"On ne peut pas faire de cuisine si on n'aime pas les gens." Joël Robuchon

Malgré notre réputation de mangeurs de cuisses de grenouille, d'escargots et de fromage, ce ne sont pas forcément les petits plats que nous plébiscitons et aimons manger.

Si la bataille entre les régions fait rage, certains mets mettent tout le monde d'accord et qu'on vienne du nord ou du sud, on ne dit pas non à un bon coq au vin, à des bouchées à la reine ou à une salade niçoise.

Selon Expedia, le plat le plus apprécié des Français est le magret de canard, plébiscité à 48 %.

Hachis parmentier, gratin dauphinois, purée de pommes de terre, poulet rôti, tagliatelles carbonara ou bolognaise... Quels sont les plats favoris des Français et surtout comment les cuisiner ?

Et vous, quel est votre plat favori ?

Emilie
Emilie
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (8) 39€/h
1er cours offert !
Hirose
Hirose
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (1) 40€/h
1er cours offert !
Richard
Richard
Prof de Cuisine
4.79 4.79 (14) 40€/h
1er cours offert !
Suzy
Suzy
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (9) 29€/h
1er cours offert !
Elisabetta
Elisabetta
Prof de Cuisine
4.67 4.67 (3) 25€/h
1er cours offert !
Emmanuel
Emmanuel
Prof de Cuisine
4.67 4.67 (3) 20€/h
1er cours offert !
Thomas
Thomas
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (13) 35€/h
1er cours offert !
Sylvia
Sylvia
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (2) 39€/h
1er cours offert !

Apprendre à cuisiner le magret de canard

Quels sont les mets favoris en France ?
Le plat préféré des Français, loin devant !

Les meilleures recettes sont souvent les plus simples et on pourrait penser qu'un magret de canard est facile à cuisiner. Si la préparation est simple, c'est surtout la cuisson qui donne toute sa saveur au canard.

Au miel, farci au raisin, au foie gras, séché, aux abricots...

Il existe de multiples façons de cuisiner le magret de canard.

Mais en tant qu'apprenti cuisinier, mieux vaut d'abord en connaître parfaitement les types de cuissons avec un assaisonnement simple avant de passer à des recettes plus compliquées.

Pour deux personnes, prévoyez un magret de canard entier. Bien sûr, tout est fonction de la grosseur du magret et de votre appétit.

Commencez par enlever la moitié de la graisse du magret. Le magret de canard étant très gras, vous pouvez vous permettre de ne laisser qu'une toute petite partie de la peau.

Entaillez ensuite la peau restante en forme de croix à l'aide d'un couteau.

Saisissez la viande à feu très vif pendant deux à trois minutes de chaque côté à la poêle. Laissez reposer le magret pendant une heure ou deux puis enfournez-le dans un four à 170°.

Pour une cuisson saignante, laissez le magret une dizaine de minutes. Pour une cuisson rosée, ajoutez 5 à 10 minutes de cuisson.

Retrouvez ici tous nos cours de cuisine lyon.

Plat préféré des Français : la côte de bœuf

Plébiscitée à 37 %, la côte de bœuf a la cote. Un peu comme le magret de canard, l'important, c'est la cuisson ! Mais accompagnée d'une sauce au vin rouge et d'échalotes, la côte de bœuf devient encore plus savoureuse.

Tout commence avant la cuisson : sortez votre viande du frigo une heure avant et enduisez-la d'huile d'olive, de sel et de poivre.

Préchauffez votre four à 180°. En attendant, faites colorer la côte de bœuf dans une cocotte avec du beurre. Le feu est vif et la côte est saisie deux à trois minutes de chaque côté.

Transvasez votre côte de bœuf dans un plat passant au four et enfournez-la 12 à 15 minutes. En fonction de votre préférence de cuisson, de la puissance de votre four et de la grosseur de la pièce de viande, il faudra adapter le temps de cuisson.

Pendant ce temps, ciselez huit échalotes et faites-les cuire dans la cocotte 3 à 4 minutes. Ajoutez 40 cL de vin rouge et laissez le jus se réduire de moitié. Ajoutez ensuite 30 grammes de beurre et fouettez jusqu'à obtenir une sauce onctueuse dont vous napperez ensuite votre côte de bœuf.

N'hésitez pas à vous inspire des émissions culinaires !

Apprendre la cuisine : préparer le bœuf bourguignon

Comment cuisiner le boeuf bourguignon ?
Le boeuf est décidément bien plébiscité par les habitants de l'Hexagone.

Vous cherchez un cours de cuisine nantes ?

Si la raclette est le troisième plat préféré des Français, il ne représente pas de difficulté majeure en termes d'exécution ou alors vous partez de très très loin 😂 Même mon frère, qui est capable d'appeler ma mère pour faire cuire du riz, sait faire ça (il a d'autres qualités, heureusement).

En revanche, dans la famille des recettes traditionnelles, le bœuf bourguignon est choisi par 29 % des Français comme étant leur plat préféré.

Même si cela a l'air compliqué, il n'en est rien. Le bœuf bourguignon demande simplement une cuisson longue afin que la viande soit bien tendre.

Les recettes faciles de bœuf bourguignon pullulent sur la toile et tous les blogueurs sont unanimes (et nos grands-mères acquiescent) : plus c'est réchauffé, meilleur c'est.

Alors, même si vous ne vivez qu'avec votre coloc ou votre compagne/compagnon, allez-y sur la dose (2 kilos de viande, c'est pas mal).

On commence par faire revenir deux oignons émincés dans une cocotte avec du beurre et de l'huile d'olive. Puis versez un tiers environ de la viande coupée en dés et laissez-la colorer. Répétez l'opération jusqu'à avoir ajouté toute la viande.

Ajoutez ensuite 50 cL d'eau, 75 cL de vin rouge (une bouteille de moyenne qualité), deux cubes de bouillon de boeuf (facultatif), les carottes coupées en fines rondelles. Laissez mijoter pendant au moins 3 à 4h (6h c'est mieux) à feu très doux.

J'y ajoute également des rondelles de pommes de terre en même temps que les carottes et parfois un paquet d'allumettes ou une boîte de champignons de Paris. 

Vous cherchez un cours de cuisine paris ?

Les plats favoris en France : la blanquette de veau

Presque à égalité avec le bœuf bourguignon, on retrouve la blanquette de veau, élue par 28 % des Français comme plat préféré. Et ça tombe bien, parce que ce sont des plats qui ne demandent pas une grande maîtrise de la cuisine.

La blanquette de veau est aussi un plat mijoté. Plus c'est long, plus c'est bon, il paraît !

Pour 4 personnes, prévoyez :

  • Un kilo d'épaule de veau,
  • 4 carottes,
  • 1 oignon,
  • 1 gousse d'ail,
  • 2 échalotes,
  • 1 citron,
  • 300g de champignons de Paris,
  • 20 cL de vin blanc,
  • 10 cL de crème fraîche,
  • 1 cuillère à soupe de farine,
  • 70g de beurre.

Pelez les légumes et hachez l'ail et l'oignon. Coupez les échalotes et les carottes en rondelles. Blanchissez la viande en plongeant les morceaux dans de l'eau bouillante pendant une minute puis égouttez-la et rincez-la à l'eau froide.

Placez la viande dans la cocotte avec les carottes, l'oignon, les échalotes et l'ail. Ajoutez du sel, du poivre et mouillez avec le vin. Attendez son évaporation puis ajoutez de l'eau à hauteur. Couvrez, portez à ébullition puis baissez le feu pour laisser mijoter pendant 1h30 environ.

Pendant ce temps, pas le temps d'aller piquer un somme, faites cuire les champignons coupés en rondelles dans une poêle avec le jus de citron. Dans une casserole, faites fondre le beurre, ajoutez la farine et fouettez vivement pour faire un roux.

Une fois la viande cuite, réservez-la et ajoutez le bouillon au roux. Portez à ébullition en fouettant régulièrement. Ajoutez la viande et les légumes à la sauce et faites réchauffer 10 à 15 minutes. La crème fraîche s'incorpore juste avant de servir, le temps de la réchauffer avec la sauce.

Servez avec du riz.

Prêt pour un cours de cuisine ?

Les moules frites : 6ème plat préféré des Français

Comment faire cuire les fruits de mer ?
Même si les frites sont belges, elles sont très appréciées en France.

Les moules marinières, c'est la recette traditionnelle et plébiscitée par les Français. Rassurez-vous, la recette est vraiment à portée du premier cuisinier du dimanche venu.

Pour 4 personnes, prévoyez 2,5 kilos de moules, 5 échalotes, une botte de persil, 4 gousses d'ail, du beurre, 30 cL de vin blanc sec, du sel et du poivre.

Pour les frites, préférez des pommes de terre Bintje, Caesar, Manon ou Agria. Et pourquoi ne pas remplacer les pommes de terre traditionnelles par des frites de patates douces ? Vous pouvez les faire à la friteuse ou au four, ce dernier offrant une cuisson moins grasse.

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en frites avant de les plonger dans la friteuse ou de les étaler sur une plaque et de les passer au four à 200°.

Grattez les moules et lavez-les 2 à 3 fois en les plongeant dans l'eau. Éliminez celles qui remontent à la surface, qui sont ouvertes ou cassées. Après les avoir égouttées, gardez-les au frigo. Émincez les échalotes et le persil, hachez l'ail. Dans une cocotte, faites revenir les échalotes dans du beurre.

Ajoutez ensuite l'ail, le persil et les moules, puis le vin blanc. Salez et poivrez. Faites cuire à feu vif 5 à 7 minutes avec un couvercle en mélangeant. Si des moules ne se sont pas ouvertes, jetez-les.

Connaissez-vous les chefs cuisiniers actuels ?

Les tomates farcies, un plat plébiscité par les Français

Le gigot d'agneau, le couscous et le steak frites raflent aussi de bonnes places parmi les plats favoris des Français. Et lorsque les cuisines se transforment en ateliers culinaires, on retrouve également les tomates farcies, plat préféré de 22 % des habitants de l'Hexagone.

L'avantage de ce plat, c'est qu'il est facile à réaliser et qu'on peut le congeler. Les tomates peuvent être remplacées par des pommes de terre, des courgettes, des poivrons ou même des pommes pour un mélange sucré-salé.

Pour 12 tomates, prévoyez un kilo de chair à saucisses, du persil, un oignon, deux gousses d'ail et trois cuillères à soupe de riz.

Quels sont les meilleurs plats pour les Français ?
Privilégiez des tomates marmandes, assez grosses pour être farcies.

Pendant que le four chauffe à 180°, lavez les tomates et coupez un chapeau avant de les évider. Pelez l'ail et l'oignon, émincez-les et ciselez le persil (ou passez le tout au robot mixeur, ça va encore plus vite !). Mélangez avec la chair à saucisses.

Pour chaque tomate, ajoutez un peu de riz dans le fond pour qu'il aspire le jus durant la cuisson. Garnissez les tomates et enfournez pendant 50 minutes à 1 heure. Servez avec du riz ou des petits légumes à la plancha.

Envie de prendre des cours de patisserie ?

Emilie
Emilie
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (8) 39€/h
1er cours offert !
Hirose
Hirose
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (1) 40€/h
1er cours offert !
Richard
Richard
Prof de Cuisine
4.79 4.79 (14) 40€/h
1er cours offert !
Suzy
Suzy
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (9) 29€/h
1er cours offert !
Elisabetta
Elisabetta
Prof de Cuisine
4.67 4.67 (3) 25€/h
1er cours offert !
Emmanuel
Emmanuel
Prof de Cuisine
4.67 4.67 (3) 20€/h
1er cours offert !
Thomas
Thomas
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (13) 35€/h
1er cours offert !
Sylvia
Sylvia
Prof de Cuisine
5.00 5.00 (2) 39€/h
1er cours offert !

Le gigot d'agneau, un plat du sud de la France

La première mention écrite de cette recette devenue incontournable des tables de France, est apparue dans un ouvrage en 1830, rédigé par Charles Durand (1766-1854).

Qui aurait envie de manger un gigot d'agneaux quand on voit ces mignonnes petites bêtes ? Ici, en Ecosse...

Il fut cuisinier pour les évêques d'Alès, Nîmes et Montpellier.

Traditionnellement servi le dimanche de Pâques, alors que mets et vins emplissent les tables, on y retrouve le gigot d'agneau.

Il existe plusieurs variantes de recettes de gigot : gigot en croûte, en cocotte, au miel, au thym, à l'ail et au romarin, gigot de 7 heures.

De nombreuses recettes de la gastronomie françaises sont simples à préparer et c'est le cas du gigot, que l'on peut concocter à la maison sans officier dans un restaurant gastronomique.

Prévoyez, pour 6 personnes, un kilo d'agneau, 15 gousses d'ail, 50 grammes de beurre, 2 feuilles de laurier, 2 branches de thym ou de romarin, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et du poivre en moulin.

Préchauffez le four à 240 °C et laisser le beurre ramollir à température ambiante.

Plongez les gousses d'ail dans une eau bouillante pendant 2 minutes, badigeonnez le gigot de beurre et arrosez-le d'huile d'olive.

Incorporer l'ail, le laurier, le thym ou le romarin et verser 20 cl d'eau au fond du plat. Cuire le gigot au four pendant 15 minutes à 240 °C, puis à 200 °C pendant 15 minutes (pour 500 grammes de viande).

Retournez régulièrement le gigot pendant la cuisson.

Le couscous, 3ème des plats préférés en France

Spécialité traditionnelle des pays du Maghreb, le couscous est, avec le tajine, un des plats emblématiques des peuples Berbères.

Quoi de mieux que d'être avec ses amis ? Manger un couscous avec eux !

En raison de l'histoire de la France aux 19ème et 20ème siècles, ce n'est pas étonnant si cet incontournable de la cuisine traditionnelle maghrébine a investi le champ des idées de recettes de cuisine à domicile en France !

Servi avec une semoule de blé accompagnée d'un ragoût de légumes et de viande, il affûte la gourmandise des de grands Chefs étoilés et de quiconque aime bien manger.

Il s'accommode très bien à la cuisine végétarienne, en remplaçant par exemple le mouton, l'agneau et les merguez par des haricots verts.

Le couscous nécessite un peu de techniques culinaires, ne serait-ce que pour préparer la semoule et la "marga" (le bouillon et la garniture).

Quel ingrédient faut-il ? Prévoir 2 selles d'agneau, 8 merguez, 500 grammes de pois chiches, 50 grammes de beurre, 250 grammes de carottes, 250 grammes de navets, 250 grammes de courgettes, 1 oignon, 1 boîte de concentré de tomates, 4 à 6 morceaux de poulet et d'agneau, 4 à 6 merguez, 100 grammes de raisons, 1 poivron rouge, 1 boîte de tomates pelées, 1 demi céleri, de la harissa, du raz-el-hanout, du piment de Cayenne et 2 dosettes de safran.

Épluchez les carottes, navets, courgettes, tête de céleri, poivrons et coupez-les en morceaux. Faites bouillir 75 cl d'eau dans laquelle ajouter le concentré de tomates, un cuillère à soupe de harissa et les épices.

Dans un couscoussier, faire roussir l'oignon avec le beurre, ajouter les légumes, les pois chiches et les tomates pelées. Cuire pendant 1h30.

Ajouter les viandes et laisser cuire pendant 1h30 à 2 heures en préparant la semoule, qui doit être bien égrainée : à placer dans le deuxième compartiment du couscoussier.

Voyez, cette recette convient aussi à un débutant en cuisine !

Les tagliatelles à la carbonara : le plat rapide par excellence !

Plus rien ou presque dans les placards ? Parmi les recettes rapides parfaites pour un amateur en cuisine, voici un plat que l'on connaît désormais tous : les pâtes carbonara.

Pas envie de cuisiner un plat raffiné ? Des carbo, ça passe toujours !

Plat d'origine romaine - la région du Latium, à Rome, revendique la paternité du plat -, cette recette est populaire, très familiale et se prépare depuis l'Antiquité.

On le retrouve désormais dans les immanquables de la cuisine française.

Les pâtes carbonara, c'est moins pour les gourmets que pour les étudiants ou ceux qui mangent sur le pouce, par exemple à la pause midi.

Prévoir 500 grammes de tagliatelles fraîches, 3 jaunes d’œuf, 50 cl. de crème fraîche, 250 grammes de lardons (ou du bacon), 50 grammes de gruyère râpé (encore mieux avec du parmesan) et un oignon.

Faire cuire les pâtes, dorer les lardons à part en ajoutant la crème, et laisser mijoter pendant une dizaine de minutes.

Égoutter les pâtes, les verser dans la sauce, ajouter le jaune d’œuf, saupoudrer de fromage et le tour est joué !

Cette recette de cuisine italienne ne comporte traditionnellement pas de crème fraîche, mais, fruit de plusieurs variantes élaborées en dehors de la péninsule italique, on y a ajouté la crème et les champignons (selon les régions).

Incontournable des repas étudiants, je rajoute personnellement un peu de moutarde.

Il est vraiment facile de se faire de bons petits plats !

Le pot-au-feu, pour les gourmands de cuisine médiévale !

Le pot-au-feu est l'un des incontournables de l'hiver, cuisiné depuis le 13ème siècle. Il s'appelait au Moyen-Âge, "viande au pot" et était cuit de façon continue, lorsque les foyers ne disposaient que d'un feu de bois pour cuisiner.

-15 °C ce matin : on va se faire un bon pot-au-feu brûlant pour se réchauffer !

Présent dans chaque livre de cuisine, ce plat populaire offre un menu complet pour tenir au corps lorsqu'il fait froid l'hiver.

Le blog de l'Atelier des chefs en a détaillé la recette :

  • 500 g. de bœuf à braiser,
  • 1 joue de bœuf,
  • 500 g. de paleron de bœuf,
  • 6 pièces d'os à moelle,
  • 6 pommes de terre,
  • 1 tête d'ail,
  • 1 oignon,
  • 3 carottes,
  • 3 navets,
  • 3 poireaux,
  • 1 clou de girofle, poivre et sel,
  • 1 bouquet garni,
  • Cornichons.

Dégraisser les viandes et les ficeler, laver et éplucher chaque légume, à tailler en gros tronçons.

Cuire les viandes à l'eau bouillante et ajouter les épices, cuire pendant 1h30 et incorporer les légumes. Recuire pendant une heure.

Ajouter les pommes de terre pour 30 minutes de cuisson.

On préférera s'alimenter en produits de saison pour une cuisine bio et saine (pourquoi ne pas tester les paniers bio en ligne ?).

La tartiflette, pour les repas conviviaux d'hiver !

Parmi les meilleures recettes gourmandes, on trouve bien évidemment la tartiflette.

Les plats savoyards, un mortier pour tenir l'hiver !

Originaire de Savoie, la tartiflette aurait été créée dans la seconde moitié du 20ème siècle, à l'issue d'une crise de surproduction de Reblochon.

Pour 8 personnes, prévoir 2,5 kg de pommes de terre, 2 reblochons, 7 oignons, 20 cl. de vin blanc, 30 cl. de crème fraîche, et 500 g. de lardons.

Cuire les pommes de terre à l'eau pendant 20 minutes, les éplucher et les couper en rondelles.

Émincer les oignons et les faire revenir au beurre, avec les lardons.

Garnir le plat en trois couches (pommes de terre, mélange oignons et lardons, pommes de terre) et arroser le dessus de vin blanc et de crème.

Couper les reblochons dans le sens de l'épaisseur et les poser sur les pommes de terre : cuire environ 20 minutes à 180 °C.

Le risotto aux champignons, maître de la cuisine végétarienne !

Vous êtes végétarien ou végétarienne ?

Entre les pâtes, les pizzas ou les lasagnes, la cuisine italienne offre une alternative quand on en a marre de l'omelette, de la quiche lorraine, ou des tartes chèvre épinards.

Pour faire un bon risotto, couper les champignons en gros morceaux et faire fondre une noix de beurre avec une gousse d'ail émincée pendant deux minutes.

Cuire les champignons pendant 3 minutes en ajoutant le persil.

Faire bouillir un litre d'eau avec un bouillon. Dans une poêle à part, faire chauffer l'huile d'olive et faire revenir un oignon émincé, ajouter 250 g. de riz arborio en remuant pendant deux minutes.

Le riz doit devenir translucide avant de verser le vin blanc.

Sitôt que le riz est imbibé de vin, ajouter une louche de bouillon et remuer jusqu'à absorption complète. Ajouter la crème fraîche (facultatif) et les champignons, à cuire à feu doux.

Le plat convivial phare : les galettes au sarrasin

Il y a une multitude de recettes simples pour réveiller les papilles, et passer un moment convivial.

Ici, la crêpe et la galette sont une institution culinaire. Mais si vous dites que le Mont-Saint-Michel est en Bretagne, vous n'allez pas vous faire que des amis...

En colocation, entre ami(e)s, au restaurant, les galettes bretonnes n'ont pas à rougir de leur place dans la gastronomie française.

Ce n'est pas vraiment de la cuisine saine - un peu grasse et salée -, mais c'est un plat savoureux, libérant de nombreux arômes.

On recommande de faire une pâte maison, en malaxant la farine avec l'huile, l’œuf et le sel, versant l'eau petit à petit.

Cuire les crêpes à la poêle, les retourner à la spatule, ajouter l’œuf, le jambon et 10 g. de gruyère râpé.

Sans techniques de cuisine spécifiques, on peut trouver de nombreuses variantes sur les galettes : filet de saumon, chèvre et épinards, fromages variés, etc.

C'est quand-même meilleur qu'un cordon bleu industriel, non ?

Pour progresser et dépasser les bases, de nombreux sites de cuisine et pâtisserie permettent de prendre des cours de cuisine à domicile ou des cours de patisserie, avec quelques recettes et idées de plats intéressants :

  • Macarons,
  • Salade avocats, crevettes, pamplemousse,
  • Tarte au citron,
  • Ratatouille provençale,
  • Bisque de homard,
  • Crumble aux poires, etc.

Alors, quelle recette vous donne envie ? 

Besoin d'un professeur de Cuisine ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.