Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment conjuguer tous les verbes de l’idiome de Cervantes ?

De Samuel, publié le 30/03/2018 Blog > Langues > Espagnol > Tout Savoir sur la Conjugaison Espagnole !

« Le conditionnel est la plus jolie conjugaison du monde, et il va sans dire, la plus confortable. » Paule Saint-Onge.

Pour apprendre la conjugaison espagnole, il faut être autant rigoureux que méticuleux : entre autres, mémoriser par cœur la terminaison de chaque temps pour tous les verbes et apprendre les verbes irréguliers.

L’Espagne serait un pays très accueillant pour y faire ses études en Erasmus : selon le Courrier Expat, « en 2016, 42 000 étudiants ont choisi de se rendre au pays de Don Quichotte ».

Voici nos conseils pour maîtriser les modes et les temps de la conjugaison espagnole : de l’indicatif au conditionnel en passant par le subjonctif et l’impératif.

Quels sont les temps utilisés en espagnol ?

S’il y a deux verbes espagnols figurant parmi les plus utilisés, ce sont bien « ser » et « estar », qui décrivent tous deux le verbe être.

L’un ou l’autre s’emploie selon le contexte de la phrase.

Il faut progresser en conjugaison pour devenir hispanophone Présent de l’indicatif, futur simple, subjonctif…comment apprendre à conjuguer le verbe « pouvoir », « avoir » et « être » ?

Le mode indicatif

Dans la langue espagnole, les temps de la conjugaison espagnole les plus récurrents sont en premier lieu ceux de l’indicatif :

  • L’indicatif présent,
  • Le passé simple,
  • L’imparfait,
  • Le futur simple.

En cours d’espagnol, ce sont le présent de l’indicatif et le futur simple qui sont les plus faciles à apprendre. Pourquoi ?

Parce que sitôt que l’on a appris les trois groupes verbaux (premier groupe : verbes en -AR, deuxième groupe : verbes en -ER, troisième groupe : verbes en -IR), on peut apprendre la terminaison du présent et l’appliquer à chaque verbe.

Par exemple :

  • Verbes en AR : o, as, a, amos, áis, an,
  • Verbes en ER : o, es, e, emos, éis, en,
  • Verbes en IR : o, es, e, imos, ís, en.

Au futur, il suffit d’écrire ou de prononcer un verbe à l’infinitif (hablar, conocer, llamarser, coger, hacer, haber, poner, salir, etc.) et d’y ajouter la terminaison du futur (é, ás, á, emos, éis, án).

De nombreuses actions se traduisent par des verbes conjugués aux temps du passé : l’imparfait, le passé simple, le passé composé et le plus-que-parfait.

Pour exprimer la répétition et la continuité d’une action déroulée dans le passé, la langue hispanique utilisera l’imparfait de l’indicatif. Relativement aisé à conjuguer aussi, il se forme avec l’infinitif d’un verbe plus sa terminaison :

  • Premier groupe : aba, abas, aba, ábamos, abais, aban,
  • Deuxième groupe : ía, ías, ía, íamos, íais, ían.

Dans les exercices d’espagnol, on verra que le passé simple est beaucoup plus employé que le passé composé : c’est une difficulté pour un francophone, étant donné qu’en France, c’est l’inverse qui se produit.

Là encore, le choix de l’un ou de l’autre varie selon le contexte : pour le passé composé (haber conjugué + participe passé), on l’utilise si l’action a encore des liens avec le présent tandis que le passé simple est complètement éloigné de celui-ci.

Attention aux irrégularités : affaiblissement et diphtongue peuvent être disséminés dans la liste des verbes que l’on a à apprendre.

Le subjonctif

On se rendra vite compte dans le vocabulaire espagnol, que le subjonctif présent et l’imparfait du subjonctif trônent parmi les temps les plus utilisés dans la langue de Cervantes.

En effet, c’est le fameux mode permettant d’exprimer l’envie, le souhait, la condition, l’hypothèse qui ne s’est pas encore réalisée ou encore, la dépendance, le doute, le devoir, un conseil et même un ordre.

En règle générale, le subjonctif présent se construit avec le radical de la première personne du singulier du présent de l’indicatif, et la terminaison du verbe.

Pour se perfectionner : un site pour apprendre l’espagnol, avec tous les tableaux de conjugaison disponibles gratuitement.

Tout apprenant pourra également se familiariser avec les temps du conditionnel et de l’impératif.

Les verbes espagnols les plus fréquents

Pour apprendre à conjuguer le verbe espagnol, une règle essentielle doit s’appliquer à tout élève avec son professeur d’espagnol à domicile : se focaliser sur l’essentiel, c’est-à-dire les verbes les plus répandus.

Inutile de vouloir assimiler tous les verbes d’un seul coup car connaître 20 % des mots espagnols permet d’acquérir une compréhension orale de 80 % des locutions : c’est le principe de Pareto.

Tables de conjugaison et manuels scolaires pour étudier la langue espagnole : la base ! Mémoriser l’espagnol : les groupes verbaux les plus courants !

On commencera donc par apprendre les verbes suivants : ser, estar, haber, tener, deber.

Il y a pléthore de cours et exercices en ligne pour les assimiler.

On recommande de faire une liste des verbes irréguliers, où l’on retrouvera ces cinq verbes, puis de les réviser plusieurs fois par semaine.

Entre les cours de musique, mieux vaut faire une demi-heure de piano par jour plutôt que trois heures de travail avant son cours hebdomadaire. Pour les exercices de conjugaison, c’est la même chose. 

Ensuite, un apprentissage progressif consiste à enrichir son vocabulaire avec les verbes pronominaux : llamarse, levantarse, despertarse, acordarse, ducharse, lavarse, dormirse, vestirse, encontrarse.

Il suffit d’ajouter le pronom personnel (me, te se, nos, os, se) de chaque personne avant chaque radical du verbe.

Par exemple, pour conjuguer le verbe rencontrer au présent de l’indicatif, on écrit : me encuentro, te encuentras, se encuentra, nos encontramos, os encontráis, se encuentran.

A noter que le verbe « haber » – le verbe français « avoir » – tient lieu d’auxiliaire dans la langue espagnole. On le conjugue au présent comme suit : he, has, ha, hemos, habéis, han.

Que remarque-t-on ?

Nous avons là des verbes irréguliers à diphtongue ou à terminaisons variables.

Pour aller plus loin, nous avions déjà concocté une liste des verbes espagnols les plus répandus de A à Z. Pour n’en citer que quelques-uns :

  • Abrir,
  • Andar,
  • Beber,
  • Buscar,
  • Cerrar,
  • Caer,
  • Cambiar,
  • Cantar,
  • Coger,
  • Cocer,
  • Conocer,
  • Comer,
  • Creer,
  • Dar,
  • Deber,
  • Decir,
  • Dormir,
  • Elegir,
  • Escribir,
  • Hacer,
  • Haber,
  • Ir,
  • Llegar,
  • Llamar,
  • Necessitar,
  • Oir,
  • Pensar,
  • Poder,
  • Saber,
  • Salir,
  • Seguir,
  • Sentir,
  • Trabajar,
  • Vivir,
  • Volver.

Partir apprendre l’espagnol en Espagne ou se plonger en immersion linguistique dans un pays hispanophone d’Amérique Latine sera autrement plus efficace que de faire des exercices corrigés en France : on révisera les règles de grammaire simultanément que l’on apprendra tous les temps, le tout en enrichissant sa culture générale !

Autre astuce : sur une feuille vierge, inscrire tous les verbes qui vous passent par la tête et les conjuguer à tous les temps de la conjugaison.

Comment apprendre les verbes irréguliers espagnols ?

Apprendre une langue nécessite de maîtriser sur le bout de la langue son système grammatical, la phrase verbale, la règle orthographique, et de s’entraîner – parfois inlassablement – sur des exercices de grammaire espagnole.

Se plonger dans la grammaire hispanophone : nos astuces ! Woops ! Je dormais. « Estaba durmiendo » en espagnol.

L’enseignement de cet idiome est crucial dans le second degré, surtout en classe de terminale car il peut octroyer un avantage comparatif non négligeable pour le baccalauréat.

Pour celles et ceux qui seront bientôt en révision bac, voici une liste des verbes irréguliers espagnols.

Notre conseil n°1 : apprendre petit à petit, avec des fiches de révision, de façon régulière et hiérarchisée.

On apprend les verbes par groupes, tout en les incluant dans des phrases simples.

Notre conseil n°2 : décrire les situations de la vie quotidienne.

Par exemple, au lieu d’apprendre les tables de conjugaison par cœur, on peut optimiser son apprentissage de l’espagnol avec des phrases courtes :

  • Pienso que obtendré mis examenes : je pense que j’obtiendrai mes examens,
  • Tengo que trabajar mucho para mejorar mis notas : Je dois travailler beaucoup pour améliorer mes notes,
  • Si tuviera dinero, iría en América Latina : Si j’avais de l’argent, j’irais en Amérique Latine.
  • ¡ Claro ! Conozco este hombre, ¡ era mi vecino el año pasado ! : Bien sûr ! Je connais cet homme, c’était mon voisin l’année dernière !

On peut ainsi se constituer un stock de phrases simples avec des verbes conjugués à tous les temps et à toutes les personnes.

Cela va faire un paquet de phrases, mais l’essentiel est de mémoriser les groupes verbaux, non les phrases en elles-mêmes.

Pour aller plus loin, nous conseillons aussi d’y incorporer les superlatifs – absolus et relatifs – espagnols – procédés grammaticaux qui expriment la qualité au degré le plus élevé – : muy + adjectif, adjectif + suffixe ísimo, ísima, ísimos, ísimas, ainsi que l’article + un adjectif comparatif (el más/menos).

Attention : veiller à l’orthographe car un accent mal placé peut vite minorer la note d’une copie !

A la recherche d’un site de conjugaison espagnol ?

Le conjugueur El conjugador liste tous les temps en un clic, idéal pour vérifier un verbe dont on n’est plus très certain de la terminaison.

Quand on souhaite étudier la langue hispanique et ses verbes irréguliers, il faut vérifier l’orthographe et les diphtongues.

Souvent, le « e » devient « ie » ou le « o » se mue en « ue », le « c » en « zc » ou le « i » devient « y » à la première personne, à la deuxième personne, la troisième personne du singulier ou du pluriel.

Il s’agit de verbes irréguliers parfois inclassables, par exemple pour la diphtongue en « e » –> « ue » :

  • Acertar, adquirir, apretar,
  • Empezar, enterrar, encender, entender,
  • Pensar, Plegar, perder, preferir.

Lorsque le « e » devient « i » :

  • Colegir, conseguir, corregir,
  • Pedir, perseguir,
  • Seguir, sonreír, soñar,
  • Vestirse.

Ou lorsque le « c » se transforme en « zc » :

  • Acaecer, acontecer,
  • Crecer, conducir,
  • Embellecer, enriquecer,
  • Nacer.

Enfin, dernier support pour réviser entre deux cours à domicile avec Superprof : le site Espagnol Facile, sobre mais idéal pour les apprenants de niveau débutant !

Prendre des cours pour s’améliorer en conjugaison espagnole

En France, sur 5,58 millions d’élèves du second degré, 3,18 millions d’élèves de collège-lycée sont inscrits en cours d’espagnol en LV1 ou en LV2.

C’est une bonne proportion qui prouve que parmi toutes les langues vivantes, l’espagnol a encore ses lettres de noblesse dans les établissements scolaires.

Pourtant, nos élèves Français sont souvent montrés du doigt par les enquêtes PISA relatives au niveau global comparé des élèves en Europe.

Face à ce fléau des inégalités scolaires – voire de l’échec scolaire -, une stratégie d’apprentissage se développe de plus en plus, surtout dans les milieux sociaux aisés et élitistes : le cours particulier à domicile.

Comment apprendre la langue espagnole ? Commencer par le groupe verbal, pour parler la langue. Voici une liste des verbes irréguliers pour progresser !

Sur Superprof, nos professeurs d’espagnol peuvent en outre faire progresser rapidement leurs élèves en conjugaison espagnole :

  • Réviser les verbes irréguliers,
  • Soigner la dissociation entre Ser et Estar,
  • Réviser les temps (imparfait de l’indicatif, futur simple, plus-que-parfait, passé simple, participe passé et passé composé, subjonctif présent et imparfait du subjonctif, conditionnel présent, impératif, etc.),
  • Travailler la concordance des temps,
  • Ne pas se faire piéger par les faux-amis,
  • Enrichir son vocabulaire,
  • Surmonter les irrégularités grammaticales, etc.

Une autre alternative s’ouvre aux ménages souhaitant accroître leur formation linguistique, ou celle de leurs enfants : c’est prendre des cours à l’Institut Cervantes.

Cela ne sera possible que pour les résidents de Paris, Bordeaux, Toulouse et Lyon.

L’avantage est qu’une simple requête Google dans sa ville permet de trouver une kyrielle d’écoles de langue où prendre des cours de conjugaison espagnole pour s’améliorer.

Ce sera l’occasion d’apprendre auprès d’un prof d’espagnol natif, hispanophone expérimenté, pour mémoriser un maximum de verbes nouveaux ou courants.

Par exemple, le verbe « haber » faisant office d’auxiliaire avoir, dont voici la conjugaison aux temps les plus répandus :

  • Présent : he, has, ha, hemos, habéis, han,
  • Passé composé : he habido, has habido, he habido, hemos habido, habéis habido, han habido,
  • Passé simple : hube, hubiste, hubo, hubimos, hubisteis, hubieron,
  • Futur simple : habré, habrás, habrá, habremos, habréis, habrán,
  • Subjonctif présent : haya, hayas, haya, hayamos, hayáis, hayan,
  • Subjonctif imparfait : hubiera, hubieras, hubiera, hubiéramos, hubierais, hubieran.

Quelle est l’étape d’après ?

Travailler l’accentuation – notamment l’accent tonique – et la littérature espagnole pour devenir bilingue !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar