Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Faut-il parler japonais couramment pour aller à Tokyo ?

De Thomas, publié le 20/12/2018 Blog > Langues > Japonais > Voyager à Tokyo : quel Niveau de Langue Japonaise est Conseillé ?

Étudier une autre langue consiste non seulement à apprendre d’autres mots pour désigner les mêmes choses, mais aussi à apprendre une autre façon de penser à ces choses – Flora Lewis

Tokyo est une ville riche, très riche. Riche de culture, riche d’histoire, riche de gastronomie, mais aussi riche de langue. C’est ici que se développe un japonais propre au pays du soleil levant. De Okinawa à Nagasaki, en passant par Nagoya ou Kyoto, c’est tout un pan de la culture japonaise que représente la langue, et Tokyo en est l’incarnation parfaite.

Toutefois, alors que le Japon ambitionne d’accueillir 20 millions de visiteurs par an, découvrir le Japon et Tokyo s’avère être plus compliqué que n’importe quelle autre destination, en raison du niveau très faible des japonais en langues étrangères, anglais compris ! Ce problème, qui persiste depuis trente ans, doit nous faire réfléchir à comment préparer son séjour avant de partir, sans nous faire renoncer à aller au Japon.

Tokyo étant la porte d’entrée idéale pour la pratique de la langue, on pourrait précisément se demander quel niveau linguistique il faut avoir pour visiter Tokyo. C’est ce qu’on va découvrir de suite ensemble, c’est parti !

Pourquoi parler japonais à Tokyo ?

Comment prendre des cours de japonais à Tokyo ? Le japonais est une langue que tout le monde ne parle pas, mais qui peut être bien utile lorsqu’on voyage à Tokyo.

Le langage est la feuille de route d’une culture. Il vous indique d’où vient et où va son peuple – Rita Mae Brown

Tokyo fait partie des plus grandes mégalopoles au monde. Dans l’inconscient collectif, les grandes villes sont l’incarnation d’un multiculturalisme, d’une pluralité des langues, et d’une culture si riche qu’elle en brasse de nombreuses. Il est alors normal de ne pas trop se poser de questions, quant à la faculté que l’on aura à se débrouiller en anglais sur place.

Toutefois, à Tokyo comme au Japon en général, ce constat détone, et nous donne à voir un pays du soleil levant qui paraît refermé sur lui-même. Ce constat sera vite détourné par la gentillesse des gens sur place, mais le fait que, linguistiquement, le Japon n’est pas à la pointe, et peut nous donner quelques difficultés à se faire comprendre en tant qu’occidentaux, qu’il s’agisse de coutumes, de politesse, ou encore de moyens de transport.

Car oui, qu’on se le dise, la plupart du temps, lorsqu’on voyage, c’est l’anglais qui nous sauve. Communiquer devient alors une chose aisée, alors même que certains locaux parlent français. Ici, c’est donc le dépaysement assuré, dans un pays où les langues étrangères ne sont pas chose innée, et où savoir parler japonais serait la solution. Et parmi les raisons pour qui nous pousseraient à parler japonais, on retrouve :

  • Commander à manger au restaurant (et en comprendre la carte),
  • Savoir se repérer dans la ville,
  • Prendre les transports en commun,
  • Demander sa route ou un conseil à un passant,
  • Mieux assimiler une exposition,
  • Se faire comprendre en cas d’urgence,
  • Découvrir Tokyo hors des sentiers battus,
  • Louer une voiture au Japon,
  • Prendre le train à travers le pays,
  • Et bien d’autres encore !

On le comprend très vite, parler japonais serait une solution idéale pour profiter de son séjour dans les meilleures conditions. Idéalement, être bilingue serait donc le plus simple, mais nous n’avons pas tous le temps, l’envie et les capacités d’apprendre le japonais pour aller visiter Tokyo, qu’on se le dise ! Il est donc possible de se débrouiller sans, et d’arriver à passer un voyage agréable, sans se stresser inutilement pour la langue.

Apprendre quelques termes avant de partir à Tokyo

Qui peut partir à Tokyo sans parler japonais ? Que l’on soit français, anglais ou espagnol, il est toujours bon de se saisir de quelques bases de vocabulaire japonais, lorsqu’on décide d’aller à Tokyo.

Grâce aux langues, on est chez soi n’importe où – Edmund de Waal

Qu’il s’agisse de l’Espagne, du Portugal, de la République Tchèque ou même du Canada, l’idéal, avant de partir en voyage quelque part, est d’apprendre quelques termes de base. Eh oui, il s’agit là d’outils primaires, qui vont nous permettre d’être mieux compris dans les situations du quotidien, mais aussi de se sentir encore plus accepté par les locaux.

Il en va de même à Tokyo, mais peut-être de manière un peu plus poussée. En effet, pour préparer son voyage et son séjour au Japon, rien de tel que de maîtriser les bases : bonjour, au revoir, merci, etc. La langue japonaise est assez difficile à apprendre, mais quelque termes ne nous feront pas de mal !

Maîtriser les bases donc, mais pas que ! Car oui, alors que les tokyoïtes ne parlent pas vraiment anglais (et encore moins français !), n’hésitons pas à apprendre des phrases à placer dans des situations d’urgence, ou même du quotidien. Les habitants de Tokyo sont des gens très gentils, ils seront alors ravi de vous indiquer le meilleur endroit pour déguster de la cuisine japonaise, ou vous faire profiter de la vie au Japon et à Tokyo.

Parmi les petites phrases anodines mais rudement efficaces, on retrouve donc :

  • Quelle heure est-il,
  • Par où est tel endroit,
  • Où sont les toilettes,
  • Je peux payer par carte,
  • Où est le distributeur d’argent le plus proche,
  • Combien ça coûte,
  • Et bien d’autres encore !

Des conseils aux voyageurs qui peuvent paraître simples, mais qui sont pourtant furieusement efficaces pour se mettre un tokyoïte dans la poche (en tout cas, en confiance !), et réussir à s’adapter peu à peu à la société japonaise. Entre plats japonais typiques, sources thermales, Mont Fuji ou encore décalage horaire, Tokyo est une ville passionnante, qui se découvre encore mieux à travers la langue japonaise.

Partir à Tokyo sans parler japonais, c’est possible ?

Combien de temps rester à Tokyo sans parler japonais ? Voyager dans une ville que l’on ne connaît pas comme Tokyo implique parfois d’être perdu si on ne maîtrise pas la langue.

Une langue différente est une vision différente de la vie – Federico Fellini

À Tokyo, une chose est sûre : les habitants sont gentils, très gentils. Si gentils qu’ils n’auront aucun mal à vous aider même si vous ne parlez pas la langue. Encore faut il savoir se faire comprendre. C’est donc là toute la subtilité d’un voyage au Japon et à Tokyo en particulier. Il faut savoir se faire comprendre, alors même qu’on ne parle pas un mot de japonais, et que la barrière de la langue nous pose des limites concrètes.

Alors même qu’on pourra mieux comprendre tout ce qui est en train de se passer au quotidien, savoir parler japonais n’est donc pas obligatoire pour passer un bon séjour à Tokyo. Il s’avère tout simplement que connaître la langue japonaise est plus simple, entre paiement en yens, cerisiers en fleurs, sanctuaire et cérémonie du thé.

Malgré toutes ces difficultés potentielles, les citoyens de Tokyo sont des gens très sympathiques qui, pour la plupart, seront ravis de vous aider, avec les moyens dont ils disposent pour vous comprendre. Et puis, qu’on se le dise, les difficultés rencontrées feront des anecdotes à raconter à votre retour ! De quoi tenir un blog voyage pour partir au Japon !

Tokyo est une ville du Japon qui s’ouvre de plus en plus sur l’extérieur, et dont les innovations technologiques, le caractère futuriste, donne à voir une ouverture d’esprit croissante. Cela passe donc aussi par la langue, et, alors même qu’on ne retrouve pas encore de panneaux anglais à tous les coins de rue, on peut totalement s’en sortir sans savoir communiquer. En dehors de circuits accompagnés et d’un voyage sur mesure, tout est possible à Tokyo !

Aller à Tokyo lorsqu’on est bilingue

Dans quel contexte parler japonais à Tokyo ? En quelques mots, il est possible de se faire comprendre à Tokyo dans des situations du quotidien.

Cela semble aller de soi, mais un voyage à Tokyo lorsqu’on parle japonais est toujours un plus. Même en maîtrisant quelques brèves notions de la langue, il nous sera alors plus facile de se repérer dans la (grande) ville, de se rendre au palais impérial, d’aller manger les meilleurs ramen, d’aller à Shibuya rapidement, ou de situer l’ambassade de France au Japon en cas de pépin.

Bien sûr, le goût de l’aventure sera un peu perdu, alors même qu’on peut discuter aisément avec les tokyoïtes, mais visiter le Japon sera tout de même beaucoup plus agréable en sachant pertinemment comment prononcer Kyushu, Akihabara, Yokohama, ou encore Hokkaido ou Fukuoka.

Eh oui, Tokyo, c’est aussi une vraie culture, au-delà même d’être une langue à part entière, avec ses problèmes de grammaire et son vocabulaire. Et savoir prononcer le nom des quartiers, des points d’intérêt ou des éléments de la culture nippone est souvent apprécié par tout un chacun vivant sur place. Et puis, cliché oblige, en cas de tremblement de terre, on serait tout de même plus rassuré de pouvoir communiquer avec les locaux, n’est-ce pas ?

Alors que le Japon est un pays qui fascine, Tokyo a la particularité d’incarner un pays nippon qui vit, qui bouge et se transforme à vitesse grand V. En apprendre la langue permet aussi de saisir les rouages d’une société japonaise en pleine expansion, qui ne se résume pas à des nouilles, à un gratte ciel, à un kimono, ou aux studios Ghibli.

Faire des photos du Japon et de Tokyo, très bien, mais prendre des cours de japonais, c’est toujours mieux. Alors même que parler japonais n’est pas nécessaire pour réussir à se faire comprendre et vivre au Japon (grâce à la gentillesse des tokyoïtes), la maîtrise de la langue nippone est toujours un plus lorsqu’il s’agit de découvrir la capitale du Japon. Et si la langue japonaise était notre meilleur guide du Japon finalement ?

 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar