Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles compétences linguistiques en français avoir pour s’installer dans l’Hexagone ?

De Samuel, publié le 11/04/2019 Blog > Langues > FLE > FLE : Quel Niveau de Français est Conseillé pour Vivre en France ?

« Je voudrais vivre pour étudier, non pas étudier pour vivre. » Francis Bacon (1909-1992)

Vivre en France, pour les expatriés, est une expérience unique pour apprendre le français ou perfectionner son niveau de langue française, tout en explorant les richesses de la culture française.

Selon la plateforme Campus France, on dénombrait, en mars 2019, 343 000 étudiants étrangers venus étudier en France. Ce chiffre fait de la France le premier pays d’accueil non-francophone dans le monde.

Par ailleurs, 12 % des étudiants internationaux inscrits en France dans un établissement d’enseignement supérieur, sont Marocains. 9 % d’entre eux sont Algériens et Chinois.

Pour venir en France – pour un long séjour, un séjour linguistique en France ou pour des études supérieures -, quel est le niveau de française langue étrangère recommandé ?

Voici notre mini-guide pratique sur la question.

Préparer son séjour pour venir en France

Quel que soit l’ambition et le projet d’études à suivre en France, une bonne maîtrise du français est nécessaire pour se faire comprendre auprès des locuteurs Français(es) natifs.

Venir étudier le français langue étrangère dans l'Hexagone : quel niveau ? Toronto : carte d’embarquement, bagages enregistrés : dans 8h d’avion, je serai à Paris pour mes premiers cours de FLE !

Pouvoir se débrouiller en français est indéniablement un atout pour s’intégrer dans la population.

Et cela, qu’il s’agisse d’hébergement en famille d’accueil lors d’un échange linguistique, d’une demande d’admission pour faire une année universitaire en France, qu’il s’agisse de trouver un job en France ou d’apprendre le français en cours individuels.

Les étudiants étrangers doivent solliciter une demande de visa pour venir en France, à l’exception des ressortissants de Suisse, des pays membres de l’Union Européenne et ceux de l’Espace Economique Européen.

Tout séjour supérieur à 90 jours doit faire l’objet d’une demande de visa « long séjour » (se renseigner auprès du consulat français le plus proche de votre pays).

La France dénombre 83 universités publiques, 5 instituts catholiques, des écoles de management, des écoles d’ingénieur, les écoles d’art et d’architecture, les Grandes Écoles (IEP, EHESS, ENA, ENM, écoles de commerce, etc.).

Voici là une quantité pléthorique d’écoles où prendre des cours de français : toutefois, leur admission est hyper concurrentielle et même les Français(es) éloigné(e)s de l’élite sociale peinent à en intégrer les rangs.

Vivre en France permet non seulement d’étudier la langue maternelle française, mais de s’immerger dans le quotidien des locaux et leur vie courante.

Par ailleurs, la France – premier pays le plus touristique du monde après l’Espagne -, c’est une mosaïque de paysages variés, 35 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, le berceau d’une langue et culture infiniment riches.

Ceux qui souhaitent venir apprendre le français en France pour plus de 3 mois doivent donc se renseigner auprès de l’administration sur les conditions d’entrée en France selon la situation.

Voici le cas par exemple, des étudiants étrangers non-communautaires demandant un visa pour 4 mois à un an :

  • Demander un visa « long séjour », type D ou un visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS),
  • Le visa vacances-travail existe aussi pour 15 pays (Japon, Nouvelle-Zélande, Australie, Canada, Corée du Sud, Russie, Argentine, Hong-Kong, Chili, Colombie, Taïwan, Uruguay, Mexique, Brésil et Pérou),
  • Le coût est de 99 €.

Vous avez votre visa, le billet d’avion pour Paris, Lyon, Toulouse, Montpellier ou Lille ? Poursuivez : il va falloir perfectionner votre niveau de langue !

Apprendre le français en immersion linguistique

Cours particuliers à domicile, cours chez le professeur de français, séjours linguistiques, stage en entreprise, programme d’échange interculturel, etc. : les leviers d’apprentissage de la langue française sont multiples.

Explorer les pratiques culturelles de sa famille d'accueil : l'immersion totale ! G. Brassens, un monument de la chanson française : découvrir l’art et la culture, c’est aussi ça devenir francophone.

Et l’offre de formation linguistique est suffisamment vaste pour élever les niveaux de langue de chaque apprenant vers un niveau intermédiaire (au moins) du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

L’immersion totale demeure une excellente façon d’apprendre à parler français.

D’abord, parce que l’apprentissage du français est très complet :

  • Vocabulaire français,
  • Grammaire française,
  • Compréhension orale et compréhension écrite,
  • Expression orale et expression écrite,
  • Apprentissage des expressions idiomatiques françaises,
  • Entendre les discussions de la famille à table,
  • Participer aux activités quotidienne de la vie courante, etc.

Être au contact avec une famille d’accueil sera semblable à des cours combinés : cours du soir, cours et exercices de français à l’oral sans avoir l’impression d’être à l’école de langue.

Répéter les mots français, parler français (même en faisant des erreurs d’accentuation et de prononciation) permettra de prendre des cours de phonétique et des cours de conversation.

En somme, voici le niveau à atteindre pour vivre en France et se débrouiller :

  • Apprendre à lire le français,
  • Comprendre les conversations,
  • Parler français de façon cohérente.

Pour aller plus loin, certains peuvent ambitionner de passer le DELF DALF, test de connaissance du français dédié aux non francophones.

Pour cela, des cours de français pour étrangers (cours de FLE) s’imposent !

Les tests de français pour intégrer les universités françaises

Faire ses études en France est facile ! Les universités, publiques, sont quasiment gratuites !

Passer les diplômes de la langue française : exceller pour intégrer les universités ! Examen du DELF B2 : objectif au moins 90/100 !

Bien que le gouvernement E. Philippe envisage d’infliger des frais d’inscription accrus à l’université aux étudiants internationaux, ceux-ci ne paieront pas 15 000 € l’année pour leurs études en France, comme c’est le cas dans les pays anglophones.

Pour faire leurs études en France, l’université demeure la voie royale pour les étudiants étrangers.

Ceux-ci doivent cependant acquérir le niveau B2 en français.

Les lacunes en communication et en compréhension, si l’on n’a pas un niveau approfondi en français, peuvent rapidement handicaper la réussite à un diplôme universitaire.

Pour cela, le niveau B2 – minimum sanctionné par un test de positionnement -, est souvent requis aux étrangers pour l’admission à l’université.

Le test de connaissance du français

Le test de connaissance du français, ou TCF, est un test du ministère français de l’Éducation Nationale, équivalent au TOEFL de la langue anglaise.

Conçu et élaboré par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP), il vise à estimer la compréhension écrite et oral des candidats en cinq épreuves.

Implémenté en 2002 en France – plusieurs variantes existent dans les autres régions et pays francophones comme le Québec – , il est valable 2 ans et se décline en plusieurs versions, dont une est d’ailleurs un critère d’obtention de la nationalité française depuis 2012.

Seulement 300 000 personnes l’ont passé depuis son instauration. 

Pour s’inscrire en licence 1 dans une université française, le TCF pour la demande d’admission préalable (TCF DAP) est requis. Il permet l’admission sans avoir validé le DELF B2 ou le DALF.

Les épreuves sont les suivantes :

  • Compréhension orale : 29 items, 25 minutes,
  • Compréhension écrite : 29 items, 45 minutes,
  • Structures de la langue française : 18 items, 15 minutes,
  • Expression écrite : 60 minutes,
  • Expression orale : 12 minutes.

Le test d’évaluation de français

Délivré par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris-Île de France, ce test est reconnu par l’Éducation Nationale et se destine aux étudiants étrangers souhaitant s’inscrire au premier cycle de l’université (cursus licence).

Premier test de français langue étrangère diffusé dans le monde, il a été créé en 1998 et existe en France, au Canada et au Québec.

Un niveau B1 est requis pour accéder à la naturalisation française. Pour les études en France, il se compose de quatre épreuves suivantes :

  • Compréhension orale : 60 questions, 40 minutes,
  • Compréhension écrite : 50 questions, 60 minutes,
  • Expression écrite : 2 sujets, 60 minutes,
  • Lexique et structure : 40 questions, 60 minutes.

Il faut obtenir au moins 14/20 aux écrits pour être admis.

Les diplômes d’études en français langue étrangère

Délivrés par le ministère français de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur, le DILF, le DELF et le DALF permettent de valider six niveaux du cadre européen commun de référence pour les langues.

Apprendre la langue de Molière : quels niveaux de langue atteindre pour y étudier ? Vivre à Paris : la quintessence du bonheur ?

Plus de 1 000 centres de passation des diplômes existent dans le monde. Voici leur organigramme.

Le DILF

Créé en 2006, le diplôme initial de langue française (DILF) sanctionne un premier niveau de maîtrise du français.

C’est donc la première étape à passer pour étudier le français.

Les épreuves durent 1h15 au total et sont totalisées sur 100 points.

Quatre volets conditionnent la réussite :

  • Réception orale : 35 points, 25 minutes,
  • Réception écrite : 15 points, 25 minutes,
  • Production orale : 35 points, 10 minutes,
  • Production écrite : 15 points, 15 minutes.

Il faut obtenir au moins 50/100 pour réussir le diplôme, et la note minimale aux épreuves orales est de 35/70.

Le DEFL DAFL

Créés en 1985 et modifié en 2005, les diplôme d’études en langue française (DELF) et diplôme approfondi en langue française (DALF) sanctionnent six diplômes autonomes, que sont DELF A1 et A2, DELF B1 et B2, DALF C1 et C2.

Tous les apprenants non francophones peuvent s’y présenter quel que soit leur âge.

Mais depuis 2007, les collégiens étrangers peuvent passer une épreuve du DELF dit « scolaire » : pour attester dès l’adolescence, d’un niveau A1, A2 ou B1.

Voici les épreuves détaillées :

  • DELF A1 : compréhension et expression (orale et écrite), sur 100 points, 80 minutes, seuil de réussite à 50/100,
  • DELF A2 : mêmes conditions, durée de 100 minutes,
  • DELF B1 : mêmes conditions, durée de 1h45,
  • DELF B2 : mêmes conditions, durée de 2h30,
  • DALF C1 : mêmes conditions, durée de 5h,
  • DALF C2 : mêmes conditions, durée de 5h.

A noter que l’on peut aussi passer ces diplômes à l’étranger ou en France, auprès de l’Alliance Française.

Apprendre le français en France : les autres solutions

Pour intégrer un cursus universitaire en France, et déposer un dossier de candidature, il faudra prouver d’aptitudes à produire du langage français sur le plan linguistique et sociolinguistique.

Apprendre à parler français dans les villes universitaires françaises : vers le niveau C2 ! Ici, dans les Alpilles (13) en Provence. Quand on pense que plus de 300 000 étudiants étrangers ne pensent qu’à Paris…

Pour vous y aider, trois ministères français (le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication) délivrent ce que l’on appelle le label de qualité FLE.

Il s’agit d’un groupement de centres de didactique du FLE où prendre des cours de français langue étrangère :

  • Groupement FLE,
  • Campus FLE,
  • SOUFFLE, 16 écoles de français langue seconde (FLS) et étrangère,
  • Alliance Française,
  • L’Office : séjours linguistiques et éducatifs,
  • UNOSEL.

Vous avez déjà validé le TCF mais avez de faibles résultats et vous aimeriez des cours intensifs de français pour mieux aborder le second semestre ?

Inscrit à l’UFR lettres en Lettres Modernes, vous nécessitez une remise à niveau en littérature française ?

En cursus à l’université de Paris Sorbonne Nouvelle (par exemple), vous souhaitez progresser en ayant un soutien méthodologique sur la dissertation ?

Nos professeurs sont nombreux sur Superprof pour vous dispenser un perfectionnement linguistique personnalisé, quels que soient vos besoins.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar