Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Étudier le japonais dans une perspective professionnelle

De Samuel, publié le 14/12/2016 Blog > Langues > Japonais > Apprendre le Japonais pour Travailler entre la France et le Japon

En 2014, l’Ambassade de France recensait plus de 9000 Français sur le territoire japonais.

Une population Française au Japon estimée à plus de 10 000 personnes si les ressortissants non-inscrits sur les listes consulaires sont pris en compte.

La culture japonaise vous fascine ?

Puissance culturelle et économique, le Japon exporte l’influence de sa culture dans la plupart des pays développés, à commencer par l’univers du manga et de la gastronomie, les sushis par exemple.

Vous êtes subjugué(e) par la beauté des paysages, l’hospitalité des Japonais, la gastronomie japonaise, l’étrange contraste entre sérénité des campagnes et effervescence des villes ?

En revenant d’un échange linguistique au Japon, une idée à germé en vous : celle de continuer à prendre des cours de japonais pour progresser, devenir nipponophone bilingue et à termes, travailler entre le Japon et la France (cours de japonais paris).

Est-il possible de s’installer au Japon et d’y trouver un emploi ?

Comment parvenir à travailler avec le Japon en tant que Français ?

Pour trouver un emploi, il vous faudra bien souvent parler japonais, avoir une bonne visibilité des marchés japonais porteurs et enfin, respecter les us et coutumes locales.

Superprof déplie pour vous l’éventail des choses à savoir pour étudier la langue japonaise et pouvoir travailler au Japon.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Le Japon, troisième puissance mondiale

Alors que le pays fut réduit en ruines et meurtri au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, le Japon a su se « relever » et se hisser parmi les pays puissants ayant un niveau de développement très élevé.

Ainsi, depuis 2010, le pays du soleil levant est la troisième puissance économique mondiale.

S'installer à Tokyo nécessite d'étudier d'abord le japonais, puis trouver un emploi. Et si vous changiez de métier dans la troisième économie la plus riche du monde ?

Les échanges et les partenariats entre la France et le Japon sont nombreux et la culture japonaise attire de plus en plus de Français.

Avec un produit intérieur brut de 4 123 milliards de dollars (source du FMI), le Japon est depuis 2010 la troisième économie la plus riche du monde. Oui, et alors ?

Savoir parler japonais en plus du français peut vous permettre de travailler au Japon. Le saviez-vous ?

En économie, on observe que les pays échangent d’autant plus avec ceux dont le PIB est de même niveau ou presque : le Japon est le douzième partenaire commercial de la France.

Le secteur des services emploie 68 % de la population active japonaise tandis que l’industrie et les hautes technologies emploient 25 % des actifs.

Et le taux de chômage japonais était en octobre 2016, de 3 %. Un chiffre qui ferait pâlir d’envie bien des économistes !

Le marché du travail japonais est cependant réputé pour être difficile à intégrer, peu perméable, conservateur et la main d’œuvre européenne y est encore peu représentée.

En dépit d’indicateurs économiques en berne depuis le début des années 2000, marquées par une croissance atone et un risque de déflation (un taux de croissance du PIB inférieur à 1 % voire négatif), la culture japonaise continue de rayonner à l’international.

Parler japonais, un atout professionnel

Connaître la langue japonaise alors que le français est votre langue maternelle peut être très apprécié des recruteurs si vous envisagez de partir vivre sur place et visiter le Japon !

Prendre des cours de langue japonaise dans la perspective de trouver un emploi au Japon devrait en effet vous ouvrir quelques portes.

Voici des exemples de partenariats France-Japon permettant d’apprendre le japonais :

La première idée qui vient à l’esprit, quand on part dans un pays étranger est d’y enseigner sa langue maternelle.

Ainsi, devenez professeur de français au Japon : vous allez donner des cours particuliers à domicile de français ou bien dans une école pour apprendre aux jeunes Japonais(es) les bases de la langue française.

Donner des cours de français pour sa nouvelle vie japonaise. Devenir professeur de français dans l’archipel Nippon : vos élèves en retour, vous feront progresser en japonais !

Pour obtenir des élèves, il sera nécessaire de posséder quelques rudiments de japonais :

  • connaître l’alphabet : quelques kanji, hiragana katakana
  • savoir lire l’écriture japonaise
  • savoir dire au moins quelques mots de vocabulaire
  • dire merci en japonais (arigatō), dire je t’aime en japonais
  • dire bonjour en japonais (ohayō, ohayō gozaimasu, konnichiwa, konbanwa)
  • compter en japonais (pour rédiger vos factures !)
  • écrire en japonais quelques mots

Mais pour être professeur de français au Japon, nul besoin d’être bilingue en japonais ! (Découvrez ici comment devenir professeur de japonais en France)

Si votre niveau de japonais est plus avancé, voici les métiers auxquels vous pourrez prétendre sur les quatre îles de l’archipel nippon :

  • professeur dans un établissement Français au Japon : démarchez l’Alliance Française et l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger
  • enseignant-chercheur ou chercheur en post-doc : contactez la Maison Universitaire France-Japon (MUFJ)
  • professeur de français langue étrangère
  • professeur de français à domicile en « freelance »
  • traducteur : traduire des documents écrits ou audiovisuels du japonais vers le français, pourquoi pas pour de grosses institutions (Ambassade, ONU) peut être VOTRE avantage comparatif dans le métier
  • cuisinier : France et Japon sont deux pays à traditions culinaires fortes, apprenez le japonais pour faire des sushis, soupes miso, okonomiyaki, takoyaki, ramens, bento, tonkatsu, etc.
  • serveur de bars
  • métiers de l’informatique

Une large gamme de possibilités, à condition de parler japonais au maximum !

Privilégier la langue japonaise à l’anglais

Si êtes débutant en japonais, il vaut mieux prendre des cours intensifs de langue japonaise avant de partir au Japon.

Rappelez-vous que c’est un pays insulaire : les Japonais parlent japonais, pas l’anglais.

C’est d’ailleurs une particularité qui les rapprochent des Français : les deux peuples sont réputés pour être de mauvais élèves du fond de la classe en anglais.

Prendre des cours de langue japonaise

Pour préparer votre voyage au Japon, commencez donc par solliciter un professeur de japonais pour des cours d’initiation pour débutant, ou des cours intensifs si votre départ est imminent.

Les cours de japonais, un préalable au départ pour l'archipel Nippon. Comprenez-vous ces mots japonais ? Oui ? Parfait, vous êtes prêt à partir au Japon. Non ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Sur la plateforme de Superprof.fr, des dizaines de professeurs dont le japonais est la langue maternelle, installés en France, mettent leurs compétences linguistiques à disposition des élèves.

Si vous vous demandez encore comment apprendre le japonais, demandez à votre prof une bonne méthode d’apprentissage :

  • Minna no nihongo
  • Kanji to kana
  • Assimil, le japonais sans peine

Voici les apprentissages de base qui vous seront utiles pour être à l’aise et travailler dans une ville du Japon, de Sapporo à Fukuoka, à Kyoto ou à Osaka :

  • apprendre l’alphabet japonais : tentez de maîtriser les hiragana katakana et un maximum de kanji.
  • apprendre des phrases de la vie quotidienne et les assimiler par cœur : quelques bases verbales pour poser des questions simples
  • apprendre à compter en japonais
  • savoir demander sa direction
  • avoir des conversations en japonais pour améliorer votre prononciation
  • apprendre l’histoire du japon et s’intéresser à la culture japonaise
  • lire et écrire quelques mots japonais

Passer le JLPT

Décerné par la Fondation du Japon, le JLPT (Japanese Language Proficiency Test) est LE test d’aptitudes en langue japonaise des locuteurs non-natifs.

Il atteste de votre niveau de pratique et l’obtenir adresse un signal aux employeurs. C’est l’homologue nippon pour le TOEIC ou le TOEFL.

Le test prend la forme d’un questionnaire à choix multiples se déclinant en cinq niveaux de difficulté, et offre la possibilité de s’inscrire à deux sessions par an.

En France, le test se déroule :

  • à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, à Paris
  • à l’INSA Lyon
  • au centre européen d’études japonaises de Strasbourg
  • à l’université de Bordeaux Montaigne

Noté de N5 (le niveau le plus faible) à N1 (niveau avancé), le JLPT évalue la capacité de compréhension de l’oral et de l’écriture en japonais du candidat.

Au Japon, pour intégrer une université ou être recruté par une entreprise, il faut :

  • obtenir le niveau N2 du test pour les locuteurs étrangers
  • valider le niveau N1 pour les personnes d’origine chinoise ou coréenne.

Les universités japonaises exigent par ailleurs le niveau N1 pour intégrer une formation en master.

Le respect des règles de politesse au Japon

La politesse, au Japon, est une norme de conduite sacrée qui s’impose à toutes et tous.

Les marques de respect et de politesse, un quotidien de la vie sociale japonaise. Même dans le métro, les Japonais ne se bousculent jamais ! De quoi faire rêver bien des Franciliens !

On la désigne par le terme « reigi« , signifiant politesse, courtoisie, étiquette.

Saviez-vous que le japonais possède un système grammatical spécifiquement réservé à la politesse ?

Celui-ci s’appelle le « keigo« , et se décline en trois systèmes de politesse :

  • Teineigo, langage poli
  • Sonkeigo, langage du respect
  • Kenjōgolangage de la modestie

Les règles de politesse sont inspirées du shintoïsme de la culture chinoise et vous ne trouverez pas d’emploi au Japon si vous y dérogez.

Tentez de vous faire bien voir en appliquant un minimum de savoir-vivre. Il ne faudrait pas que votre méconnaissance des codes sociaux soit prise pour de l’arrogance !

Voici un petit lexique – non exhaustif – des mots à prononcer ou des gestes à faire pour marquer la politesse :

  • inclinez la tête pour saluer une personne : pas de contacts physiques
  • dire « hajimemashite » (enchanté de vous rencontrer), puis « yoroshiku onegaishimasu » (je m’en remets à vous) lorsque les présentations sont faites
  • dire « sumimasen » (désolé) pour vous excuser, avec une petite inclinaison de la tête
  • évitez de vous mettre en avant
  • l’humilité : refusez poliment les compliments que l’on vous ferait
  • prononcez « otsukaresama » en quittant les lieux de votre travail, pour féliciter votre interlocuteur de ses efforts
  • « o saki ni » : signifie « je pars avant vous », le dire si vous quittez les lieux du travail avant les autres collègues
  • « o daiji ni » : si un collègue est malade, il appréciera. Cela signifie « prenez soin de vous ! »
  • utiliser les deux mains, bras tendus pour donner un objet à quelqu’un
  • dans un commerce, ne pas donner la monnaie dans la main du gérant, déposer ses espèces dans un plateau réservé à cet effet sur le comptoir

Puisque vous allez prendre des cours de japonais en ligne pour vivre au Japon, votre professeur particulier vous aura peut-être déjà averti que le pays du soleil levant comporte un système de politesse très strict.

C’est normal, à chaque culture et chaque pays ses normes.

Ne pas veiller au maximum au respect de ces codes sociaux sera mal perçu par les Japonais.

En tant que Français en échange linguistique, employé ou en vacances au Japon, l’on vous appellera « gaikokujin » pour signifier « l’étranger ».

Mais les Japonais vous pardonneront vos éventuels petits écarts : ils savent que vous ne pouvez connaître toutes les règles de politesse.

Vous avez moins de trente ans ? Faites une demande de visa pour un programme vacances travail (PVT) ! Et profitez sur place des belles relations franco-japonaises !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz