« On boit le thé pour oublier le bruit du monde. » Lu Yu Maître de thé sous la dynastie Tang

Auteur de l'oeuvre Le classique du thé, Lu Yu pose les premiers jalons de la cérémonie du thé en décrivant la culture et la préparation du thé. La cérémonie du thé est très influencée par le bouddhisme zen et les moines bouddhistes dès ces débuts.

Le cérémonial a évolué entre le VIIIe et le XVIe siècle pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. Très codifié, il demande des années de pratique au maître du thé pour se perfectionner dans cet art. La dimension spirituelle est à prendre en compte aussi bien du côté de l'organisateur que des convives du rituel.

Voici nos conseils pour assister à une cérémonie du thé sans commettre d'impair.

Anthony
Anthony
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !
Fumihiro
Fumihiro
Prof de Japonais
5.00 5.00 (32) 30€/h
1er cours offert !
Alexandra
Alexandra
Prof de Japonais
4.93 4.93 (11) 18€/h
1er cours offert !
Hisako
Hisako
Prof de Japonais
5.00 5.00 (11) 23€/h
1er cours offert !
Marine
Marine
Prof de Japonais
5.00 5.00 (8) 25€/h
1er cours offert !
Diana
Diana
Prof de Japonais
4.92 4.92 (8) 30€/h
1er cours offert !
Sebastien
Sebastien
Prof de Japonais
4.75 4.75 (8) 20€/h
1er cours offert !
Yuko
Yuko
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !

Se préparer à la cérémonie du thé en tant qu'invité

Comment assister à un rituel du thé japonais ?
Le thé possède de nombreuses vertus : stimulant, antioxydant, détox...

La cérémonie du thé n'est pas une pratique courante dans les foyers japonais. Même les habitants du pays du soleil levant ne sont pas forcément au fait de tous les codes qui entourent ce rituel. C'est pourquoi, il est possible d'assister à trois types de cérémonies :

  • La cérémonie standard, destinée avant tout aux Japonais mais auxquelles vous pouvez assister sans restriction à condition de connaître le comportement à adopter,
  • La cérémonie destinée aux non-Japonais, idéale si vous souhaitez venir avec vos enfants et qu'ils comprennent tout. Elles sont souvent menées par des maîtres du thé sachant parler anglais ou français. Attention : le comportement des hôtes doit être exemplaire de la même manière que pour une cérémonie standard,
  • La séance de pratique avant d'assister à une authentique cérémonie du thé est conseillée pour se préparer et assimiler le protocole à suivre durant un rituel japonais du thé.

La société japonaise est pleine de codes et le rituel du thé est le symbole parfait de tout ce que représente le pays. Vous y retrouverez les protocoles à suivre, très formels, le respect et la retenue sociale attendus à chaque instant.

Il est très important de se conformer aux règles de base. En le faisant, vous en apprendrez énormément sur l'identité japonaise et sur ce que signifie profondément être Japonais. C'est une fenêtre parfaite sur la culture japonaise, articulée autour du service et de la consommation du thé vert matcha, fort en théine, l'élément central du rituel.

Où s'assoir durant la cérémonie du thé ?

Lors d'une cérémonie traditionnelle, il y a généralement quatre ou cinq invités et chacun d'eux possède un titre :

  • Le premier invité est le shokyaku,
  • Le deuxième invité est le jikyaku,
  • Le dernier invité est le tsume.

Après vous être lavé les mains, vous serez invité à entrer dans le pavillon du thé par le maître du thé. Vous devrez alors franchir le seuil en vous inclinant par une porte basse en signe de respect.

Chaque convive a une place attitrée et est assis à un endroit spécifique par rapport au maître du thé, appelé teishu. La position à adopter est la position traditionnelle japonaise pour s'attabler : seiza (qui signifie assise correcte). Vous devez vous agenouiller puis poser vos fesses sur vos talons. Cette position n'est pas aisée pour tout le monde, surtout si vous n'êtes pas habitué et que vous manquez de souplesse !

Le seiza est la posture formelle par excellence au Japon et elle trouve ses racines dans le Japon féodal à l'époque de la chute des samouraïs. Les tensions étaient fortes et les envies de vengeance aussi. C'est à cette époque que sont codifiés les rapports sociaux pour faire diminuer les tensions et la violence. La position seiza, quant à elle, est la posture idéale pour garder une mobilité au niveau des hanches et pouvoir se relever rapidement en cas de danger.

Où s'assoir durant une cérémonie du thé au Japon ?
La posture traditionnelle est aussi celle adopté pour manger. (source : Girls)

Même pour se placer en position seiza, il y a des règles à respecter :

  • En position debout, placez vos mains sur les cuisses. Votre dos est bien droit et vos épaules relâchées,
  • Pliez légèrement les genoux puis reculez votre pied gauche au niveau du talon du pied droit,
  • Posez le genou gauche sur le tatami avec vos orteils crochetés avant de reculer la jambe droite et de placer le genou droit au même niveau que le gauche,
  • Couchez les orteils puis écartez légèrement les genoux de l'alignement de vos épaules. Vos mains sont alors posées sur vos cuisses.

Le shokyaku a la plus grande responsabilité : c'est lui qui communique avec le teishu. Vous ne serez donc pas à cette place lorsque vous assisterez à une cérémonie du thé. Si vous êtes dans un tour organisé, ce rôle reviendra au guide qui communiquera avec le maître de la cérémonie.

La salle de thé est appelée chashitsu et c'est ici que se déroulent toutes les interactions sociales, ainsi que le cérémonial. Le rôle que chacun doit suivre est écrit à l'avance et quasiment gravé dans le marbre. En tant qu'invité, vous devez le suivre à la lettre et ne parler, manger et boire du thé matcha que quand il vous est dit de le faire.

Le shokyaku vous guidera lors de votre première cérémonie du thé afin que vous endossiez votre rôle à merveille. Souvenez-vous d'une chose : ne parlez pas, ne mangez pas et ne buvez pas si le maître du thé ne vous l'a pas demandé.

Vous cherchez des cours japonais ?

Comment se comporter pendant le rituel du thé japonais ?

Comment se rendre à un rituel du thé japonais ?
Oubliez les sachets de thé ! Les vrais amateurs de thé boivent des grands crus.

Il ne vous est pas demandé de connaître la signification profonde de la cérémonie du thé, ni les subtilités des gestes réalisés par le teishu. Cependant, il vous est demandé de connaître le comportement à adopter.

  1. Vous devez enlever vos chaussures avant d'entrer dans la maison de thé, comme lorsque vous pénétrez dans une maison japonaise. Des pantoufles vous seront donnés,
  2. Le teishu vous saluera en inclinant la tête et vous invitera à vous assoir en position seiza à votre place. Asseyez-vous et attendez que l'on vous demande de faire autre chose,
  3. Ne gardez pas vos paumes ouvertes. Utilisez vos poings fermés comme position par défaut. Ne touchez à rien tant qu'on ne vous l'a pas demandé,
  4. Tout ce qui sera présenté devant vous devra être terminé. Ne vous inquiétez pas, on ne parle pas de grand repas mais simplement de quelques bonbons et de la dégustation du thé matcha mousseux, issu des feuilles de thé vert japonais gyokuro réduit en poudre, traditionnel aux cérémonies du thé,
  5. Il est attendu de vous que vous regardiez autour de vous et à un moment indiqué, vous pourrez poser une question au premier invité (shokyaku). Vous ne devez pas vous adresser à l'hôte directement. Il est considéré comme extrêmement poli de poser une question sur quelque chose que vous ne comprenez pas. Vous pouvez demander d'où viennent les bols, à quoi servent les ustensiles, ce que signifie une inscription sur un parchemin, sur les objets de la pièce ou poser des question sur les thés utilisés par exemple. Cela montre un intérêt de votre part pour le travail du teishu. Tous les objets sont sélectionnés, nettoyés et disposés par le teishu, cela fait partie de son rôle. Soyez authentique et posez une question dont vous voulez vraiment connaître la réponse, puis écoutez attentivement en signe de respect pour le travail du maître de thé. Mieux vaut ne rien dire si vous ne savez pas quoi demander,
  6. Lorsqu'on vous offrira une tasse de thé, tournez-la légèrement avant de boire dedans,
  7. Il est évidemment interdit de fumer durant le rituel,
  8. Si vous avez un doute, ne faites rien et attendez. L'hôte ou le premier invité vous indiquera quoi faire. Ne parlez pas si personne ne vous parle. Ne buvez ou ne mangez rien à moins d'y être invité,
  9. Attendez deux jours puis envoyez une note de remerciement au maître du thé.

Une cérémonie du thé est assez simple à condition de se conformer aux règles de base. Votre unique rôle est de consommer ce qu'on vous sert et de complimenter l'hôte par l'intermédiaire du shokyaku.

Besoin de cours de japonais paris ?

Où assister à une cérémonie du thé au Japon ?

Où se déroule le cérémonial du thé au Japon ?
Les préparations des thés verts peuvent varier d'une cérémonie à l'autre.

Pour voir un teishu préparer le thé en le sortant d'une boîte à thé, en utilisant un fouet en bambou pour faire mousser le breuvage de couleur verte et pour prendre le thé lors d'un rituel, il existe plusieurs options dans les grandes villes du Japon comme dans la campagne :

  • L'Imperial Hotel Toko-an à Tokyo : vous pourrez participer à une cérémonie de 20 minutes avec thé servi dans des bols traditionnels en porcelaine et des pâtisseries pour 2 200 yen (environ 18 €) par personne,
  • Nadeshiko, loueur de kimono à Tokyo propose une cérémonie du thé entre 4 000 (33 €) et 5 000 yen (41 €) si vous souhaitez enfiler l'une des tenues traditionnelles pour profiter des bienfaits du thé,
  • Musée Bonsaï à Tokyo : pour vous faire servir le thé en kimono (comptez 45 minutes de cérémonie et 4 000 yen),
  • Salon de thé Camellia à Kyoto : dans cette ville très traditionnelle, vous pourrez profiter de la cérémonie du thé parfumé (ça change du thé blanc ou du thé noir) pour 3 000 yen (environ 24 €),
  • Maison de thé Ju-an à Kyoto : le rituel est réalisé en anglais et vous pourrez en apprendre davantage sur les origines de la cérémonie du thé. Il est même possible d'apprendre comment préparer le thé. Comptez 2 450 yen (environ 20 €) si vous payez en avance et 2 900 yen (environ 24 €) si vous payez sur place.

Si vous ne partez pas au Japon, vous pouvez profiter des bienfaits pour la santé du thé à Paris : des cérémonies du thé sont également organisées. Renseignez-vous !

Vous souhaitez vivre un moment de relaxation typiquement japonais ? Assistez à une cérémonie du thé et n'hésitez pas à demander à une agence sur place pour pouvoir choisir le rituel qui vous convient le mieux.  

Besoin d'un professeur de Japonais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.