Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel avenir après le collège ?

De Alexia, publié le 27/09/2017 Blog > Soutien scolaire > Orientation Scolaire > Orientation Lycée : Le Guide du Futur Bachelier

Alors qu’ils étaient 39 candidats en 1809 à la première session du bac, ils étaient pas moins de 718 000 à le passer en 2017. 

A la fin de la troisième, il faut choisir son orientation. Est-il possible de trouver du travail sans le bac ? Comment déterminer son avenir professionnel ?

Superprof recense les différentes possibilités à la fin du collège.

Orientation lycée seconde : quelle filière choisir ?

A la fin de la troisième, il faut inévitablement faire un choix d’orientation et son avenir à plus ou moins long terme. 

Quelle filière choisir en baccalauréat général ? Envie d’études courtes ou longues ?

Les questions à se poser

  • Les goûts : plutôt intellectuel ou manuel ? Suis-je prêt à travailler ou suis-je déjà essoufflé ? Quelles matières m’intéressent vraiment ? Le tout est d’apprendre à se connaître, à déterminer ses traits de personnalité dominants pour bien se diriger,
  • Les résultats scolaires : ils vont évidemment déterminer votre futur. Si vous voulez devenir médecin mais que vous êtes nul en maths et en sciences, cela risque d’être plus compliqué mais pas forcément impossible à condition d’y mettre du sien,
  • Le projet professionnel : si votre projet professionnel est déjà défini, rien de plus simple, il suffit de se renseigner sur la voie à suivre. Si vous n’avez aucune idée, essayez de vous projeter dans plusieurs projets qui pourraient vous plaire.

Le lycée général et technologique

Le bac général, théorique, prépare à des études longues. Il n’est en aucun cas professionnalisant quelle que soit la filière que vous choisissez : bac S, bac ES ou bac L.

Le bac techno mêle théorie et pratique. Il prépare davantage à des études courtes. Plusieurs séries sont disponibles : STMG, STL, ST2S et STI2D.

La voie professionnelle

Que l’on soit en échec scolaire ou que l’on souhaite entrer sur le marché de l’emploi rapidement, il vaut mieux opter pour la professionnalisation à l’issue du collège.

Le CAP mène directement à un métier. 50 % de l’emploi du temps est consacré à l’enseignement général et technologique avec des cours, des travaux pratiques, des ateliers qui dépendent bien sûr de la spécialité choisie. Le reste du temps, l’élève est en formation en entreprise.

Test orientation lycée : où le faire pour avoir des réponses ?

Si on est totalement perdu dans son orientation, mieux vaut faire des tests d’orientation scolaire pour mieux se connaître et cerner ses aptitudes et ses envies.

Où trouver des informations pour mon orientation ? Voir un conseiller d’orientation est parfois nécessaire.

Passer un test d’orientation sur internet

Tous les sites ne se valent pas et il faut garder à l’esprit que ce n’est pas en passant un test de 15 minutes sur le net que vous déciderez de votre avenir. Néanmoins, les questions posées peuvent faire réfléchir le futur lycéen ou la future lycéenne sur sa personnalité, ses envies, ses résultats scolaires et sa future orientation professionnelle.

Deux sites sont à privilégier :

  • Studyrama : le premier à proposer un test d’orientation en 25 minutes qui touche aux intérêts professionnels, à la motivation et à la personnalité de l’étudiant. D’autres tests plus précis sont disponibles en ligne,
  • L’Etudiant : les tests sont classés par thème (emploi, études, métiers, etc.) et sont plus spécifiques que ceux de Studyrama. A retenir quand on a déjà une petite idée de ce que l’on veut faire.

Rencontrer un conseiller d’orientation-psychologue

Que ce soit au Centre d’Information et d’Orientation de votre ville, dans votre collège ou en rendez-vous privé, rencontrer un conseiller d’orientation est bénéfique pour mieux vous orienter. Il vous fera passer un test de compétences et le débriefera avec vous afin de mieux analyser vos résultats.

Il sera possible d’aller le voir plusieurs fois afin de mettre en place votre projet professionnel sur le long terme.

Orientation lycée professionnel : quelle filière pour vous ?

Si l’on choisit une orientation en lycée professionnel, c’est que l’on souhaite faire des études courtes et s’insérer rapidement sur le marché du travail.

Reste à savoir dans quel secteur.

Quel lycée professionnel propose la spécialité que je souhaite ? Les stages en entreprise sont déterminants en bac pro.

Choisir son baccalauréat professionnel

100 spécialités sont proposées en bac pro que ce soit dans l’aéronautique, l’agriculture, l’automobile, le BTP, l’esthétique, le commerce ou encore la communication et l’informatique.

De quoi faire perdre la tête ! L’ONISEP propose des fiches métiers bien conçues pour vous renseigner sur les qualités à avoir, l’emploi du temps du métier, les possibilités de carrière ou encore le salaire. Un bon moyen de vous décider entre telle ou telle spécialité au bac pro.

Découvrir son futur environnement d’études

N’hésitez pas à vous rendre aux journées portes ouvertes des lycées professionnels proposant la voie que vous avez choisie. Vous pourrez y poser des questions pratiques :

  • Que fait-on en atelier ?
  • Comment se déroule une journée type ?
  • Combien y a-t-il de stages et comment se passent-ils ?
  • A quel métier prépare le bac pro ?

C’est un bon moyen d’être sûr de son orientation et de prendre le bon chemin. Pensez à demander à passer une demi-journée ou une journée dans l’établissement accompagné d’un élève. Vous pourrez concrètement voir comment se passe l’enseignement.

Orientation bac S : comment savoir si c’est pour vous ?

L’orientation bac scientifique est choisi par plus de la moitié des futurs bacheliers. Est-ce fait pour vous ?

Quel profil pour la filière scientifique ?

La série scientifique ouvre le plus de portes pour les études supérieures. C’est aussi la garantie de fréquenter les meilleurs élèves et d’acquérir les meilleures méthodes de travail. Ainsi, il faut être rigoureux, avoir le sens de l’analyse et de la logique et aimer les matières scientifiques bien sûr !

Le goût de l’observation et de l’expérimentation sont également appréciés ainsi qu’un bon esprit de synthèse, des capacités concentration élevées et un bon raisonnement.

Quels sont les enseignements ?

Outre le français, les TPE, l’histoire-géo, les langues vivantes, la philosophie et l’EPS, les lycéens en S ont bien entendu une dominante de matières scientifiques :

  • Mathématiques (coeff 7 ou 9 si spécialité),
  • Physique-chimie (coeff 6 ou 8 si spécialité),
  • SVT (coeff 6 ou 8 si spécialité),
  • Ecologie, Agronomie et Territoires (coeff 7 ou 9 si spécialité).

Les enseignements spécifiques prennent plus de place dans l’emploi du temps en terminale qu’en classe de première.

Est-il possible de se réorienter en cas de décrochage scolaire ? Plutôt bon en maths ?

Quelles études envisager ?

Même si la filière S ouvre sur des études scientifiques à la base, tout est possible après un bac S. Les débouchés les plus évidents sont médecine, pharmacie, informatique, industrie, recherche, environnement mais on peut aussi se tourner vers du droit, de l’architecture, du journalisme ou encore des écoles d’art.

Un BTS ou DUT mènera vers des études plus courtes et sont souvent destinés aux élèves ayant un profil sciences de l’ingénieur.

Tout est possible, il suffit simplement de formuler ses vœux sur Admission Post Bac (APB).

Orientation bac ES : êtes-vous fait pour cette filière ?

Arrivant en deuxième position après le bac S et avant le bac L dans le choix des élèves, le bac ES est réputé difficile.

Quel profil pour le bac économique et social ?

Diversité et compréhension du monde contemporain sont les éléments clés de ce bac généraliste. Pour aller en ES, il ne faut pas nécessairement être bon partout. Les matières ont plus ou moins toutes le même coefficient, il est donc facile de se rattraper en cas de chute.

L’élève qui s’oriente en Bac ES doit être curieux, ouvert sur le monde, doté d’un bon esprit de synthèse, avec une appétence pour l’histoire-géo, les langues, les maths et les questions économiques et sociales. 

Quels sont les enseignements en ES ?

Outre les enseignements généraux (français, TPE, langues vivantes, enseignement scientifique, philosophie en terminale, EPS), l’élève de ES devra composer avec les matières spécifiques à sa filière :

  • Sciences économiques et sociales (coeff 7 ou 9 si spécialité),
  • Histoire-géo (coeff 5),
  • Mathématiques (coeff 5 ou 7).

En terminale, il devra choisir une spécialité parmi mathématiques, sciences sociales et politiques ou économie approfondie. 

Quel avenir professionnel ?

Que ce soit à l’université, en BTS, en DUT, en écoles spécialisées ou en prépa, les ES peuvent choisir quasiment tous les métiers.

Economie et gestion, droit, institut d’études politiques, langues, lettres, écoles de journalisme, écoles de commerces ou prépa aux grandes écoles, à peu près tout est possible, à l’exception des métiers purement scientifiques.

Orientation bac L : êtes-vous littéraire ?

L’orientation en bac L avait le vent en poupe jusqu’aux années 1950 mais il est aujourd’hui bon dernier parmi les trois bacs généraux.

Pourtant, il permet d’acquérir une culture générale solide et prépare aux métiers de l’enseignement.

Comment l'enseignement en L détermine notre avenir professionnel ? Passionné par les arts ?

Quel profil pour le bac littéraire ?

Souvent mal considéré, il ouvre pourtant bien des portes. Il faut avant tout aimer les langues et l’histoire-géo pour choisir cette filière et/ou détester les matières scientifiques.

Les qualités requises sont les suivantes :

  • Goût prononcé pour la lecture,
  • Grandes qualités rédactionnelles,
  • Aisance à l’oral,
  • Curiosité,
  • Ouverture d’esprit,
  • Goût pour le réflexion et l’analyse.

Quels enseignements en filière littéraire ?

Outre les enseignements généraux (français, EPS, TPE, langues vivantes, sciences dont maths), l’accent est mis sur la littérature (coeff 4), la littérature étrangère en langue étrangère (coeff 1), l’histoire-géo (coeff 4) et l’enseignement de spécialité qui occupe une place à lui seul et compte pour un coefficient 4.

L’élève aura le choix entre de nombreuses spécialités :

  • Arts (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre),
  • Arts du cirque,
  • Latin,
  • Grec,
  • Langues vivantes : LV1 ou LV2 approfondie ou LV3,
  • Mathématiques,
  • Droit et grandes enjeux du monde contemporain.

Quels débouchés ?

75 % des L se dirigent vers l’université pour étudier les lettres modernes ou classiques, les langues, les sciences humaines et sociales, les arts ou encore le droit. La plupart du temps pour devenir enseignant, traducteur ou interprète.

Certains choisissent un BTS, un DUT ou encore une école spécialisée. D’autres encore optent pour les prépas littéraires grandes écoles Khâgne et Hypokhâgne.

En synthèse :

  • Bac général, bac technologique, bac pro ou voie professionnelle sont les quatre possibilités qui s’offrent à la fin de la troisième. N’hésitez pas à consulter un conseiller d’orientation pour mieux vous diriger.
  • Si l’on choisit le bac général, le choix doit ensuite se faire entre filière scientifique, économique et sociale ou littéraire.
  • Si l’on opte pour un bac technologique, il faudra choisir entre STMG, STI2D, STL, ST2S.
  • Il est également possible de choisir un lycée professionnel pour préparer un bac pro parmi 100 spécialités.
  • Enfin, un CAP est possible à la fin de la troisième pour entrer plus rapidement sur le marché du travail.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 2,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar