Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les moyens de transport dans la capitale japonaise

De Mathieu, publié le 13/05/2019 Blog > Langues > Japonais > Comment se Déplacer à Tokyo ?

Lors d’un voyage à l’étranger, outre le logement, la nourriture, les loisirs et les souvenirs, une grosse partie du budget est bien souvent réservée aux transports et aux moyens de se déplacer dans le lieu des vacances. Les prix varient en fonction du pays, mais en règle général ces déplacements coûtent chers, surtout si l’on inclue le prix de l’aller-retour.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Tokyo n’y fait absolument pas exception !

Malgré un réseau de transports très dense et une grande variété de modes de transport, les prix pour chaque déplacement dans la capitale japonaise sont assez élevés et les voyageurs sont donc invités à éviter de faire trop de déplacements en une journée pour minimiser les frais. Cela dépend évidemment de votre budget et du moyen de transport utilisé !

Superprof vous propose de découvrir les différents moyens de transport qui permettent de se rendre à Tokyo, puis de circuler dans la capitale nippone en vous donnant des gammes de prix. Le rêve tokyoïte est à porté de main, il faut juste la mettre au porte-monnaie !

Arriver à Tokyo : le déplacement en avion

Quels sont les types de transports possibles lors d'un séjour dans la capitale japonaise ? Si vous aussi vous ressentez que « L’oiseau en cage rêvera des nuages », alors foncez rejoindre le Pays du Soleil Levant par les airs !

Si vous habitez en France, vous savez d’ores et déjà que le Japon, c’est très loin. Aussi, un voyage en avion assez long vous attend si vous comptez vous rendre au Pays du Soleil Levant. En effet, ce voyage dure au minimum 12 heures et en comptant le décalage horaire entre la France et le Japon (7h en Été et 8h en Hiver), vous arriverez la journée suivante, quasiment à la même heure.

Décidez donc à l’avance de votre heure d’arrivée en prenant en compte cette donnée lors de l’achat de votre ticket. Arriver dans la soirée peut être un bon moyen de se reposer de ce long trajet et donc de ne pas ressentir les effets du jet lag. Cela dépend aussi de votre capacité à dormir dans un avion. Dans tous les cas, pensez à dormir si vous le pouvez !

L’un des points les plus importants lorsqu’il s’agit du vol aller-retour vers le Japon est le prix des billets. Évidemment, ceux-ci peuvent varier grandement en fonction de la date à laquelle vous réservez, de votre aéroport d’arrivée, de l’heure de décollage, de la compagnie et du temps que vous allez passer sur place.

En somme, si vous comptez partir l’Été en Asie et notamment à Tokyo, prenez vos billets très en avance (avant Noël pour un prix optimal). Les compagnies aériennes proposent régulièrement des promotions intéressantes pour les autres périodes de l’année, moins plébiscitées par les touristes.

Par exemple, pour un vol prévu en Août, en partance de Paris et pour une semaine de voyage, le prix du billet aller-retour oscillera entre 800 et 2000 € en fonction de la compagnie et des escales prévues. Toutefois, le même voyage en Décembre vous coûtera deux fois moins cher, entre 500 et 1000 € !

Il vous faudra donc comparer les prix assez longuement avant de trouver le bon vol, mais si vous trouvez votre vol de rêve, sautez dessus rapidement avant qu’il ne s’envole comme par magie. Direction : Tokyo !

Le métro, le bus et le taxi à Tokyo

Comment peut-on faire ses déplacements dans la capitale nippone ? Un métro propre, sécurisé et une ponctualité légendaire… Vive le Japon !(source : Atlus)

Si vous avez déjà voyagé dans des villes comme Paris, Londres ou New York, alors vous devez savoir que le métro est bien souvent l’alternative la moins chère parmi les transports en commun urbains. Si ce n’est pas exactement le cas à Tokyo, la densité et le côté pratique de son réseau en font un moyen non négligeable pour se balader dans la ville !

Le chikatetsu japonais, aussi appelé metro (et non subway) est géré par deux compagnies à Tokyo : Tokyo Metro et Toei Subway. Il comprend 13 lignes qui permettent de voyager dans Tokyo intra-muros et dans la périphérie. Il s’agit bien sûr d’un réseau souterrain.

Les lignes de métro peuvent sembler plus simples à comprendre pour nous, occidentaux, du fait de la clarté du réseau. Chaque ligne est caractérisée par une couleur différente. Les deux compagnies proposent des tarifs spécifiques et ce notamment pour les touristes, ce qui est un avantage non-négligeable.

Le Tokyo Subway Ticket (uniquement pour les touristes) coûte 800 ¥ (6,49 €) pour pratiquer les lignes des deux compagnies pendant 24h, contre 900 ¥ (7,30 €) pour un ticket commun de journée

Pour 48h, comptez 9,74 € et pour 72h, comptez 12,17 €. Ce n’est donc pas donné, mais vis à vis des prix des transports à Tokyo, c’est assez avantageux. Il est possible d’en acheter aux aéroports d’Haneda et de Narita et dans les hôtels de la ville. Pour les obtenir, vous n’avez qu’à montrer votre passeport étranger !

Il est aussi possible de prendre le bus pour se déplacer à Tokyo. La compagnie Toei Bus vend les tickets de bus d’une journée entière pour 500 ¥ soit 4,06 €, ce qui est moins cher mais aussi moins rapide (c’est un bus).

Enfin, la ville de Tokyo est remplie de taxis qui pourront vous amener exactement là où vous voulez. Vous n’aurez aucun mal à en trouver un où que vous soyez. Il existe de nombreuses compagnies mais deux applications vous serviront majoritairement : Japan Taxi et Uber.

La seconde étant la petite nouvelle dans la capitale, ses tarifs ne sont pas encore assez compétitifs. Toutefois, la première peut vous intéresser. Elle recense plus de 100 compagnies pour environ 20 000 voitures dans tout Tokyo !

Globalement, le prix de base d’une course est de 410 ¥ pour le 1er kilomètre, puis 80 ¥ tous les 230 mètres. Le prix d’une course peut donc être assez élevé, surtout si vous avez beaucoup de route à faire. Par exemple, si vous faites le trajet de l’aéroport de Haneda jusqu’à Shinjuku, cela vous coûtera entre 6900 et 7700 ¥ soit environ 60 € pour une course de 25 minutes.

En revanche, si vous faites Narita-Shinjuku, cela monte jusqu’à 200 € la course… Il vaut donc mieux éviter. Les trajets plus courts sont moins couteux mais toujours plus que les transports en communs, c’est donc à vous de voir en fonction de votre budget !

Se déplacer en train dans la capitale du Japon

Comment se déplacer dans la ville de Tokyo lors d'un voyage ? La star des trains japonais, le Shinkansen, peut aller jusqu’à 600 km/h à pleine vitesse !

Au Japon, le train n’est pas une alternative au métro, c’est le métro qui est une alternative au train !

Il faut bien comprendre que la ville de Tokyo ne fait pas la même taille qu’une Paris ou Londres. Avec ses 2188 km², elle est bien plus vaste que les 105 km² de notre capitale ou même les 1213 km² de New York ! Il est donc normal que les japonais voyagent à bord de moyens de transport rapides et couvrant de plus grandes distances.

Ce réseau de trains vous permettra de naviguer sans problèmes à l’intérieur de Tokyo, ville immense qui contient de nombreux quartiers qu’il faut tous visiter. Voici la liste des quartiers principaux de la capitale que le train dessert :

  • Shibuya,
  • Shinjuku,
  • Akihabara,
  • Asakusa,
  • Harajuku,
  • Roppongi,
  • Ikebukuro,
  • Odaiba,
  • Ginza,
  • Ryogoku,
  • Nakano,
  • Ueno.

Pratique, rapide et peu couteux, les trains tokyoïtes vous permettront de voyager dans la ville et sa périphérie sans problèmes. La compagnie majeure est JR (Japan Rail) qui compte 36 lignes dans tout Tokyo. Pour prendre le train avec la JR, les touristes ont le droit d’utiliser un Japan Rail Pass :

Le Japan Rail Pass vous coûtera près de 240 € pour utiliser les lignes de trains de la JR à volonté pendant 7 jours

Si vous ne comptez pas prendre tout le temps le train, ce n’est donc pas forcément le plus rentable. Ce n’est que si vous explorez plusieurs parties du Japon que le prix devient dérisoire. A noter que ce pass est valide seulement sur les lignes de la JR : vous pouvez tomber sur d’autres compagnies à l’occasion.

Avec un fonctionnement millimétré, une qualité hors paire et une propreté sans égale, les Shinkansen ou les trains normaux à Tokyo vous permettront de voyager rapidement entre plusieurs quartiers. Les prix des voyages courts ne sont pas très chers et parfois valent plus le coup que le métro. Un voyage Shinjuku-Shibuya vous coûtera environ 1,25 € !

Tokyo compte de nombreuses gares parmi les plus fréquentées au monde comme celle de Shinjuku, la gare la plus parcourue au monde devant celle de Shibuya et d’Ikebukuro.

Il existe aussi d’autres formes de rails autres que les métros et les trains : monorail et tramway sont de la partie et offrent des expériences intéressantes bien que peu attractives pour votre porte-monnaie. Il y a tellement de choix en termes de transport en commun dans cette ville !

Enfin, si vous comptez utiliser de nombreuses fois les transports dans Tokyo, nous vous conseillons la Carte Suica ou Pasmo, sorte de porte-monnaie électronique vous permettant de payer les trajets et d’obtenir des réductions de 5%, ce qui n’est pas négligeable. Vous pouvez l’acheter à n’importe quelle borne ou aux guichets !

Quelques conseils pour réussir son voyage

Retrouvez toutes les informations sur chaque type de transport de la plus grande ville de l'archipel japonais ! Le taxi est cher, mais c’est un luxe qui peut soulager vos pieds fatigués ou vos bras surchargés de figurines d’animes…

Il existe quelques astuces simples pour ne pas trop se ruiner malgré le coût important des transports japonais. Premièrement, emprunter plusieurs transports publics différents pour vous rendre à une destination n’est pas vraiment souhaitable : en effet, le prix se cumule et monte vite.

Deuxièmement, sur de courtes distances, vous pouvez privilégier le métro au niveau du prix. Toutefois, le trajet en métro vous prendra plus de temps car ce transport urbain fait des arrêts à chacune des stations de métro. Aux heures de pointe, vous pouvez ainsi perdre pas mal de temps. C’est à vous de voir si vous privilégiez votre porte-monnaie ou votre planning.

Dans les transports urbains tokyoïtes et dans tout le Japon, il existe des règles en vigueurs pour que tout se passe au mieux. En voici quelques unes :

  • Ne pas parler fort,
  • Ne pas téléphoner dans le train,
  • Laisser sa place aux personnes dans le besoin,
  • Marcher à gauche (comme dans le sens de conduite japonais),
  • Faire la queue et ne surtout pas la couper,
  • Mettre ses sacs sur les grilles en hauteur pour libérer de l’espace.

Autre chose d’utile à savoir : que ce soit les lignes ferroviaires, le réseau de bus ou les tramways, les transports s’arrêtent de fonctionner la nuit. Ce n’est donc pas parce que la ville ne dort jamais qu’il est facile de s’y déplacer une fois la nuit tombée.

Vous aurez aussi à cœur d’éviter les heures de pointe pour ne pas être tassés voire écrasés à l’intérieur des wagons. Ces moments surviennent le matin (embauche) et en fin de soirée (débauche). Faites aussi attention à respecter les wagons réservés aux femmes à l’avant et l’arrière pendant les heures de pointe (un autocollant rose Women Only vous l’indique).

Vous vous demandez aussi peut être s’il est possible de conduire sois-même une voiture pendant votre séjour à Tokyo. La réponse est oui, mais vous n’aurez droit qu’à une validation temporaire de votre permis de conduire car ce dernier n’est pas reconnu au Japon. Vous pouvez aussi demander un permis en présentant le votre et en payant près de 65 €.

Enfin, vous pouvez aussi penser à utiliser le vélo comme moyen de transport. C’est un excellent moyen de découvrir la ville, mais vous vous rendrez vite compte que celle-ci est trop vaste pour des cyclistes amateurs. A privilégier pour les trajets jusqu’à la station de métro ou à l’intérieur d’un quartier !

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur chaque mode de transport de la capitale japonaise et pouvez donc partir sereins ! Superprof peut également vous aider à renforcer vos connaissances en culture japonaise en consultant nos autres articles ou en améliorant votre niveau de langue japonaise en prenant des cours avec un professeur particulier !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar