Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment conjuguer le verbe dans la langue du monde arabo-musulman ?

De Samuel, publié le 30/04/2018 Blog > Langues > Arabe > Tout Savoir sur la Conjugaison Arabe !

« La vie n’est qu’un verbe. Encore convient-il de la conjuguer opportunément. » Francis Blanche (1921-1974)

Les Français seraient les mauvais élèves européens au fond de la classe en langues vivantes : peu savent parler anglais, allemand, espagnol ou italien. Apprendre l’arabe – lire les lettres de l’alphabet arabe, connaître la grammaire et la conjugaison arabe – serait encore plus difficile.

Une étude européenne de 2012 sur les compétences linguistiques menée dans 14 pays auprès de 54 000 lycéens, dressait un constat sans appel : 14 % des élèves Français seulement avaient un bon niveau dans l’enseignement de la première langue vivante et 11 % dans la langue seconde.

L’étude relativise : 40 % tout-de-même ont un niveau de base permettant la compréhension d’expressions courantes.

Dans cet article, nous présentons un focus sur les verbes conjugués en arabe : voici l’essentiel à savoir sur la conjugaison de tous les verbes en arabe.

Quels sont les temps utilisés en arabe ?

Pour enseigner les langues romanes, on parle en termes de modes (temps présent de l’indicatif, futur simple, temps passé composé, passé simple, imparfait, subjonctif, impératif, etc.).

Prendre des cours de conjugaison à Tunis ? Pourquoi pas ! Comment dire « aller en Tunisie » à tous les temps de la langue du prophète ?

Dans la langue arabe, on utilise deux aspects pour conjuguer tous les temps arabes plutôt que ces modes de conjugaison des langues indo-européennes : l’accompli et l’inaccompli.

En premier temps d’un cours de conjugaison, chaque apprenant devra apprendre les tableaux de conjugaison, le nombre (masculin, féminin et duel), et le système d’écriture arabe.

L’accompli en arabe

En cours d’arabe égyptien – le plus répandu -, souvent un arabe littéraire (par opposition à l’arabe dialectal), l’aspect accompli évoque une action qui s’est déjà déroulée : c’est l’équivalent du passé composé et du passé simple dans notre langue maternelle française.

Le temps du verbe (il a écrit, il écrivit, il avait écrit) est donc à déterminer en fonction du contexte de la phrase. Ainsi, le mot kataba se retrouvera pour toutes les phrases exprimées au passé.

Parler arabe à l’accompli implique d’apprendre l’alphabet arabe, de maîtriser la prononciation et le pronom personnel :

  • Moi : ana, أنا,
  • Toi (garçon) : ènta, أنت,
  • Toi (fille) : èntia, أنت,
  • Lui et elle : houa (هو) et hia (هي),
  • Nous : nahnou (نحن),
  • Vous : ntoma (ينتما),
  • Eux/Elles : homa (هم).

Quand on conjugue un verbe à l’accompli, il faut noter que les mots arabes reposent sur un système consonantique de trois lettres, un radical trilitère que l’on va retrouver dans chaque mot d’un même champ sémantique.

Une règle fondamentale : l’infinitif d’un verbe arabe s’écrit toujours à la troisième personne du masculin singulier.

Afin de décrire une action achevée, on ajoute un suffixe constitué d’une voyelle ou deux, s’accordant selon la personne, le nombre et le genre.

Le verbe être, par exemple, se dit à la troisième personne kana, (كـان), « il a été »Pour dire « il écrivit » ou « il a écrit », par exemple, il faut écrire en arabe le mot « kataba », où l’on retrouve la racine des trois consonnes k-t-b.

Pour exprimer l’écriture arabe au passé (il écrivait), on dira « il a été + écrire au temps passé » : kana yaktoub.

L’inaccompli en arabe

Autre subtilité rencontrée pour apprendre la langue arabe : l’aspect accompli, pour décrire une action qui ne s’est pas encore réalisée, ou qui est sur le point de l’être.

Cet aspect regroupe deux temps : l’indicatif et le subjonctif. On applique à la racine radicale un préfixe et un suffixe en fonction de la personne, du nombre et du genre de la phrase nominale.

Cela équivaut à notre temps présent de l’indicatif dans la langue française. Voici comment conjuguer le verbe boire par exemple, (charriba),

  • Je bois : achrrabou,
  • Tu bois, elle boit : tachrrabou,
  • Nous buvons : nachrrabou.

A noter qu’il faut distinguer entre les modes de l’inaccompli par la vocalisation de la dernière radicale.

Comme toute langue sémitique, l’arabe comporte un futur inaccompli, formé par ajout à l’indicatif du suffixe « sa » (سَ) ou « sawfa » (سَوْفَ) : « il écrira » se conjugue donc selon ces deux formes :

  • Sayaktubu : سَيَكْتُ,
  • Sawfa yaktubu : سَوْفَ يَكْتُبُ.

Dernier temps vu dans l’apprentissage de l’arabe : l’impératif. Celui-ci ne se conjugue qu’à la deuxième personne (singulier, duel et pluriel).

Il a rempli la même fonction qu’en français : l’ordre affirmatif ou négatif. Ainsi, l’ordre « écris ! » s’écrira « uktub ! » en arabe.

Quels sont les verbes arabes à connaître ?

La civilisation islamique vous fascine ?

Maintenant que l’on sait comment un arabophone du Monde arabe fait pour conjuguer son verbe au passé, au présent, à l’impératif et au futur, il va falloir apprendre à les mémoriser pour progresser encore plus vite.

Langue arabe : conjuguer le verbe est-il si difficile que cela ? S’entraîner à traduire les verbes courants : « j’achète de quoi manger » par exemple.

Tout le monde n’a pas la même méthode de mémorisation : certains ont une mémoire visuelle, quand elle est auditive ou kinesthésique pour d’autres.

Dans un premier temps, il faudra apprendre une liste de verbes ayant la plus grande fréquence d’emploi dans les pays arabes.

Notre premier conseil pour apprendre la conjugaison arabe (verbes réguliers et verbes irréguliers) est d’écrire chaque jour des verbes conjugués à tous leurs temps, avec leur traduction littéraire, phonétique et en langue française.

Cet exercice qui consiste à lire l’arabe (la littérature arabe ou tout type de texte arabe) avec répétition quotidienne aidera l’apprenant à assimiler le système verbal ainsi que le vocabulaire arabe.

Pour vous donner un avant-goût, voici une sélection de vingt verbes arabes usuels de base, fréquemment employés dans les pays arabes :

  • Acheter : ichtara, اشترى,
  • Aimer : ahaba, أحبّ,
  • Annoncer : a’rlana, أعلن,
  • Arrêter : tawaqfa, توقّف,
  • Assister : hadara, حضر,
  • Aider : sa’rada, ساعد,
  • Aller : zahaba, ذهب,
  • Apprendre : ta’ralama, تعلم,
  • Arriver : wasala, وصل,
  • Attendre : intazara, انتظر,
  • Boire : chariba, شرب,
  • Casser : kasara, كسر,
  • Comprendre : fahima, فهم,
  • Chercher : ba’rasa, بحث,
  • Croire/penser : i’rtaqada, اعتقد,
  • Brûler : haraqa, حرق,
  • Changer : ghayara, غير,
  • Commencer : bada’a, بدأ,
  • Connaître : ‘rarafa, عرف,
  • Cuisiner : tabra, طبخ.

Plutôt que d’apprendre cette liste par coeur, nous recommandons d’utiliser les verbes dans des phrases simples, à la voix active et à la voix passive, au discours direct et indirect, tout en veillant à bien prononcer chaque syllabe.

Cela ne fera pas devenir bilingue, mais on pourra au moins se faire comprendre dans les pays du Maghreb, au Moyen-Orient ou dans la péninsule arabique.

On pourra puiser dans les canaux de la mine d’or qu’est internet, notamment les tutoriels sur Youtube pour apprendre l’arabe en ligne et prendre des cours d’arabe en ligne.

Par exemple, la vidéo suivante montre comment conjuguer le verbe arabe à l’accompli :

Les exercices pour progresser en arabe !

Différentes méthodes existent pour se perfectionner en langue et culture arabe.

En effet, internet offre une pléthore de solutions pour apprendre une langue gratuitement. On pense aussi évidemment aux bibliothèques universitaires, où l’on pourra consulter un dictionnaire français-arabe dans lequel puiser des verbes et des règles de grammaire arabe.

Nous recommandons de faire des fiches de verbes arabes et de mots arabes que l’on va relire tous les jours ou un jour sur deux.

Lire entre 5 et 10 mots par jour par exemple, sans s’acharner à les retenir de façon intensive : le cerveau va inéluctablement retenir un pourcentage important de ce qui aura été lu car cet exercice permet de réduire l’impact de l’oubli.

Lire l'arabe tous les soirs avant de s'endormir : la conjugaison petit à petit. Inscrivez sur des feuilles ou post-it les verbes arabes à apprendre par cœur !

Sur une fiche dédiée, on notera qu’il n’existe pas de distinction entre le masculin et le féminin, ni entre le duel et le pluriel à la première personne : voilà de quoi rendre la conjugaison facile, du moins plus abordable qu’escompté.

Dans la famille « cours et exercices pour progresser en arabe », nous demandons le site Al dirassa.

Ce site web met des cours d’arabe gratuits à disposition de l’utilisateur, avec de nombreux exercices pour progresser : pronoms démonstratifs, pronoms possessifs, phrase verbale, style interrogatif, les prépositions, l’article défini, etc.

Cette plaquette de formation gratuite est très complète et permet à l’apprenant d’écouter chaque locution en lisant son écriture arabe.

Et puisque l’on se forme à un système d’écriture complètement opposé à celui de notre langue maternelle, pourquoi ne pas s’entraîner à faire des dictées comme au temps de l’école élémentaire ?

En plus de perfectionner sa connaissance d’une table de conjugaison, on s’initie à l’orthographe arabe et à la calligraphie.

Dernière astuce : connaissez-vous le siste web Youscribe ? C’est une plateforme d’apprentissage de l’arabe permettant de télécharger des livres numériques à lire sur des liseuses, tablettes et smartphones.

Le plus ? On révise à son rythme, partout où l’on veut et quand on veut.

Des difficultés persistent pour savoir quelle terminaison appliquer après un préfixe, repérer quel verbe doit subir une suffixation, comment faire une négation ou même juste lire les premières lettres d’un mot arabe ?

Dans ce cas, des cours de langue et des cours de grammaire approfondis s’imposent.

Et oui, apprendre une langue en autodidacte est toujours difficile : on part plein de bonnes intentions et puis on croule sous le poids de la difficulté. Pour contrer ce processus, une formation arabe avec un professeur particulier peut être une solution.

Comment apprendre la conjugaison arabe avec un professeur ?

Prendre des cours de langue avec un prof d’arabe permet de bénéficier d’un suivi régulier et progressif.

Être avec ses amis pour réciter les tableaux de conjugaison : de quoi mieux se motiver. Travailler en groupe créé aussi une émulation positive pour devenir arabophone.

La fréquence des cours – et le travail afférent à réaliser – oblige l’apprenant à travailler ses cours, ce qui indubitablement, lui permet d’accroître son niveau de langue.

Mais où apprendre l’arabe ? Et bien, il existe diverses solutions : les cours au collège et lycée, à l’université, en école de langue et évidemment en cours à domicile auprès de nos professeurs sur Superprof.

Le bulletin officiel du 30 août 2007 sert de trame générale aux professeurs certifiés ou agrégés pour enseigner la conjugaison et l’architecture grammaticale de la langue du prophète.

Dès l’école primaire, les élèves peuvent s’initier à l’idiome de la péninsule arabique. Ils vont ainsi se familiariser avec l’alphabet, l’écriture et la lecture, la façon de se présenter ou encore les expressions simples de la vie courante.

Au niveau collège, où le niveau A2 voire B1 (échelle du cadre européen commun de référence pour les langues) est attendu, les élèves tendent vers une compétence plus poussée :

  • L’impératif et la phrase négative,
  • Les formes du futur dans la culture arabe,
  • La place des schèmes dans les mots,
  • Les verbes irréguliers.

Apprendre la conjugaison arabe avec un professeur à domicile est néanmoins la solution que nous préférons valoriser auprès de vous : sur Superprof France, il y a 3 007 professeurs disponibles pour des cours individuels à domicile.

Un enseignant ou une enseignante expérimenté(e) disposera du temps nécessaire pour transmettre, enseigner et expliquer dans le détail. Or cela n’est pas toujours facile lors d’un cours collectif à effectif surchargé de 35 élèves.

Le cours particulier permet donc d’éviter d’être laissé pour compte et empêche les découragements d’élèves en difficulté.

Un exercice difficile, une question en suspens ? Pas de problème ! Un prof particulier vous explique !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar