Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Qu’est-ce que le yoga Vinyasa ?

De Thomas, publié le 06/08/2018 Blog > Sport > Yoga > Comment se Pratique le Yoga Vinyasa ?

Exacerbant l’énergie vitale jusqu’à son paroxysme, les yogis doivent être considérés comme des aventuriers ou des chercheurs à la fois observateurs attentifs et critiques, de la vie physiologique et psychique – T. Michael

Parmi les disciplines les plus prisées en France ces dernières années, le yoga est certainement l’uns des champions toutes catégories. Les cours de yoga fusent dans toutes nos villes, et le lâcher prise et la pleine conscience n’ont jamais été autant en vogue.

Et pour cause, il se développe de multiples formes de yoga, toutes plus intéressantes les unes que les autres, qui correspondent à différents niveaux, différentes attentes ou différentes visions de la pratique du yoga. Parmi celles-ci, on retrouve le yoga Vinyasa, qui a su conquérir un public de plus en plus nombreux. Mais alors qu’est-ce que cette forme de yoga, entre exercices de respiration et renforcement musculaire ? On va le voir tout de suite !

Les origines du yoga Vinyasa

Quel niveau faut-il avoir pour pratiquer le yoga Vinyasa ? Que l’on soit débutant ou non, le Vinyasa Yoga est une pratique qui peut s’adapter à tous, selon les niveaux.

Quoi de mieux que de maîtriser une discipline que l’on souhaite pratiquer, ou tout bêtement qui nous intéresse ? Pas grand chose, je vous l’accorde. Les origines et la base de la pratique sont donc des éléments très importants, qu’il convient de connaître si on souhaite être un véritable petit yogi, pour qui nidra, salutation au soleil, kundalini yoga ou encore qi gong n’ont plus de secrets.

On connaît le yoga Bikram, le yoga traditionnel, le yoga prénatal, le yoga paris pour enfants, ou encore le yoga dynamique, mais certains yogas sont un peu plus spécifiques, ou tout simplement plus connus des pratiquants de la discipline que par le reste du monde. C’est probablement le cas du yoga Vinyasa, dont le nom peut tout de même sembler un peu barbare à certains égards.

En effet, « Vinyasa », qu’est-ce que ça peut bien être ? En réalité, c’est plutôt simple ! Il s’agit de deux mots, qui n’en forment plus qu’un, en toute logique. Le premier terme est « Nyasa » qui, en sanskrit, veut dire « placer« , « placement ». Le deuxième mot signifie, toujours en sanskrit « d’une manière spécifique« , ou encore « ordre ». Il s’agit là d’une bonne mise en bouche, d’une bonne mise en matière pour appréhender et comprendre au mieux ce qu’il peut représenter.

En effet, entre pranayama, ashtanga yoga, ou encore kundalini yoga, ces termes ne nous parlent pas forcément en tant qu’occidentaux, et en connaître la traduction sanskrite est souvent un outil assez fort pour en maîtriser les rouages dès le premier cours ou le cours d’essai. Ainsi donc, « se placer de manière spécifique » implique un yoga où le renforcement musculaire pourrait être présent, ou faire du yoga impliquerait une pleine conscience, etc. À voir !

Qui peut prendre des cours de Vinyasa ? En cours collectifs ou en cours privé, le Vinyasa est une discipline de yoga qu’il convient de connaître pour progresser.

Le Vinyasa yoga puise sont origine concrète chez un autre yoga : le yoga Ashtanga, qu’on lui associe souvent par ailleurs, même dans l’appellation « Ashtanga Vinyasa Yoga ». Le succès du Vinyasa tient peut-être dans sa liberté forte d’effectuer tel enchaînement postural, ou tel autre, de sorte que chaque cours peut à tout moment être différent de l’autre.

Dans l’absolu le yoga Vinyasa est né en Inde, dans les locaux mêmes de l’école Ashtanga Yoga Research Institute. Cette forme de yoga a été créée par Sri Krishna Pattabhi Jois, puis fut introduite en Occident dans les début des années 1960.

Tout de suite, le succès est au rendez-vous, notamment aux États-Unis, et cette technique a vu ses rouages se modifier, évoluer au fil des années, jusqu’à adopter parfois le nom de « Vinyasa Flow Yoga », en raison de cette fluidité de mouvement et cette condition physique améliorée grâce à une flexion des postures.

De manière plus précise, c’est les années 1980 qui ont vu le Vinyasa Yoga se démocratiser en France, notamment grâce à Gérard Arnaud, qui en fut le premier enseignant. Une manière simple et efficace d’apporter renforcement musculaire, pratique méditative, exercices de respiration ou encore bienfaits du yoga à une discipline en plein essor en France, aux États-Unis, et partout dans le monde.

Les origines du yoga Vinyasa sont donc la preuve qu’une discipline peut naître et connaître un succès fou à tout moment d’une époque, tout en respectant avec bienveillance une méthode de yoga traditionnelle. Mais quelles sont justement les spécificités du Vinyasa Yoga ? On va voir ça tout de suite !

Connaissez-vous le yoga ashtanga ?

Les spécificités du yoga Vinyasa

Y'a-t-il de la méditation en Vinyasa yoga ? Les accessoires ne sont pas forcément nécessaire à la bonne pratique du Vinyasa yoga, mais ils ont le mérite d’exister.

La base du Vinyasa yoga, comme son nom nous l’a déjà un peu indiqué, est la synchronisation. La synchronisation, oui d’accord, mais de quoi ? Pas la peine de faire une retraite de yoga pour le comprendre, une séance de yoga Vinyasa nous le montre directement : la synchronisation du mouvement et de la respiration, tout simplement !

En effet, entre une posture bien faite mais douloureuse, et une posture bien faite et simple à effectuer, il n’y a qu’un pas, et ce pas est la plupart du temps lié à notre souffle. Un souffle qui, s’il est bien maîtrisé, adapté à la situation, et suivant une technique de respiration particulière, permet de déplacer de montagnes en yoga.

Ainsi, à chaque mouvement correspondra une respiration différente, qui sera plus à même de nous faire progresser. Un approfondissement dont il ne tient qu’à nous de mener à bien, sans torsion ni gros efforts, de sorte à atteindre la sérénité, à profiter d’une gestion du stress optimale, et à avoir conscience de soi à chaque mouvement. Et si c’était ça aussi, apprendre le yoga ?

L’idée de base est de laisser la respiration guider le mouvement, de sorte que celle-ci devient le moteur de nos actions, dirige le rythme, et permet alors une très grande fluidité de mouvement, presque comme de la gym douce ou comme une chorégraphie de danse classique. En plus d’éliminer les toxines, on participe à enchaîner les positions de manière harmonieuse, c’est pas beau ça !

En quelques exercices de yoga, le Vinyasa va alors nous permettre de réaliser que, oui, le yoga peut-être également associé à la pratique méditative, mais aussi au renforcement musculaire, pour différents styles. Être relaxante et tonifiante grâce à une pratique régulière, c’est donc possible ici. Mais à présent, il convient de s’intéresser de manière un peu plus précise aux effets que produisent ces postures de yoga Vinyasa.

Savez-vous ce qu’est le yoga bikram ?

Les effets du yoga Vinyasa

Quels sont les principes du Vinyasa Yoga ? Entre deux postures de yoga, le Vinyasa permet de se recentrer de manière claire et efficace.

Cela va sans dire, le yoga est souvent anti stress, tout en alliant le côté exercice physique. Et bien le Vinyasa yoga ne déroge pas à la règle, et peut s’apparenter à un véritable yoga intégral, qui fait travailler autant les muscles de tout le corps, l’assouplissement, mais aussi l’esprit, l’apaisement, le mental, ou encore le stretching.

En club de sport ou pas, grâce à un coach sportif ou non, les principes du yoga restent les mêmes, notamment pour le Vinyasa. En prenant, par exemple, un cours d’essai gratuit, on peut mieux se rendre compte des effets que produit cette discipline, très complète au demeurant. Car oui, allier gestion du stress et se muscler, c’est toujours une bonne idée.

On va donc, en plus de se tonifier, développer un certain équilibre, que va nous demander l’enchaînement des positions et des mouvements de yoga. Certains sont alors plus difficiles à maîtriser que d’autres, et vont nous donner du fil à retordre, lorsqu’il s’agit de rester en position. C’est avec le travail et la pratique régulière que tout ceci va pouvoir se mettre en place sans grosse difficulté.

Rien ne sert donc de se tuer à la tâche si on le fait mal, c’est, comme on le disait précédemment, la respiration, et la bonne respiration, qui va nous guider et prouver l’efficacité ou non de nos mouvements. En effet, cette dernière, si elle a le don d’être le moteur d’une séance ou d’un stage de yoga Vinyasa, va surtout améliorer notre esprit, et parfois même s’apparenter à de la méditation pleine conscience.

Eh oui, on l’oublie parfois trop souvent, mais une bonne respiration, c’est la clé du mieux être, ou en tout cas, de la condition physique améliorée. Une connaissance de soi par le souffle, qui va donner à voir un ancrage dans la réalité le plus complet qui soit.

Cette ancrage implique, bien évidemment, une meilleure concentration, et un travail sur le mental qu’il convient de souligner, même si cela peut paraître évident, en raison des différents enchaînements qu’implique le Vinyasa yoga. Rien de tel donc, que de pratiquer le yoga pour focaliser son esprit de manière plus efficace, sur des choses que l’on souhaite réussir, par exemple !

C’est donc ça, le succès de yoga Vinyasa, une corrélation entre respiration et mouvement, entre corps et esprit qui, si elle est bien pratiquée, permet une meilleure concentration, de se tonifier, ou encore, tout simplement, d’être mieux dans son corps et son esprit ! On essaie ?

Quelles sont les différences avec le hatha yoga ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 1,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar