Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi prendre des cours particuliers de langue japonaise ?

De Matthieu, publié le 14/12/2016 Blog > Langues > Japonais > 10 Bonnes Raisons d’Apprendre le Japonais

La langue japonaise a tout pour séduire : une civilisation millénaire, une culture fantastique, une gastronomie subtile et raffinée, ainsi qu’une philosophie de vie différente de la mentalité occidentale !

Alors, soyez aventureux et venez apprendre le japonais

Direction le pays du soleil levant avec le sensei Superprof…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

1. Pour maîtriser une langue si éloignée du français et des langues latines…

Quel dépaysement plus grand que de parler japonais ou d’apprendre le japonais ?

La langue japonaise, rien que par son écriture à base de caractères (+ le rômaji, ou la langue japonaise traduite en alphabet latin) et sa prononciation, vous emmènera déjà très loin de la France, de ses bérets et de son camembert !

Le japonais s’est considérablement enrichi au cours de l’histoire. Tout d’abord par de nombreux vocables issus de la langue chinoise écrite, mais aussi par de fréquents emprunts à diverses langues européennes, notamment l’anglais.

La langue japonaise utilise conjointement deux ensembles de caractères distincts :

  • Les kanji,
  • Les kana : ces derniers se divisent eux-mêmes en 2 groupes, les hiragana et les katakana.

Il existe plusieurs méthodes de transcription de la langue japonaise en lettres latines. La plus utilisée à l’étranger est la méthode Hepburn dite modifiée ou révisée. Vous l’apprendrez durant vos cours de japonais, avec un professeur particulier de japonais.

Pour apprendre japonais, un des manuels de référence utilisé dans les écoles de langues au Japon est le Minna no Nihongo.

Au nombre de deux, ces ouvrages permettront aux débutants d’apprendre les rudiments de la langue japonaise dans un premier temps puis de s’approcher d’un niveau qui vous permettra de parler japonais et de dialoguer sans trop de difficultés, au quotidien.

Vous pouvez également prendre des cours de langue japonaise avec un enseignant de Superprof qui pourra vous apprendre l’alphabet japonais, les bases de la prononciation ainsi, qu’un certain nombres de mots de vocabulaire japonais.

2. Pour la richesse incroyable de la culture japonaise

Pourquoi ne pas apprendre le japonais et découvrir le judo en parallèle ? Le judo, littéralement voie de la souplesse, a été créé au Japon en 1882.

La culture nippone est empreinte de tradition et de modernité.

Comme l’explique un article écrit par Kondô Seeichi, actuel Commissaire de l’Agence pour les affaires culturelles au Japon, les Japonais entretiennent une relation particulière avec la nature.

« S’il ne fallait mentionner qu’une seule particularité de la pensée japonaise, ce serait la vision de la nature. En Occident, on estime que ce qui fait la noblesse de l’homme, c’est sa faculté de raisonner.[…] Les Japonais, eux, pensent que l’homme n’est qu’une partie de la nature, que dominer la nature est présomptueux, et qu’il faut se placer au même niveau que la nature pour vivre en osmose avec elle. »

Voici quelques-uns des arts culturels japonais qui vous donneront envie d’apprendre le japonais, du moins nous l’espérons (!) :

  • Le théâtre nô : mélange de chant et de danse avec des thématiques traitées sur le ton tragique.
  • Le kabuki : mis au point par les courtisanes et joué par des hommes, le kabuki est la forme épique du théâtre japonais traditionnel. « Il se distingue par le maquillage élaboré des acteurs et l’abondance de dispositifs scéniques destinés à souligner les paroxysmes et les retournements de la pièce », d’après Wikipedia.
  • L’art du jardin japonais. Il est érigé en véritable œuvre d’art réunissant les montagnes, la mer, les rivières et lacs en miniature. A visiter impérativement lors d’un voyage au Japon ou d’un séjour linguistique.
  • Le sumo : ces tournois sont quasiment incontournables dans l’art nippon. Ces lutteurs imposants, athlètes au demeurant, sont élevés au rang de demi-dieux. A ne pas manquer pour les rites traditionnels qui accompagnent les combats.

N’oublions non plus que les arts martiaux comme le judo et l’aïkido sont nés au Japon ou encore l’origami, l’art du pliage papier qui est aujourd’hui connu dans le monde entier.

3. Pour se balader dans Tokyo et découvrir la folie de la capitale japonaise

Capitale du Japon, Tokyo est une mégalopole qui vous fera tourner la tête avec ses 13 millions d’habitants !

Située sur la côte est de l’île principale de l’archipel Honshu, elle accueille la plupart des institutions du pays comme la résidence de l’empereur, du Parlement, des ministères et de toutes les ambassades étrangères.

Pour découvrir Tokyo et vous familiariser avec la langue japonaise, pensez à regarder Lost in Translation de Sofia Coppola, l’histoire d’une star de la télévision sur le déclin (Bill Murray) qui tombe amoureux de la femme d’un célèbre photographe, interprétée par la magnifique Scarlett Johansson. Une immersion envoûtante dans le Tokyo underground et animé, notamment dans le karaoké d’un building de Shibuya où les baies vitrées permettent une vue plongeante sur la ville, ou encore le club Wob où les 2 acteurs viennent s’amuser et profiter de la nuit tokyoïte.

A découvrir !

Pourquoi ne pas aller à Tokyo dans le cadre d'un séjour linguistique pour apprendre le japonais ? Tokyo est une ville envoûtante, de jour comme de nuit.

Pourquoi ne pas envisager à un séjour linguistique dans cette ville pour y faire des rencontres et apprendre le japonais gratuitement ?

4. Pour lire des mangas en version originale

Prendre des cours de japonais vous permettra aussi de lire des mangas et de perfectionner votre vocabulaire japonais !

Ces bandes dessinées sont très prisées au Japon. Attention, la plupart des mangas se lisent de la droite vers la gauche et sont en noir et blanc. Pensez à vous munir d’un dictionnaire japonais pour vous aider !

La génération des baby-boomers français s’est traditionnellement tournée vers la bédé franco-belge, la génération suivante privilégie aujourd’hui le manga qui s’intéresse à des clientèles plus diverses par l’âge, le sexe et les goûts !

Un façon originale et ludique d’apprendre l’histoire et la culture du Japon. Pour information, il est estimé qu’un japonais sur douze lit au moins un manga par semaine.

5. Pour apprécier le cinéma japonais

Le cinéma nippon a une histoire datant des débuts du cinéma. C’est actuellement le troisième cinéma au niveau mondial pour le nombre de films produits. Les principaux genres du cinéma nippon sont :

  • Les Animés : qui n’a jamais entendu parler des merveilles réalisées par Hayao Miyazaki (Le Voyage de Chihiro) ?
  • Les films de samouraï.
  • Les films d’horreur. Le Ring, réalisé par Hideo Nakata, a fait un carton lors de sa sortie en 1998.
  • Les films de Yakuza.

Pourquoi ne pas regarder des films japonais en version originale pour apprendre le japonais ? Les films de samouraïs ont toujours la cote, comme le montre le succès de Kill Bill réalisé par Tarantino.

Découvrez l’acteur Takeshi Kitano dans le film Aniki, mon frère (2001) ou encore Zatoichi (2003) dans lequel Kitano est à la fois acteur et réalisateur. Ce film a reçu le Lion d’argent à la Mostra de Venise.

6. Pour explorer la gastronomie nippone au Japon

La cuisine japonaise est une des plus raffinées au monde et a rapidement conquis le monde entier. Qui n’en a en effet jamais dégusté des sushis ou sashimis ?

Voici quelques-un des plats sélectionnés par le site de l’Office National du Tourisme Japonais et que vous aurez l’occasion de déguster, de quoi vous donner l’eau à la bouche !

  • Sukiyaki : tranches de bœuf finement coupées servies avec des légumes, du tofu et des vermicelles.
  • Tempura : crevettes, poissons ou légumes frits dans de l’huile végétale.
  • Sushis : petites tranches de poissons ou de fruits de mer, crus, posés sur une boulette de riz vinaigré.
  • Sashimis : tranches de poisson cru dégustées avec de la sauce soja.

Sans oublier le shabu-shabi, les soba, les udon et yakitori ou encore le saké, vin de riz que les Japonais ont l’habitude de boire chaud.

Kanpai !

7. Pour visiter le Japon d’île en île

Le Japon forme depuis 1945 un archipel de 6 852 îles, dont les 4 plus grandes sont Hokkaido, Honshu, Shikoku et Kyushu.

Si vous souhaitez à échapper au tumulte des grandes villes, vous pourrez toujours aller vous régénérer dans l’une de ses nombreuses îles :

  • Les Îles d’Okinawa. Ne manquez pas l’île de Yakushima et ses cèdres millénaires, ainsi que les requins baleines de l’aquarium d’Okinawa.
  • Hokkaido au nord du pays, un must si vous aimez la nature et les parcs nationaux.
  • L’île de Miyajima, située à côté d’Hiroshima est un des endroits touristiques les plus photographiés au Japon, en raison de sa Torii rouge en plein dans la mer.

8. Pour partir à la découverte des temples de Kyoto

Kyoto, ville japonaise au centre de Honshu, compte plus de 2 000 temples, sanctuaires, palais, ponts et jardins.

De nombreux temples sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’Unesco et valent donc le coup d’oeil dans votre découverte de l’histoire du Japon.

Le site Voyagerenphotos.com a d’ailleurs recensé les 10 plus beaux temples de Kyoto. Nous vous laissons les découvrir par vous-mêmes.

Pourquoi ne pas apprendre à faire des sushis maison ? Le poisson, cru, et le riz, collant, sont la base de l’alimentation japonaise, à la fois délicieuse et diététique.

9. Pour travailler au sein de la 3e économie mondiale

Le Japon est le troisième pays le plus riche du monde, avec un PIB de plus de 4,17 milliards de dollars en 2016 selon le JDN.

Apprendre le japonais est un atout considérable pour mettre le pied dans un grand groupe industriel comme Toyota, Nissan, Hitachi, Panasonic ou encore Mitsubishi.

Pouvoir parler japonais avec vos collègues démontrera une motivation très forte de votre part, qui ne pourra faire qu’accélérer votre carrière. Si vous souhaitez partir au Japon pour travailler, apprenez aussi à écrire en japonais. Pour cela, demandez à votre entreprise si elle peut vous donner des cours de japonais gratuits, avec un enseignant de langue maternelle bien sûr.

Pensez aussi à passer le test d’aptitude en japonais, plus connu sous le nom de Japanese Language Proficiencny Test (JPLT), examen officiel organisé en juillet et décembre de chaque année, et visant à certifier le niveau en langue japonaise de locuteurs non-natifs.

Sur place, vous pourrez d’ailleurs peut-être découvrir que les relations franco-japonaises sont très bonnes !

10. Pour maîtriser l’art ancestral de la calligraphie japonaise

Il s’agit d’un des arts les plus populaires au pays du soleil levant !

Elle consiste à utiliser des caractères japonais afin de réaliser une œuvre esthétiquement belle et émotionnellement forte.

Il est possible d’apprendre la calligraphie japonaise avec des cours d’une durée variant entre 2 et 3 heures (cours japonais paris).

La calligraphie vous permettra aussi d’enrichir votre vocabulaire en apprenant de nouveaux mots japonais.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz