Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment apprendre à retoucher un visuel simplement ?

De Thomas, publié le 26/06/2019 Blog > Art et Loisirs > Photographie > Découvrez les Bases de la Retouche Photo !

La poésie dévoile la vision de l’âme et la photographie l’âme de la vision – Monique Moreau

La retouche photo est un domaine souvent effrayant pour les plus novices d’entre nous. Photoshop, calques, luminosité, Picasa, tous ces termes font peur, et pourtant, s’improviser éditeur de photos, ça n’est pas si compliqué !

De nos jours, les techniques ont beaucoup évolué, et nous permettent de retoucher les photos simplement, de manière intuitive. Qu’il s’agisse des contrastes, des collages, ou d’une petite correction hdr, tout (ou presque) est faisable.

Alors que, depuis mai 2017, il est obligatoire d’apposer la mention « photographie retouchée » si celle-ci a été traitée par un logiciel photo sous peine d’amende, on voit bien que la retouche peut faire des miracles. Certaines bases et fonctionnalités sont donc à connaître, pour prendre en main ses clichés et les rendre encore plus beaux.

  • Mais justement, comment s’initier à la retouche d’images ?
  • Quels sont les meilleurs logiciels dans ce domaine ?
  • Comment corriger un détail en quelques clics ?

Pas de panique, on vous répond ici !

Comment transférer ses photos sur un ordinateur ?

Combien coûte un logiciel de retouche photo ? Qu’il s’agisse d’une clé USB, d’un disque dur externe ou encore d’un téléphone, il est totalement possible de retrouver des photos sur notre ordinateur pour les retoucher !

Hé oui, importer des images sur son poste de travail, c’est tout de même la première étape pour pouvoir faire des retouches ! Pour ce faire, tout va dépendre des appareils dont vous disposez : Mac, PC, Iphone, Android, etc. Car quelques petites subtilités existent.

Depuis un Iphone, vous avez le choix entre plusieurs solutions pour transférer vos fichiers :

  • Si vous avez un ordinateur Mac, Icloud s’impose comme le moyen le plus pratique et le plus simple pour déposer vos clichés. Grâce à un système de synchronisation régulière du téléphone, le cloud (qui veut dire « nuage » en anglais) se met à jour automatiquement, quel que soit le support utilisé. Il vous suffit de vous munir de vos identifiants Icloud pour retrouver vos photos préférées n’importe où. La magie de la dématérialisation !
  • Si vous avez un PC sous Windows, il vous faut juste importer les photos en connectant via un câble USB votre Iphone à l’ordinateur. À noter que désormais, Windows 10 propose une version édulcorée de Icloud, nommée « Photos », qui en suit le principe,
  • Notons également la solution de Airdrop qui, si vous avez deux appareils Apple, fonctionne comme le Bluetooth. Connectez votre téléphone à votre ordinateur en activant la fonctionnalité sur chaque appareil, et en deux temps, trois mouvements, les photos seront transférées.

Depuis un téléphone Android, les choses sont un peu moins virtuelles, mais tout aussi simples.

En effet, la technique du câble USB est l’une des plus efficaces ici. Il vous suffit de connecter votre téléphone à votre ordinateur, quel qu’il soit, et de faire glisser les photos voulues dans un dossier ou sur le bureau. Et c’est tout !

Par ailleurs, si vous n’avez pas de câble sur vous, ou que le virtuel vous rassure, des applications de transfert existent, telles que WeTransfer, GoogleDrive, ou encore Airmore, qui fonctionne grâce à des QR codes. Ah la technologie !

Depuis des appareils photo ou un périphérique externe (type clé USB), c’est encore une fois le câble USB qui aura tous les atouts. Par ailleurs, certaines photos numériques proviennent d’une carte mémoire. Dans ce cas là, il vous suffira de la retirer de l’appareil, pour l’insérer et transférer des photos sur un ordinateur.

Certains MacOS ne disposent pas d’entrée pour la carte mémoire, dans ce cas, veillez à vous procurer un adaptateur USB, qui pourra lire vos photos sans problème. Et vous voilà prêt à attaque le traitement d’image.

Comment modifier la taille, le poids et la dimension de sa photo ?

Comment retoucher sans perdre le qualité d'une photo ? Devant une image trop grande ou une photo trop lourde, il ne faut pas baisser les bras, il suffit de savoir retoucher une photo ! (source : Chat parle des chats)

Parmi les réglages les plus populaires en photographie, la taille et le poids sont des éléments que nous cherchons perpétuellement à modifier. Car oui, envoyer un mail trop volumineux est souvent dû au poids d’un cliché, alors que certains d’entre eux ne peuvent pas s’insérer dans un diaporama de famille.

Mais alors quelle est la solution ? Tout simplement modifier la photo pour qu’elle s’adapte à nos envies, et à nos besoins. Lorsqu’on parle de retouche photo en ligne, bon nombre de techniques et de logiciels de traitement existent, reste à savoir s’y retrouver. Et nous sommes là pour ça !

Modifier la taille d’une image

Pour redimensionner une photo, un logiciel de retouche semble s’imposer comme la meilleure solution. Photoshop est la plateforme que tout le monde connaît, considéré comme le meilleur logiciel, et réussit très bien sa mission, lorsqu’il s’agit de rendre une image plus petite ou plus grande.

En changeant le nombre de pixels, toujours en prenant soin de « conserver les proportions », la photo se retrouvera à la bonne taille.

Il en va de même pour Lightroom, qui, grâce à une haute résolution et des paramètres avancés, nous permettra d’obtenir un résultat des plus satisfaisant. Bien évidemment, comme nous ne sommes pas dans un monde parfait, à l’instar de Photoshop cc, ce support n’est pas un logiciel gratuit.

Et bien non, coup de théâtre, un logiciel de retouche photo libre de droit existe, et permet de redimensionner une photo en quelques clics : internet ! Car oui, différents sites existent, et permettent tous de charger une photo, et de sélectionner la hauteur et la largeur souhaités.

Un principe qui reprend celui des logiciels de retouche photo, mais qui a ce gros avantage de ne pas coûter un euro, pas mal non ?

Et si vous avez un Mac, la modification de la taille d’une image se fait directement avec le logiciel Aperçu, en cliquant sur l’option « outil » et « ajuster la taille ».

Changer le poids d’un fichier

Parce que la taille ne fait pas tout, le poids d’une photo est également un critère important. Et pour ce faire, la technique la plus simple, et sans doute la meilleure, est la compression. Mais qu’est-ce que c’est, allez vous nous dire ?

La compression est, en toute logique, l’action de compresser un fichier ou un dossier (en format zip), pour que ce dernier soit moins lourd. Et sur un ordinateur, les étapes sont toutes simples :

  • Sur Mac, il suffit de faire un clic droit, de sélectionner « compresser », et un nouveau dossier, plus léger, s’affiche juste à côté,
  • Sur Windows, rendez-vous sur la suite Office, cliquez sur « format des outils Image », puis « compresser les images », et le tour est joué !

Hormis ces deux solutions, il existe également des logiciels en ligne, qui, lorsqu’on charge nos fichiers, permettent de les rendre moins lourds en quelques clics. Alors, modifier la taille et le poids d’une photo, ce n’est pas compliqué et bien utile pour envoyer des photos par mail.

N’hésitez pas à utiliser WeTransfer également pour transférer des images qui seraient trop lourdes par mail. Vous pouvez envoyer jusqu’à 2 Go en une fois par email gratuitement.

Redimensionner une photo

Quand vous prenez une photo, vous choisissez un certain cadrage. Au moment de la retouche, vous ne pourrez pas obtenir plus que ce que vous avez pris en photo. Par exemple, si vous avez décidé de cadrer uniquement sur les pieds d’une personne, vous ne pourrez pas avoir la totalité de son corps. Logique, l’appareil photo n’est pas une baguette magique et le traitement d’images ne vous fera pas apparaître ce qui n’a pas été pris en photo.

En revanche, vous pouvez décider de recadrer la photo existante en ne conservant qu’une partie de l’image. Très utile en cas de mauvais cadrage avec un panneau de signalisation ou le bras d’une personne que vous ne vouliez pas sur la photo. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Sous Mac, avec l’outil Aperçu, il suffit de sélectionner la partie que vous souhaitez garder. Un cadre apparaît. Cliquez ensuite sur l’onglet « outil » puis « recadrer » ou utilisez le raccourci ⌘k,
  • Vous pouvez également utiliser Word pour recadrer votre image en cliquant sur « format de l’image » puis sur « rogner » pour faire apparaître les repères de l’image que vous pourrez déplacer à votre guise. Cliquez de nouveau sur « rogner » puis clic droit et « enregistrer l’image »,
  • Sur Photoshop, il suffit de cliquer sur l’outil « recadrage », de sélectionner la zone à conserver à l’aide des repères puis de cliquer sur « entrée ».

Si jamais vous n’avez aucun de ces logiciels et pas de Mac, vous pouvez toujours rogner votre image en ligne à l’aide d’un outil en cherchant sur internet « recadrer une image ».

Photographie : comment flouter une photo ?

Combien de temps faut-il pour retoucher une photo ? Certaines images à l’arrière-plan flouté donnent souvent envie de maîtriser l’art de la retouche photo !

Le floutage fait partie des fonctionnalités préférées des utilisateurs de logiciels de retouche photo. Entre contrastes, balance des blancs, netteté, ou encore détourage, le filtre flou est un outil de traitement incontournable, qu’un éditeur de photo se doit de proposer.

Ainsi, une tâche sur un tee-shirt, ou une plaque d’immatriculation pourront être floutées en toute discrétion si le traitement d’images est bien réalisé. Mais alors comment procéder pour arriver à un tel résultat avec cet outil de retouche ?

  • Avec un appareil Apple (Iphone ou Ipad), l’application Skitch peut s’imposer comme notre meilleure alliée. Il suffit de la télécharger sur notre appareil, et de modifier la photo en question. En toute logique, l’icône de l’appli devrait apparaître au moment des réglages. On sélectionne la zone à traiter, un coup de baguette magique, et le tour est joué,
  • Il en va de même pour Windows, qui propose « Evernote« , un support développé sur le même principe que Skitch. En sélectionnant une image que l’on souhaite flouter, un petit symbole « @ » en haut à gauche de la miniature photo va apparaître. Il suffit alors de cliquer sur « pixeliser l’image » pour rendre les imperfections invisibles.

Il faut évidemment citer la technique des logiciels de retouche photo, à l’instar de Photoshop (logiciel payant) ou Gimp (logiciel gratuit, très complet, et simple d’utilisation), qui propose tous deux des services de floutage.

Ce même floutage sera appelé « flou gaussien », et consiste tout simplement en une harmonie du flou sur tout le cliché, avec les pixels de la photo globale. Histoire de rendre le tout plus fluide !

Et bien évidemment, disposer d’un bon appareil photo est une base certaine pour savoir comment flouter une photo. Le base oui, mais encore faut-il comprendre et assimiler comment obtenir un joli flou uniquement grâce à son matériel, sans outil de retouche supplémentaire. Voici quelques conseils de réglages :

  • S’approcher au maximum de son sujet,
  • Choisir un arrière-plan lointain, à minimum 2 mètres,
  • Utiliser un téléobjectif, au zoom 200-500 mm,
  • Et, pour réduire la profondeur de champ, développer une grande ouverture (minimum f/1,8 ou f/2).

Avec Photoshop, vous pouvez aussi flouter uniquement un élément de l’image comme l’arrière-plan pour mettre en avant votre sujet.

  • Faites une copie du calque,
  • Sélectionner votre sujet avec l’outil baguette magique ou la fonctionnalité « sélectionner un sujet »,
  • Améliorer la sélection avec « sélectionner et masquer » pour faciliter l’opération de détourage,
  • L’outil « amélioration des contours » permet de rendre votre sujet et ses contours plus visibles,
  • Cliquez ensuite sur l’image d’arrière-plan puis sur l’onglet « sélection », « modifier » et « dilaté »,
  • Puis allez dans l’onglet « édition », « remplir » et « remplir avec contenu pris en compte »,
  • Vous pouvez ensuite utiliser l’outil « correcteur » si la sélection automatique de Photoshop n’est pas parfaite.

Avec tous ces conseils, au-delà même du mode portrait de l’iphone, si vous n’arrivez pas à rendre une zone floue, pensez tout simplement à prendre des cours de retouches photos, sur Superprof, par exemple.

Comment modifier le format d’une photo ?

Combien coûte un professionnel de la retouche photo ? Simple à utiliser, un logiciel de retouche photo permet de modifier rapidement le format de cette dernière. Découvrez nos tutos !

Le format d’une photo, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement de ce qui va définir votre cliché, sa base quoi ! Gif, Jpeg, pdf, Xnview, png, fichiers raw, toutes ces abréviations sont en réalité l’extension, définie par le format lui-même. Un pilier de la retouche de photos, en somme !

Ainsi, un format peut être plus ou moins lourd, plus ou moins supporté par des plateformes, ce qui va rendre plus ou moins difficile l’envoi de mails, le chargement d’un diaporama, ou encore la vitesse d’un post traitement.

Alors que chaque extension correspond à un format de photo bien particulier, tout n’est pas figé, et il est possible de convertir une image pour lui donner un autre usage. Pour cela, quelques techniques de base existent, que nous allons vous montrer tout de suite !

Sur Windows, il suffit tout simplement de cliquer sur « modifier », sur la photo numérique (ou non) que vous souhaitez transformer. Cliquez sur la petite icône située juste à la gauche de « accueil », enregistrez sous en choisissant le format désiré (c’est l’étape cruciale !) et le tour est joué. Enfantin, non ?

Sur Mac, la retouche d’image est aussi simple. Sélectionnez une image, faites un clic droit, puis choisissez « exporter les images sélectionnées ». On va vous demander dans quel format vous souhaitez l’exporter, et là, c’est à vous de jouer.

Au-delà des fonctionnalités de base prévues par les ordinateurs, certains outils en ligne peuvent être utiles. On ne citera pas la flopée de site internet qui, lorsqu’on tape « convertisseur image », ou encore « changer format photo », s’affiche, proposant tous des étapes aussi simples les unes que les autres !

Néanmoins, Gimp, le fameux logiciel de retouche inspiré de Adobe Photoshop, mais en version gratuite, propose bon nombre de services. En plus des yeux rouges, du contraste, du noir et blanc, ou encore du recadrage, Gimp, ce logiciel libre et facile à utiliser, permet de modifier le format d’une photo en quelques clics.

En ouvrant le fichier en question, et en cliquant sur « exporter sous », vous aurez encore une fois l’embarras du choix pour convertir votre photo, en plus de la polyvalence d’un logiciel intuitif !

Modifier l’exposition et la couleur d’un photo

Comment améliorer ses images photographiées ? Sous Mac, n’hésitez pas à utiliser Aperçu pour les retouches photos simples.

Certains réglages doivent se faire au moment de la prise de vue mais il arrive qu’il y ait des loupés. Si c’est le cas, quelques éléments peuvent être arrangés en post traitement. Pour cette partie, il vaut mieux posséder le logiciel Photoshop ou a minima un Mac.

La balance des blancs

Il s’agit de l’équilibre des couleurs dans une photo. Si la balance des blancs est mal réglée lors de la prise du cliché, l’image sera trop orange en intérieur ou trop bleue en extérieur.

Le point le plus blanc doit donc être redéfini. Avec Photoshop, vous pouvez utiliser l’outil « température » en retouche rapide afin de refroidir (si l’image a des teintes trop oranges) ou réchauffer (si la photo a des teintes trop bleutées) l’image. Idem avec le logiciel Aperçu de Mac en ouvrant le réglage des couleurs dans l’onglet « outils ». Vous pouvez aussi bouger le curseur du point blanc vers les couleurs plus froides ou plus chaudes.

Sur Photoshop, pour une retouche plus approfondie et plus subtile, vous pouvez aussi utiliser l’outil de « correction de la dominante couleur ». N’oubliez pas d’utiliser un calque lorsque vous faites des retouches photo afin d’éviter de modifier l’image de manière irréversible.

  • Créez un calque de remplissage avec l’option « niveaux »,
  • Choisissez la pipette grise dans le panneau « propriétés,
  • Cliquez sur une partie de l’image qui devrait être grise (à défaut qui devrait être blanche ou noire).

Si le résultat n’est pas à votre goût, annulez et recommencez l’opération en cliquant à un autre endroit.

La luminosité et le contraste

L’exposition est également un réglage à faire au moment de la prise de vue. Néanmoins, il arrive qu’on se rende compte qu’une photo est sous-exposée ou sur-exposée une fois qu’elle est chargée sur l’ordinateur.

Dans ce cas, vous pouvez corriger le tir même si une image sur-exposée est plus difficile à rattraper qu’une image sous-exposée, car les détails sont invisibles et ne réapparaîtront pas.

Pour une retouche rapide et si vous n’avez pas le logiciel Photoshop, vous pouvez utiliser les curseurs « exposition » et « contraste » du logiciel Aperçu mais le résultat sera bien moins bon qu’avec Photoshop ou Lightroom évidemment.

Avec Photoshop, vous pouvez également utiliser les outils « luminosité », « contraste » et « exposition » pour une retouche rapide mais le mieux est encore d’utiliser l’histogramme des onglets « niveaux » et « courbes » pour un résultat plus nuancé.

La teinte et la saturation

Comment modifier des visuels correctement ? Le photographe a sans nul doute augmenté la saturation de l’image pour obtenir des couleurs plus vives dans sa photo.

Le curseur de teinte est difficile à utiliser à moins de vouloir créer une image d’une teinte particulière ou à l’ambiance psychédélique. Vous le trouverez dans Aperçu et dans Photoshop.

En revanche, l’outil de saturation est intéressant. Il est présent également dans Aperçu et permet soit de réhausser les couleurs de l’image en leur donnant plus d’éclat soit au contraire de désaturer l’image si les couleurs sont trop flashy, ce qui peut arriver après avoir augmenté le contraste.

La vibrance que vous trouverez sur le logiciel Photoshop permet d’augmenter la saturation des éléments les moins saturés de l’image afin de ne pas dénaturer les zones déjà saturées.

Mettre une image en noir et blanc

Avec Aperçu de Mac, il suffit de cliquer sur l’onglet « outils » puis sur « réglage de la couleur » et de faire glisser le curseur « saturation » tout à gauche. Votre image se retrouve en noir et blanc. Il faudra probablement jouer sur les contrastes et la luminosité pour obtenir une photo plus jolie et mieux travaillée.

Sur Photoshop, c’est encore plus simple. Dans le panneau « couleur » et les réglages, cliquez sur le carré constitué de deux rectangles (un vide et un plein) qui correspond au noir et blanc; Et le tour est joué ! Là aussi, n’hésitez pas à jouer avec les contrastes, les niveaux, les courbes et la luminosité pour obtenir un noir et blanc profond, nuancé et travaillé.

Si vous êtes sous Windows, des outils en ligne vous permettent de passer une image en noir et blanc, bien que la qualité sera moindre.

Utiliser des filtres, faire des montages photos en ligne, recadrer une image, rogner un élément disgracieux, tout ceci vous sera accessible dès l’instant où vous maîtrisez les bases de l’édition d’images. Alors, prêt à devenir un(e) vrai(e) graphiste ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar