Page d'accueil
Donner des cours
,
Rechercher autour de moi En ligne

Top ville

Page d'accueil
Donner des cours
Excellent
avis sur

Notre sélection de professeurs particuliers d'espagnol

Voir plus de professeurs

5,0 /5

Des profs d'espagnol avec une évaluation moyenne de 5,0 étoiles et plus de 106 avis.

18 €/h

Les meilleurs prix : 96% des enseignants offrent le 1er cours et le cours particulier d'espagnol coûte en moyenne 18€.

7 h

Rapides comme l'éclair, nos experts hispanophones vous répondent en moyenne en 7h.

Apprendre n’a jamais
été aussi simple

2. Organisez vos cours d'espagnol à Marseille

Échangez avec votre professeur particulier d'espagnol pour lui préciser vos besoins et vos disponibilités. Programmez vos cours et réglez-les en toute sécurité depuis votre messagerie.

3. Vivez de nouvelles expériences ibériques !

L'incroyable Pass Élève vous donne un accès illimité à tous les professeurs, coachs
bilingues et masterclass pendant 1 mois. Un mois pour découvrir de nouvelles passions avec des personnes fabuleuses à Marseille.

Les questions fréquentes

💪 De quelle manière s'améliorer rapidement en langue espagnole à Marseille ?

Si vous souhaitez découvrir la langue espagnole, vous pouvez aisément dénicher du vocabulaire d'initiation en ligne. En revanche, ce ne sont que les stages privés qui vous permettront de devenir véritablement expert de la langue espagnole.

 

Sur 106 notes, les étudiants de la langue ibérique attribuent une appréciation moyenne de 5,0 sur cinq à nos coachs.

 

Au sein de ce panel de coachs, vous trouverez forcément le profil idéal ! Une fois la perle rare dénichée, vous pourrez compléter votre apprentissage en ligne à travers des véritables cours de langue ibérique donnés par un spécialiste de la langue.

 

Contactez le prof de vos rêves.

👨🏼‍⚖️ Combien de profs particuliers sont disponibles pour dispenser des leçon de langue ibérique à Marseille ?

A Marseille et dans les zones urbaines voisines, 487 enseignants de langue ibérique donnent des leçons de langue espagnole.

 

Vous pouvez explorer leurs curriculum vitae et choisir l'enseignant qui satisfera le mieux à vos attentes à Marseille.

 

Sélectionnez vos cours de langue espagnole à Marseille parmi les 487 professeurs disponibles.

🧐 Quels sont les atouts d'obtenir un meilleur niveau d'espagnol à Marseille ?

La langue espagnole est désormais l'une des locutions les plus pratiquées dans le monde. On peut entre autre citer le Chili, Cuba et l'Equateur comme pays où l'on parle espagnol.

 

Maîtriser la langue espagnole est donc un véritable "plus" dans le monde du travail, vous permettant d'accéder à des postes haut placés dans le monde entier.

 

En outre, être bilingue en espagnol vous permettra de lire les livres hispaniques les plus célèbres tels que Marelle, Cent Ans de Solitude ou Chronique d'une Mort Annoncée en langue espagnole !

 

Lancez votre recherche de professeur.

💸 Quel est le prix moyen d'un cours de langue espagnole à Marseille ?

A Marseille, sachez que le tarif moyen d'une heure de session d'espagnol est de 18 €. Un coût pouvant varier selon vos attentes d'élève.

 

Vous avez la possibilité de faire baisser le tarif si vous optez pour un apprentissage sur le long terme. En plus, 97% de nos enseignants de langue ibérique offrent leur première heure de cours à domicile.

 

Découvrez les prix des profs proches de chez vous.

Envie d’apprendre l'Espagnol ?

Laissez vous séduire par un immense choix de professeurs talentueux d' Espagnol à Marseille!

Voir plus de professeurs C’est parti

Découvrez nos conseils pour progresser avec un professeur d'espagnol

Cours espagnol Marseille : ce qu’il faut savoir !

Qu’y a-t-il en commun entre un plombier à Séville, un professeur de flamenco dans le 2ème arrondissement, quartier du Panier, un professeur d’espagnol au Pharo dans le 7ème, un cuisinier à Bogota, un loueur de voiture à Santa Cruz de Tenerife et un étudiant Chilien en licence de LEA à l’université d’Aix-Marseille ?

Les six utilisent une langue latine commune : la langue espagnole, soit comme langue maternelle, soit comme langue seconde.

Marseille a beau être plus proche de l’Italie que de l’Espagne, l’offre pour prendre des cours d’espagnol n’en est pas moins abondante. Instituts linguistiques, centre de langues, associations, universités et école de langue, cours à domicile auprès de nos professeurs particuliers : vous ne vous demanderez pas longtemps comment apprendre l’espagnol à Marseille.

Quelques généralités sur la langue espagnole

Jusqu’aux années 1990, on pensait que seuls les enfants étaient capables d’apprendre une langue étrangère aussi bien que leur langue maternelle.

Les adultes étaient considérés comme plus lents, moins aptes à progresser rapidement.

Cette acception s’est avérée réfutable dans la mesure où les adultes se servent de leur vécu pour assimiler leur nouvelle langue : 

  • un voyage en Espagne, 
  • en Uruguay,
  • au Mexique,
  • à Cuba, par exemple, 
  • ou un séjour linguistique dans un pays hispanique.

La langue espagnole jouit d’une aire d’expansion linguistique énorme : les langues officielles de 20 pays dans le monde sont l’espagnol (le catalan et surtout, le castillan).

Ainsi, un phénomène d’intercompréhension et une dynamique interculturelle s’exprime de l’Amérique Centrale à l’Espagne en passant par le continent latino-américain.

Cela fait un espace géographique hispanophone colossal, de l’Argentine aux États-Unis et au Mexique, du Pérou à la péninsule ibérique (exception faite du Brésil et du Portugal).

Et de fait, la langue de Cervantès est la troisième langue qui compte le plus de locuteurs (570 millions) au monde après l’anglais et les langues chinoises. C’est en revanche la deuxième langue maternelle la plus usitée après le chinois mandarin.

Malgré tout, c’est une langue peu apprise par les non-hispanophones (francophones, anglophones, italophones, germanophones, etc.) : « seuls » 21 millions de personnes dans le monde en effet, choisissent d’étudier l’espagnol comme langue étrangère.

A titre de comparaison, 40 % des étudiants non-anglophones (600 millions pour 1,5 milliards de locuteurs) apprennent la langue anglaise comme langue étrangère dans le monde tandis que seulement 3,7 % des non-hispanophones apprennent l’espagnol comme langue étrangère.

L’espagnol est aussi l’une des langues officielles dans six organisations internationales de grande influence : l’Organisation des Nations Unies, l’Union Européenne, le Mercosur, l’Union Africaine, l’Organisation des États Américains, et l’Union des Nations sud-américaines.

Langue de communication et des médias, l’idiome de Cervantès est enfin très influent sur internet : c’est aujourd’hui la quatrième langue la plus employée sur le web et la seconde sur les réseaux sociaux après la langue anglaise.

Apprendre l’espagnol à Marseille : es muy fácil !

Ces statistiques à l’appui, nous y voyons une urgence toute particulière : celle de se perfectionner en expression orale pour augmenter votre niveau de langue, ou apprendre à parler espagnol en cours d’initiation.

A l’instar des langues romanes telles que la langue française, italienne, portugaise ou roumaine, l’espagnol a adopté l’alphabet latin et utilise des digrammes et des diacritique pour compléter les lettres.

Ainsi, les accents écrits sur les mots espagnols ont été utilisés pour marquer l’accent tonique de la voyelle ou pour différencier les homonymes.

Dans la langue espagnole, tous les sons se prononcent – comme en occitan et en provençal, du reste - ce qui rend l’apprentissage par la phonétique plus aisé. 

Et les règles de grammaire espagnole sont restées très proches de la langue latine : le sujet, par exemple, s’accorde en genre et en nombre avec le verbe.

Vous nous voyez venir : apprendre l’espagnol est facile pour un Français résidant à Marseille. 

De surcroît, l’idiome hispanique est pour nous plus facile à prononcer que le russe, l’arabe, l’allemand ou l’anglais.

Pourquoi ?

Parce que le vocabulaire espagnol est lui aussi très proche de notre langue maternelle, toute proportion gardée (des faux-amis et de nombreux emprunts linguistiques existent).

Phonétiquement, la langue espagnole ressemble à un occitan qui aurait voyagé vers le sud.

Ceci étant dit, un apprenant peut facilement se faire comprendre à Salamanque, en Catalogne ou en Andalousie mais de là à parler couramment comme un natif, il y a tout-de-même un gouffre.

C’est là que nous intervenons : nos cours auprès de nos enseignants ont vocation à faciliter votre apprentissage de l’espagnol.

Cours d'espagnol à Marseille : pourquoi se lancer ?

Massilia, la cité Phocéenne est en elle-même une porte ouverte sur la latinité.

Prendre des cours de langue, ou se plonger en immersion totale – sans aller nécessairement apprendre l’espagnol en Espagne – est toujours un investissement en capital humain durable, qui ne se détériore pas : les compétences linguistiques acquises ne peuvent que se consolider, à condition d’une pratique régulière.

En 2014, la ville de Marseille ne comptait que 2717 personnes d’origine espagnole. Cependant, c’est une ville très touristique, cosmopolite qui s’est construite grâce à l’immigration.

La communauté Espagnole fait ainsi partie de l’Histoire de Marseille. En résultante, le bilinguisme est légion à Marseille.

De fait, être hispanophone dans la deuxième ville de France permet de communiquer avec de nombreux visiteurs potentiels qui viennent découvrir les Bouches-du-Rhône.

Plus largement, prendre des cours particuliers à domicile pendant les vacances, solliciter des cours privés, ou bien consolider de fébriles connaissances peut nettement améliorer les résultats scolaires dès le niveau collège.

Or l’enseignement des langues vivantes n’est jamais à négliger, surtout lorsqu’il peut donner des points au supplémentaires au baccalauréat…

A l’université, les étudiants sont souvent amenés à faire un stage en entreprise.

Avoir un niveau avancé – B2 ou C1, selon le cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) – en espagnol peut ouvrir des portes pour un premier emploi et faciliter leur insertion sur le marché du travail.

Des cours intensifs et des cours du soir – pour les salariés dont le temps en journée leur est manquant – peuvent être d’une aide féconde pour bénéficier d’une remise à niveau rapidement (rápidamente, diraient les Espagnols), notamment dans la préparation aux examens ou à un entretien d’embauche.

Rappelons que l’espagnol est la langue officielle dans de nombreux pays d’Amérique Latine et que le continent latino-américain est en plein essor économique.

Quelques cours pour reprendre un niveau intermédiaire peuvent être un bon tremplin pour se projeter dans une future immersion linguistique en Colombie, en Uruguay ou au Chili.

Enfin, de nombreux métiers peuvent s’effectuer dans l’agglomération marseillaise en relation avec la langue espagnole, ou dans les relations internationales (échanges franco-espagnols, franco-argentins, etc.) :

  • traducteur,
  • professeur d’anglais,
  • prof de français langue étrangère,
  • serveur, journaliste,
  • prestataire à l’office de tourisme de votre arrondissement, etc.

Enfin, en prenant des cours de la Joliette à la Canebière, au Vieux-Port, près du Vélodrome, ou en révisant son vocabulaire espagnol sur une application dans les Calanques, dans le 7ème arrondissement, etc., on peut tout simplement vivre et partager sa passion pour la culture ibérique, notamment la musique espagnole et le flamenco.

Nos cours particuliers d’espagnol à Marseille

132 : c’est le nombre de prestataires professionnels dans l’enseignement de l’espagnol dans un périmètre de vingt kilomètres autour du Vieux-Port de Marseille.

Le prix moyen d’une heure de cours est de 19 €, pour des écarts allant de 8 € au moins cher à 32 € pour le tarif le plus élevé.

Les profils des professeurs qui nous font confiance sont très hétérogènes, comme en témoigne la tarification, dont l’amplitude est elle-même très grande.

Si, lorsque l’on désire acheter un bien ou un service, le prix fait souvent office de variable d’ajustement, d’autres critères sont à considérer dans le domaine de la formation linguistique.

Tout d’abord, la trajectoire professionnelle, les diplômes et l’expérience de l’enseignant. Chez Superprof, nous avons des profils très variés : étudiants en langue espagnole, étudiants en préparation des concours de l’enseignement (CAPES et Agrégation), enseignants d’espagnol titulaires ou en stage, natifs d’origine d’un pays hispanophone (Espagne ou Amérique Latine), professeurs multilingues se proposant de donner des cours de soutien scolaire en anglais, français, espagnol, centres de langue accrédités.

Un hispanophone peut se dire professeur particulier s’il a au moins trois ans de pratique de plus qu’un apprenant, mais cela n’est pas suffisant. Il importe de privilégier aussi :

  • Le lieu des cours : Marseille centre (1er arrondissement, 7ème arrondissement, 2ème), Gare Saint-Charles, quartiers nord, etc., car les frais de déplacement peuvent influer sur le tarif horaire,
  • Le contenu des cours : s’agit-il de cours de conversation, de cours combinés de grammaire, conjugaison, lecture, prononciation, écriture et expression orale ?,
  • Le niveau d’enseignement : primaire, second degré, enseignement supérieur, formation pour adultes,
  • La séance d’essai : un premier cours gratuit est-il envisagé ?,
  • Les modalités de paiement : par facture, par chèque emploi service (CESU), en espèces ?,
  • Les affinités : est-ce que le courant passe bien entre le prof et l’élève ?

Le plus difficile réside dans la comparaison des différents profils, et dans un choix définitif :

Luís (prénom volontairement fictif), Mexicain natif de 25 ans, diplômé à Mexico, se propose de donner des cours d’espagnol à Marseille.

María, 30 ans, originaire de Séville et diplômé d’une université andalouse, est professeure depuis cinq ans à Marseille.

Julie 35 ans, agrégée d’espagnol (après un Master 2 LLCE espagnol), est professeure titulaire dans un lycée du 8ème arrondissement.

Il faudra essayer, et suivre aussi ses intuitions ! Hastá pronto !

Que voulez-vous apprendre ?