« J'aime le thé ; c'est une communion intemporelle entre le corps et l'esprit. » – Tracy Chevalier, écrivain

L'Inde a beau occuper la première place des plus grands amateurs de thé au monde, au Japon, on boit du thé aussi ! Et le thé est d'ailleurs au centre d'une cérémonie très codée qui tire son origine du bouddhisme zen et des fêtes organisées par les samouraïs.

La première cérémonie du thé remonterait au VIIIe siècle mais elle a bien évolué entre le VIIIe et le XVIe siècle pour prendre l'aspect qu'elle a aujourd'hui selon les concepts de Sen no Rikyū.

Vous êtes-vous déjà demandé comment se déroule une cérémonie du thé ? On vous dit tout dans cet article !

Anthony
Anthony
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !
Fumihiro
Fumihiro
Prof de Japonais
5.00 5.00 (32) 30€/h
1er cours offert !
Alexandra
Alexandra
Prof de Japonais
4.93 4.93 (11) 18€/h
1er cours offert !
Marine
Marine
Prof de Japonais
5.00 5.00 (8) 25€/h
1er cours offert !
Louise
Louise
Prof de Japonais
4.75 4.75 (6) 18€/h
1er cours offert !
Akina
Akina
Prof de Japonais
5.00 5.00 (4) 30€/h
1er cours offert !
Sebastien
Sebastien
Prof de Japonais
4.75 4.75 (8) 20€/h
1er cours offert !
Yuko
Yuko
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !

Les étapes de la cérémonie du thé au pays du soleil levant

Comment se passe un cérémonial japonais ?
Le rituel se déroule dans une maison de thé. (source : Institut Français)

La cérémonie du thé japonaise est très codifiée. Elle répond à plusieurs étapes qui peuvent sensiblement varier en fonction de la saison, de l'heure de la journée ou de l'école.

La préparation de la cérémonie du thé

Le maître du thé peut être amené à préparer la cérémonie des semaines à l'avance puisqu'il doit envoyer des invitations formelles aux invités. Spirituellement, il doit également préparer son âme en chassant toute pensée pour obtenir l'harmonie et l'équilibre.

Souvenez-vous que la cérémonie du thé vient de la religion bouddhiste où la méditation tient un rôle prépondérant pour apaiser le corps et l'esprit.

Côté pratique, le maître du thé doit choisir les ustensiles en fonction de la saison et du moment de la journée. Vient ensuite le nettoyage du pavillon de thé dans lequel se déroulera le cérémonial. Les ustensiles doivent également être nettoyés, les tatamis changés.

La cérémonie peut comporter un repas que l'hôte devra préparer en avance.

L'arrivée des invités

Traditionnellement, les invités doivent également se préparer de manière spirituelle à la cérémonie. Les problèmes doivent être laissés à l'extérieur du pavillon de thé pour pouvoir profiter au mieux du rituel et par respect pour chaque personne présente.

A leur arrivée près du salon de thé, les invités doivent se laver les mains pour se débarrasser symboliquement de la saleté du monde extérieur. Le salon de thé pour la cérémonie est un lieu sacré et symbolisant la pureté. C'est le maître du thé qui leur indique lorsqu'ils peuvent entrer dans le pavillon.

Chaque invité entrera alors par une porte basse, les obligeant à s'incliner en signe de respect pour l'hôte et les préparatifs de la cérémonie. Le maître du thé salue ensuite ses hôtes en inclinant légèrement la tête, en position debout.

Le nettoyage des ustensiles

Le maître du thé nettoie de nouveau les ustensiles devant ses convives. Le nettoyage est codifié lui aussi et se fait de manière méthodique avec des gestes lents et pleins de grâce. Les gestes de nettoyage peuvent varier d'une cérémonie à l'autre mais il s'agit toujours d'un moment esthétique.

L'esthétisme, la grâce et la sobriété sont de rigueur : aucun mot ne doit être prononcé inutilement ni par le maître du thé, ni par les invités.

Comment se déroule une cérémonie du thé japonaise ?
Les convives doivent attendre à l'extérieur le signal du maître du thé.

La préparation du thé matcha

Le thé traditionnel pour la cérémonie est le thé matcha, issu du thé gyokuro. Il s'agit d'un thé précieux et cher, obtenu en réduisant en fine poudre les feuilles de thé vert gyokuro. Pour la cérémonie, le thé vert matcha est présenté sous forme de boules. Il n'est pas nécessaire d'infuser ce thé vert japonais, ni de le mettre en sachet. La poudre très fine se dissout directement dans l'eau.

Le maître du thé prélève trois boules qu'il met dans un bol. Il ajoute ensuite un peu d'eau chaude (à 80° généralement) et bat le mélange à l'aide d'un fouet en bambou. Un peu plus d'eau chaude est ensuite ajoutée pour obtenir un mélange mousseux.

Vous cherchez des cours japonais ?

Le service du thé

De manière traditionnelle, une seule tasse de thé est servie et les invités se la font passer. Le maître du thé présente le bol au premier invité qui doit prendre le temps de l'admirer et le faire tourner avant d'en prendre une gorgée. Les bols peuvent présenter des gravures ou des fissures remplies avec de la poudre d'or.

Il prend ensuite deux gorgées et demi et essuie le bord de la tasse avant de la faire passer à l'invité suivant qui répète les mêmes gestes. Une fois que le dernier invité a bu dans la tasse, il la redonne au maître du thé.

Il est aussi possible que le maître du thé propose une tasse de thé pour chaque convive. Dans ce cas, il faut toujours boire deux gorgées et demi avant de poser son thé matcha mais nul besoin de le donner à son voisin.

La fin de la cérémonie du thé

A la fin de la dégustation, le maître du thé nettoie les ustensiles qu'il a utilisé et les présente à ses invités. Il peut également présenter toute la décoration de la pièce et dire qui en est l'auteur.

Les invités doivent examiner les ustensiles en les prenant avec précaution à l'aide d'un chiffon. Tout est fait avec prudence et respect pour le travail du maître du thé.

Les ustensiles indispensables à la cérémonie du thé

Quel est le déroulement d'une cérémonie du thé ?
Un fouet est utilisé pour mélanger l'eau et la poudre matcha.

L'équipement utilisé pour la cérémonie du thé s'appelle Dogu en japonais. Il faut énormément d'ustensiles pour réaliser le cérémonial. Ils peuvent varier en fonction des types de cérémonies mais certains outils reviennent systématiquement et constituent les essentiels du rituel.

Vous cherchez des cours de japonais paris ?

La boîte à thé

Appelée cha'ire en japonais, c'est une boîte habituellement en céramique ou porcelaine avec un couvercle pouvant être en ivoire. Une feuille d'or est généralement dessinée à l'intérieur du couvercle.

Cette boîte sert à préparer le thé matcha et elle est de grande qualité. En signe de respect, l'invité principal demandera à admirer la cha'ire.

Le fouet à thé

Appelé chasen en japonais, le fouet est fabriqué en une seule pièce de bois à partir du bambou. Il sert à mélanger l'eau et le thé matcha pour former le breuvage. L'aspect du chasen peut varier en fonction de la consistance du matcha préparé, fin ou épais.

La cuillère à thé

Si le matcha n'est pas présenté sous forme de boules de couleur verte, la cuillère en bois, appelée chashaku, sert à doser la poudre. Elle est faite dans une seule pièce de bambou et est cachée aux yeux des convives durant le cérémonial. Les cuillères peuvent avoir différentes couleurs et formes en fonction de la cérémonie.

Le bol à thé

Il remplace les tasses servant plutôt pour l'infusion du thé. Appelé chawan, il est indispensable à toute cérémonie, car sans lui impossible de boire du thé. Il existe en différentes tailles et couleurs en fonction du type de cérémonie mais aussi de l'épaisseur du matcha. En hiver, les bols seront plus profonds pour garder la chaleur plus longtemps.

Les bols présentant des imperfections sont davantage appréciés car on considère qu'ils ont vécu une longue histoire et méritent donc le respect et la vénération des invités.

Le tissu de soie

Il sert à manipuler les récipients chauds. Il s'agit généralement de carré de soie uni, sans motif. Il est rouge ou orange pour les femmes et violet pour les hommes.

Le pot de fer

Pour la cérémonie du thé, il n'y a pas de théière ou de bouilloire, c'est le pot de fer, appelé kama en japonais, qui sert à faire chauffer l'eau. Ils sont généralement ronds et se transmettent de génération en génération. Leur nom varie en fonction de l'histoire de la famille dont il est issu.

Les différents types de cérémonies du thé au Japon

Où se passe la cérémonie du thé ?
Le cérémonial a lieu dans un salon de thé ou dans un jardin l'été.

La cérémonie du thé se fait toujours avec du thé matcha et pas avec du thé noir, du thé blanc ou du thé glacé. Ça, c'est un fait ! Mais le rituel peut varier en fonction de la saison. Voici les différents types de cérémonies durant l'année :

  • Cérémonie Hatsugama : littéralement première bouilloire ! Il s'agit de la première cérémonie de l'année, en janvier. C'est une cérémonie pendant laquelle le maître du thé guide ses élèves, rendant le moment unique pour les convives,
  • Cérémonie Akatsuki-no-chaji : littéralement cérémonie du thé de l'aube en hiver. Elle se déroule au petit matin, au début de l'hiver pour profiter des premiers rayons du soleil entrant dans le salon de thé,
  • Cérémonie Yuuzari-no-chaji : littéralement cérémonie du thé en début de soirée. Au contraire, le thé japonais est servi au coucher du soleil pour profiter de son arôme pendant les chaudes soirées d'été,
  • Cérémonie Kuchikiri-no-chaji : elle a lieu en novembre et sert à briser le sceau d'un pot de thé neuf. Les feuilles de thés verts sont récoltés au printemps avant d'être réduites en poudre. Le thé est ensuite stocké dans une boîte fermée et laissée au frais. Cette cérémonie est accompagnée d'un repas généralement,
  • Cérémonie Yobanashi : elle est réalisée durant l'hiver et uniquement éclairée par des bougies et de l'encens.

Ça vous donne envie d'assister à une cérémonie du thé ? 

Besoin d'un professeur de Japonais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.