Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les 5 Compétences pour être Coach de Sport ?

De Simon, publié le 13/06/2017 Blog > Sport > Coach Sportif > Les 5 Qualités Requises pour Devenir Coach sportif

Devenir coach sportif ne s’improvise pas du jour au lendemain.

On se réveille pas un matin en se disant « tiens, si je devenais coach sportif demain ? ».

C’est une profession très réglementée qui requiert des qualités mais aussi de vraies compétences et c’est pourquoi un diplôme d’Etat ou une carte voire une licence professionnelle est indispensable.

De plus, devenir coach sportif demande de sérieuses qualités mentales et de la détermination.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Qui est le coach sportif ?

Selon qu’il soit coach sportif à domicile ou coach dans un club, les prestations du coach ne sont pas les mêmes.

Comment devenir personal trainer ? Etre un bon coach, c’est rester proche de ses élèves.

Le coach sportif en salle

Dans le cadre d’un coach en salle, il est chargé de conseiller les clients sur les différents plateaux de musculation, il aide à choisir l’appareil adéquat (rameur, tapis de course, vélo, etc.) en fonction du client, de ses besoins et de ses attentes.

C’est aussi en fonction de l’âge, de l’état de santé et de l’objectif du client que le coach sportif va lui concocter un programme d’entrainement personnalisé.

Le coach sportif à domicile

En cas de cours particuliers, le coach sportif à domicile va davantage se concentrer sur les mauvaises postures ou sur les mauvaises manipulations des appareils de sport et de musculation.

Il ou elle va encadrer des cours privés ou des cours collectifs.

Ses conseils seront davantage ciblés pour un renforcement musculaire de certaines parties du corps (fessiers, hanches, cuisses, biceps, etc.) ou alors il vous suivra afin de doper votre endurance cardiaque, le tout dans une ambiance plus intimiste et plus conviviale.

Les 5 compétences indispensables d’un bon entraîneur

Toutefois, il n’est jamais évident de faire entrer un inconnu chez soi pour faire du sport avec lui.

Mais sur quels critères choisit-on un coach sportif ? Ce professionnel doit d’avoir non seulement  des compétences physiques et sportives reconnues officiellement mais aussi des qualités inhérentes à tout pédagogue sportif.

Voici les 5 principales qualités retenues pour trouver des élèves en coaching sportif.

1- Disposer d’une solide formation

En effet, pour devenir coach sportif, il existe 2 types de formations principales, à savoir la formation universitaire et la formation du ministère des Sports.

Comment prendre de la masse musculaire ? Etre pédagogue, c’est important en coaching !

La formation universitaire

Les formations universitaires des STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) s’effectuent en 3 années minimum après n’importe quel Bac.

4 diplômes sont proposés :

  1. Une Licence « Education et motricité » pour devenir prof de sports et d’éducation physique,
  2. Une Licence « Entrainement sportif et performance motrice » pour devenir entrainement au sein d’un club,
  3. Une Licence « Activité physique adaptée » pour l’encadrement de personnes à mobilité réduite,
  4. Un Master option EPPNM (Entrainement, Préparation Physique, Nutritionnelle et Mentale).

La formation du ministère des Sports

Cette formation est plus spécifique et aussi plus courte (2 cursus de 2 ans).

Elle est dispensée par des organismes privés ou alors dans des CREPS (Centre régional de l’Education Populaire et du Sport).

C’est ainsi qu’il est possible d’obtenir le diplôme permettant de devenir coach sportif, à savoir le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport), celui qu’on appelait jusque-là Brevet d’Etat.

2 – Savoir choisir son lieu de travail

Comme dit précédemment le coach sportif peut travailler dans différents organismes : c’est ainsi qu’on peut le rencontrer au sein d’une entreprise, dans un club sportif, dans un centre de remise en forme ou encore à votre domicile.

Son métier ne sera pas toujours identique selon le lieu où il coachera.

Comment devenir coach de fitness ? Un bon coach sportif doit connaitre des lieux pour s’entraîner.

Pour le club ou le centre de remise en forme, il va principalement donner des cours collectifs (cardio training, fitness , musculation) ou alors s’occuper de manière individuelle de certains adhérents.

Pour le coach à domicile, il devra apporter le nécessaire pour ses clients comme le tapis de sol, les poids, les ballons, etc.

C’est à lui de prendre le temps de définir les objectifs avec ses clients pour leur proposer un programme sur-mesure et c’est alors qu’il fixera les rendez-vous réguliers avec vous.

Enfin, le coach sportif en entreprise permet de proposer un coaching personnalisé à un petit groupe avec des cours collectifs sur le lieu de travail.

Ces interventions sont davantage tournées pour réduire le stress au travail, pour créer du lien social et détendre l’ambiance au travail.

Notez enfin que quel que soit l’endroit où le prof choisit de faire ses exercices personnalisés, il doit se trouver une assurance pour coach de sport.

3 – Savoir s’entretenir

Pouvoir entraîner les autres est bien mais encore faut-il montrer le bon exemple !

Il est essentiel que le coach sportif soit toujours en excellente condition physique, qu’il reste dynamique pour pouvoir s’entraîner au mieux avec ses élèves.

Il ne doit jamais considérer qu’entraîner les autres est une activité physique en soi, il doit en plus faire ses propres exercices de son côté, tenter de s’améliorer, acquérir de nouvelles compétences, se former à de nouvelles méthodes de coaching, découvrir de nouveaux sports en lien avec le fitness, la musculation ou la préparation mentale.

Le coach sportif, surtout quand il effectue des cours collectifs, est souvent perçu comme un référent, c’est un modèle qu’on souhaite suivre et s’il ne montre pas le bon exemple, impossible d’être crédible.

Sans oublier que s’il se contente de s’entraîner avec ses élèves en oubliant ses propres exercices, ses élèves pourraient rattraper son niveau à terme.

Enfin le coach sportif, doit avoir une hygiène de vie irréprochable : comme ses horaires de travail ne correspondent pas toujours aux horaires traditionnels et qu’ils sont en décalés avec ceux d’un salarié d’entreprise, il doit apprendre à s’adapter à ces nouveaux créneaux horaires et donc manger et dormir suffisamment pour tenir toute la journée.

4 – Penser à l’avenir

Contrairement à beaucoup de professions, le métier de coach sportif ne dure pas toute la vie.

Le coaching sportif est un métier exigeant, qui demande beaucoup d’énergie et d’investissement personnel.

Sur le plan physique, les capacités physiques du coach sportif ne seront plus les mêmes avec le temps et il lui sera de plus en plus fatigant de faire du sport quotidiennement et à haute dose.

Le bon coach sportif, c’est celui qui pense aussi à se reconversion professionnelle pour ne pas se retrouver sans emploi du jour au lendemain s’il ne peut plus assurer ses cours.

Selon le parcours du coach, il pourra :

  • Devenir formateur de nouveaux coachs sportifs,
  • Devenir responsable fitness au sein d’une association ou dans un centre de remise en forme,
  • Voire directeur adjoint ou tout simplement directeur général d’un club de fitness.

Quoiqu’il arrive, il continuera d’évoluer dans le milieu du sport mais sans avoir à faire autant d’exercices physiques.

Quelles sont les qualités professionnelles d'un bon entraîneur sportif ? Le coach sportif est un meneur. Il doit être dynamique, enthousiaste et irréprochable… Et avoir l’esprit d’équipe !

5 – Etre un « Team-Player »

Au fur et à mesure que la demande de services augmente, l’offre est difficile à maintenir.

Il faut réussir à créer une vraie dynamique. Et surtout la maintenir dans le temps :

  • Résoudre les problèmes du quotidien,
  • Adapter son emploi du temps à ses élèves !
  • Etre souple et surtout ne pas se démotiver face aux petits problèmes administratifs, ils sont présents dans toutes les activités professionnelles.
  • Prioriser vos objectifs !

Les 6 qualités humaines nécessaires pour devenir coach sportif

1. Etre à l’écoute

C’est l’une des conditions et qualités inhérentes à tout bon coaching sportif.

Etre coach sportif ne se résume à proposer des exercices physiques et sportifs.

La notion de « coaching mental » fait aussi partie du travail du coach sportif et c’est pourquoi le professionnel doit avoir de nombreuses compétences sportives en pédagogie et en accompagnement :

  • savoir écouter son élève,
  • comprendre ses besoins,
  • l’aider à les réaliser et avoir des résultats visibles,
  • le motiver si besoin.

Comment perdre du poids ? Etre à l’écoute des besoins de son élève.

En plus de ses capacités et compétences physiques, le coach sportif doit savoir vous mettre à l’aise. Des notions qui peuvent éventuellement s’apprendre en formation professeur de sport.

En effet, la base d’un excellent coaching est le feeling et la confiance : si vous vous sentez bien et avez foi dans les conseils du coach sportif, vous ferez des progrès.

Le coaching sportif peut s’étaler sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois et il importe d’avoir vraiment confiance en la personne avec qui vous allez travailler.

C’est pourquoi il est recommandé de toujours effectuer une séance d’essai avec le coach sportif pour évaluer ses méthodes, cerner sa personnalité et voir surtout simplement si le courant passe bien entre vous et si vous vous sentez en confiance pour le suivre.

Enfin, un bon coach sportif sait se montrer dynamique et toujours trouver les mots justes pour redonner confiance et envie de vous surpasser.

Il garde toujours son calme, sait se montrer patient et souriant pour ne pas décourager ni brusquer ses élèves.

N’oubliez jamais qu’un coach sportif, au-delà de l’aspect sportif est aussi un coach de vie qui accompagne ses clients, qui les aide à croire en eux, à reprendre confiance pour s’épanouir pleinement.

2. Etre une source de motivation continue

Il est important de comprendre que vous êtes le seul responsable des participants qui choisissent de donner une heure de temps à l’exercice avec vous (cela est vrai si vous êtes à temps partiel, à temps plein ou une partie du temps dans cette activité).

Pour donner la meilleure expérience à tous ceux que vous rencontrez, votre préparation commence bien avant que la musique commence et vous devez être prêt à travailler dur pour vous préparer à vos classes, que ce soit votre première classe ou une centième.

Quand vos élèves auront un « coup de mou », cela sera à vous de les remettre sur le droit chemin.

Pour cela, il est utile de montrer l’exemple. C’est une des bases, un coach sportif doit être irréprochable et appliquer pour lui-même les conseils qu’il prodigue. Ainsi, les clients peuvent constater que les méthodes développées fonctionnent.

Le dynamisme est également indissociable d’un bon coach sportif. L’énergie que vous dégagerez participera à motiver vos clients. Donnez-leur envie de se surpasser et de donner le meilleur d’eux même. C’est ensuite un cercle vertueux qui s’installe. Quand on réussit à atteindre ses objectifs, on a envie d’aller plus loin. La motivation est là. A l’opposé, l’échec et le manque de résultats peuvent jouer sur le moral.

Il est donc important en parallèle de fixer des objectifs réalistes et réalisables.

3. Etre polyvalent

C’est un autre des secrets des bons personal trainers. Pour devenir coach sportif et offrir un accompagnement de qualité, c’est une des bases : vous devrez sans cesse vous adapter et faire preuve de polyvalence, notamment si vous exercez comme personal trainer.

Un brin de créativité, une touche d’audace, et vous trouverez des solutions à toutes les problématiques, que ce soit pour :

  • Apporter des conseils personnalisés,
  • Aborder des aspects différents d’un sport,
  • Faire face aux situations imprévues, comme les caprices de la météo qui peuvent rendre un terrain impraticable,

4. Etre rigoureux

En tant que coach sportif, vous avez une mission. Votre travail est de mettre toutes vos compétences et votre savoir-faire pour accompagner vos élèves au mieux et leur permettre d’atteindre leurs objectifs.

