Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Guide du voyageur vers la capitale japonaise

De Mathieu, publié le 21/12/2018 Blog > Langues > Japonais > Tourisme Japonais : Tout Savoir sur la Ville de Tokyo !

Préparer un voyage au Japon n’est pas une tâche aisée, surtout lorsque l’on découvre totalement la culture nippone et que l’on ne connait pas la géographie du pays du soleil levant. La capitale du Japon, Tokyo, est l’un des endroits les plus touristiques au monde et promet un séjour au Japon mémorable.

Afin de pouvoir découvrir le Japon et notamment la capitale japonaise sans trop de problèmes, nous vous avons concocté une synthèse pratique de tout ce qu’il faut savoir avant de vous embarquer dans un séjour au Japon et afin de mieux préparer son voyage.

Que vous veniez pour visiter les temples shintoïstes et bouddhistes, pour déguster la cuisine japonaise ou pour profiter de l’engouement des quartiers comme Shibuya et Akihabara, vos vacances au Japon seront réussies si vous profitez de nos guides de voyage.

Nihon He Yokoso !

Tourisme Tokyo : les meilleurs quartiers de la capitale nippone

Quelles sont les différents quartiers qui composent Tokyo ? Shibuya est très certainement le quartier le plus connu du Japon !

Si vous partez en voyage à Tokyo, il va bien falloir vous préparer ! Grâce à Superprof, découvrez les différents quartiers de la capitale nippone afin de réussir votre tour de Tokyo dans un dépaysement total.

Akihabara

Le quartier que l’on appelle la Ville Électrique doit son nom aux magasins d’électronique qui fourmillent et autour desquelles l’on peut retrouver petite boutique, restaurant japonais ou encore salles de pachinko !

Akihabara est aussi connu pour être un haut lieu du manga pour le plus grand plaisir des otaku ! Vous pourrez contempler des rayons entiers de bandes dessinées allant des petites histoires kawaii au bon gros gundam futuriste.

Asakusa

Au bord de la rivière Sumida, le quartier d’Asakusa contient un immense sanctuaire dédié à la déesse Kannon bouddhique, le temple Senjo-ji. Rien de mieux pour se plonger dans les traditions japonaises juste avant de faire du shopping dans la rue commerçante attenante !

Asakusa dispose également d’un musée de la bière Asahi, de la sculpture dite de la Flamme d’Or et du Parc Sumida, un lieu idéal pour se balader au milieu des sakura au printemps !

Shinjuku

Si Shinjuku possède la gare la plus fréquentée du monde, ce n’est pas son seul atout ! Le quartier est bien connu pour plusieurs points :

  • Les affaires dans la skyline,
  • Le shopping dans les rues commerçantes,
  • La fête dans les bars de nuits,
  • Le repos dans le jardin Shinjuku-gyoen.

Un quartier pluriel qu’il faut absolument aller voir si on prévoit d’aller au Japon !

Yanaka

Yanaka est un quartier du nord-est de Tokyo que l’on surnomme souvent le « vieux Tokyo » car il rappelle le charme nostalgique du Japon d’antan. Entre les temples et les sanctuaires, les boutiques et bâtiments typiques font plonger les touristes dans un autre siècle.

Une autre facette de la capitale qui permet, en peu de temps, de faire un retour dans le passé dans un endroit peu animé et totalement pittoresque !

Être touriste au Japon : conseils pour trouver un logement à Tokyo

Comment peut-on trouver un logement lorsque l'on voyage au pays du soleil levant ? Difficile de s’y retrouver dans une capitale si dense et si peuplée

Visiter Tokyo, c’est bien beau, mais encore faut-il pouvoir se loger convenablement pendant son séjour !

Ce petit compagnon de voyage vous propose des conseils afin de bien choisir l’endroit où dormir pour faire un voyage réussi sans trop se ruiner et selon les préférences.

Choisir entre le local et le touristique

Premièrement, il faut choisir le type d’hébergement souhaité : hôtel, Airbnb, auberges de jeunesse ; Tokyo ne manque pas de choix ! Il est même possible de dormir dans des hôtels capsules, de toutes petites chambres avec le strict minimum, mais typiquement tokyoïtes.

Le meilleur choix de localisation pour faire un maximum de tourisme à Tokyo est le Nord-Est de la ville. L’esprit historique se retrouve facilement à Asakusa, Ueno ou encore Yanaka. De plus, tout est à proximité et l’ambiance est pittoresque !

Pour un séjour plus typique, parmi la population tokyoïte, il vaut mieux se tourner vers l’Ouest de la capitale. Les quartiers de Shibuya et Shinjuku sont les plus prisés des touristes, peut être grâce au fait que ce coin de Tokyo possède des lignes de train allant directement au Mont Fuji !

Un peu moins fréquentés, mais toujours autant peuplés de locaux, les quartiers de Ebisu, Daikanyama et Meguro proposent une expérience sympathique. Cafés, parcs et restaurants : tout est disponible pour passer un bon moment.

Dans le même genre mais dans un cadre plus moderne, Odaiba et Roppongi permettent de s’immerger dans le centre-ville et dans la vie nocturne de Tokyo. De plus, ce n’est pas très loin de Disneyland !

Enfin, Ikebukuro est un quartier résidentiel qui a le mérite d’être autant typique que pratique, animé mais calme et à petit budget : idéal pour les séjours détendus du porte-monnaie !

Conseils et erreurs à éviter

Le premier conseil à retenir est celui de ne pas s’y prendre au dernier moment. Que ce soit pour le prix du billet d’avion ou celui de la chambre d’hôtel, il ne faut pas traîner car les réservations, comme la vie au Japon, ne traînent jamais !

Il est aussi utile de s’armer à l’avance d’une carte de Tokyo, voire d’une carte du Japon pour les excursions hors de la capitale. Même si le téléphone peut servir de GPS, les fluctuations du réseau et les niveaux de batterie jouent souvent des tours aux voyageurs au Japon. Se faire aider des locaux n’est pas évident étant donné la barrière de la langue, alors il vaut mieux avoir tout prévu !

L’archipel japonais est le quatrième pays le plus populaire au monde : il y a donc des masses de touristes qui débarquent à toutes les saisons et emplissent les rues de la capitale. Ainsi, si l’on préfère passer un séjour au calme et sans trop de bousculades, il faut privilégier un quartier peu fréquenté par les voyageurs.

Avec tous ces conseils, le voyage France Japon ne devrait pas poser problème ! Il suffit juste de trouver un logement à Tokyo, sûr et près de ce que l’on a envie de visiter.

Les lieux les plus célèbres dans la capitale du Japon

Quelles sont les choses les plus importantes à voir lorsque l'on voyage à Tokyo ? La Tour de Tokyo n’est que l’un des nombreux monuments à visiter dans la capitale !

Partir en séjour dans la capitale japonaise est une merveilleuse idée pour qui sait apprécier les voyages :

« Rester, c’est exister : mais voyager, c’est vivre » – Gustave Nadaud

Toutefois, avant de poser un pied dans le centre de l’archipel du soleil levant, encore faut-il être au courant des monuments, lieux emblématiques de Tokyo et quartiers que l’on veut visiter !

Superprof vous propose une liste non-exhaustive des choses à faire pour bien profiter de Tokyo !

Les endroits traditionnels à ne pas manquer

Le Japon est un Empire et il est donc normal de retrouver un Palais Impérial dans la capitale ! Ce lieu mythique se situe à l’est de Tokyo et abrite la résidence de l’Empereur Akihito entourée d’un immense jardin qui, contrairement au bâtiment, est visitable.

Le quartier d’Asakusa est aussi très conseillé pour se plonger dans les traditions japonaises bouddhistes, en visitant par exemple le grand temple de la déesse Kannon. De même, le sanctuaire shintoïste Meiji pourra donner un aperçu de l’autre facette de la spiritualité nippone.

Enfin, le plus grand marché de vente de poissons et de fruits de mer en gros dans le monde est un endroit qu’il ne faut pas rater. On l’appelle Tsukiji et il existe depuis 1935 ! Une bouffée d’air frais dans un cadre totalement typique et culturellement très riche.

La modernité à l’état pur dans la capitale électrique

Trouver un cadre moderne, voire futuriste, à Tokyo n’est pas chose difficile !

Le quartier le plus célèbre de la capitale, Shibuya, est l’épicentre de ce modernisme et le symbole de Tokyo. Avec ses grandes rues passantes et ses centaines de magasins, restaurants et ses gratte-ciels, impossible de passer à côté de cet endroit si spécial pour le Japon.

D’autres quartiers peuvent plaire à ceux qui aiment le tourisme urbain :

  • Akihabara,
  • Roppongi,
  • Shinjuku,
  • Ikebukuro,
  • Odaiba.

La Tour de Tokyo constitue aussi une attraction spectaculaire au milieu de la ville. Cette réplique de la Tour Eiffel en un peu plus grande date de 1961 et attire toujours autant de touristes avec sa vue panoramique qui permet de prendre des photos. On peut même apercevoir le Mont Fuji !

Les capacités de langue japonaise à maîtriser avant de partir au Japon

Pourquoi faut-il apprendre la langue japonaise avant de voyager au Japon ? Heureusement que celui-ci est traduit, cela pourrait poser problème…

Parler japonais est nécessairement un atout de choix lorsque l’on voyage à Tokyo, mais pas seulement : de Kyoto à Nagoya, en passant par Okinawa ou Nagasaki, le japonais est une langue propre au pays du soleil levant.

En la maîtrisant, on se donne les moyens de découvrir le Japon par soi-même et l’on peut envisager de vivre au Japon !

Cependant, si vous en parlez pas la langue du samouraï, pas de soucis : nous vous donnons des conseils pour bien préparer son séjour avant de partir dans l’archipel nippon avec ou sans la maîtrise de la langue japonaise !

Parler un minimum le japonais : une bonne idée

La culture japonaise est si riche qu’il serait presque criminel de s’en priver ! Aussi, les raisons de parler japonais à Tokyo sont légion : se repérer en ville, prendre les transports, se faire comprendre en cas d’urgence, commander à manger, etc. Évidemment, l’anglais peut aider dans tous les pays du monde, mais il est possible que, comme en France, certains des locaux ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare.

Afin de ne pas partir totalement désarmé, il est nécessaire d’apprendre quelques termes et expressions utiles. Demander l’heure qu’il est, son chemin, où sont les toilettes, combien coûte un article : autant de questions qu’il serait intelligent de retenir afin de s’exprimer dans la société japonaise.

Quelques exemples pour vous :

  • Konnichiwa ou ohayou gozaimasu : bonjour,
  • Onegaishimasu : s’il vous plaît,
  • Gomen ou sumimasen : pardon, excusez-moi,
  • Arigato : merci,
  • Sayonara : au revoir.

Avoir ces quelques outils dans votre valise vous aidera grandement à converser un minimum avec les nippons !

Voyager à Tokyo sans le bagage linguistique nippon ?

Shimatta ! Vous ne parlez pas un seul mot de japonais ? Ne vous inquiétez pas trop.

Premièrement, les tokyoïtes sont extrêmement sympathiques, même si la langue fait barrière. Ce n’est pas obligatoire de parler la langue japonaise, même si la maîtriser est plus simple pour barouder entre cerisiers en fleurs, sanctuaire et cérémonie du thé. De même, cela aide grandement à ne pas perdre de yen inutilement.

En bref : c’est possible, cela peut même être amusant, mais il est préférable d’avoir au moins un très bon anglais et quelques mots de japonais par-ci par-là !

Sans l’ombre d’un doute, être bilingue est le meilleur moyen de passer un bon séjour à Tokyo. Cela permet de situer l’ambassade de France au Japon en cas de pépin, de ne pas avoir à faire des pieds et des mains pour vous faire comprendre, de savoir dire des mots comme Kyushu, Yokohama, Hokkaido ou encore Fukuoka et d’être plus à l’aise en cas de tremblement de terre, par exemple !

Qu’attendez-vous pour partir en vacances au Japon ? Avec ce guide et les autres astuces et conseils que Superprof vous propose, prévoyez le voyage parfait à Tokyo !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar