Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

La liste des meilleurs champions du monde de boxe dans l’Hexagone

De Samuel, publié le 23/10/2017 Blog > Sport > Boxe > Le Top 10 des Plus Grands Boxeurs Français

En 2012, en France, la Fédération française de boxe (FFB) recensait 33830 licences masculines et 7772 licences féminines, tous âges confondus.

Quatre ans après la publication de ce rapport, le même organisme recensait 40354 licences hommes et 14844 licences femmes au titre de la saison 2016-2017.

En quatre ans, cela représente une progression de 16,16 % du nombre des licences masculines de boxe. Les licences féminines, elles ont quasiment été multipliée par deux, soit une augmentation de 91 % en quatre ans.

Ces statistiques montrent bien un réel engouement pour la boxe amateur en France – qu’il s’agisse de savate boxe francaise, boxe anglaise, boxe thai, boxe éducative – : avec la féminisation à l’oeuvre des sports de combat, la boxe en France n’est plus uniquement une des disciplines sportives essentiellement masculine où le ring de boxe suinte la testostérone.

Certains addicts de leur boxing club se rappellent avec ferveur des Jeux Olympiques de Sydney (2000), notamment du combat entre Brahim Asloum et Rafael Lozano, jour où il remporta la médaille d’or et fut sacré champion olympique.

Quand on est boxeur débutant, le punch de tout grand champion de boxe ou plusieurs fois champion du monde incarne un modèle à suivre, à imiter pour frapper de la même manière et espérer – peut-être – monter un jour sur le toit du monde de la boxe.

Si l’on se souvient du coup de poing surpuissant d’un Mohammed Ali, un Mike Tyson longtemps demeuré invaincu, un Floyd Mayweather Jr., ou Rocky Balboa (le personnage fictif de Sylvester Stallone), de nombreux Français ont marqué l’histoire de la boxe durant le 20ème siècle et dans toutes les catégories de poids (welters, poids plume, poids moyen, poids lourd et super lourds).

Voici par la rédac du Mag de Superprof un top 10 des plus grands boxeurs Français de tous les temps.

1. Georges Carpentier

Né à Liévin en 1894, Georges Carpentier a marqué l’histoire de la boxe en France lorsqu’il devint le premier Français champion du monde de boxe anglaise, le 12 octobre 1920, sortant victorieux du combat contre Battling Levinsky (États-Unis).

Entré dans l'Histoire, il n'y eut aucun gagnant du championnat mondial avant lui. Georges Carpentier, en plus d’être un champion de boxe, était aussi aviateur aux débuts de l’industrie aéronautique…

Fils de mineur, il remporte le championnat de France de boxe junior de 1907, alors âgé de 13 ans. En 1911, il est double champion de France et d’Europe des poids welters (à 17 ans).

L’année suivante, il est à nouveau champion d’Europe, des poids moyens cette fois-ci.

En 1914, il devient « champion du monde des poids lourds de race blanche », un titre créé par ségrégation raciale pour faire barrage au boxeur Jack Johnson (1878-1946), seulement autorisé dans le « championnat du monde des poids lourds de couleur ».

Après la Première Guerre Mondiale, il est sacré champion du monde des poids mi-lourds (1920) en mettant K.O l’Américain B. Levinsky. Un an plus tard, il gagne contre « Kid » Lewis dès le premier round et remporte à nouveau le championnat d’Europe.

Il meurt en 1975.

Il fait définitivement partie de la grande histoire de la boxe.

2. Eugène Criqui

Boxeur parisien né en 1893, il devient champion de France des poids mouches en 1912.

Vieu boxeur francophone du 19ème siècle. Le warrior vintage de la boxe française (Mâchoire brisée, langue sectionnée, 22 dents arrachées par une balle ennemie en 1915, Eugène Criqui semblait perdu pour la boxe).

Blessé presque mortellement à la tête durant les combats de la Première Guerre Mondiale, il conservera une plaque de fer à la mâchoire, ce qui lui vaudra le surnom impressionnant de « mâchoire de fer ».

Il totalise 99 victoires dont 53 par knockout (KO) grâce au punch de son coup droit, et devient le deuxième boxeur Français à remporter le titre mondial en 1923.

Il meurt en 1977.

3. Marcel Cerdan (1916-1949)

M. Cerdan est probablement l’un des boxeurs Français les plus connus.

Et pour cause, c’était le compagnon de la chanteuse Édith Piaf (1915-1963), il est également tristement célèbre pour être décédé en se rendant à New-York, lors du crash de son avion au-dessus de l’archipel des Açores.

Les boxeurs entrés dans la légende française. Surnommé le bombardier Marocain, Marcel Cerdan eut une ascension fulgurante, et un déclin brutal et tragique…

Né sous le prénom de Marcellin en 1916 en Algérie française, sa famille est d’origine populaire. Dans sa salle de danse, son père construit un ring de boxe pour ses fils.

Marcel Cerdan fait son premier combat de boxe à l’âge de 8 ans. Après plusieurs petits boulots, son père le destine à la boxe professionnelle.

Il s’installe à Paris où, dans les années 1940, il terrorise ses ennemis, demeure invaincu, et est surnommé le « bombardier Marocain » et « l’homme aux mains d’argile » pour son punch.

Il remporte un premier titre français des poids welters en 1945, puis devient champion du monde des poids moyen le 21 septembre 1948.

Afin de rallier les États-Unis pour jouer un match retour le 2 décembre 1949, il embarque pour le vol Paris-New-York le 27 octobre 1949 – et aussi pour rejoindre plus rapidement Édith Piaf -, mais l’avion s’écrase sur la montagne d’une île des Açores.

Il totalise 119 victoires dont 61 par knockout, et seulement 4 défaites. En plus du titre mondial, il remporte cinq fois le championnat de France et quatre fois celui d’Europe.

Un bon exemple pour se lancer dans l’apprentissage de la boxe.

4. Fabrice Bénichou (né en 1965)

Né à Madrid en 1965, il est repéré à la suite d’une bagarre lors d’un match de football.

Deux ans plus tard, il enfile les gants de boxe dans la cour des compétiteurs professionnels.

Un boxeur avec une vie personnelle très mouvementée. Fabrice Bénichou est un boxeur et acteur français, né le 5 avril 1965 à Madrid.

Il sera sacré trois fois champion du monde des super-coqs et deux fois champion d’Europe des poids coqs et plumes.

Il se retire de la compétition sportive en 1998 avec à son actif 66 combats et 46 victoires.

5. Jean-Baptiste Mendy

Boxeur Français né le 16 mars 1963 à Dakar, il devient champion du monde de la fédération internationale de boxe anglaise (WBC) en 1996 en battant Lamar Murphy, et champion WBA des poids légers en 1998 jusqu’à sa défaite contre Julien Lorcy le 10 avril 1999.

Les boxeurs français ont brigué de nombreux titres internationaux dans plusieurs catégories de poids. Champion WBA des poids légers en 1998.

Il totalise un palmarès impressionnant de 67 combats, 55 victoires, 3 nuls et seulement 8 défaites :

  • Champion de France des légers du 31 mai 1991 au
  • Champion d’Europe des légers du 27 mai 1992 au 5 octobre 1993,
  • Champion d’Europe des légers du 4 décembre 1994 au 14 février 1995,
  • Champion du monde WBC des poids légers du 20 avril 1996 au 1er mars 1997,
  • Champion du monde WBA des poids légers du 16 mai 1998 au 10 avril 1999.

Lors de son dernier combat professionnel, il a combattu contre Pedro Garcia et en ressort par une victoire aux points le 8 avril 2000.

Pensez à bien choisir vos gants de boxe avant de vous lancer à l’assaut de ces champions.

6. Christophe et Fabrice Tiozzo

Christophe Tiozzo

Né le 1er juin 1963 à Saint-Denis (93), Christophe Tiozzo a combattu dans les catégories super-moyens et moyens en boxe professionnelle, ainsi que dans celle des super-welters en boxe amateur.

La boxe, c'est pour toute la vie... Je suis retraité de la FFB, mais j’ai encore un bon coup droit, quel punch !

Champion d’Europe des poids moyens, il connaît petit à petit la notoriété en France, puis devient champion du monde WBA.

Il ne parviendra pas cependant à ravir le titre mondial de la WBC des mi-lourds.

Fabrice Tiozzo

Son frère Fabrice, naît en 1969.

Il combat dans la catégorie des mi-lourds. Évoluant en professionnel de 1988 à 2006, il totalise 50 combats dont 48 victoires et seulement 2 défaites.

Il dispute onze championnats du monde dans deux catégories différentes :

  • Du 16 juin 1995 à mars 1997, il est champion du monde des mi-lourds WBC, puis à nouveau détenteur du titre mondial des mi-lourds WBA du 20 mars 2004 à décembre 2005,
  • Dans la catégorie lourds-légers du classement WBA, il est sacré champion du monde du 8 novembre 1997 au 9 décembre 2000.

Un boxeur blanc avec beaucoup de charactère. En championnat d’Europe, il détient le titre de mars 1994 à 1995, mais il est par ailleurs champion de France des mi-lourds de 1991 à 1994.

En boxe amateur, il est vice-champion du monde des moyens en 1987, puis champion de France des moyens l’année suivante.

Son palmarès fait de lui l’un des boxeurs contemporains les plus connus en France, ainsi que l’un des meilleurs.

7. Thierry Jacob

Né à Calais le 8 mars 1965, Thierry Jacob est boxeur dans la catégorie des poids coqs (athlètes dont le poids se situe entre 51,709 kg et 53,525 kg), super-coqs (entre 53,525 kg et 55,338 kg) et poids mouches (entre 48,988 kg et 50,349 kg).

Dans un premier temps, il fut champion de France de boxe amateur des poids mouches en 1983 et en 1984.

Les plus grands boxeurs de légende en France. En 1985, il passe champion dans la catégorie poids coqs.

En poids coqs professionnel, il prend le titre national en 1987, le titre européen entre 1990 et 1991, puis devient champion du monde WBC en poids super-coqs en 1992.

Pour vous donner de l’inspiration, les plus grands boxeurs ont plus d’un tour dans leur sac !

8. Julien Lorcy

Né le 12 avril 1972 à Argenteuil (95), Julien Lorcy commence la boxe tôt, avec 68 victoires dont 40 par KO. Il passe boxeur professionnel en 1992 après les jeux olympiques de Barcelone.

 Issu de la communauté des gens du voyage, l'ex-champion du monde de boxe Julien Lorcy vient de publier un roman intitulé "Gadjo" Julien Lorcy, alias Bobo, est un boxeur français né le 12 avril 1972 à Argenteuil dans le Val-d’Oise et frère de Pierre Lorcy

Il est champion d’Europe des poids super-plumes (poids entre 57,152 kg et 58,967 kg) de 1996 à 1997, puis champion du monde WBA des poids légers (poids entre 58,967 kg et 61,237 kg) le 10 avril 1999.

Il remporte le championnat d’Europe des poids légers de 2000 à 2001, puis à nouveau le championnat du monde en 2001, durant un match de 36 rounds, devant 22 000 spectateurs et 36 millions de téléspectateurs.

9. Jean-Marc Mormeck

Né le 3 juin 1972 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), il fut champion du monde de boxe à deux reprises – dans les fédérations WBA et WBC -, puis haut fonctionnaire (nommé le 17 mars 2016 « délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer »).

Il y a une vie après la boxe : la notoriété permet parfois de faire de la politique. Champion du monde de boxe, Jean-Marc Mormeck est maintenant délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer.

Il fait son entrée sur le ring de boxe professionnelle en mars 1995.

Il est champion de France de la catégorie mi-lourds (poids entre 76,205 kg et 79,378 kg) en 1998 et obtient le titre inter-continental à la fin de l’année 2000.

J-M Mormeck devient champion du monde des poids lourds-légers WBA en février 2002, jusqu’en 2007.

Découvrez-en plus ici sur la boxe francaise !

10. Brahim Asloum

Né le 31 janvier 1979 à Bourgoin-Jallieu, il est l’un boxeurs Français les plus célèbres à ce jour.

Adolescent, il s’inscrit au ring de boxe après un gala de boxe (à l’âge de 14 ans).

Le meilleur boxeur français de la décennie avant Tony Yoka. Qui est vraiment Brahim Asloum ?

Sept ans plus tard, il est sacré champion aux olympiades de Sydney en 2000, à 21 ans (poids mi-mouches).

Il décroche le titre de champion de France en 2002, puis le titre européen en 2003 (poids mouches).

Après deux tentatives manquées pour parvenir au titre suprême, il remporte la ceinture mondiale à 28 ans, le 8 décembre 2007.

Il devient à ce titre le premier champion olympique Français à cumuler avec un titre mondial.

Pour plus d’inspiration, n’hésitez pas à regarder les meilleurs films de boxe !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

5
Commentez cet article

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
VincentNicolas MTimothee ChoquetShozouamine Recent comment authors
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
amine
Invité
amine

Je veux rejoindre ton équipe Je suis fan de boxe

Shozou
Invité
Shozou

Classement pourri, ou est laurent boudouani ?

Timothee Choquet
Invité
Timothee Choquet

Et Laurent Boudouanie ? Benichou n’a rien à faire là même si j’ai du respect. C’est logique.

Nicolas M
Invité
Nicolas M

Et Little Tyson ???
Ne figure pas non plus dans votre classement
Comment pourrait-on oublier Mahyar Monshipour !

Vincent
Invité
Vincent

Et aussi Anaclet Wamba qui a le plus défendu sa ceinture.