Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos astuces pour méditer en travaillant nos sens !

De Thomas, publié le 29/03/2018 Blog > Sport > Yoga > Comment Pratiquer la Méditation Transcendantale ?

Le principe de la Méditation Transcendantale est simple, l’Être est béatitude dans sa nature, il est bonheur infini. L’esprit se dirige toujours dans la direction d’un plus grand bonheur, c’est l’expérience de chacun. – Maharishi Mahesh Yogi

La médiation est devenue une pratique incontournable pour toute quiconque souhaite développer son capital bien-être. La vie intérieure est pavée de petites embûches que nous tentons d’éliminer par tous les moyens : stress, anxiété, problèmes de concentration, la liste est longue !

Alors qu’un français sur cinq est exposé au burn out, la méditation apparaît comme une solution potentielle. Parmi les milliers de pratiques méditatives existantes, la méditation transcendantale se détache des autres.

Tantôt décriée, tantôt louée, elle a le mérite qu’on s’intéresse à elle. Zoom sur une technique de méditation particulière !

Qu’est-ce que la méditation transcendantale ?

 

Comment découvrir la méditation transcendantale ? Tout sur la méditation transcendantale !

Il existe des milliers de techniques de méditation, inconnues par la plupart d’entre nous il y a encore une quinzaine d’années. Parmi elles, la méditation transcendantale se place comme une technique un peu plus alternative.

En effet, on la présente souvent davantage comme une technique mentale de développement de la conscience, associée à de la relaxation. Le processus est présenté comme sans efforts, efficace en peu de temps et approuvé par la majorité.

Sur le papier, l’idée est de développer cette technique mentale à raison de deux fois par jours pendant vingt minutes. En silence, on participe de manière positive à notre cohérence émotionnelle, à l’estime de soi, et, en parallèle, et, comme le yoga, on apprend à se relaxer avec sérénité.

Le principe ? Répéter un mantra intérieurement, assis en position du lotus, les yeux fermés. Ce même mantra est enseigné de manière personnelle par un instructeur formé par l’organisation de Maharishi, le fondateur de la méditation transcendantale.

Ici donc, pas de concentration requise, pas de contemplation non plus, bref, pas d’effort ou de technique particulière. Alors qu’elle ne demande aucun changement de rythme de vie particulier, elle s’inscrit parfaitement dans le cadre d’un quotidien actif, voire surbooké.

Apprendre à méditer pour apaiser nos pensées, tel est l’objectif de la discipline. Comment se servir des techniques de relaxation pour apprendre à méditer. Comment user de la pleine conscience pour libérer mentalement et profondément nos pensées.

Un joli programme que la méditation transcendantale nous promet !

D’où vient la méditation transcendantale ?

Introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi, la méditation transcendantale est inspirée d’une tradition spirituelle indienne. Maharishi incarne alors depuis le renouveau de la méditation indienne et des traditions dans ce domaine.

On parle de six millions de personnes à qui on aurait enseigné cette technique dans le monde. Un nombre qui, malgré les petites polémiques, est tout de même représentatif d’un certain engouement et d’une volonté d’être heureux.

La méditation vient avant tout d’une volonté première d’avoir conscience de soi, de comprendre ce qui se passe au fond de soi, ou encore de combattre le stress et la dépression. Des objectifs que promettent de cerner la méditation transcendantale, en combinaison avec des bienfaits physiques notables.

Maharishi Mahesch Yogi (littéralement : Grand voyant, Grand Seigneur et Divin) est l’homme qui a donc popularisé et démocratisé la méditation transcendantale (qu’on appelle également MT).

Né en 1917 et mort en 2008, il est devenu le symbole d’une contreculture américaine, et a vu son image être popularisée, notamment en couverture du Times.

Alors que ses détracteurs accolent à sa technique le nom de « secte », Maharishi fonde une université, des écoles et des collèges dans différents pays. Un succès qui tient donc à la facilité de la technique, qui fait fureur chez certaines stars.

Méditation transcendantale : les bienfaits

Comment faire de la méditation transcendantale ? Un type de méditation particulier.

Une technique qui semble simple, oui, mais quels sont ses effets ?

Dans l’absolu, la plupart des pratiquants s’accordent à dire que la méditation transcendantale réduit le stress, améliore la qualité du sommeil, et diminue la fatigue. Ca fait envie !

Se recentrer jour après jour, faire le vide sur ce qui se passe, rendre notre cerveau plus attentif, avoir davantage conscience de soi, comme le yoga, bref, la pratique quotidienne a prouvé que la méditation transcendantale améliorait confortablement notre qualité de vie.

Dans cette méditation, nous ne nous concentrons pas, nous ne cherchons pas à contrôler l’esprit, nous laissons l’esprit suivre son instinct naturel à aller vers un plus grand bonheur. Il va vers l’intérieur, et gagne la conscience-béatitude dans l’Être. Maharishi Mahesh Yogi

La pratique de la méditation transcendantale aurait, selon Maharishi, la faculté de développer un état d‘éveil au repos, qui se traduirait par un relâchement des tensions et de l’anxiété. Une conscience de soi qui, jour après jour, favoriserait la gestion du stress et nous rendrait plus attentif face à ce qui se passe.

On parle également d’une réduction de l’hypertension artérielle, ou encore d’une diminution notable du stress. Elle revitaliserait également l’organisme et améliorerait le système nerveux. Une discipline complète, qui améliorerait le bien-être d’un point de vue global donc.

Rien ne prouve en revanche que cette technique fonctionne mieux que d’autres pratiques de la méditation. Car, ne l’oublions pas, il s’agit bien ici de méditation avant tout.

C’est d’ailleurs tout le principe et le message véhiculé par la méditation transcendantale : une pratique quotidienne favoriserait un bien-être global, du corps et de l’esprit.

Si on résume donc, la méditation transcendantale permettrait :

  • De réduire l’anxiété,
  • De méditer sans efforts,
  • De prendre conscience de soi et de son corps,
  • De se tenir à une pratique quotidienne,
  • De résoudre ou diminuer bon nombre de tracas physique potentiels.

Quoiqu’il en soit, en grand adepte de la méditation, je ne connaissais pas vraiment cette technique, et je pense que je vais m’y pencher rapidement. 

M’y pencher certes, mais s’y mettre concrètement est un peu plus compliqué. En effet, la méditation transcendantale était un type particulier de méditation, cette dernière ne peut se pratiquer qu’avec la présence d’un professeur.

Il s’agit de cette personne qui aura le rôle d’un instructeur, d’un initiateur, d’un guide, vers la connaissance de la MT. Un rôle capital, lorsqu’on sait que pour 2 français sur 5, la pratique de la méditation est un véritable outil de développement personnel.

Pratiquer la méditation transcendantale avec un professeur

Quelles sont les formations à la MT ? Découvrir la MT avec un professeur.

La méditation est donc une technique de relaxation et de développement personnel qui se veut un peu différente des autres. En effet, ici, nul besoin d’efforts, ou d’une quelconque concentration. Une volonté de pratiquer quotidiennement suffit, ainsi qu’une petite formation sur laquelle nous allons revenir.

La pratique sur fonde sur une paix intérieure consciente de notre corps, où on va simplement focaliser notre attention sur un mantra, et le réciter de manière silencieuse. Un mantra est donc un mot, une idée, qui sera évoqué par le professeur de manière individuelle.

Le principe est donc de répéter ce mantra, ce mot, en accord avec les enseignements d’un instructeur. Ce même instructeur se doit d’être formé par l’organisation de Maharashi Mahesh Yogi.

Un message un peu plus poussé que la méditation de pleine conscience ou que la méditation zen, qui s’apparente presque à une revendication, que certains n’hésitent pas à lier à un caractère sectaire.

Le rôle du professeur est donc très important, si ce n’est fondamental. Toutefois, et c’est là le point faible de la discipline, apprendre la méditation avec un professeur est indispensable.

Au delà d’être indispensable, elle demande une réelle implication, une vraie envie de se former, de suivre des cours, et a un coût financier. Un point qui peut être perçu comme négatif, lorsqu’on sait que la méditation est une discipline qui ne demande généralement aucun matériel, aucun cours, juste notre corps et notre esprit.

La formation avec des professeurs se déroule sous forme de conférences, d’entretiens personnels, appuyé par un suivi pendant 6 mois. Pour près de 900€, l’élève se forme donc à la méditation transcendantale, dont les centres existent un peu partout en France.

On l’aura compris, il ne s’agit donc pas d’une pratique méditative comme les autres, où des cours sont dispensés de manière libre et aléatoire. Ici, la formation est présentée comme nécessaire au bon fonctionnement de la spiritualité.

Une sorte de méditation guidée, où le développement personnel et cet état de lâcher prise sont accessible via un processus spécifique.

Quand la méditation transcendantale fait parler d’elle

Comment est perçue la méditation transcendantale ? Quand la méditation transcendantale fait parler d’elle !

C’est donc peut-être ici que se situent les limites de la méditation transcendantale.

En effet, elle a souvent été perçue à travers les médias et autres polémiques que comme une discipline de relaxation à part entière, ancrée dans le moment présent. Pas comme une potentielle formation, par la nécessité d’apprendre, ou encore par les messages alternatifs qu’elle peut porter à travers sa pratique.

La raison est simple, et tient notamment à la médiatisation du fondateur de la méditation transcendantale. En effet, alors que Maharishi Mahesh Yogi apparaît entouré de stars comme Stevie Wonder, Hugh Jackman ou encore Oprah Winfrey, la pratique régulière de la MT est apparue comme populaire, dès les années 1960.

Invité à plusieurs programmes télévisés américains, il a contribué à démocratisé la méditation transcendantale, et, de fait, a ouvert la voie aux diverses polémiques, comme celle du caractère sectaire de la discipline.

Dimension religieuse, politique, financière, tout a été évoqué à propos de la méditation transcendantale. Le fait est qu’elle se place comme une branche de la méditation, qui, si elle ne convient pas à tous, a le mérite de faire parler d’elle.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Laurence BERNARD
Invité
Laurence BERNARD

Alors, au final, pour ou contre ?