Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelle est la meilleure manière de faire du yoga passé un certain âge ?

De Thomas, publié le 19/11/2018 Blog > Sport > Yoga > Comment Faire du Yoga pour les Séniors ?

On n’a pas l’âge que donne l’état civil mais celui qu’accordent les contemporains – Philippe Bouvard

La pratique du yoga est une activité connue de tous, et pratiquée par le plus grand nombre, quel que soit son âge. En effet,  du tapis de yoga à la salutation au soleil, en passant par la pleine conscience ou la torsion, c’est tout un pan de notre corps et de notre esprit que l’on travaille, à 7 comme à 77 ans. Toutefois, l’âge peut jouer un rôle dans le lâcher prise et dans l’efficacité de certaines postures de yoga. De quoi pratiquer la pensée positive !

Mais à quel âge est-on considéré comme un « senior » par ailleurs ? Dans le monde du sport, ces derniers sont de moins en moins âgés. Un exemple un peu poussé est celui de Fédération Française d’Athlétisme, qui place le catégorie « senior » à seulement 23 ans ! Tout est donc relatif, et le renforcement musculaire, la flexion, l’alignement de la colonne vertébrale, ou encore les étirements seront accessibles à tous, même aux plus âgés d’entre nous !

Qu’est-ce qu’un senior en yoga ?

Qu'est-ce que le yoga nidra senior ? Comme on dit dit souvent : L’âge est dans le tête. Pourtant, il y a bien certaines postures de yoga que nous ne sommes plus capables de faire passé un certain nombre d’années.

Quelle que soit la discipline que l’on décide de pratique, cours de yoga ou non, il y a un âge que l’on considère comme celui de la maturité, du « sénior ». C’est à partir de cet âge là qu’on considère qu’un certain respect de l’âge doit être mené, et que l’on doit adapter certains exercices au corps et à l’état de santé de nos aînés. Toutefois, il s’agit bien là de généralités que nous proposent le sport, car certaines personnes de cet âge sont aussi jeunes que bien d’autres.

Malgré tout ceci, il est évident que certains cours peuvent être proposés aux seniors, pour la simple et bonne raison que malgré toutes les exceptions qui confirment la règle, la plupart des personnes âgées ont un niveau sensiblement similaire en yoga, comme l’ont les jeunes par ailleurs. Un senior, c’est donc une personne dont l’âge est celui d’être à la retraite (je vous laisse deviner qui part à la retraite à quel âge !), et dont la forme physique ne permet pas des folies.

Par « des folies », on entendra alors la respiration, l’alignement de la colonne vertébrale, le renforcement musculaire, l’assouplissement et la gestion du stress. Tout ceci ne pourra donc pas être pratiqué de manière profonde et intensive, mais tout est possible lorsqu’on est un senior, et on apprendra probablement beaucoup plus d’eux dans notre pratique du yoga que de bien d’autres. Il suffit de savoir doser l’énergie et l’intensité des cours !

Enceinte, mieux vaut se tourner vers le yoga prénatal.

Adapter ses objectifs en yoga lorsqu’on est un sénior

Certes, le yoga est une très belle discipline, toutefois, il convient de savoir gérer au mieux les objectifs que l’on se fixe en tant que sénior, avant même de pouvoir choisir quel type nous est le plus adapté. De multiples envies et buts peuvent donc se distinguer, lorsqu’on se saisit du yoga comme d’une activité :

  • Se détendre,
  • Faire du sport en douceur,
  • Rencontrer des nouvelles têtes,
  • Comprendre ce mode de vie bien particulier,
  • Lier sport et alimentation,
  • Associer corps, esprit et mental,
  • S’initier à la méditation,
  • Apprendre à mieux respirer,
  • Et bien d’autres encore !

Ainsi, il n’y a pas un, il n’y a pas dix, mais bien de très nombreux objectifs que l’on peut se fixer lorsqu’on décide de pratiquer le yoga et que l’on est un sénior. Car au-delà même de 60 ans, nos objectifs se forment, se transforment, et donnent à voir une vision du yoga la plus belle, la plus complète et la plus appréciable possible, pour tous les types de personnes, bien évidemment !

Du yoga pour personnes handicapées est aussi envisageable.

Adapter le type de yoga pratiqué lorsqu’on est un senior

Comment pratiquer le yoga lorsqu'on est retraité ? Quel que soit son âge, lorsqu’on est considéré comme un senior, l’idéal est de savoir se comporter pour rendre justice à son corps et à sa pratique du yoga.

Que l’on ait 50 ans ou 98 ans, la plupart du temps, notre corps est un peu moins réactif, un peu moins souple, et beaucoup plus difficile à diriger passé un certain âge. Ca n’est pas un problème, mais bien un fait, qu’il convient de savoir prendre en compte pour profiter au mieux des bienfaits du yoga, qu’il s’agisse d’exercices de respiration, de pranayama, ou encore de salutations au soleil.

L’idée, lorsqu’on est un sénior, c’est de suivre des cours collectifs, adaptés à notre état de santé, de sorte à ne pas pratiquer le yoga seul, et souvent mal effectuer les postures, voire s tromper dans ces dernières. L’idée, lorsqu’on pratique le yoga, est tout de même d’atteindre l’équilibre entre son corps, son mental et son esprit, quel que soit son âge. Comme quoi, le yoga est ouvert à tous, il suffit de savoir en profiter !

Parmi les types de yoga que l’on peut favoriser lorsqu’on atteint un certain âge, ou qui correspondent davantage aux problèmes rencontrés à cet âge-ci, on pourrait citer :

  • Le yoga nidra, qui aidera plus les personnes dont les troubles du sommeil deviennent un frein et un souci,
  • Le yoga le plus adapté aux troubles du dos, qui ne soit pas trop dynamique,
  • le yoga du rire, destinés majoritairement à toutes les personnes qui se sentent tristes et seules, comme on en voit souvent à l’âge de la retraite.

Ce ne sont bien évidemment là que des exemples, mais ils témoignent du fait que l’on peut être sénior et pratiquer le yoga simplement. Il suffit juste d’apprendre à écouter son corps, son harmonie intérieure, et de se renseigner sur le type de yoga à favoriser.

Les postures de yoga à éviter lorsqu’on est un sénior

Qu'est-ce qui différencie un sénior d'un junior en yoga ? Parce qu’être un sénior et être actif physiquement ne sont pas incompatibles, il y a toutefois certaines règles à appliquer à soi-même, notamment lorsqu’on pratique le yoga.

On l’aura donc compris, tout est potentiellement faisable lorsqu’on est plus âgé et qu’on souhaite pratiquer le yoga, toutefois, il convient de savoir faire des exceptions, et de bien réaliser que certains exercices ne nous sont plus destinés, ou paraissent tout bonnement plus compliqués à réaliser. C’est la raison pour laquelle la présence d’un professeur peut s’avérer être le meilleur outil pour s’aiguiller dans l’univers du yoga, et devenir un pro !

En effet, il est notable que certaines postures sont donc contre indiquées passé un certain âge. Parmi ces postures, on pourra notamment citer toutes celles qui font appel à la torsion, aux postures debout sans appui, ou encore au renforcement musculaire, qui sont sensibles de déstabiliser les yogis en question. De cette manière, on privilégiera les exercices de respiration, les postures allongées, ou encore les exercices assis, mais chacun est différent !

Car oui, pratiquer le yoga, c’est avant tout des bienfaits, qu’il faut considérer au regard de notre état de santé. Un bon moyen de développer son capital bien-être et de faire rentrer la pensée positive et la relaxation dans son quotidien. Alors, on essaie ? Il n’y a pas d’âge pour se sentir bien !

Savoir choisir un professeur de yoga destiné aux séniors

Comment être retraité et en forme ? Alors qu’on pense souvent que l’âge définit son activité physique, il n’en est rien, et partir gagnant lorsqu’on fait du yoga est un bon moyen de développer ses aptitudes physiques.

Un professeur, c’est avant tout cette figure de support, de guide et presque de tuteur, qui va nous aider à progresser dans notre pratique du yoga. en cours collectif ou non, et quel que soit notre âge, nous avons une approche corporelle bien spécifique, qui va en partie définir la manière dont on pratique le yoga. Enchaînement, asanas, harmonie corps/esprit, pratique régulière de la méditation, c’est tout un tas de pratiques qui vont être apprises grâce à lui.

Lui, c’est l’enseignant, professionnel dans son domaine qui saura adapter ses cours à ses élèves. C’est la raison pour laquelle il existe par ailleurs des cours de yoga destinés uniquement aux séniors, qui vont donner à voir une image de la vieillesse beaucoup moins figée, beaucoup plus évolutive et dynamique. Il ne s’agit pas ici de faire pratiquer des postures incroyables et impressionnantes à nos aînés, mais bien de dire que le professeur peut nous faire réaliser ceci.

Ainsi, que l’on ait 65 ans ou 80 ans, le yoga s’apprend, se développe, en étroite corrélation avec le professeur, qui s’avère être la figure principale d’un cours, entre le meneur et celui qui écoute les attentes de ses clients, en l’occurrence, de ses yogis débutants. Entre deux salutations au soleil, rien ne vaut un bon professeur qualifié pour nous aiguiller le mieux possible.

Le yoga, c’est donc un sport, une pratique adaptée à tous, mais aussi un mode de vie qui, si l’on est considéré comme un sénior, est totalement accessible. Il suffit tout simplement de savoir adapter sa pratique, de sorte à pouvoir rester en forme selon ses envies, ses capacités et ses objectifs. De quoi devenir un véritable professionnel de la détente, et de l’écoute de soi et de son corps. Eh oui, le yoga, c’est tout un art !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar