Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Faut-il suivre une formation spécifique pour devenir prof de yoga ?

De Hélène, publié le 24/05/2018 Blog > Sport > Yoga > Peut-On Enseigner Le Yoga Sans Diplômes ?

« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être », George Éliot

En France, on dénombre pas moins de 2,5 millions de pratiquants de yoga, cette discipline symbole d’un autre mode de vie. Chaque année, des centaines d’entre eux franchissent le pas : celui de devenir professeur de yoga. Mais ont-ils tous suivi une formation diplômante avant d’en arriver là ?

La réponse est : non ! Tout simplement parce que les institutions françaises ne règlementent pas le fait de pratiquer le yoga, ni de l’enseigner. Par conséquent, n’importe qui peut se revendiquer maître de la sagesse… À quelques exceptions près !

Quelles sont les options pour enseigner le yoga sans diplômes ? On essaye de faire le tour de la question dans cet article. 

Quand peut-on enseigner le yoga ?

Comment se former pour l'enseignement du yoga ? Enseigner le yoga n’a aucune limite ! Le tout est de donner envie à vos disciples de venir à votre séance… (Source : Simpsons Wikia)

« Unir » et « relier » : voilà ce que signifie le yoga, au sens littéral. Devenir instructeur ou suivre une formation pour enseigner le yoga, cela ne s’improvise pas. En général, il faut :

  • Être âgé d’au moins 18 ans,
  • Avoir au moins deux ans de pratique de yoga derrière soi,
  • Démontrer l’envie de suivre une formation pendant un temps long.

Le yoga ne répond à aucune exigence institutionnelle : chaque école ou association est libre d’instaurer des règles d’admission pour ses enseignants. D’ailleurs, il existe des structures au sein desquelles aucun diplôme d’enseignement du yoga n’est pas exigé :

  • Des organismes au sein de l’association française de yoga, généralement les associations régionales ou les associations de quartier,
  • Au sein d’une structure partenaire de la Fédération Française de Yoga,
  • Dans certaines écoles de yoga, dans des régions où il est difficile de trouver des professeurs.

Cela dépend également de votre statut :

  • Si vous êtes employé(e), cela doit figurer dans votre contrat de travail,
  • Si vous êtes bénévole, aucune obligation contractuelle n’est à observer,
  • Si vous êtes indépendant, cela ne doit pas nécessairement figurer dans votre contrat de prestation de services.

La pratique du yoga, ou son enseignement, est donné à tout moment, à tout âge. Il suffit pour cela d’être passionné, d’aimer les défis, et de connaître les postures de yoga et leurs bienfaits sur le bout des doigts !

Le saviez-vous ? En France, les professeurs de yoga ont entre 20 et 68 ans : il n’y a donc pas d’âge pour commencer. Pour info également : la prof de yoga la plus âgée au monde s’appelle Tao Porchon-Lynch, et donne des cours à… 99 ans ! 

Attention : pour être un bon professeur de yoga, il est important de mêler connaissances théoriques et connaissances pratiques. En général, l’expérience permet d’acquérir les deux, mais une formation académique peut permettre d’accélérer le processus, ou bien vous accorder un certificat pour enseigner dans des lieux plus stimulants.

Les formations pour devenir prof de yoga

Peut-on apprendre le yoga aux autres sans avoir de diplôme ? Se former, même sans obtenir de diplôme, commence par la transmission du savoir, en tous lieux !

Même si cela peut sembler évident, donner un cours de yoga nécessite de mélanger théorie et pratique. Vous n’allez pas faire pratiquer telle ou telle asanas sans en connaître l’impact spirituel, ni proposer un enchaînement de postures sans vous y connaître en anatomie et physiologie.

Étant donné que le yoga n’est pas une profession réglementée en France, l’expérience peut se substituer aux formations. Pour autant, une formation yoga est toujours bénéfique, tant pour votre CV de prof que votre expérience personnelle. Il existe deux types de formations :

  • Les formations reconnues dans des écoles spécialisées,
  • Les formations non reconnues dans des associations, d’autres organismes ou lors d’un stage de yoga à l’étranger.

Vous pouvez aussi bien obtenir un certificat, un diplôme qu’un niveau d’études. Tout dépend de l’organisme de formation. Cette formation, en centre de yoga ou en école de yoga, peut vous permettre :

  • D’approfondir vos connaissances culturelles et linguistiques, en lisant le sanskrit ou en vous penchant sur la tradition indienne,
  • À maîtriser la respiration, le souffle, la concentration, à travers des stages pratiques,
  • À guider vos disciples vers la pleine conscience, en leur apprenant les bienfaits du yoga,
  • À développer des techniques pour savoir comment enseigner à vos différents publics,
  • À vous enrichir personnellement, en comparant les techniques issues de l’Occident et celles d’Orient.

On distingue alors les formations longues en écoles spécialisés (qui durent entre 2 et 5 ans) et les formations courtes, qui consiste en une formation intensive pour être prof de yoga. Les formations longues permettent l’obtention d’un diplôme reconnu par Yoga Alliance, l’organisme chargé des formations. Les formations courtes permettent la délivrance d’un certificat d’aptitude, notamment pour une spécialité comme le yoga postnatal.

Mais soyons réalistes : devenir professeur de yoga ne se limite pas qu’à l’obtention d’un diplôme théorique, non ? 

Enseigner le yoga sans diplômes

Comment enseigner le yoga sans certification ? Transmettre sa passion pour le yoga peut se faire de nombreuses manières, à commencer par des cours

Comme nous l’avons mentionné précédemment, enseigner le yoga sans diplômes, c’est tout à fait possible : tout n’est qu’une question de statut et d’expérience. En effet, un futur yogi sera plus impressionné par votre pédagogie, votre enthousiasme et vos expériences passées (comme un stage d’été avec un grand maître) que par l’obtention d’un diplôme. Ce dernier n’est que la cerise sur le gâteau.

À savoir : en principe, la rémunération d’un prof de yoga sans diplôme ne change pas énormément par rapport à un professeur certifié. Sur Superprof, le prix moyen d’un cours de yoga est de 37,18€

C’est possible à condition de pouvoir faire valoir une grande expérience, quel qu’en soit le format :

  • Stage pratique auprès de maîtres de yoga confirmés,
  • Stage à l’étranger, notamment cours de yoga en Inde,
  • Pratique régulière de plusieurs aspects du yoga (yoga et méditation, respiration),
  • Expérience de cours particuliers auprès de différents publics (yoga pour enfants, yoga prénatal).

En effet, pour enseigner, il est préférable de disposer d’un certain niveau en yoga, que l’on obtient qu’avec une certification. Autrement, si vous voulez exercer en tant que professeur indépendant, aucun diplôme n’est requis pour donner des cours. Votre avantage principal ? Une grande liberté sur votre emploi du temps, qui peut alterner :

  • Des cours collectifs de yoga Iyengar,
  • Une séance de yoga kundalini,
  • Cours privés de yoga traditionnel,
  • Un enseignement sur mesure par correspondance, avec des disciples à l’autre bout du pays,
  • Initiation à la méditation et au développement personnel.

Sur des plateformes comme Superprof, vous pouvez être mis en relation avec d’autres professeurs ou des élèves, afin de proposer des cours adaptés, ou d’en recevoir ! Car, découvrir la méthodologie des autres ou bien faire une formation complémentaire n’a que des avantages pour votre crédibilité de prof de yoga.

Mon prof de yoga n’avait aucun diplôme et on a débuté notre programme de formation (ou plutôt d’initiation) avec lui, sur quelques semaines. Cela a été une véritable thérapie pour moi, tant pour le mental que le physique. Ce n’est qu’au bout de 3 semaines que j’ai posé la question : « où avez-vous été formé ? », il m’a répondu : « par l’école de la vie ». Une réponse pile dans la philosophie de la discipline ! 

Les formations de yoga indépendantes et complémentaires

Comment enseigner le yoga tout au long de sa vie ? Faire un stage de yoga à l’étranger ou une retraite de yoga est un bon moyen de progresser comme prof de méditation. Quelques exemples avec tarification (Source : yogaautourdumonde.com)

Ce qui peut vous distinguer des autres concurrents (car vous n’êtes pas les seuls à vouloir enseigner le yoga), c’est d’avoir une spécialité, ou même plusieurs. C’est ce que l’on appelle généralement la post formation, ou la formation continue. Plus vous en connaissez un rayon sur les techniques de yoga en France et à l’étranger, et plus vous pourrez convaincre des élèves de rejoindre votre classe de yoga !

Vous pouvez choisir une spécialité (ou plusieurs) parmi les plus courantes :

  • Yoga prénatal ou postnatal,
  • Yoga ayurvédique,
  • Yoga enfants,
  • Yoga adultes,
  • Yoga personnes âgées.

Ou bien choisissez plutôt une méthode ou des techniques spécifiques :

  • Yoga Iyengar,
  • Yoga Sutra,
  • Yoga Hatha,
  • Ashtanga yoga,
  • Karma yoga,
  • Vinyasa yoga,
  • Natha yoga.

Le professeur de yoga est non seulement un guide spirituel, mais aussi un thérapeute, qui vous accompagne dans la vie de tous les jours. Si vous voulez exercer, même sans diplôme, il faut vous donner corps et âme à cette mission d’accompagnement.

Par ailleurs, concernant les stages à l’étranger : s’ils ne donnent pas de niveau pour enseigner, ils donnent en revanche de l’expérience et cela est souvent valorisé sur un CV.

Un séjour en Inde, berceau de la culture du yoga, ou bien dans d’autres pays qui comptent des millions de pratiquants (comme les États-Unis ou l’Australie) est un bon moyen de vous améliorer en tant que professeur, malgré le manque de diplômes.

Ma pratique spirituelle et émotionnelle repose sur plusieurs techniques, depuis les exercices de respiration en passant par les postures pour gagner en souplesse. Je suis bien contente que la formation des professeurs ne se limite pas qu’à un seul aspect du yoga, et qu’un seul prof puisse être mon « teacher » vers l’atteinte du mieux être.

Puisque le yoga prône la connaissance de soi et la pensée positive, il faut vous sentir prêt à vivre le yoga à 100%, surtout sans diplôme. Après tout, la formation professionnelle n’est qu’une affaire personnelle. Alors, partant ?

Définitions : « yoga sans diplôme »

Peut-on enseigner le yoga et être élève dans une autre école ?

C’est possible car la formation de professeur de yoga est continue, tout au long de la vie. Vous pouvez aussi enseigner le yoga nidra mais chercher à vous spécialiser en yoga pranayama, en approfondissant vos techniques de relaxation : ce sont bien d’autres profs qui vous l’enseigneront !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,67 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar