Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quels cours de langue japonaise choisir dans la capitale ?

De Isaline, publié le 29/10/2018 Blog > Langues > Japonais > Où Apprendre le Japonais à Paris ?

« Ce qui change le monde, c’est la connaissance. Rien d’autre, rien ne peut transformer le monde. » Yukio Mishima (1925-1970)

Les arts, langue et culture japonaise prennent une place de plus en plus importante en France. Cet engouement peut d’ailleurs parfois éveiller des vocations et faire naître le désir d’apprendre la langue japonaise.

Comment et où apprendre le japonais quand on habite Paris ?

En 2013, on dénombrait 16 277 personnes Japonais vivant à Paris. De quoi faire un petit vivier de potentiels professeurs particuliers de japonais !

Du collège à l’université, en passant par des lieux culturels et associatifs ou une école de langue, il est tout à fait possible d’apprendre cette langue entre les murs de la Ville Lumière !

Voici notre mini-annuaire des sites d’apprentissage du japonais dans la capitale française.

Apprendre le japonais à Paris : quels intérêts ?

Il faudra alors mémoriser les kanji (caractères japonais), les syllabaires hiragana katakana pour pouvoir pratiquer l’écriture japonaise puis communiquer dans cette langue (se présenter, dire merci, dire bonjour, donner l’heure, compter en japonais, etc.).

Dans quels lieux dans la capitale française où devenir nipponophone ? Toyko, épicentre des activités économiques japonaises : pourquoi ne pas y travailler après un cours intensif parisien ?

Mais la mémorisation de tout cela demande évidemment du temps, de la rigueur et de l’entraînement !

Quel est l’intérêt de pouvoir lire ou apprendre à écrire les idéogrammes japonais ?

Tout d’abord, apprendre une langue étrangère est toujours une entreprise bénéfique pour toute la vie : d’un point de vue professionnel – on augmente son employabilité auprès des recruteurs – et d’un point de vue social, où l’on étend sa culture générale.

Paris est la troisième ville la plus visitée du monde : selon La Dépêche du Midi, en 2017, 33,8 millions de personnes sont venus visiter Paris, dont 425 000 Japonais, enregistrant une progression de 32,8 % du tourisme d’origine japonaise à Paris.

On nous voit venir : pour ceux qui veulent avoir quelques bases de cette langue, ils pourront entrer en contact avec les touristes, les aider ou leur faire visiter Paris.

Pour ceux qui ont un bon niveau de langue – niveau intermédiaire à niveau avancé -, qui ont même validé le Japanese Language Proficiency Test (JLPT), on pourra peut-être travailler en office du tourisme ou dans une société japonaise implantée à Paris.

En 2018, la France et le Japon ont célébré leur 160ème anniversaire des relations diplomatiques franco-japonaises. Les deux pays sont en effets étroitement liés – bien qu’éloignés géographiquement – pour promouvoir la sécurité, la croissance, l’innovation et la culture.

Ce sont en outre des partenaires commerciaux importants au sein des institutions internationales et des échanges internationaux : puisque les PIB sont relativement proches, le Japon est le deuxième  partenaire commercial de la France en Asie et le premier investisseur asiatique en France.

Les échanges commerciaux bilatéraux s’élevaient à 15,6 milliards d’euros en 2016.

Il y a donc bel et bien un marché dynamique à investir en apprenant la japonais à Paris.

Souvent, on dit que voyager au Japon est la meilleure façon d’améliorer sa prononciation et sa compréhension (compréhension écrite et compréhension orale) japonaises.

S’il faut voyager en immersion totale pour apprendre une langue étrangère, tout le monde n’a pas la chance de partir aussi loin et aussi longtemps !

Quand on a déjà un emploi ne permettant pas le télétravail, c’est difficile de partir au Japon.

C’est là l’intérêt de prendre des cours intensifs à Paris : en s’adressant à un nipponophone natif de langue maternelle japonaise et installé dans la capitale, en rejoignant une association ou une école de japonais.

L’apprenant sera alors confronté au vocabulaire japonais, au système d’écriture japonais et il devra apprendre la grammaire japonaise ou bien également les formules de politesse.

Aussi, cela sera surtout l’occasion d’apprendre à penser différemment en découvrant une culture qui nous est exotique, très éloignée de la nôtre.

Apprendre le japonais dans l’enseignement secondaire parisien

La passion pour une langue arrive souvent grâce à la découverte d’une culture.

Et dans le domaine culturel, le Japon n’est pas en reste. Le Japon est historiquement une puissance culturelle qui a su s’exporter dans le monde entier.

De nombreux adolescents se plongent des heures et des heures dans les meilleurs mangas du pays – la France est le deuxième consommateur mondial de mangas -, mais aussi les séries ou les jeux vidéo.

Plus jeune on apprend, meilleurs on devient par la suite en langues ! Noter chaque mot japonais sur une feuille : un bon moyen d’apprendre !

Apprendre le japonais au collège

La culture japonaise est une culture qui prend de plus en plus de place parmi les jeunes.

Pourtant, seulement 0,1 % des élèves au collège et au lycée choisissent le japonais en enseignement des langues vivantes.

Quoi qu’il en soit, cette passion presque libidinale pour certains – en forçant le trait – peut faire naître le désir d’apprendre la langue japonaise, mais aussi découvrir l’histoire du Japon.

Mais où la langue japonaise est-elle enseignée dans la capitale française ?

Les solutions sont-elles identiques pour apprendre le japonais à Lyon ou apprendre le japonais à Marseille ?

Pour commencer à apprendre le japonais au collège, il n’y a hélas que très peu de possibilités.

À Paris, le lycée Jean-de-la-Fontaine, qui est également un collège, propose la langue japonaise pour les collégiens.

Cet établissement public situé au sud-ouest de Paris, Place de la Porte-Molitor dans le 16ème arrondissement, est l’un des plus réputés de la ville.

Il a notamment vu passer Claire Chazal, Catherine Deneuve, Cédric Pioline, Blaise Matuidi, ou encore le célèbre groupe L.E.J.

Mais les amoureux du japonais, n’auront que deux possibilités :

  • Choisir de commencer les cours de japonais en classe de 6ème en LV1 (niveau débutant, faux débutant ou bilingue),
  • Débuter l’apprentissage du japonais en classe de 4ème, en LV2. Une option possible pour les élèves de niveau débutant.

Sur le site de l‘Académie de Paris, on recense également le collège-lycée d’enseignement catholique Institut de la Tour, où les élèves peuvent choisir le japonais en troisième langue dès la classe de 4ème.

Dans cet établissement, la langue japonaise demeure en troisième langue jusqu’à la classe de terminale.

Apprendre le japonais dans un lycée parisien

Pour continuer à apprendre à pouvoir communiquer en japonais au lycée, vous aurez un peu plus de choix parmi une multitude d’établissements :

  • Lycée privé Rocroy Saint Vincent de Paul (LV3),
  • Lycée public Jean-de-la-Fontaine (LV1 ou LV2),
  • Lycée public Racine (LV1, LV2 ou LV3),
  • Lycée Etoile.

Les élèves peuvent suivre un cursus de japonais à l’école internationale bilingue, un cursus international proposant l’enseignement du japonais au lycée.

Il faut savoir que la sélection des écoles publiques à l’avantage d’être un peu plus facile que dans les établissements privés. Aucun niveau spécifique n’est demandé et les cours sont répartis en fonction de vos connaissances.

En tant que débutant l’apprenant étudie alors l’alphabet japonais, l’écriture, la prononciation et la grammaire.

Ne jamais oublier que ce cursus d’initiation où l’on apprend de bonnes bases en japonais peut aussi donner des points au bac.

Si l’on n’est pas retenu pour suivre les cours dans un lycée après un test d’aptitude (type JLPT) ou non, ne pas se décourager !

Certains lycées, comme le lycée Racine, proposent un système de cours inter-établissements. Cela veut donc dire qu’il est tout à fait possible de suivre les cours de japonais d’un lycée en candidat libre, sans y être inscrit pour le reste des matières.

On pensera également aux échanges interculturels qui favorisent toujours l’apprentissage d’une nouvelle langue. Le réseau Colibri par exemple, met en place des échanges entre élèves, et leur confère la possibilité de partir étudier le japonais au Japon quelques semaines.

Ce sont des cours encastrés dans le parcours scolaire.

Pour un jeune, c’est une occasion à ne pas rater !

Mais qu’en est-il des universités comme lieu d’apprentissage ?

Apprendre le japonais dans les universités de Paris

Ceux qui sont de réels mordus de la langue de Mishima et dont le projet professionnel est en lien avec cette passion, il peut alors être utile de continuer à suivre des cours de japonais lors des cursus d’études supérieures.

Apprendre le japonais à la fac : où dans Paris ? L’université : un puits sans fond de culture et de savoirs !

À Paris, plusieurs établissements pourront apporter ces compétences linguistiques utiles pour intégrer dans de bonnes condition le monde professionnel. Il est notamment possible d’apprendre à parler japonais dans ces établissements :

  • L’Université Paris Diderot (Licence Langues et Civilisations d’Asie Orientale ou parcours Interculturelles de langues appliquées),
  • L’université Paris 8,
  • L’INALCO (Département des Études japonaises).

L’INALCO (Institut national des Langues et Civilisations Orientales) est particulièrement réputé dans le monde des langues. Choisir un tel parcours d’études permet de s’immerger dans un univers japonais à chaque cours.

Ayant déjà eu l’occasion de suivre des cours dans cet institut, je ne peux que le recommander, ainsi que sa bibliothèque impressionnante en terme de ressources pédagogiques sur les civilisations du monde. Cette bibliothèque est accessible seulement pour les personnes inscrites en tant qu’étudiant.

Comme toutes les autres langues, le japonais s’apprend également en cours d’initiation à l’université.

Il s’agit du Centre des Langues (CDL) de l’université de Paris 8, un cours dont l’objectif est « d’apprendre à mener une conversation simple pour communiquer dans la vie quotidienne et pour arriver à se débrouiller lors d’un séjour au Japon. »

La formation vise à apprendre à lire les mots japonais dans des textes simples, à parler japonais et à écrire en japonais (en découvrant les hiragana et katakana, dont certains caractères ont été empruntés à l’écriture chinoise).

Au premier semestre de l’année 2018/2019, les étudiants suivaient 12 heures de cours hebdomadaires.

On peut aussi trouver des cours de japonais lyon.

Organismes et instituts parisiens proposant des cours de japonais

Si l’on n’a depuis longtemps plus l’âge d’aller à l’école, ou que l’on n’a pas l’option japonais dans son établissement, il est toujours possible de parler quotidiennement la langue par le truchement d’instituts et d’organismes spécialisés.

Ils sauront alors enseigner à l’apprenant la différence entre hiragana et katakana, les deux syllabaires de la langue asiatique.

France et Japon : deux cultures éloignées mais attirées l'une par l'autre. Paris : où se trouvent les écoles pour apprendre la langue japonaise ?

À Paris, il existe un large choix.

L’institut Japonais de Langue

C’est par exemple le leader européen en ce qui concerne l’enseignement du japonais.

Avec environ 2 500 élèves par an, l’établissement propose plusieurs sortes de cours :

  • Cours de japonais en soirée,
  • Cours de japonais le samedi,
  • ours de japonais en journée,
  • Stages de japonais intensifs,
  • Formation financée pour salariés,
  • Cours particuliers.

Dans le cas où l’on ne serait pas encore sûr de suivre les cours de l’institut, et pour s’aider dans la décision, l’établissement propose un cours d’essai en fonction de chaque niveau de langue.

C’est l’occasion de voir si une formule convient mieux qu’une autre.

L’institut dispense des cours pour adultes et des cours au sein d’une section jeunes, pour les adolescents âgés de 10 à 15 ans.

15 niveaux se déclinent du niveau débutant d’initiation aux niveaux avancés, de 260 € à 580 € selon que l’on choisisse des cours semestriels ou annuels (1h30 par semaine).

L’Institut mise sur le pari que lorsque ses étudiants auront atteint l’âge mûr, au milieu de leur vie active, « l’Asie sera le nouveau centre du monde, tant sur le plan économique que technologique« .

Espace Japon

Espace Japon, c’est un centre culturel franco-japonais à Paris. C’est également un très bon choix pour pratiquer la langue et progresser.

On pourra prendre des cours intensifs, des cours réguliers, des cours à distance, suivre des formations professionnelles et même des cours adaptés pour les enfants.

Le plus de l’Espace Japon est qu’il propose également toutes sortes d’ateliers !

L’occasion de découvrir la culture japonaise au-delà du simple fait de réviser le vocabulaire ou les règles grammaticales. On peut notamment découvrir :

  • La calligraphie japonaise,
  • Le dessin-manga,
  • L’estampe japonaise,
  • Le jeu du soroban.

Des disciplines à découvrir dans d’autres villes, notamment pour celles et ceux qui souhaitent apprendre le japonais à Lille par exemple !

Des cours de cuisine japonaise sont également ouverts à ceux qui le désirent, par sessions de deux heures (suivre le calendrier mis en ligne sur le site officiel).

On apprend donc le japonais à son rythme (cours tous niveaux, cours particuliers, cours à distance, cours en groupe ou individuels), on cuisine japonais, et on prend des cours pour tous âges, avec des ressources ludiques pour les plus jeunes.

Quartier Japon

Cet endroit réunit à la fois les fonctions d’école de japonais et de centre culturel.

Les cours sont soit collectifs, dispensés en petits groupes, soit individuels, à distance, et pour tous les âges.

L’école se situe dans le quartier Saint-Lazare – Opéra, dans le centre-ville de Paris.

Grâce à la diversité des offres de formation, la barrière de la langue sera brisée en arrivant pour un voyage au Japon !

Apprendre le japonais : les associations dans la capitale

L’apprentissage de la culture est une étape fondamentale lors de l’apprentissage d’une langue.

Cela permet de s’imprégner d’une nouvelle façon de penser et de comprendre la vie des natifs. Il est alors plus facile de retenir du vocabulaire ou bien des expressions.

Envie de faire un okonomiyaki, des sushis, des makis ? Les assos parisiennes : apprendre la langue, mais aussi la cuisine japonaise !

Et si la culture est quelque chose de fondamental, on peut alors se tourner du côté des associations.

En effet, celles-ci proposent bien plus que de simples cours de japonais. Ces associations permettent de découvrir la culture japonaise à travers sa langue et dans toute sa globalité.

Association Amitiés Asiatiques

Cette association propose de suivre des cours dits « classiques » à hauteur d’une heure et demi par semaine.

Et pour les plus courageux, il est aussi possible de passer en « intensif » afin d’étudier la langue à hauteur de trois heures par semaine. L’apprenant peut également choisir de prendre des cours particuliers avec des professeurs natifs du Japon.

Mais ce qui fait la force de cette association ce sont tous les cours thématiques que celle-ci propose.

Envie de partir travailler au Japon, apprendre le japonais au Japon, pouvoir comprendre chaque phrase japonaise, etc. ?

Tous les conseils seront bons à demander aux enseignants en apprenant, lors des cours, le lexique de base  pour bien préparer son voyage. C’est à chacun de choisir le thème qui intéresse le plus.

Une liberté qui est plutôt rare dans les instituts ou que l’on ne retrouve pas durant le cursus scolaire.

Association Culturelle Franco-Japonaise de TENRI

Pour enfants, adolescents ou adultes, l’association culturelle Franco-Japonaise de Tenri dispense des cours pour tous niveaux.

Mais outre les cours, on peut également découvrir comment se déroule la cérémonie du thé ou bien comment cuisiner les meilleurs plats de la cuisine japonaise.

Cette association est également très tournée vers les arts avec des propositions fréquentes d’expositions à visiter ou de spectacles à aller voir.

De quoi découvrir le Japon depuis chez soi !

Car à Paris de nombreux endroits sont dédiés à la culture japonaise !

Les débutants auront droit à un cours d’essai gratuit, afin de tester leur appétence pour la langue avant de s’engager.

L’association propose des cours intensifs ponctuels, des cours toute l’année scolaire et des tests de connaissance.

Outre les meilleurs restaurants et salons de thé de la ville, on peut aussi se balader et visiter les musées dédiés à l’art et à la culture japonaise :

  • Le Musée Guimet,
  • Le Musée Albert-Khan.

Ces musées ont d’ailleurs de très beaux jardins d’inspiration japonaise où il fait bon de se balader.

Maison de la culture du Japon

Située au 101 bis, Quai Branly dans le 15ème arrondissement, cet espace met à disposition des expositions, des conférences, des projections de films japonais, et des cours pour apprendre le japonais.

Un test de positionnement est accessible – il peut être bon, par ailleurs, de commencer par cela -, voire obligatoire si l’on souhaite intégrer les classes de niveau élémentaire à intermédiaire.

La maison de la culture du Japon se propose ainsi d’apprendre le japonais, l’intonation de la langue, se familiariser avec la culture de l’archipel nippon, avec des cours et exercices centrés sur des exercices oraux et écrits.

Yuai Association

Cette association propose de nombreux cours d’initiation au japonais ou de cours d’approfondissement à partir de 16 ans.

Elle propose notamment 4 niveaux (minna no nihongo 1, 2, manuel chukyu et traduction) et des après-midi ludiques accompagnés de bénévoles pour apprendre l’origami, le shogi ou le go.

Des soirées d’échanges linguistiques français japonais sont aussi organisées deux fois par semaine.

De quoi en profiter pour entamer une conversation dans la langue du pays du soleil levant.

SNG Paris

SNG, c’est l’antenne parisienne du Shinjuku Japanese Language Institute (l’institut de langue japonaise de Shinjuku).

L’école de langue propose des cours de japonais pour tous les niveaux, des cours intensifs et à tous les âges :

  • Cours réguliers (dans une classe adaptée à chaque niveau, de 5 à 10 personnes),
  • Cours intensifs (formation intensive d’une semaine),
  • Cours pour préparer un voyage au Japon,
  • Cours particuliers pour progresser à son rythme,
  • Cours pour adolescents et plus jeunes.

Ces associations sont toujours très pratiques pour progresser rapidement. Pensez-y si vous cherchez des cours de japonais à Toulouse ou des cours de japonais à Bordeaux !

Apprendre le japonais avec Superprof à Paris !

On apprécie peu les cours en groupe ?

Parfois il est plus facile de progresser sans avoir la pression pour suivre le niveau du groupe. Il est alors peut-être préférable de solliciter les compétences d’un prof particulier pour des cours à domicile.

Apprendre avec un professeur natif est l'une des clés de la réussite en langues ! Préparer un premier voyage au Japon ? Une seule solution : les leçons individuelles !

Pour cela, on peut utiliser des plateformes comme Superprof afin de trouver le professeur qui correspond le mieux à ses attentes.

Ils sont 192 parmi tous nos professeurs à donner des cours particuliers de langue nippone dans la capitale.

A l’issue du premier cours, le professeur érigera un programme personnalisé en fonction du niveau de son élève et aussi bien sûr en fonction du niveau et des objectifs qu’il/elle souhaite atteindre.

Certains de nos professeurs seront plus informés sur la culture japonaise et d’autres mieux formés aux règles de langage.

C’est donc à chacun de choisir en fonction des compétences des enseignants.

Dans tous les cas, le professeur apprendra à lire et écrire le japonais, mais il aidera aussi à bien prononcer les mots japonais, à perfectionner l’expression orale ou encore à traduire quelques phrases ou expressions et onomatopées qui pourront être utiles si on part voyager au Japon.

Il s’agit également d’une bonne façon de découvrir la culture nippone puisque les professeurs particuliers partagent souvent une passion commune.

Il se peut que le professeur choisi (ou sensei en japonais !) soit déjà parti en immersion dans le pays, et qu’il soit donc capable de parler au sujet de quelques villes japonaises comme Kyoto, Osaka ou Nagoya.

En ce qui concerne les tarifs, le tarif moyen d’un cours particulier avec Superprof à Paris n’est « que » de 22 €. En comparaison aux cours de coaching sportif dans une salle de sport, ou à un cours de musique, le cours de japonais apparaît bon marché !

De quoi emparer de votre dictionnaire japonais et commencer les cours !

Pour d’autres options d’apprentissage, découvrez également les cours de japonais en ligne

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

1
Commentez cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Yora Asakura Recent comment authors
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Yora Asakura
Invité
Yora Asakura

Merci beaucoup pour tous ces renseignements !