Il est nécessaire d’être rigoureux dans le travail, de planifier des séances adaptées, d’être impliqué pour la réussite de vos clients.

Etre rigoureux c’est aussi faire preuve de ponctualité, proposer des outils de suivi efficace pour mesurer les progrès, proposer des séances personnalisées et revoir si nécessaires les approches quand elles ne semblent pas donner les résultats escomptés.

Si la rigueur est un trait de caractère, il en découle une bonne organisation. Et cela, il est possible de l’apprendre. Reste ensuite à se fixer des règles pour s’y tenir et à savoir planifier votre travail efficacement.

Le coach tient un rôle essentiel pour se remettre au sport. Encourager, motiver, accompagner… Voici les clés d’un bon coaching sportif.

5. Etre tolérant

Vous êtes un sportif accompli, ce qui n’est pas le cas de tous vos clients. Certains ont laissé le sport s’éloigner de leur quotidien depuis trop longtemps, d’autres ont accumulé des kilos en trop.

Que vos clients soient littéralement passionnés par le sport ou qu’ils se retrouvent obligés de reprendre une activité physique pour se sentir mieux physiquement au quotidien, vous devrez prendre en compte tous ces éléments, sans apporter de jugement.

On a le droit de craquer, de flancher, de ne pas y arriver du premier coup. Soyez tolérant, faites preuve de compréhension et d’empathie. C’est votre rôle de coach sportif : toujours pousser vers le haut vos clients pour leur montrer le meilleur aspect d’eux-mêmes.

Ne soyez pas trop exigeants. Le but est de motiver vos clients pour qu’ils prennent plaisir à faire du sport. Le coaching à la dure à ses limites. Vous risquez de produire l’effet inverse de celui que vous souhaitiez.

6. Sans oublier de rester toujours POSITIF

Le plus difficile pour le coach sportif, c’est la constance.

Vous êtes en quelque sorte obligé de dégager une image positive. Très souvent, elle même associée à votre bien-être.

En positivant, vous pourrez notamment dynamiser vos séances de coaching, mais aussi transmettre votre motivation, votre envie, et votre implication. Face à une attitude positive, difficile de ne pas se laisser entraîner. Vos clients commenceront eux-aussi à voir les bons côtés de leur entraînement et à se regarder d’un autre œil également.

Pour cela, on adopte un langage positif, on encourage les efforts, on valorise les progrès et les réussites. Une habitude à prendre qui doit devenir systématique. Ça fait partie des approches pédagogiques essentielles, au cœur de votre métier de coach sportif.

Etre coach de sport c’est également…

Connaître vos élèves

Plus vous en savez sur vos élèves, plus vous pouvez être efficace en tant qu’instructeur.

J’ai appris cela au début de ma carrière quand j’ai annoncé à une classe que je prendrais un congé de 6 mois.

La déception et de l’incertitude sur les visages de beaucoup de gens, j’ai réalisé que j’avais fourni quelque chose par mes actions, comportements et paroles sans vraiment savoir ce que cela représenté.

J’impactais véritablement leur vie!

Leigh Crews, directeur de groupe de fitness au Rome Athletic Club à Rome, en Géorgie, estime que les adultes « ne veulent pas être anonymes » et que « vous devriez connaître un peu chaque participant. » 

Elle poursuit en disant qu’en reconnaissant les individus dans une classe, vous pouvez

« aider les membres à se respecter les uns les autres et, en même temps, à favoriser un sentiment d’appartenance. » 

Il est essentiel de toujours garder à l’esprit que chacun de vos étudiants a une vie complexe en dehors de la salle de gym.

Ce sont des mères et des pères, des avocats, des secrétaires, des journalistes, des acteurs, des athlètes, des comptables, des chanteurs. La liste est longue.

Ces personnes viennent dans votre classe avec des expériences de vie et des connaissances antérieures dans de nombreux domaines différents, y compris dans l’activité physique.

Développer une véritable relation de confiance

Peu importe le format de la danse, le yoga, la musculation ou le cyclisme, le dénominateur commun du coaching, c’est la relation entre le prof et l’élève.

La théorie derrière le mouvement est important, mais pour vraiment le comprendre, les gens ont besoin de sentir ce que c’est d’effectuer réellement un mouvement ou un modèle d’exercice.

“J’entends et j’oublie, Je vois et je me souviens, Je fais et je comprends.” Confucius Click To Tweet

Bien que la compréhension puisse exiger beaucoup de pratique, la répétition renforce le processus d’apprentissage et permet à l’apprenant d’améliorer et de réussir la tâche à accomplir.

Comment améliorer la qualité de ses entrainements physiques ? Les enseignements de Confucius s’appliquent à la pratique sportive.

Tout comme les participants apportent une richesse de connaissances et d’expérience à la salle de classe, vous aussi !

Rappelez-vous que vos élèves continuent de revenir pour apprendre de vous, afin de partager tout ce que vous avez appris et acquis au fil des ans avec eux, et l’utiliser pour créer le meilleur environnement d’apprentissage possible !

Devenir coach sportif à domicile, c’est aussi devenir chef d’entreprise

Au-delà des compétences techniques, sportives et des qualités relationnelles, vous devrez également prendre conscience que votre activité de coach sportif indépendant doit être gérée comme une véritable petite entreprise.

Evidemment, les papiers, les formalités administratives, le marketing ne sont pas au cœur de votre métier, mais ils constituent des aspects indispensables au bon développement de votre activité et à sa pérennisation.

Pour faire simple et rappeler les grands principes d’une activité professionnelle en tant que coach sportif indépendant, voici quelques points essentiels qu’il est utile de ne pas négliger :

La rentabilité

Vous devrez mettre en place un modèle d’activité rentable. Pour cela, il est impératif de déterminer de quelle manière vous allez pouvoir générer un revenu qui vous convienne :

  • Proposer des prix adaptés,
  • Prendre en compte vos frais professionnels (déplacements, matériel, collations…),
  • Avoir à l’esprit aussi que votre planning ne comprendra pas 7 h de séances de coaching quotidiens,
  • Anticiper vos charges,
  • Déterminer vos disponibilités et gérer un planning de séances de coaching,
  • Décliner votre grille tarifaire selon les possibilités (coaching individuel, cours en groupe, tarifs dégressifs sur le moyen ou long terme, premier cours gratuit…)

Le développement

En tant que coach sportif, vous devrez développer votre activité. Vous devrez donc vous transformer en commercial et apprendre à vous vendre pour développer votre clientèle. Cela regroupe des actions de :

  • Prospection : trouver ses premiers clients n’est jamais simple car on ne peut pas toujours s’appuyer sur une précédente expérience, ou un réseau,
  • Fidélisation : un client satisfait vous apportera sa confiance, mais aussi parlera de vous à son entourage. Le bouche à oreille est un des meilleurs moyens de développer sa clientèle sans rien faire. Faites de vos clients vos meilleurs ambassadeurs !
  • Diversification de vos activités : tenir compte de l’avis de vos clients et de leurs suggestions vous permettra de développer de nouvelles approches utiles. Vous aurez peut-être besoin de formations complémentaires (nutrition… ), mais ce sera une valeur ajoutée pour votre activité,
  • Déterminer une cible (particuliers, professionnels…), et vos spécialités (remise en forme, préparateur physique, gym senior, fitness, perte de poids, sport à domicile…)

Vous allez aussi être amené à vous confronter à la concurrence. Vous devrez donc réfléchir à la manière de valoriser votre approche, vos compétences, vos qualités, vos expériences pour inspirer la confiance et attirer de nouveau clients.

Comment devenir coach sportif indépendant ? Vous avez envie de vous cacher plutôt de planifier votre activité de coach sportif ? Ce n’est pas la bonne solution.

L’innovation

Le sport doit rester un plaisir. La routine est parfois l’ennemi de la motivation. Il est donc important pour un coach d’innover et de faire preuve de créativité. Vous pourrez développer des formules originales :

  • Proposer des événements sportifs à vos clients,
  • Organiser des sorties thématiques placées sous le signe du sport et de la convivialité,
  • Leur faire découvrir de nouvelles activités sportives,

La communication

La communication est indissociable du développement de votre activité. Vous devrez vous faire connaitre et valoriser votre réputation.

Les coachs les plus emblématiques sont de véritables personnalités qui sont passés maîtres dans l’art de la communication. Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin d’outils compliqués à maîtriser.

  • Un site web pour présenter vos activités,
  • Une présence sur les réseaux sociaux, vous permettra de communiquer sur votre actualité et de garder le lien avec vos clients entre deux séances,
  • Des annonces sur les sites dédiés aux cours particuliers (comme Superprof !).

Avec ces quelques actions de communication, vous allez déjà pouvoir fédérer une petite communauté, qui se développera petit à petit.

La  gestion administrative

Ce n’est pas la partie la plus motivante, je l’avoue, mais elle est indispensable. Vous devrez non seulement déterminer le statut qui vous convient pour exercer (auto-entrepreneur par exemple) et réaliser les démarches nécessaires à la bonne gestion de votre activité :

  • Facturation,
  • Déclarations de chiffre d’affaires,
  • Paiement des charges,
  • Assurances professionnelles pour sécuriser votre activité,

Le coach sportif en résumé

On le voit bien, devenir un coach sportif n’est pas quelque chose qui se fait une un claquement de doigts. Gagner sa vie en tant que prof de sport n’est pas aussi simple que l’on peut parfois nous le faire croire…

Cela requiert une vraie volonté et un objectif professionnel très précis : s’ensuivent ensuite des études adéquates pour être reconnu par l’Etat, ce qui apportera du crédit et de la confiance avec les futurs élèves.

Même si vous n’avez pas beaucoup d’élèves au départ, notamment en tant que coach sportif à domicile ou entreprise, ne désespérez pas ; dans ce métier, le bouche à oreille est une composante à prendre en compte.

Quelles études pour devenir prof de sport ? Faites comme Brad et restez toujours positif !

Si vous savez vous montrer professionnel, si vous êtes rigoureux dans vos cours de fitness, de musculation ou de remise en forme, si vous savez montrer des qualités humaines comme l’empathie, l’écoute de l’autre, si vous savez identifier les besoins et comprendre votre élève, il y a fort à parier que l’on fera rapidement appel à vous.

Un coach sportif sait être discret (il arrive souvent que les élèves se confient sur leur vie à leur coach, qu’ils évoquent des points de leur vie privée même) mais il sait être sûr de lui, savoir prendre les bonnes décisions et se montrer ferme pour que l’élève atteigne ses objectifs.

Le coaching sportif est avant tout un moment de détente, de plaisir et même si les exercices physiques sont parfois difficiles, la qualité de l’atmosphère et ainsi que votre relation avec l’élève doivent se placer au premier plan.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,31 sur 5 pour 13 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
yanis
Invité
yanis
Bonjour, Aujourd’hui je suis dans un Bac pro gestion administration et j’ai un BAC L. j’hésite beaucoup à poursuivre dans cette voie à cause de la peur de rester cloisonner dans un bureau, j’adore le sport (musculation, crossfit…) et beaucoup d’ami (avec qui j’ai fait du sport et que j’ai « coacher ») me dise qu’ils me verraient bien en coach sportif (surtout que j’aime aider les gens, être en groupe etc etc…) mais d’autre me disent que c’est un métier dur (dans le sens financier et trouver du travail…) mon prof d’eps est prêt à m’aider pour le BPJPS (en deux… Read more »
Rey
Invité
Rey

Vous avez oublié le DEUST des métiers de la forme pour les diplômes universitaires !

Alexandre Robert
Admin
Alexandre Robert

Merci beaucoup pour l’alerte Rey !

wpDiscuz