Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles Sont les Raisons de Suivre des Cours de Japonais ?

De Samuel, publié le 20/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Pourquoi Apprendre le Japonais ?

Avec 127 millions de locuteurs dont 126 millions en langue maternelle, le japonais figure à la treizième place des langues les plus parlées au monde.

1 million de personnes sont nipponophones au Brésil et dans certains pays anciennement colonisés par l’empire du Japon avant 1945, à l’instar de Taiwan et de la Corée.

En outre, la langue du Japon est enseignée dans la plupart des écoles d’Asie de l’est et d’Océanie, et s’immisce souvent dans les choix de LV2 et LV3 au lycée sous nos latitudes européennes.

Le pays du soleil levant est source de fascination à maints égards. C’est :

  • une culture gastronomique très riche
  • un héritage historique et culturel multimillénaire
  • une puissante culture artistique
  • une industrie dynamique (automobile, haute technologie)
  • un tourisme en expansion (20 millions de voyageurs ont visité le Japon en 2015)
  • une philosophie de vie unique (spiritualité, shintoïsme, respect)
  • un savoureux contraste entre traditions et modernité
  • des paysages époustouflants aux multiples climats

Souvent meurtri et dévasté à travers l’Histoire et victime des cataclysmes naturels (séismes, tsunamis, typhons), le Japon a toujours su se relever et renaître de ses cendres.

Apprendre une langue n’est jamais facile.

Mais devenir nipponophone pour enseigner le japonais en France ou bien pour partir au Japon, est devenu votre ligne de mire, votre UNIQUE priorité.

Voici les raisons pour lesquelles vous ne serez pas déçu(e) par l’apprentissage de cet idiome et de vos cours de japonais !

L’archipel nippon, une culture unique

Le système de l’écriture japonaise fut inventé par l’entremise des moines bouddhistes chinois dès le 4ème siècle de notre ère.

De ce fait, de nombreux idéogrammes japonais sont issus des caractères chinois.

La langue japonaise est dite, en linguistique, agglutinante : des éléments constitutifs d’une phrase sont collés – agglutinés – entre eux.

En japonais, il n’y a ni article, ni genre, ni nombre, et les verbes ne se conjuguent pas selon les personnes.

La plupart des Japonais eux-mêmes ne connaissent pas tous les kanji étant donné que ceux-ci proviennent des caractères chinois.

C’est pour cette raison que la langue japonaise est dite sinoxénique.

L'apprentissage de la langue japonaise recèle mille et une raisons de rester au pays ! Même aller au restaurant permet de réviser votre japonais en se régalant.

Étudier cet idiome permet, in fine, d’accéder à la connaissance d’une culture japonaise unique au monde :

  • mettre un pied dans la culture japonaise
  • maîtriser l’alphabet japonais : kanji, hiragana et katakana
  • perfectionner votre prononciation
  • apprendre à lire l’écriture japonaise
  • valider votre JPLT
  • traduire les mots japonais vers le français
  • faire un long voyage au Japon
  • connaître la vie au Japon
  • l’histoire du Japon
  • l’univers des mangas et du cinéma japonais
  • le monde fantaisiste des jeux vidéos nippons
  • succomber aux saveurs de la gastronomie japonaise (sushis, soupes miso, okonomiyaki, takoyaki, ramens, bento, tonkatsu…)
  • une culture spirituelle qui inspire la « zen attitude » et le respect de la nature et du règne vivant

Apprendre à parler japonais, c’est aussi découvrir l’univers du manga. Et les chiffres statistiques de la production littéraire japonaise sont sans appel :

  • une croissance de 150% entre 2000 et 2005 en France
  • un volume de 40% des ventes de bandes dessinées en France
  • en 2008, 15 millions de manga ont été vendus
  • un chiffre d’affaire avoisinnant 95 millions d’euros
  • plus de 300 jeux vidéos proviennent de mangas à succès
  • en 2002, le marché du manga représentait 22,6 % des bénéfices de l’industrie éditoriale japonaise
  • 38,1 % des livres et magazines publiés au Japon étaient des mangas
  • près d’un japonais sur douze lit au moins une fois par semaine un manga

Apprendre le japonais à travers sa culture littéraire, cinématographique et vidéo-ludique, c’est :

  • connaître la vie au Japon
  • mémoriser les dialogues
  • reproduire les mots entendus dans une conversation
  • stimuler votre compréhension de la langue

Les mangas connus du grand public sont donc très nombreux. On ne pourrait en faire une liste exhaustive tant la production est colossale.

Mais l’on connaît (presque) tous les chefs d’œuvres de H. Miyazaki et les légendaires Akira, Dragon Ball Z, Naruto, One Piece ou encore Ranma 1/2, du vu, déjà vu, et revu !

Apprendre le japonais pour visiter le Japon

Avec 20 millions de voyageurs en 2015 à travers les 6 852 îles de l’archipel nippon de Hokkaido à Shikoku ou Okinawa, l’intérêt d’apprendre la langue japonaise pour découvrir le pays est croissant.

Partir au Japon pour visiter ses paysages merveilleux tout en étudiant. D’Hokkaido à Kyushu en passant par Honshu : apprendre le japonais en pleine immersion !

D’une part parce que les Japonais ne sont pas souvent anglophones. D’autre part, car devenir nipponophone permet résolument une meilleure insertion auprès de la société japonaise.

Voici comment apprendre le japonais avant de partir au Japon :

  • sélectionner une méthode d’apprentissage (assimil, minna no nihongo, ici japon, etc…)
  • prendre des cours de japonais auprès d’un natif dans une école de japonais
  • passer son JLPT dans une école de langue
  • faire un échange linguistique avec un natif et apprendre le japonais gratuitement
  • se plonger en immersion linguistique : lire des mangas, regarder la télévision japonaise, écouter la radio
  • travailler dans une entreprise japonaise : perfectionner son vocabulaire japonais, acquérir un japonais professionnel
  • intégrer une famille d’accueil
  • faire de la colocation avec des Japonais : pour avoir de bonnes bases, parler japonais quotidiennement et apprendre rapidement

Une fois sur place, vous allez découvrir les grandes métropoles nippones, de Sapporo à Fukuoka en passant par Tokyo, Kyoto et Osaka.

Dans ces gigantesques conurbations dépassant le million d’habitants, savoir parler quelques mots de japonais vous donnera la satisfaction de pouvoir échanger avec les Japonais(es) :

  • comprendre les commerçants
  • demander votre direction dans la rue
  • choisir votre plat au restaurant japonais
  • réserver un hôtel en japonais
  • comprendre la télévision japonaise
  • louer un appartement pour vivre au Japon
  • ouvrir un compte bancaire
  • lire et écrire, savoir compter en japonais
  • savoir dire bonjour (ohayo), souhaiter bonne chance (ayakaru), dire merci en japonais (arigato)
  • perfectionner votre apprentissage sur la culture japonaise
  • connaître réellement la vie au Japon

Enfin, laissez aussi votre cerveau au repos après vos cours intensifs de japonais et votre immersion linguistique totale : détendez-vous dans les parcs d’attractions japonais, il y en a des centaines dans tout le pays.

Faites une excursion créative ou spirituelle, un voyage initiatique au mont Fuji. Culminant à 3 776 mètres d’altitude, il est possible d’en réaliser l’ascension ou bien de l’admirer depuis l’un des cinq grands lacs de la région Fujigoko.

Travailler entre la France et le Japon

C’est lors d’un séjour linguistique au pays du soleil levant, que vous avez décidé de travailler au Japon avec la langue française ou inversement ?

Vous allez acquérir une polyvalence très appréciée des recruteurs Français et Japonais !

Être recruté dans la troisième puissance économique mondiale : un challenge ? Trouvez un emploi au pays du soleil levant ? Attention, le marché du travail est relativement fermé. Donc soignez votre apparence !

Parler japonais est un atout professionnel.

Pourquoi ?

  • le Japon est la troisième puissance économique mondiale
  • la culture française est aimée au Japon et inversement
  • vous pouvez partir au Japon pour étudier dans une école de japonais et perfectionner votre niveau de langage
  • devenez professeur de français auprès d’étudiants Japonais
  • exercez en France, comme traducteur du japonais vers le français
  • faites-vous cuisinier : France et Japon sont deux pays à traditions culinaires fortes
  • postulez comme serveur de bars, LE métier international !

Avant d’apprendre le japonais au Japon, commencez par apprendre par cœur les idéogrammes de l’alphabet japonais et par solliciter l’aide cruciale d’un professeur particulier.

Vous trouverez votre intervenant à domicile grâce à la plateforme Superprof.fr, qui n’attend plus que vous !

Sinon, sachez qu’il est facile de trouver un site pour apprendre le japonais en ligne :

  • Minna no nihongo
  • J’apprends le japonais
  • Kanji to kana
  • Assimil

Dans votre apprentissage de la langue nippone, quel que soit votre professeur – natif, langue maternelle ou seconde, étudiant ou enseignant -, il vous faudra :

  • connaître l’alphabet japonais : quelques kanji, hiragana katakana
  • savoir lire l’écriture japonaise
  • savoir dire au moins quelques mots de vocabulaire
  • dire merci en japonais (arigatō)
  • dire bonjour en japonais (ohayō, ohayō gozaimasu, konnichiwa, konbanwa)
  • compter en japonais (pour rédiger vos factures !)
  • écrire en japonais quelques mots
  • apprendre des phrases de la vie quotidienne
  • savoir demander sa direction
  • avoir des conversations en japonais pour améliorer votre prononciation

Surtout, ne jamais négliger les règles de politesses et les gestes élémentaires marquant le respect au Japon. Emmenez un lexique des mots à prononcer dans les situations de la vie courante.

Le Japon possède un code de politesse draconien qu’il vous incombe d’appliquer, par respect, du mieux que vous pouvez.

Mais cela s’apprendra très vite !

Apprendre le japonais pour devenir professeur en France

Vous n’avez hélas pas (encore) les moyens financiers pour partir au Japon ?

Cependant, fasciné par la culture japonaise, vous étudiez le japonais depuis maintenant plusieurs années, dans une perspective de devenir enseignant de langue japonaise en France ?

Devenir professeur de l'idiome nippon dans l'Hexagone : passez le CAPES ! Apprenez à transmettre l’alphabet japonais et son vocabulaire aux petits Français !

Sachez que le concours du CAPES de japonais a été réinstauré par N. Vallaut-Belkacem, la ministre de l’Éducation Nationale, afin de mieux répondre à la demande d’enseignants qualifiés pour cette langue.

De plus en plus de lycées en France proposent l’enseignement du japonais comme LV2 ou LV3. Pour le moment, 70 établissements ont ouvert des classes de japonais.

Bien souvent, les professeurs ont un haut niveau d’études linguistiques quelle que soit leur discipline.

Les voies royales pour devenir professeur de japonais sont les formations universitaires en LEA japonais et LLCE japonais, à poursuivre jusqu’au master (bac+5) tout en validant le JLPT (Japanese Language Proficiency Test, « Nihongo Nôryoku Shiken en japonais »).

La grammaire japonaise, les kanji et hiragana katakana, les mots de vocabulaire japonais, l’histoire, la littérature et la culture japonaises n’auront absolument plus aucun secret pour vous !

En tant que professeur de langue japonaise, d’innombrables organismes vous ouvriraient potentiellement leurs portes :

  • écoles de langues asiatiques et orientales
  • associations privées
  • les centres culturels sur le Japon
  • l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) à Paris
  • le cours particulier : grâce aux sites spécialisés (Superprof, Acadomia, Kelprof, Aladom), des professeurs particuliers natifs, bilingues ou confirmés
  • créer un site de cours de japonais en ligne : proposez d’enseigner le japonais pour apprendre gratuitement et rapidement

Il ne vous reste plus qu’à vous créer un compte personnel sur Superprof.fr pour être professeur de japonais à domicile.

Pour 25 € nets de l’heure, proposez vos compétences linguistiques pour transmettre comment apprendre le japonais aux étudiant(e)s et donner des cours de grammaire, d’écriture japonaise, de vocabulaire, d’expression écrite et orale, de prononciation…

Si vous avez suivi, vous saurez traduire cette phrase en japonais : Ayakaru !

Vous cherchez un cours japonais ?

10 raisons d’apprendre le japonais

Au cours de cet article, nous parions que vous aurez déjà eu un léger frissonnement à l’idée de vous lancer dans l’apprentissage de la langue de Mishima ?

Vrai ?

Allez, pour capitaliser sur cette envie qui naît en vous, Superprof vous propose ici un Top 10 des raisons d’apprendre le japonais :

  1. Maîtriser une langue et un alphabet très éloignés du français et du latin !
  2. Découvrir l’incroyable densité de la culture nippone !
  3. Se promener au sein de l’une des capitales les plus folles du monde : Tokyo !
  4. Enfin faire comme les Japonais et lire des mangas en version originale !
  5. Apprécier à sa juste valeur la qualité du cinéma japonais !
  6. Aller un peu plus loin que les sushis et apprécier la cuisine nippone dans toute sa diversité !
  7. Pour voyager sur toutes les îles du Japon (6852 au total !) !
  8. Partir vous ressourcer dans les temples légendaires de la ville de Kyoto !
  9. Trouver un travail et vivre au sein même de la 3ème puissance économique mondiale !
  10. Découvrir une écriture différente en maîtrisant la fameuse calligraphie japonaise !

Quels sont les liens entre la France et le Japon ?

Comment faire un séjour linguistique à Tokyo ? Jacques Chirac San !

Ce n’est peut-être pas l’amitié internationale la plus réputée (comparée aux couples France-Allemagne ou USA-Royaume-Uni), mais la France et le Japon entretiennent des relations très étroites et ce, depuis un long moment !

Les liens franco-japonais remontent en effet à plus de 158 ans à l’heure où nous écrivons.

Il faut en effet opéré un flashback jusqu’à 1858 pour trouver trace d’un traité de paix, d’amitié et de commerce entre les deux nations. Signature qui a alors donné le départ à plusieurs décennies de collaborations multiples…

Collaboration que Jacques Chirac himself, le plus Japonais de tous les présidents frenchy, a su développer !

Plus de 40 visites sont ainsi à mettre à son compteur, avec notamment, une passion de notoriété publique pour les sumos !

Notons par ailleurs que France et Japon entretiennent des fascinations réciproques. Pour leur gastronomie respective tout d’abord. La littérature également. Mais aussi la musique, le cinéma, les arts ou les visites touristiques !

Bien évidemment, les relations franco-nippones sont aussi allées plus loin que ça, puisque de nombreuses collaborations se sont faites (et se font encore) aux niveaux politiques et économiques !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar