Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les astuces pour respirer efficacement quand on est yogi ?

De Thomas, publié le 12/11/2018 Blog > Sport > Yoga > Comment Maîtriser sa Respiration en Yoga ?

La respiration est le berceau du rythme – Rainer Maria Rilke

Notre corps est un véritable outil, capable du pire comme du meilleur pour notre santé. Beaucoup s’en servent, de sorte à augmenter leur capital bien-être, grâce, par exemple, à des exercices de respiration, à un relâchement de la cage thoracique, ou tout simplement à des exercices de yoga. Ces derniers permettent en effet d’allier sport et respiration, sans oublier la méditation, de sorte à faire travailler notre souffle le mieux possible.

Car oui, nous ne savons pas toujours bien gérer ce dernier. À titre d’exemple, les chercheurs estiment que de 30 % à 45 % des adultes sont des ronfleurs réguliers, et tout ceci provient d’une mauvaise gestion de la respiration, qui peut poser des soucis pour un professeur de yoga et son élève. Entre poumons encrassés, respiration par la bouche, contraction du plexus ou oxygénation parfaite, comment maîtriser sa respiration yogique ? On va voir ça tout de suite !

L’importance de lier yoga et respiration

Qu'est-ce qu'un bon souffle au yoga ? Qu’il s’agisse de yoga ou d’un tout autre type de sport, le souffle est ce qui nous fait vivre, il est donc primordial d’en prendre grand soin !

Alors même que le yoga est une discipline de plus en plus prisée par les français, lentement mais sûrement, on apprend peu à peu à appréhender cette dernière. Entre technique de respiration, étirements et plein conscience, la pratique du yoga implique une connaissance de soi précise, notamment de son souffle.

Ce souffle, il est primordial de savoir le maîtriser, de sorte à être le plus efficace possible dans ses mouvements, et pouvoir donner à ses postures de yoga plus de prestance. Cage thoracique, muscles abdominaux, rythme respiratoire, colonne vertébrale, autant d’éléments qui vont être mis à rude épreuve pour bien respirer.

Car, précisément, « bien » respirer requiert d’être attentif et à l’écoute de son corps, de ses sensations, de ses douleurs (abdominale ou non) et pour se calmer et respirer profondément, il faut être au fait, quant à l’efficacité de son propre souffle. Car oui, le souffle est un outil, et parfois même une arme contre l’anxiété, le stress, et une respiration consciente va permettre de se calmer, d’apaiser le système nerveux, tout ça grâce à l’air de nos narines.

Être moins stressé, effectuer au mieux des postures, rendre ces dernières encore plus efficaces, tels sont les objectifs d’une bonne maîtrise de sa respiration au yoga. En pleine conscience, à nous de savoir nous relâcher le sternum, inspirer par les narines, expirer par la bouche, pour une gestion du stress optimale, pour réapprendre la respiration thoracique, pour apaiser les tensions musculaires. C’est à vous de jouer !

Apprendre à mieux respirer au yoga en écoutant son corps

Comment adopter une respiration méditative au yoga ? Notre corps peut devenir notre meilleur ami, lorsqu’il s’agit d’apprendre à respirer correctement au yoga. À nous de savoir en profiter.

Apprendre à bien respirer, c’est l’occasion d’écouter son corps, qui va nous permettre d’apprendre à maîtriser notre souffle, notre inspiration, notre expiration, notre respiration profonde finalement ! Car oui, on l’oublie parfois trop, mais notre corps et notre métabolisme sont de très bons indicateurs de notre santé globale, et de la manière dont nous traitons cette dernière. Pour ressentir moins de stress, d’anxiété, ou avoir plus de pensée positive, pensons souffle !

Lorsque nous avons mal quelque part, à la clavicule, au dos, au pied, ou n’importe quelles parties du corps, il est de bon ton de savoir atténuer et calmer la douleur grâce à la respiration. Écouter son corps nous dire que ça ne va pas, qu’il a besoin d’un temps pour lui, cela passe aussi par une bonne inspiration, une bonne expiration, efficaces au possible pour se sentir mieux. Car malgré tout ce qu’on pense, savoir respirer, ça commence par là au yoga !

Entre s’étirer, méditer, se concentrer, en position assise, debout, nombreux sont les actes quotidiens que notre corps effectue et qui nécessitent une respiration adaptée. À nous de savoir le comprendre, de savoir observer notre corps qui nous dit que tout va bien ou, qu’au contraire, il a mal quelque part. Une respiration par les narines, un peu comme Dark Vador, favorisera le calme et la décompression, pour éloigner le mauvais stress dans les périodes noires.

Suivre les postures pour bien respirer au yoga

Quels sont les exercices de yoga pour respirer ? Quelques postures yogiques sont vraiment adaptées à un souffle fluide, et permettent de nous faire prendre conscience qu’on peut le maîtriser.

En se vidant consciemment les narines de tout air, on arrive à appréhender une gestion de sa respiration par la prise de conscience, et par là même, on arrivera au mieux à effectuer les différentes postures de yoga. Toutefois, certaines nécessitent un souffle bien particulier, c’est à cet instant qu’il encore savoir faire preuve d’observation et d’une capacité d’adaptation sans pareil. 

Un enchaînement de postures pourra vite nous fatiguer, c’est donc à cet instant que l’on va essayer de suivre le mouvement des exercices, et de tout simplement se laisser porter par l’énergie et le bon sens dont va découler le souffle. Car la plupart des postures de yoga sont étudiées pour nous faire travailler un part bien spécifique de notre respiration, il faut alors savoir saisir cette chance et en profiter pour l’approfondir.

L’approfondir car, effectivement, rien de tel qu’un enchaînement pensé pour le souffle, pour travailler ce qui est et a toujours été un véritable support de vie, de sport et d’énergie : la respiration. Maîtriser sa respiration, c’est maîtriser sa vision du monde, son mode de vie, et les postures de yoga sont un très bon support pour le faire. Entre une salutation au soleil, une position du chien et un nidra, tout est réuni pour travailler de manière complète le souffle.

C’est donc en partant du principe que chaque posture est bénéfique pour notre respiration, et que les bienfaits du yoga ne sont plus à démontrer qu’on va pouvoir apprendre à se lâcher, à donner notre corps entier pour le dédier à la réalisation des exercices de yoga. Un lâcher prise qui va donner à voir un corps beaucoup plus léger, beaucoup plus fluide, et, de fait, une respiration moins haletante, puisque les exercices sont justement faits pour nous soulager.

Nous apprendre à respirer, c’est donc l’un des enseignements du yoga, qui, grâce aux exercices divers et variés, va donner l’image d’une discipline presque salvatrice de bon nombre de maux. En courbant le dos, on adoptera alors telle respiration, assis, une autre, debout, encore une autre, pour, à la fin, une maîtrise des plus totales de son corps et de son souffle !

Écouter les conseils du professeur de yoga pour maîtriser son souffle

Existe-t-il un professeur de respiration en yoga ? Et si le professeur était un guide d’exception pour apprendre à respirer ! Un support tel qu’il peut nous éloigner du stress par exemple.

Tous ces éléments nous permettent donc de maîtriser le plus possible notre respiration, mais si on pratique un cours de yoga, individuel ou collectif, il y a fort à parier pour que le professeur puisse nous aider sur la voie de la bonne maîtrise du souffle au yoga. 

En effet, ce dernier, s’il est enseignant aujourd’hui, a forcément rencontré les mêmes problèmes que vous, lorsqu’il s’agit de se détendre, d’appréhender son corps et sa respiration de la meilleure manière qui soit. Il faut alors lui accorder une totale confiance, de sorte que nos exercices soient bien réalisés, mais qu’en plus, ils nous fassent progresser. Un savant mélange d’enseignement et de bien être !

Quel que soit son ambition, apprendre à maîtriser sa respiration au yoga ne relève pas du parcours du combattant, et le professeur est là pour nous indiquer le chemin à suivre, pour être en adéquation la plus totale avec soi même et avec son corps. Car notre énergie vitale passe aussi par là, et nous l’oublions trop souvent inconsciemment.

C’est pourtant là tout l’intérêt d’un renforcement musculaire, d’un échauffement, d’une pratique de la méditation ou de la sophrologie : nous éviter les crises de panique, et nous faire gérer le stress et prendre conscience que nous avons un souffle depuis notre naissance, et que ce dernier est là pour nous maintenir en vie. Que l’on peut s’en servir pour faire du yoga, donc pour apprendre à « mieux » vivre, sans douleur ni anxiété.

Ainsi, même si le yoga paraît être devenu un discipline simple et accessible, il s’avère qu’elle est bien plus que cela. Ce sport nous permet de penser notre corps différemment, comme un ensemble d’éléments constitutifs de notre être, à commencer par la respiration. On va alors apprendre, grâce à différents éléments, à la maîtriser, pour être plus performant, mais aussi et surtout pour savoir mieux se comporter au quotidien.

Mieux se comporter face aux autres, face aux événements, aux situations de crise, au stress, mais aussi face à nous même. Nous dire que nous sommes des êtres doués d’intelligence, et capables de savoir se servir de son souffle comme d’une force, non plus comme d’une faiblesse. Tout ceci, et bien plus encore, le yoga nous l’apprend, pour notre plus grand plaisir. Un, deux, trois, respirez !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar