Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Préparez-vous comme il faut pour passer le bac de chinois !

De Isaline, publié le 09/10/2018 Blog > Langues > Chinois > Comment se Déroule l’Examen de Bac Chinois LV3 ?

« Je connais mes limites, c’est pourquoi je vais au-delà. » Serge Gainsbourg

En Europe, la France est l’un des pays ou la langue chinoise est la plus populaire. Beaucoup d’étudiants et de lycéens choisissent d’apprendre à parler mandarin et prennent des cours de chinois pour leur avenir professionnel.

Choisi en LV3, le chinois devient une option qui fait alors l’objet d’une épreuve orale à la fin de la classe de terminale. Contrairement aux matières principales (histoire géographie, sciences physiques, sciences économiques, maths, éducation physique, philosophie, etc), la note de l’épreuve de chinois ne compte que les points au-dessus de la moyenne.

Que vous soyez en série ES, série S ou série L, pour vous aider à bien préparer cette épreuve, voici son déroulement.

Ce qu’il faut savoir sur le Bac chinois LV3

Alors que les examens de LV1 et LV2 sont obligatoires, le bac LV3 est une option. Les élèves ont donc choisi de passer cette épreuve afin de gagner des points sur la moyenne et peut-être obtenir une mention.

En effet, seuls les notes au-dessus de la moyenne sont prises en compte pour les options. Après le bac, les bacheliers pourront utiliser cette bonne note pour augmenter les débouchés.

En ce qui concerne l’option de langue vivante, les élèves passent une épreuve orale quelques semaines avant toutes les autres épreuves du baccalauréat.

Que contient l'épreuve de chinois LV3 ? L’épreuve demande d’étudier plusieurs textes.

Le niveau demandé en LV3 est le niveau A2 selon le CERCL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Il s’agit d’un niveau débutant avec quelques notions de base déjà apprises.

Les élèves doivent donc être capable de « comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées », « communiquer lors de tâches simples et habituelles » et « décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat ».

Pour bien préparer cet examen, sachez que l’épreuve de chinois, comme beaucoup d’examens de langues, propose quatre sujets (mythes et héros, espaces et échanges, lieux et formes du pouvoir, idée de progrès).

Les lycéens travaillent donc tous ces thèmes durant l’année afin de pouvoir en présenter deux le jour de l’oral. Des dossiers doivent donc être élaborés avec des textes, des photos, etc, sur chaque thème. Il faut compter entre 800 et 1000 caractères chinois par dossier.

L’épreuve de chinois en LV3 dure 20 minutes auxquelles il faut ajouter 10 minutes de préparation.

Le temps de préparation de l’examen de chinois

Comment se passe exactement le jour de l’épreuve ?

Après avoir peut-être passé une nuit blanche à stresser, vous voilà enfin devant la salle de l’épreuve. Plusieurs candidats sont convoqués à la même date et la même heure. Il faut donc prendre votre mal en patience et attendre que l’examinateur vous appelle.

Profitez-en pour essayer de vous relaxer. Beaucoup d’élèves préfèrent utiliser ce temps pour réviser. Cependant cela peut plus vous stresser qu’autre chose. À vous de voir.

Une fois appelés, les élèves doivent présenter leurs papiers (carte d’identité, convocation, dossiers thématiques). Les présentations doivent normalement se faire en chinois. Cela dépend des examinateurs.

Comment lire le chinois au bac ? Saurez-vous lire les caractères chinois ?

Le prof choisit ensuite l’un des deux thèmes présentés puis place le lycéen sur une table avec des feuilles de brouillons afin de préparer l’exposé de dix minutes.

Profitez de ce temps pour structurer votre pensée et donc votre présentation. Notez les mots de vocabulaires chinois que vous risquez d’oublier. Vous pouvez même les marquer en pinyin.

Partie 1 du bac de chinois LV3 : Exposer la notion

La première partie, celle que vous préparer lors des 10 premières minutes, est dédiée à ce qui est appelé « exposer la notion ». L’élève de chinois doit présenter la notion exposée dans le dossier choisi par l’examinateur. Pour cela, il peut utiliser tous les éléments du dossier.

Le but de cette partie est de montrer à l’examinateur que vous êtes capable de vous exprimer en continue. Bien sûr, avec un niveau A2, les phrases restent simples et il est compliqué d’exprimer toutes ses idées. Cependant, les thèmes ont été vu en cours durant l’année, vous devriez donc avoir du vocabulaire à utiliser.

Durant cette partie, seul l’élève parle. Le prof n’intervient que si le lycéen bloque et ne sait plus quoi dire.

N’hésitez pas à utiliser des expressions un peu plus complexes afin de montrer que vous avez travaillé le texte. La partie suivante étant plus spontanée, il est difficile de montrer réellement son niveau.

Partie 2 du bac de chinois LV3 : Entretien avec l’examinateur

Une fois les dix premières minutes passées et votre exposé fini, l’examinateur commence à vous poser des questions. Il s’agit de l’entretien avec l’examinateur.

Cette partie a pour vocation à utiliser la compétence « prendre part à une conversation ». L’enjeu est de bien comprendre ce que vous dit votre interlocuteur et réussir à répondre en conséquence. C’est pourquoi il est important de travailler sa prononciation mais aussi sa compréhension orale.

Mais sur quoi porte l’entretien ?

Si l’examinateur estime que vous n’avez pas poussé votre exposition assez loin, il tentera de vous poser quelques questions sur les textes ou les photos.

Quelles questions sont posées au bac de chinois ? N’hésitez pas à parler de vos projets de voyage !

Dans le cas contraire, la conversation tourne plus autour de questions personnelles. Il peut vous demander si vous avez déjà réalisé un voyage linguistique en Chine ou bien ce que vous souhaitez faire plus tard.

Durant cet entretien, l’examinateur peut aussi vous demander de lire quelques 200 caractères chinois. Le petit texte n’est pas obligatoire et ne fait pas partie de la grille d’évaluation. Cela permet au prof d’évaluer votre niveau de compréhension et votre prononciation. De plus, cela permet de combler les dix minutes d’entretien.

La meilleure astuce donc, si vous souhaitez l’éviter, est de développer vos réponses afin de ne pas avoir le temps pour la lecture.

Voici quelques exemples de questions que peut vous poser l’examinateur :

  • 你叫什么名字? Nǐ jiào shénme míngzì ?
    Comment tu t’appelles ?
  • 你多大了? Nǐ duōdà le ?
    Quel âge as-tu ?
  • 你住在哪儿? Nǐ zhù zài nǎr ?
    Où habites-tu ?

Comment se préparer à l’épreuve de chinois ?

L’épreuve de chinois peut se passer à la suite d’une option choisie en lycée ou bien en tant que candidat libre.

Dans le premier cas, le professeur de chinois de votre école sait parfaitement que votre objectif est l’examen du bac, et qu’il s’agit d’une belle occasion pour vous de gagner des points.

L’apprentissage, durant toute l’année de la terminale, va donc porter sur ce dont vous avez besoin pour le bac. Les dossiers sont préparés en cours avec le professeur. Pas de grandes surprises une fois le jour J arrivé.

Et si vous étudiez le chinois depuis la classe de seconde ou la classe de première, il y a de grandes chances que vous soyez déjà bien préparés aux épreuves du bac.

Vous pouvez aussi passer le bac de chinois en candidat libre. Dans ce cas, vous devrez préparer l’épreuve tout seul ou bien avec un professeur particulier. Préparer le bac tout seul peut être compliqué car il faut pouvoir trouver les bons textes pour faire les dossiers.

Faire appel à un professeur particulier permet de s’organiser et d’avoir un accompagnement pour bien préparer l’épreuve. Vous pouvez demander de l’aide à ce professeur pour un semestre par exemple et continuer ensuite tout seul.

Des associations donnent également des cours de chinois afin de diffuser la culture chinoise à ceux que cela intéresse. Vous pouvez donc vous entraîner par ce biais ou bien en école de langue.

Mais une fois que la date approche, il est aussi nécessaire de ne pas oublier son matériel pour l’épreuve.

Comment bien gérer son bac de mandarin ? Restez calme devant l’examinateur.

La veille du bac de chinois, pensez à bien mettre dans votre sac deux dossiers de textes. Le premier sera pour vous, le second pour votre examinateur.

Pensez également à votre carte d’identité et bien sûr, quelques stylos. Car même si l’épreuve est orale, vous en aurez besoin pour votre temps de préparation.

Et afin de bien entamer l’épreuve, apprenez à vous relaxer et à prendre votre temps pour parler. En prenant votre temps l’examinateur vous posera moins de questions. En prenant le temps de respirer et de parler vous gagnerez aussi du temps pour réfléchir et éviter le plus possible les erreurs.

Il est aussi important de montrer que vous êtes sûr de vous. Beaucoup d’examinateurs ont avoué que cela jouait sur la note finale.

Et n’oubliez pas la tenue ! Une tenue correcte prouve que vous prenez votre épreuve au sérieux. Car la communication non verbale compte tout autant que le reste.

Les expressions qui peuvent vous aider lors du bac de chinois

L’épreuve orale du bac de chinois se déroule entièrement en chinois. De la minute où vous entrez dans la salle que vous dites bonjour à l’examinateur, jusqu’au moment où vous lui dites au revoir, la conversation doit se faire en chinois.

Voici donc quelques expressions qui pourront vous aider :

  • 对不起 ! Duì bu qǐ ! Pardon !
  • 不好意思 ! Bù hǎo yìsi ! Je suis désolé !
  • 这个字我不会念。 Zhè gè zì wǒ bùhuì niàn. Je ne sais pas lire ce caractère.
  • 我听不懂。请再说一遍。 Wǒ tīng bù dǒng. Qǐng zài shuō yī biàn. Je ne comprends pas. Répétez svp.
  • 这个问题我不知道怎么回答。 Zhè gè wèntí wǒ bù zhīdào zěnme huídá. Je ne sais pas comment répondre à cette question.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar