Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Peut-on attendre un bébé et être yogi ?

De Thomas, publié le 15/11/2018 Blog > Sport > Yoga > Comment Faire du Yoga en étant Enceinte ?

Dès qu’elle est enceinte, la femme se découvre une raison de vivre primordiale, une justification d’existence, claire et sans équivoque – Shashi Deshpande

Qu’il s’agisse d’une future maman ou non, les bienfaits du yoga se vérifient sur la plupart d’entre nous. Entre enchaînement de postures, exercices de respiration, pleine conscience ou encore souplesse, une pratique régulière du yoga (prénatal ou pas) peut s’avérer très intéressante pour stimuler notre capital bien-être. Lorsqu’on attend un bébé, pratiquer le yoga pour femmes enceintes est une belle alternative pour être plus détendue et plus sereine.

Car oui, dans neuf mois de grossesse (ou peut-être même moins), vous serez future maman, et le mal de dos, le stress de la prise de poids, ou encore l’envie d’assouplir le périnée vous donne envie de vous détendre et de vous apaiser. C’est là qu’intervient le yoga prénatal, qui va permettre de vivre au mieux la préparation à la naissance pour femme enceinte, et faire naître en vous un don pour les étirements et les exercices de yoga en soi. Bye bye les petits maux journaliers !

Qu’est-ce que le yoga prénatal ?

Qu'est-ce qui définit le yoga prénatal ? Le yoga prénatal permet de mieux saisir les enjeux et les objectifs de la grossesse, sans toutefois négliger les bienfaits du yoga et l’intérêt de l’activité physique en soi.

Faire du yoga en étant enceinte, c’est donc savoir écouter son corps, mais aussi celui de votre bébé. Même s’il est possible de prendre des cours individuels avec un professeur de yoga, les cours collectifs permettent d’échanger avec telle jeune maman, ou telle maman bébé, à propos de sa grossesse, de ses craintes et de ses envies de future maman. Quoiqu’il en soit, le yoga prénatal reste un bon exercice de préparation à l’accouchement.

Il s’agit là d’un cours de yoga, destinés uniquement aux femmes enceintes, et ouvert à partir d’un certain mois de grosses, que nous verrons plus tard. L’objectif est ici d’apprendre à mieux connaître son corps, tout en développant la souplesse, ainsi que les qualités qui feront de sa grossesse et du jour de l’accouchement des moments beaucoup plus détendus et sereins. Une séance de yoga bénéfique sur de nombreux plans finalement !

Plus qu’un cours de yoga, mieux qu’un exercice physique, le yoga prénatal permet aussi un vrai accompagnement de la future mère, sur le chemin de ma grossesse, que l’on connaisse la date d’accouchement ou pas, que l’on veuille plus de tonicité ou pas. Il s’agit bien là d’aider à favoriser l’harmonie entre la mère et le futur bébé, de sorte à rendre une salutation au soleil ou assouplissement plus agréable physiquement mois par mois, semaine par semaine.

Le yoga pour sénior est aussi préconisé quand on prend de l’âge.

Les bienfaits du yoga lorsqu’on est enceinte

À partir de quand peut-on pratiquer le yoga enceinte ? Savoir maîtriser sa grossesse, ça passe aussi par la maîtrise de son corps et de son approche de la maternité. Le yoga prénatal est là pour nous aider.

Le yoga pré natal est donc ce type de yoga qui aide à soulager les hanches, à mieux savoir respirer, ou encore à développer davantage la circulation sanguine pour préparer l’accouchement. Mais de manière plus concrète, il s’agit là d’une discipline propre à la grossesse, qui comprend donc des postures adaptées, des exercices de respiration particuliers, ou encore un renforcement musculaire plus doux qu’un yoga dynamique. Et parmi ces bienfaits :

  • Avoir une vision plus douce de la grossesse,
  • Préparer mentalement son accouchement,
  • Rencontrer d’autres femmes enceintes et futures mamans pour échanger et se rassurer ensemble,
  • Prendre conscience de son corps de femme enceinte,
  • Ne pas voir la maternité comme un frein à l’activité physique,
  • Savoir profiter des premiers mois pour soulager ses potentielles douleurs,
  • Rassurer également le futur papa dès le 1er mois,
  • Et bien d’autres bienfaits encore !

En bref, alors que le yoga prénatal est une activité physique qui peut être pratiquée par bon nombre de femmes enceintes, il n’en reste pas moins qu’une bonne pratique du yoga avant ou après l’accouchement permet de réduire les douleurs au dos, d’organiser un bon suivi de grossesse, et de soulager le psychique en même temps. Alors que certaines postures seront évitées, d’autres asanas seront privilégiés, de sorte à convenir au corps de femme enceinte.

Les contres indications du yoga pendant la maternité

Comment se manifeste la grossesse lorsqu'on fait du yoga ? Enceinte d’un mois ou de plusieurs mois, la femme enceinte donne à voir l’image d’un yogi serein et capable d’affronter les épreuves du quotidien durablement.

Une bonne pratique du yoga pré natal ne peut s’accompagner de contre indications, qui sont le fer de lance d’une telle activité. En effet, cela va sans dire, mais une femme enceinte est une femme plus fragile, moins apte à pratiquer toutes les postures, pour la simple et bonne raison que chaque cours rapproche le calendrier de grossesse un peu plus du moment fatidique de l’accouchement. Pas si compliqué d’accoucher !

Mais ces contre indications, qui existent bel et bien, ne sont pas à négliger, loin s’en faut. En effet, l’une des premières et des plus importantes est qu’on déconseille fortement le yoga lors du premier trimestre de la grossesse. Car oui, pendant de cette période, les organes et le système nerveux du futur bébé se forment, il est donc plus prudent d’éviter toute activité physique, donc toute formation yoga trop intense.

Par ailleurs, même après cette période, le yoga prénatal peut être physique, parfois même trop physique, si bien qu’il cause une fausse couche. Bien évidemment, ce point est rare, voire rarissime, mais il existe, et se doit donc d’être noté par tout un chacun. Ainsi, que l’on ait des douleurs au dos, une sciatique, ou mal à la colonne vertébrale, il est bon de noter ces petits défauts et complications que peut apporter le yoga lorsqu’on est enceinte.

De la même façon on évitera aussi les torsions, les inversions, ainsi que les postures sur le ventre qui, en toute logique, appuieront sur des endroits sensibles du corps lorsqu’on est enceinte, et donneront à voir un effort physique beaucoup trop intense pour le futur bébé, et, surtout, pour la future maman. De quoi bien vivre sa grossesse en sachant ça, même si le professeur le saura probablement mieux que vous !

Du yoga pour personnes handicapées peut aider à retrouver une certaine mobilité.

La respiration au yoga, alliée de la maternité

Combien coûte un cours de yoga prénatal ? Savoir maîtriser son souffle est un élément important, voire capital, dans la bonne réalisation d’un cours de yoga prénatal. Il faut alors savoir orienter son corps et son esprit dans cette direction.

Lorsqu’on se décide à prendre un cours de yoga pour femmes enceintes, on ne mesure pas forcément les conséquences totales de notre décision. Certes, il va s’agit là de développer un rapport à son corps plus fort, une maîtrise de certaines postures plus axée, ou une vision différente de la maternité, mais un élément central va venir intervenir dans tout ceci, et il s’agit du souffle, de la respiration. 

En effet, lorsqu’on commence à dépasser un certain nombre de mois, la respiration est un support incontournable pour mener à bien ses exercices de yoga. On parle parfois de panayama, mais il s’agit bien là davantage de savoir comment exécuter une respiration fluide que de maîtriser une technique à part entière. En effet, si la respiration rythme nos vie depuis notre naissance, elle a également des pouvoirs extraordinaires pour nous permettre de :

  • Gérer notre stress,
  • Adopter une posture le mieux possible,
  • Exécuter un effort,
  • Oxygéner ses poumons d’une certaine manière,
  • Rendre possible certain asanas.

En bref, la respiration, au-delà même d’être un support, est un outil pour la bonne réalisation de postures yogiques, et va nous permettre de rendre possible tout un tas de postures dont on n’aurait pas forcément pensé qu’elles le soient, notamment enceinte de plusieurs mois. Tout ceci, et bien plus encore, sera encore mieux expliqué par un professeur qui, à n’en pas douter, connaît ces problématiques.

La figure du professeur de yoga, un guide lorsqu’on est enceinte

En yoga prénatal comme en yoga nidra ou en yoga en ligne, la figure du professeur est un peu celle d’un tuteur, que l’on croit sur paroles, et dont chaque conseil vaut de l’or. En yoga prénatal, c’est d’autant plus le cas, lorsqu’on prend en considération que notre activité et nos postures vont interagir avec notre futur bébé. Toutes ces questions, toutes ces interrogations, l’enseignant les connaît, les a connu avec d’autres femmes enceintes yogi, et saura y répondre.

Car lorsqu’on prend un cours de yoga, on attend du professeur qu’il soit également là pour nous rassurer, et nous faire prendre conscience que ce que l’on fait est bien, est utile, est efficace, et nous servira à gérer notre grossesse le mieux possible. De plus, les cours de yoga pour femmes enceintes sont, précisément, uniquement destinés à ces dernières. Il s’agit donc là du lieu rêvé pour se développer dans le yoga, soi, et son futur bébé.

Ainsi, faire du yoga en étant enceinte est possible, et même fortement envisageable. Que l’on soit stressée, détendue ou tout simplement envieuse de tester, le yoga prénatal est probablement une activité qui vous fera voir le yoga autrement mais pas que. En effet, entre respirations et étirements, c’est votre grossesse entière et la vision de votre futur bébé qui sera modifiée, de sorte à être plus positive que jamais ! Allez, on essaie !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar