Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Petite étude comparative des prix et des types d’hébergements dans la « Reine de l’Adriatique » !

De Samuel, publié le 17/09/2019 Blog > Langues > Italien > Italie : Comment Loger dans la Ville de Venise ?

« On a fait couler tellement d’encre sur Venise qu’elle se noie ». Sylvain Tesson

Capitale de la Vénétie et ville portuaire du nord-est de l’Italie, étendue sur 121 îles reliées par un réseaux de ponts et de canaux, Venise est réputée mondialement pour sa lagune, son architecture et son patrimoine historique et culturel.

Vous qui n’êtes pas du genre à préparer au dernier moment vos voyages, vous vous demandez comment loger lors d’un voyage à Venise ?

Depuis 1171, la Ville des amoureux comporte 6 quartiers appelés sestiere Cannaregio, Castello, Dorsoduro et l’île de la Giudecca, San Marco, San Polo et Santa Croce.

La ville s’étend sur 41 317 hectares, dont 800 hectares seulement pour le centre historique.

On comptait par ailleurs à Venise 261 905 Vénitiens en 2017.

Voici notre mini-guide pour savoir comment loger dans celle qu’on appelle la « Cité des Doges ».

Le logement à Venise : rapide état des lieux

A quels prix s'attendre pour séjourner à Venise ? Se loger dans l’agglomération vénitienne : ça promet d’être cher !

L’Italie, la troisième plus riche économie de la zone euro, fait partie des destinations touristiques les plus prisées d’Europe.

On se rend à Rome, à Naples, à Pompéi, en Sicile ou dans les Pouilles pour admirer les vestiges de l’Empire Romain, ses autres monuments historiques, pour se dorer sur ses plages, pour savourer les délices de la cuisine italienne, pour son climat méditerranéen rêvé.

Visiter telle ou telle ville italienne est toujours un régal car on ne manque pas de s’y ennuyer.

Un séjour à Venise est souvent vu comme l’incontournable des romantiques.

Que l’on vienne pour le Carnaval de Venise, pour arpenter les quartiers de la ville, notamment la Place Saint-Marc, voir les ruelles du Ghetto, les ponts et les gondoles, pour traverser le Grand Canal, il faut s’attendre à y trouver une forte affluence toute l’année.

Venise, la « Sérénissime » est fréquentée par près de 30 millions de touristes chaque année, ce qui la place au second rang des villes les plus visitées d’Europe, derrière Paris et devant Amsterdam.

Autant vous prévenir de suite : visiter Venise est cher et n’offre pas un bon rapport qualité prix.

Comme toutes les villes victimes de la surpopulation touristique – imaginez la moitié de la population française contenue dans 414,6 km² – , se loger promet d’être cher !

Pour se loger, on trouvera les six quartiers du centre-ville de Venise : San Polo, Saint Marc, Castello, Dorsoduro, San Croce et l’île de Giudecca.

Mais il faut savoir que les tarifs sont exorbitants, surtout si vous venez en été dans l’agglomération vénitienne.

Il va donc falloir cibler le quartier selon le montant des loyers et le prix des chambres, mais également selon les emplacements des sites et monuments que vous voulez visiter, car si visiter Venise offre un séjour inoubliable, cela va également vous faire marcher énormément.

La ville de Venise est un véritable labyrinthe : vérifiez que votre hébergement, les auberges ou votre hôtel se trouvent à proximité d’un embarcadère.

Il faudra également réserver longtemps à l’avance votre hôtel à Venise, et bien comparer les tarifs et disponibilités.

Vous ne pouvez loger dans la lagune de Venise, à proximité du Campanile de Saint-Marc et de sa basilique, du pont des Soupirs, du Palais des Doges ?

Ciblez la ville de Mestre !

Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, envisage de délocaliser le centre de Venise vers la terre ferme, dans l’ancienne ville de Mestre, devenue un quartier de Venise.

Pour trouver un logement, il faut également composer avec la durée de vos vacances à Venise : pour un séjour court, on trouvera une résidence de tourisme, de nombreux hôtels de luxe, des hôtels proches du centre, des auberges de jeunesse.

Mais si l’on vient pour un mois ou plusieurs mois, où loger ? Par exemple, on tentera de louer un appartement à Venise, postuler pour une colocation (mais les annonces seront prises d’assaut très rapidement).

La plateforme Airbnb pour se loger à Venise

Habiter chez l'habitant : un séjour inoubliable ? Être chez soi chez un inconnu : Airbnb, où l’autonomie en voyage !

Voici la référence mondialement connue pour trouver un logement dans une ville : Airbnb, la plateforme leader mondial dans le domaine de la réservation d’hébergements entre particuliers.

Attention : l’offre d’appartements et de chambres d’hôtels est bien plus abondante à Mestre que dans le centre de Venise.

Par exemple, pour un séjour d’une nuit début octobre 2019, on trouve des logements entre 60 € et 100 € la nuit pour deux personnes dans le centre de Venise, or les loyers oscillent entre 40 € et 50 € la nuit sur la terre ferme, à Mestre.

Soit quasiment deux fois moins cher.

Ensuite, pour faire votre visite de Venise, il faudra emprunter les transports en commun.

Pour cela, il est possible de se déplacer en bus, en tramway et en vaporetti, un bateau-bus.

Le vaporetto est le principal moyen de transport public à Venise. Il permet de rallier Venise intra-muros, le Grand Canal, la lagune de Venise et les multiples îles (Murano, Burano, Chioggia, Mazzorbo, Torcello, Lido, etc.

Combien ça coûte un billet de vaporetto ?

Le trajet de base revient à 7,50 €, mais on peut opter pour un pass ACTV – l’acronyme de la société de transport vénitienne – avec plusieurs tarifs : 24h : 22 €, 48h : 30 €, 72h : 40 €, et 60 € valable 7 jours.

Bien entendu, les prix dépendent du type de logement que l’on va réserver : chambre double privée dans une maison de vacances, chambre privée dans un appartement, logement – appartement, studio ou maison – entier, etc.

Le prix va logiquement fluctuer selon l’emplacement du logement dans la ville de Venise : ce sera plus onéreux de loger à San Marco que dans le Cannaregio ou le Castello. 

Mais San Marco est également le quartier où l’agitation touristique est la plus forte.

Ce n’est donc peut-être pas un mal, finalement, de loger plutôt près de la gare de Venise ou dans ses quartiers plus excentrés.

A vous de voir, quitte à marcher et vous perdre dans les ruelles en venant au centre-ville, pour vous immerger dans l’atmosphère des ruelles de la Venise authentique !

Trouvez un cours italien ici.

La plateforme Abritel pour se loger à Venise

Combien payer pour une nuit dans le centre historique ? Se loger près de la Place Saint Marc : il va falloir avoir un gros budget !

Autre outil de réservation de logements en ligne, la plateforme Abritel.

Abritel est la succursale française du groupe américain HomeAway. Le principe est le même que sur Airbnb, mais en écumant les offres du site, on s’aperçoit que les prix sont nettement plus élevés que sur Airbnb.

Par exemple, pour séjourner dans l’un des six quartiers du centre historique de Venise, le premier prix est à 89 € la nuit (toujours pour deux personnes début octobre 2019), le loyer se stabilise entre 150 € et 300 € la nuit, et plafonne jusqu’à près de 3 000 € la nuit.

Il s’agira bien évidemment d’hôtels de luxe.

Mais lorsqu’il faut payer 150 € ou 200 € par nuit pour un appartement privé, on comprend que le budget logement pour Venise puisse exploser.

La différence est abyssale si vous choisissez de cibler vos recherches sur la zone de Mestre : les prix oscillent de 39 € la nuit à environ 300 € la nuit.

Ces tarifs varient selon le type du logement : ce ne seront peut-être pas les meilleurs hôtels, mais on trouve des chambres dès 40 €, des maisons de ville vers 50 € la nuit, et des appartements au-delà de 100 €.

Les hébergements sont donc bien plus abordables à Mestre qu’au centre historique de Venise !

Du coup, vous ferez des économies même en achetant un pass ACTV pour 2, 3 ou 7 jours !

Quels autres moyens de se loger à Venise ?

Pour trouver un logement à Venise où poser ses valises, internet est un outil maître et vous y trouverez une mine d’or sur Venise sans même y avoir mis les pieds.

Savoir où loger en Vénétie : comment faire ? « Sans les plateformes en ligne, je n’aurais jamais pu louer ma chambre sur l’île de Lido ! »

Mais comment s’y retrouver en matière de logement, entre les plateformes de réservation qui monopolisent le marché locatif de courte durée – à l’instar d’Airbnb ou Abritel -, et les autres prestataires ?

Vous pouvez par exemple aller faire un tour sur le comparateur d’hôtels Booking.com.

Le site Lonely Planet fait état d’une offre pléthorique de logements à Venise : hôtels de luxe au Grand Canal et à la Riva degli Schiavone, auberge de jeunesse vers Giudecca, il y en a pour tous les budgets.

On notera que visiter Venise en saison basse peut permettre de profiter de tarifs jusqu’à 40 % moins élevés qu’en haute saison !

Pour bien préparer son voyage et se renseigner sur les logements, on peut également visiter le blog de Generation Voyage, notamment l’article sur les quartiers où loger à Venise.

Alors où se loger à Venise ? Vous recherchez un quartier pas cher où séjourner ? 

Ciblez plutôt le Cannaregio, c’est l’ancien ghetto et quartier juif de Venise. Situé au nord-ouest de la ville, il se compose d’un mélange de touristes et de Vénitiens.

Le Cannaregio est devenu un quartier bohème, jeune et branché !

A l’écart de l’agitation, visez Castello, un quartier populaire.

Pour le printemps et l’été, de nombreux touristes affluent vers l’île emblématique de Venise, Lido. C’est une île de 12 kilomètres de long, mouillée par la lagune et l’Adriatique et jalonnée de plages, de bars et de cafés.

Pour loger dans la Venise branchée, on atterrira sur l’île de la Giudecca : en face de Dorsoduro, Giudecca est l’ancien quartier ouvrier de la ville.

Bien qu’une gentrification soit à l’oeuvre, la jeunesse branchée et bobo y ayant élu domicile, on trouve encore des prix abordables, notamment des auberges de jeunesse et les loyers y sont moins élevés qu’ailleurs.

Voici un petit tableau pour récapituler les tarifs à la nuit des hébergements à Venise :

Outil de réservationQuartierTypes de logements
AirbnbVenise centre : 60 € à 100 €,
Mestre : 40 € à 50 €
Chambres d'hôtels, appartements
AbritelVenise centre : 100 € à 300 €, jusqu'à 3 000 €.

Mestre : de 40 € à 300 €
Appartements, maisons, hôtels de luxe
BookingVenise centre : 150 € à plus de 300 €

Mestre : 50 € à 150 €
Chambres d'hôtels, appartements, maisons de ville, hôtels de luxe

Vous êtes prêt(e) pour un séjour inoubliable ? Apprenez quelques mots italiens avant de partir !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar