ou de déchiffrer le mandarin.

Il faudra donc en apprendre beaucoup pour atteindre le niveau 6 et devenir bilingue !

Pour le moment, et pour obtenir le HSK1, il vous faudra travailler quelques compétences afin de pouvoir comprendre des phrases simples.

Réviser le vocabulaire

Pour passer le test de chinois HSK1, il vous faut connaître 150 caractères. Pour vous aider, la transcription en alphabet latin vous est donné (le pinyin).

Voici une petite liste de quelques caractères à connaître :

  • 愛 / ài /aimer, amour,
  • 八 / bā / huit, 8,
  • 爸爸 / bàba / papa,
  • 杯子 / bēizi / verre, tasse,
  • 北京 / Běijīng / Beijing, Pékin,
  • 本 / běn / classificateur pour livre,
  • 不客氣 / bù kèqi / je vous en prie,
  • 不 / bù / non, particule négative,
  •  菜 / cài / légume, plat,
  • 茶 / chá / thé,
  • 吃 / chī / manger,
  • 出租車 / chūzūchē / taxi,
  • 打電話 / dǎ diànhuà / téléphoner,
  • 大 / dà / grand,
  • 的 / de / particule de détermination,
  • 點 / diǎn / point, heure,
  • 電腦 / diànnǎo / ordinateur.
Comment se préparer à l'examen ?
Apprenez à reconnaître les caractères chinois.

Comprendre des phrases simples

Certains exercices du test HSK1 demandent de compléter des phrases avec un caractère chinois. Il faut donc non seulement connaître le caractère, mais comprendre aussi la structure de la phrase pour éviter les pièges.

Entraînez-vous alors à traduire des phrases de base avec le vocabulaire adéquat. Vous pouvez par exemple utiliser le traducteur Google pour vous aider ou bien un ami qui connaît déjà le chinois.

Habituer son oreille à l’accent chinois

Connaître la prononciation du vocabulaire est important pour passer le test, mais il faut surtout s’habituer à l’accent chinois.

En effet, la partie de compréhension orale ne sera pas dictée par un francophone mais par une personne qui a pour langue maternelle le mandarin. Il serait dommage de louper le test pour une histoire d’enregistrement sonore.

Les différents thèmes à connaître

Connaître le vocabulaire n'est pas suffisant. Il faut pouvoir remettre tous ces mots et toutes ces phrases simples dans leur contexte. C'est pourquoi, plusieurs chapitres sont à étudier. Ils correspondent aux chapitres enseignés dans la plupart des langues étrangères et permettent de travailler tout ce qui touche à la langue chinoise (vocabulaire, écriture, etc). Pour vous aider à réviser, voici les plus grands thèmes.

Le premier chapitre à étudier est la salutation. Cela vous permettra d'échanger quelques mots de  politesse si vous vous rendez en Chine.

  • Bonjour : 你好
  • Est-ce que tu vas bien ? : 你好吗?
  • Au revoir : 再见
  • Merci: 谢谢
  • Pardon : 对不起

Apprendre les formules de politesse est une bonne façon d'étudier l'écriture pinyin et débuter les exercices de prononciation.

Savoir se présenter est aussi une des premières étapes dans l'apprentissage d'une langue étrangère. Cela permet de dire son prénom, son âge, d'où l'on vient, son métier, etc. Apprendre à se présenter demande de maîtriser des verbes simples comme le verbe être ou le verbe avoir.

  • Comment t'appelles-tu ? : 你叫什么?
  • Je m'appelle Xiaoming : 我叫小明.
  • De quel pays es-tu ? : 你是哪国人?
  • Je suis français : 我是法国人.
  • Où habites-tu ? : 你住在哪儿?
  • J'habite à Beijing.我住在北京.
Quelle compétence est demandée pour le HSK1 ?
Vous devez être capable de vous présenter en chinois.

Apprendre les chiffres est aussi une étape clé en cours de chinois. Il est très compliqué d'acquérir les bases du chinois sans savoir prononcer les chiffres. Pour donner son âge, pour donner l'heure, acheter des produits en Chine, les chiffres sont partout dans notre quotidien.

  • Quel âge as-tu ? : 你多大?
  • J'ai 22 ans : 我二十二岁.
  • Quelle est ta date d'anniversaire ? : 你的生日是几月几日?
  • Mon anniversaire est le 22 avril : 我的生日是四月二十二日.
  • Quelle est la date d'aujourd'hui ? : 今天的日期是什么?
  • Aujourd'hui nous sommes le jeudi 11 avril 2019 : 今天是二零一九年七月十一日星期四.
  • Quelle heure est-il ? : 现在几点了?
  • Il est deux heures vingt-trois : 现在二点四 十三分了。

Attention aux dates ! Pour donner le mois, il faut utiliser le chiffre correspondant au mois dans l'année.

Les éléments de discussion de base font partie des chapitres à apprendre pour passer l'examen de chinois. Il s'agit de discussions simples qui permettent de parler de sa famille, de son travail, du temps qu'il fait, de décrire une situation ou encore de parler de ce que l'on aime.

Ces thèmes permettent de travailler des éléments de grammaire comme les démonstratifs, les classificateurs, les verbes, etc.

  • Voici mon père : 这是我的爸爸。
  • Quel travail veux-tu faire ? : 你想做什么工作?
  • J'aimerais être journaliste : 我想成為一名記者。
  • Je n'ai pas de travail : 我没有工作。
  • Mes affaires sont sur la table : 我的東西擺在桌面上。
  • Quel temps fait-il ? 天气怎么样?
  • Je vais à Pékin en train : 我乘火車去北京。
  • Je vais faire les courses : 我要去購物了.
  • Je vais à l'école : 我去上學
  • Qu'est-ce que tu aimes ? 你喜欢什么?
  • J'aime lire, regarder un film et sortir avec mes amis : 我喜歡看書,看電影,和朋友一起出去玩。
  • Il n'aime pas la cuisine italienne : 他不喜歡意大利菜。
Que réviser pour l'examen de chinois ?
Il faut apprendre les mots de base en chinois pour passer le HSK1.

Tous ces chapitres doivent être vus avant de passer l'examen. Ils sont présentés sur les cours en ligne ou bien dans les manuels scolaires pour apprendre la langue chinoise. Entraînez-vous à traduire des phrases et à en créer quelques-unes afin d'être prêt le jour J.

Prendre des cours de chinois avant de passer le test

Pour bien réussir le test et apprendre tous les caractères chinois nécessaires à cette réussite, plusieurs options s’offrent à vous. Cours particuliers, cours intensifs, cours collectifs, chinois cours, apprentissage en ligne, il y en a pour tous les profils. On estime les besoins de préparation pour passer le test à 2h à 3h par semaine de cours de chinois sur un semestre.

Dans la plupart des grandes villes de France il est possible de trouver des écoles de langues étrangères ou bien des associations qui donnent des cours de langues comme le chinois. On peut notamment citer l’Institut Confucius, présent dans plusieurs villes de France.

Suivre des cours de chinois paris permet d’avoir un cadre et des conseils pour apprendre efficacement le vocabulaire chinois. Les professeurs de chinois pourront vous donner des moyens mnémotechniques de retenir l’écriture chinoise.

De plus, les écoles de langues connaissent parfaitement les tests qui permettent de valider le niveau de langue chinoise. Certaines écoles proposent des cours spéciaux pour réviser et préparer correctement l'examen. Cela permet d'avoir un cadre de révision, mais aussi de s'encourager entre camarades de classe et de réviser ensemble en dehors des cours.

Il existe également des stages intensifs de chinois qui permettent de se concentrer toute une semaine sur l'apprentissage du chinois. Ces stages sont bénéfiques puisque les connaissances sont encore toutes fraîches dans la mémoire avant de se lancer.

Suivre des entraînements de chinois en ligne

Vous pouvez aussi retrouver facilement sur internet des annales ou exercices de préparation au test HSK1. C’est en vous familiarisant avec le type d’exercices du test que vous vous préparerez le mieux car vous n’aurez pas de surprises une fois devant votre feuille d’examens.

Sur des sites ou via des applications, il existe différentes façons de se préparer en ligne. Il suffit de faire une recherche sur un moteur de recherche pour trouver le site d’entraînement idéal.

Favorisez les sites qui vous permettent de réaliser des exercices en ligne (avec les corrigés). Ils vont aideront à comprendre quelles sont vos erreurs récurrentes. De cette façon, vous saurez à quel endroit faire attention lors du passage du HSK1.

Les applications, elles, peuvent être utilisées dans les transports en commun lorsque vous avez un petit moment. Souvent plus ludiques que les sites internet, elles ont l'avantage d'amuser les utilisateurs. Les cours de chinois deviennent alors un jeu ! On peut notamment citer DuoLingo ou encore Les Petits Mandarins. Il faut cependant être assidu pour voir de vrais résultats.

Apprendre le chinois en autodidacte

Les caractères chinois peuvent aussi être appris en autodidacte. Apprendre seul le chinois peut être une excellente idée pour passer des tests de débutant. Cela peut devenir plus embêtant pour progresser. Les manuels scolaires peuvent vite avoir leurs limites.

Vous pourrez alors peut-être vous rendre en Chine pour apprendre à parler chinois avec des natifs. Apprendre le mandarin se fait très bien en allant étudier à l’étranger. L’occasion de découvrir la culture chinoise comme le nouvel an chinois, la gastronomie asiatique, etc.

Pourquoi aller en Chine ?
Pourquoi ne pas voyager pour se préparer ?

Bien sûr, le choix est plutôt restreint quand il s'agit de choisir sa destination pour apprendre le chinois. Cependant, la Chine est un très grand pays qui donne l'occasion à ses visiteurs de découvrir plusieurs cultures et paysages au sein d'une même nation.

Pour apprendre les bases du chinois, il n'y a rien de mieux que de s'immerger dans la langue. En règle générale, il suffit de quelques mois pour pouvoir communiquer dans une langue étrangère une fois sur place. Le chinois étant une langue complexe, le délais peut être plus long. Tout dépendra de votre mode d'apprentissage et de votre motivation.

Séjour linguistique, expatriation, voyage touristique, échange universitaire, de nombreuses possibilités s'offrent à vous. Tous ces voyages vous donneront, à coup sûr, les clefs pour réussir le test HSK1.

Utiliser la culture chinoise pour se préparer au test

Si vous ne pouvez pas faire un voyage en Chine, pourquoi ne pas amener la Chine à vous ? 

Beaucoup de pays européens apprennent très vite l'anglais grâce aux programmes télévisés. Pourquoi ne pas faire de même pour apprendre le chinois ?

Utiliser la culture chinoise pour vous préparer au test HSK1 permet de vous divertir, de travailler la langue, mais aussi de vous forger une culture qui pourra vous servir par la suite. Bien sûr, ne vous lancez pas dans la lecture d'un gros roman en chinois, vous risqueriez de vite désespérer en tant que débutant.

Commencez par des choses plus simples comme des chansons chinoises, des séries (que vous pouvez sous-titrer), ou encore des mangas.

En travaillant avec ces supports, vous n'aurez pas l'impression de faire des efforts. Cela peut notamment être utile si vous avez besoin d'une petite pause pour vous relaxer mais que vous devez tout de même continuer à réviser pour le jour J.

Comment réviser plus facilement le chinois ?
La culture chinoise peut vous aider à progresser.

Utiliser les annales pour appréhender le HSK1

L'une des meilleures manières de se préparer à un test comme le HSK1 est d'utiliser le plus possible les annales que vous trouverez. Les annales sont l'ensemble des exercices donnés lors des examens de HSK1 antérieurs.

Faire des annales permet d'évaluer votre niveau afin de savoir si vous êtes prêt à passer le test de chinois ou non. Mais en plus de vous indiquer votre niveau, les annales vous donnent une idée des exercices qui vous attendent le jour J. Ces derniers changent très peu d'une session à l'autre. Bien que les textes soient différents, la difficulté et les réponses attendues restent toujours plus ou moins les mêmes.

J'ai moi-même utiliser des annales pour ce genre de test. En travaillant deux semaines dessus avant le test, cela a été suffisant pour réussir mon examen de langue. 

Intégrez donc les annales à votre programme de révision pour être sûr de vous préparer aux bon niveau. Cela vous aidera également à repérer les exercices avec lesquels vous avez le plus de mal.

Préparer un plan de révision de cours de chinois

L'organisation est le mot d'ordre d'un plan de révision efficace.

Nul besoin de vous dire que réviser la veille pour le lendemain n'est pas la meilleure méthode qui soit. Tout d'abord parce que votre cerveau n'est pas disposé à emmagasiner les connaissances à cause du stress, mais aussi parce que vous n'aurez pas le temps de réviser tout ce que vous devez.

Cela peut fonctionner si vous avez un très bon niveau de chinois et que le test HSK1 n'est qu'une formalité. Mais si vous débutez dans l'apprentissage du chinois, vous devrez faire preuve d'un peu plus de prévoyance.

Organiser son plan de révision signifie qu'il faut hiérarchiser les connaissances et les chapitres. Pensez également à alterner entre grammaire, conjugaison, vocabulaire, etc. Il ne faut pas se bourrer le crâne au risque de perdre le désir d'apprendre la langue de Confucius. Il vaut mieux réviser 15 minutes par jour trois mois avant l'examen, que de travailler 3h par jour pendant une semaine.

Comment réviser la langue chinoise ?
Organisez-vous pour réussir vos révisions de cours de chinois.

Demander de l’aide à un professeur particulier

Si vous ne voulez pas vous engager sur l’année ou bien que vous souhaitiez bénéficier d’un soutien personnel et adapté à votre profil pour apprendre le chinois, vous pouvez opter pour les cours particuliers de chinois. Cela permet d’établir le programme que vous souhaitez avec votre professeur.

En choisissant un professeur particulier de chinois vous pourrez ainsi profiter d'un prof pour vous tout seul afin de travailler les chapitres dont vous avez le plus besoin. L'avantage des cours particuliers de chinois est que vous n'avez pas à suivre le rythme de toute une classe. Vous avancez selon vos difficultés. Vous pouvez par exemple mettre l'accent sur l'écriture du chinois ou de la syntaxe des phrases.

Choisissez de préférence un professeur qui connaît bien les modalités de fonctionnement du test HSK1. Il pourra ainsi vous guider plus facilement créant des exercices sur mesure pour vous.

Choisir un professeur particulier permet de profiter de cours soutenus pendant quelques semaines, puis de relâcher le rythme des cours une fois le test passé.

Les conseils pour réussir le jour du test de chinois

Après une préparation idéale, il faut pouvoir assurer le jour du test. Ne pas se mettre trop de pression, gérer le temps du test, bien se concentrer, voici quelques conseils pour bien appréhender l’examen.

Prendre le temps de bien comprendre l’exercice

Beaucoup de personnes perdent des points lors d’examens à cause d’une consigne mal comprise. Ne faites surtout pas cette erreur. Prenez le temps de bien lire la consigne de chaque exercice. Bien sûr il ne s’agit pas de passer cinq minutes sur une seule consigne, mais ne bâclez pas la lecture. Vous pourriez penser qu’il s’agit d’un exercice que vous connaissez déjà sans vous rendre compte que celui-ci a été modifié en partie.

Lisez donc bien la consigne puis jetez un rapide coup d’œil à l’exercice pour voir si cela correspond à ce que vous avez compris. Cela n’est jamais une perte de temps.

Rester concentré

Cela est facile à dire mais il s’agit d’une règle impérative. L’épreuve ne dure que 35 minutes. Il est impossible de prendre le temps de partir dans des réflexions. Le test est justement fait pour vérifier si vous connaissez parfaitement le vocabulaire demandé. Vous devez être sûr de vous.

Et même si une hésitation vient, ne vous perdez pas dans vos pensées, continuez l’exercice, vous reviendrez sur la phrase qu’il vous manque par la suite. Votre niveau de langue doit correspondre aux attentes et compétences linguistiques du test, il n’y a donc pas d’inquiétudes à avoir.

Comment bien réussir son test de langue chinoise ?
N'oubliez pas de vous relaxer pour réussir le HSK.

Pour éviter d'avoir des problèmes de concentration le jour de l'examen, essayez de vous détendre la veille. Il est trop tard pour réviser la veille de l'examen. Il vaut mieux consacrer cette journée à la détente et à la relaxation. De plus, pensez à vous coucher tôt.

Apprendre à se relaxer

Les questionnaires à choix multiples peuvent parfois en stresser plus d’un, avant et pendant le test. Lors de votre formation linguistique apprenez donc aussi à vous détendre. Cela vous servira le jour J.

Apprenez des exercices de respiration et détendez votre diaphragme. Savoir se détendre lors d’un test permet de mieux faire fonctionner son cerveau, vous réussirez donc mieux le HSK1 et vous éviterez les trous de mémoire.

Pour éviter le stress du jour J, entraînez-vous à vous relaxer lors de votre préparation au test. Plus vous serez habitué à vous détendre et plus cela sera efficace le jour de l'examen.

Vous êtes maintenant prêt, alors bon courage !

Besoin d'un professeur de Chinois ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.