Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Comment préparer un voyage dans la « Cité des Masques », la Sérénissime ?

De Samuel, publié le 18/09/2019 Blog > Langues > Italien > Italie : Nos Conseils pour Partir Visiter Venise !

« Venise : quelle ville pour les marins ! Tout flotte et rien ne roule. Un silence divin ! » André Suarès (1868-1948)

Quand on part pour une visite de Venise, il est fondamental de bien préparer le séjour en fonction de la durée, des sites et monuments à visiter et de la période de l’année : un programme de trois jours ou d’une semaine, le logement dans un des six quartiers du centre historique, la météo et le budget à y consacrer.

Plus de 20 millions de touristes visitent la Cité des Doges chaque année : la part des touristes s’offrant un séjour à Venise a augmenté de 5 % par an au cours des dernières décennies.

Ainsi, la fréquentation touristique de cette cité italienne emblématique double tous les 14 ans : alors que le centre historique peut drainer 30 000 visiteurs par jour, on estime désormais que jusqu’à 80 000 personnes par jour foulent la cité en un seul été.

Malgré tout, vous partez quand-même pour cette destination romantique ? Suivez notre mini-guide de visite !

Quand et combien de temps est-il conseillé de partir à Venise ?

La plupart des voyageurs ne viennent guère plus d’une semaine à Venise.

Que visiter pour 3, 5 ou 7 jours dans la capitale vénitienne ? Les quartiers reculés et calmes de la Cité des Masques : on aime se perdre dans les ruelles !

Venise reçoit 25 millions de visiteurs par an, mais « seuls » 12 millions d’entre eux n’y passent qu’une seule journée. 

C’est d’ailleurs un fait préjudiciable à l’économie locale : de plus en plus de touristes optent pour les visites gratuites de la ville, ce qui grève le budget de la municipalité.

Malgré le tourisme de masse, la ville ne recevrait en effet que 3 € d’impôts par touriste en moyenne.

Venise est l’ancienne cité puissante et influente de la République de Venise, dont elle a été la capitale pendant plus de mille ans, de 697 à 1797.

L’ensemble de la ville et de la lagune de Venise est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et son patrimoine culturel et historique est incroyable.

On y vient toute l’année pour de multiples raisons :

  • Faire le Carnaval de Venise,
  • Visiter les ruelles et les canaux du centre de Venise,
  • Faire un tour en gondole,
  • Errer au gré des meilleurs restaurants,
  • Visiter en vaporetto les îles de Lido, Giudecca, Murano, Burano, Torcello,
  • Visiter le quartier de San Marco (Place Saint-Marc, basilique Saint Marc, Campanile, Palais des Doges),
  • Voir l’architecture magnifique de l’art vénitien, etc.

Outre ces incontournables, on trouve d’innombrables monuments à voir : le Pont des Soupirs, les musées municipaux (musée du verre, musée d’histoire naturelle), le pont du Rialto, le théâtre de La Fenice, la Gallerie dell’Accademia, les quartiers du Cannaregio, San Marco, Castello, Dorsoduro, Santa Croce.

Alors, quand aller à Venise ?

Venise en été est marquée par un climat continental humide et chaud. Il fait moite, souvent plus de 35 °C et les fins de journées sont ponctuées d’orages parfois violents.

Comme c’est la haute saison, les prix y sont les plus élevés.

Si vous pouvez venir en automne, le climat y est plus agréable : l’ensoleillement est conséquent, et les journées restent chaudes jusqu’à début octobre.

Le temps devient ensuite gris et pluvieux.

En hiver, les jours de gel sont fréquents et la neige peut même tenir au sol : c’est cependant une bonne période pour visiter la ville car l’affluence touristique y est au plus faible.

Sauf, bien sûr, pendant le Carnaval !

Il vaut donc mieux venir à Venise au printemps – entre mai et juin – et en automne !

Pour explorer les incontournables de la ville, on considère qu’il faut au moins 3 jours et au mieux, une semaine.

Ce laps de temps est nécessaire pour voir les monuments, les quartiers, les îles de la lagune de Venise et le Grand Canal.

Quels sont les différents quartiers de Venise ?

Où poser ses valises dans la belle Cité des Eaux, entre ponts et canaux ?

Visiter les sites de Venise : quelle zone est la moins fréquentée ? Vous n’en pouvez plus des touristes ? Embarquez pour les îles de la lagune !

On recense six quartiers à Venise :

  • San Marco,
  • Dorsoduro,
  • San Polo,
  • Cannaregio,
  • Castello,
  • Giudecca.

San Marco est le quartier le plus visité car il concentre la plupart des monuments historiques de la ville.

C’était autrefois le cente politique, économique et religieux de la puissante République de Venise.

Si vous n’êtes pas friand(e) des reliques historiques, si vous fuyez la foule ou bien si vous avez déjà tout vu de San Marco, voguez vers le sud, pour découvrir le quartier de Dorsoduro.

C’est la partie artistique et bohème de la ville : le quartier concentre une grande quantité de bars et de restaurants, d’osteria et de trattoria où boire par exemple du spritz, la boisson italienne phare.

Par surcroît, on y trouvera une ambiance bien plus détendue que dans le San Marco.

En empruntant le célèbre pont du Rialto, on tombe sur San Polo : le quartier le plus ancien de la ville.

De l’autre côté, se trouve le Cannaregio.

Il est célèbre pour être l’endroit où les Juifs furent contraints de résider, de 1516 à l’occupation napoléonienne à partir de 1797.

En outre, c’est le quartier le moins fréquenté de Venise : vous y trouverez donc une vie de quartier et surtout, un bon bol d’air et de quiétude.

A l’extrémité sud-est du centre-ville de Venise, se trouve le Castello, avec la basilique Santi Giovanni e Paolo, la plus grande église de la ville.

Les Jardins Napoléoniens offrent par ailleurs un écrin de verdure ressourçant, avec la Biennale de Venise – un festival de musique, de danse, d’architecture et de cinéma – et une vue sur l’île du Lido.

Ce n’est pas tout : Venise est étendue comme un archipel sur 121 îles et îlots !

Un bateau taxi – le vaporetto – vous permettra d’accoster de l’une à l’autre, notamment Burano – l’église San Martino, le musée de la Dentelle, le marché aux poissons -, Murano – le musée des souffleurs de verre -, et Torcello.

Sur l’île de Lido, profitez des plages bordées par la mer Adriatique pour vous baigner dans une eau chaude !

Les quartiers de Venise sont surpeuplés ? Tentez de rallier la terre ferme, notamment Mestre. Par ailleurs, cela peut être une bonne alternative pour le logement.

Italie : comment loger dans la ville de Venise ?

Vous avez reçu votre carte d’embarquement, et vous préparez un programme de visite ?

Combien dépenser pour dormir dans la Cité des Eaux ? Plus de 700 €, le montant du loyer pour une semaine à San Marco ? Et oui, les chambres dans le centre, ça se mérite !

C’est bien, mais il faut encore répondre à la question suivante : où loger à Venise ?

Se loger à Venise promet d’être plutôt cher, compte tenu de l’asymétrie entre l’offre d’hébergements – la population ne fait que 261 905 habitants – et la demande de logements – 30 millions de touristes – des voyageurs.

C’est donc le budget qui va prédéterminer le quartier où vous allez louer un logement ou une chambre d’hôtel.

On peut d’abord cibler les hôtels et appartements près de la Place San Marco, si vous avez le budget.

On peut également rechercher à proximité d’un embarcadère pour être à quelques minutes en gondole ou en vaporetto des sites remarquables de la ville.

Dans tous les cas, on recommande vivement de réserver à l’avance votre logement, afin d’obtenir les meilleures offres.

Pour les séjours courts, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Airbnb,
  • Abritel,
  • Booking.

Sur la plateforme Abritel, les loyers oscillent entre 100 € et plus de 3 000 € la nuit pour deux personnes dans le centre-ville de Venise (début octobre 2019).

En réservant sur Airbnb, on trouve des logements entre 60 € et 100 € la nuit dans le centre historique, et entre 40 € et 60 € la nuit à Mestre.

C’est moins cher, mais il faudra utiliser les transports en commun.

Notez que le loyer fluctue logiquement selon le type de logement visé – chambre double privée, appartement entier, dortoir d’auberge de jeunesse -, le quartier et selon la saison.

Voici un tableau récapitulatif des prix pour dormir à Venise :

Outil de réservationQuartierTypes de logements
AirbnbVenise centre : 60 € à 100 €,
Mestre : 40 € à 50 €
Chambres d'hôtels, appartements
AbritelVenise centre : 100 € à 300 €, jusqu'à 3 000 €.

Mestre : de 40 € à 300 €
Appartements, maisons, hôtels de luxe
BookingVenise centre : 150 € à plus de 300 €

Mestre : 50 € à 150 €
Chambres d'hôtels, appartements, maisons de ville, hôtels de luxe

Le top des activités à faire à Venise !

Justement à propos des choses à faire et à voir à Venise, parlons-en dans le détail.

Quels monuments incontournables voir en premier ? Le Pont du Rialto : l’un des plus anciens de la cité vénitienne !

La capitale vénitienne a de multiples attraits qui séduisent tous les profils.

Que faire lors de son voyage à Venise ?

Voici une liste – non exhaustive – des choses à faire :

  • La Place Saint-Marc,
  • La basilique Saint-Marc,
  • Le Palais des Doges,
  • Le Grand Canal de Venise,
  • Le Carnaval de Venise,
  • Le quartier du Cannaregio, premier ghetto juif d’Europe,
  • La Basilique Santa Maria della Salute,
  • Les ponts de Venise,
  • Les îles de la lagune de Venise,
  • S’offrir une promenade en gondole,
  • Les musées de la ville.

La plupart de ces monuments témoignent de la puissance et de l’influence italienne qu’a joué Venise en Europe : nombre d’endroits sont replets d’histoire et certains bâtiments datent même des 13ème et 14ème siècles !

Au chef-lieu des choses à faire, on trouvera les monuments du quartier San Marco.

Mais le programme de visite dépend de vos envies, logiquement :

La Place Saint-Marc est sans doute l’endroit le plus fréquenté de la ville : gare au bain de foule si vous n’aimez pas piétiner au milieu des hordes de touristes !

Et une astuce, si vous ne la connaissez pas : pour éviter les files d’attente interminables, prenez un billet coupe file lors de vos visites !

Vous y verrez notamment la basilique homonyme, le Campanile et le Palais des Doges, le bâtiment qui servait de résidence officielle des doges de la République de Venise.

Le musée d’aujourd’hui abrite des œuvres de peintres Vénitiens tels que Titien, Bellini, Véronèse et Le Tintoret.

Lors d’un tour en gondole – peut-être un peu cliché, mais les romantiques apprécieront -, admirez les 435 ponts de la ville.

Les plus célèbres sont le Pont du Rialto et le Pont des Soupirs, reliant les anciennes prisons aux cellules d’interrogatoires du palais des Doges.

Le Pont des Soupirs est tristement célèbre pour être l’endroit où les prisonniers voyaient la liberté pour la dernière fois, avant d’aller terminer leur existence en prison…

Que faire durant ses vacances à Venise ?

Si vous souhaitez fuir la foule, aller vous échouer sur une petite île de la lagune : Venise permet toujours une petite escapade insolite, malgré l’affluence touristique.

En effet, Torcello – par exemple -, est l’une des 121 îles vénitiennes accueillant le moins de touristes.

Côté musées, on trouvera le musée d’histoire navale, la galerie de l’Académie – pour l’art de la Renaissance – et le musée Peggy Guggenheim, pour ceux qui aiment l’art moderne.

Vous aurez certainement de superbes photos de Venise à ramener en France !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar