Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Abécédaire des verbes communs dans l’idiome de Cervantes

De Samuel, publié le 20/09/2018 Blog > Langues > Espagnol > Les Verbes Espagnols les Plus Fréquents

« Aimer est un verbe irréfléchi. » – Henri Jeanson

Apprendre l’espagnol est réputé aisé pour un élève francophone : ce sont deux langues romanes ayant chacune migré du latin vulgaire vers des langages autonomes.

En tant que langues sœurs, les racines étymologiques, la grammaire espagnole et la conjugaison espagnole sont donc très proches de notre langue française.

Pourtant, selon le Mag de l’éducation, si 98 % des élèves choisissent l’anglais en enseignement des langues vivantes (LV1, LV2 ou LV3), seuls 40 % d’entre eux prennent des cours d’espagnol.

Pour vous guider, nous avons choisi de recenser les verbes espagnols les plus courants.

Comment apprendre les verbes espagnols ?

La langue espagnole a beau être proche de notre langue maternelle de l’Hexagone, il n’en demeure pas moins un idiome similaire. La prononciation espagnole peut être difficile.

De plus, même si les lettres d’un mot espagnol ressemblent souvent au préfixe du mot français, les mots de vocabulaire espagnol ne vont pas toujours de soi, on ne peut pas toujours calquer sur le français pour faire de l’espagnol.

Avant de se lancer tête baissée dans les tableaux de conjugaison, il faut se mettre en condition de travail, c’est-à-dire pouvoir réviser dans des conditions idoines.

Comment se préparer avant un voyage en Espagne ? Avec les verbes espagnols basiques, vous pourrez visiter Madrid sans problèmes !

« Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent. » avait écrit Lucie Aubrac.

Pour maîtriser le verbe espagnol, il va donc falloir résister contre la routine et la lassitude : il faut se concentrer sur l’essentiel, éliminer les sources de distraction, relire ses cours d’espagnol et exercices d’espagnol très régulièrement.

Avant toute chose : la grammaire espagnole

En premier lieu, il faut savoir que les verbes espagnols sont classés en trois groupes :

  • Les verbes en -AR : 1er groupe,
  • Les verbes en -ER : 2ème groupe,
  • Les verbes en -IR : 3ème groupe.

Cette classification va permettre de déterminer la terminaison de chaque verbe.

Tous les exercices pour apprendre la conjugaison comportent des verbes à conjuguer à différents temps espagnols et modes :

  • L’indicatif présent,
  • Le futur simple,
  • Le passé composé,
  • L’imparfait de l’indicatif,
  • Le subjonctif présent et imparfait,
  • Le plus que parfait,
  • Le conditionnel,
  • L’impératif.

Il faut donc les apprendre avant de mémoriser ces derniers.

Apprendre les verbes de base

Avec votre professeur particulier sur Superprof ou grâce aux exercices de conjugaison en ligne, chaque apprenant peut s’entraîner à conjuguer le verbe espagnol de base.

On commencera par deux piliers de la grammaire espagnole : les verbes « Ser », « Estar », « Haber » et « Tener ».

Ser et Estar déclinent deux emplois différents du verbe être : dans le premier cas – ser -, on définit ce qui ne changera pas, tandis que dans un second cas, on l’utilise pour décrire des situations temporaires.

Le verbe « haber » – signifiant « avoir » – tient lieu d’auxiliaire dans la langue espagnole. Il sert à former le passé composé et s’emploie aussi pour évoquer la nécessité « il faut que » : on écrit alors « hay que » suivi du subjonctif.

Enfin, le verbe « tener », qui signifie lui aussi « avoir », mais dans le sens de la possession.

Il s’utilise pour exprimer l’âge (« Tengo veinte anos ») et la soif (« tengo sed »), la faim (« tengo ambre »), le sommeil (« tengo sueño »), le chaud (‘tengo calor ») et le froid (« tengo frio ») et l’envie de faire quelque chose (« tengo la gana de … »).

Suivez des cours d’espagnol en ligne pour progresser.

Liste de verbes espagnols importants de A à J

« Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. » Jean Cocteau.

En espagnol, le verbe « aimer » se dit « amar ».

Quoi de mieux que partir à l'étranger pour réviser ses verbes ? Apprendre l’espagnol en Espagne ? Séville, la magie de l’Andalousie en formation linguistique !

On ne peut ici faire l’inventaire de tous les verbes, c’est la raison pour laquelle nous ne donnerons que les plus usuels.

Les verbes de A à C

Voici une quinzaine de verbes à apprendre par cœur que l’on retrouve souvent, tant en expression écrite qu’en expression orale.

Les verbes en A :

  • Abrir : Ouvrir,
  • Actuar : Agir,
  • Amanecer : Se lever (soleil),
  • Andar : Marcher.

Les verbes en B :

  • Bailar : Danser,
  • Beber : Boire,
  • Buscar : Chercher.

Les verbes en C :

  • Caer : Tomber,
  • Cambiar : Changer
  • Caminar : Cheminer,
  • Cantar : Chanter,
  • Cocer : Faire cuire,
  • Cocinar : Cuisiner,
  • Coger : Prendre, ramasser,
  • Comer : Manger,
  • Comprar : Acheter,
  • Conducir : Conduire,
  • Conocer : Connaître,
  • Construir : Construire,
  • Creer : Croire.

Une telle liste peut déjà paraître impressionnante à un élève en initiation.

Pourtant, je vous assure qu’il sont faciles à mémoriser.

Lorsque je suis parti en Espagne, je ne me rappelais presque plus de la conjugaison espagnole. Plongé en immersion linguistique, j’ai pu apprendre les verbes rien qu’en entendant parler les locuteurs natifs.

Apprendre l’espagnol en Espagne ou en Amérique Latine demeure, en effet, la meilleure méthode pour devenir hispanophone.

Les verbes de D à J

On poursuit avec une vingtaine d’autres verbes :

Les verbes importants en D :

  • Dar : Donner,
  • Deber : Devoir,
  • Decidir : Décider,
  • Decir : Dire,
  • Defender : Défendre,
  • Dejar : Laisser,
  • Descansar : Reposer,
  • Despertarse : Se réveiller,
  • Dirigir : Diriger,
  • Dormir : Dormir.

Ceux en E :

  • Elegir : Choisir, élire,
  • Empezar : Commencer,
  • Entrar : Entrer,
  • Encontrarse : Se rencontrer,
  • Escuchar : Ecouter,
  • Escribir : Ecrire,
  • Esperar : Attendre, Espérer,
  • Estar : Être,
  • Estudiar : Etudier.

Les verbes en H :

  • Haber : Avoir,
  • Hablar : Parler,
  • Hacer : Faire.

De I à J :

  • Intentar : Essayer,
  • Ir : Aller,
  • Jugar : Jouer.

On constate deux choses : premièrement, la plupart des verbes espagnols ont des lettres similaires au verbe français ou bien la phonétique est proche.

C’est LA bonne nouvelle de l’apprentissage de l’espagnol.

Deuxièmement, l’article « se » des verbes pronominaux se place après l’infinitif du verbe, à l’inverse du verbe pronominal français.

Notre recommandation : écrire sur papier tous ces verbes à l’infinitif, et les répéter à voix haute trois fois ou quatre chacun le soir avant de s’endormir.

Deux ou trois fois par semaine, les relire plusieurs fois et les réciter d’abord en s’aidant de la traduction française, puis en cachant le mot français.

Les verbes espagnols fréquents de L à V

Ça y’est, vous êtes au point sur la moitié des lettres de l’alphabet (ou presque) ? Alors on peut poursuivre ce mini cours d’espagnol vers d’autres, qui sont encore plus récurrents.

Êtes-vous capable de conjuguer le mot conduire à tous les temps ? Comment traduire les mots de la vie courante ?

Les verbes de L à P

  • Leer : Lire,
  • Limpiar : Nettoyer, laver,
  • Llamarse : S’appeler, se prénommer,
  • Llegar : Arriver, venir,
  • Llevar : Porter, conduire
  • Llover : Pleuvoir,
  • Llorar : Pleurer.

Verbes commençant par M et O :

  • Mirar : Regarder,
  • Mover : Boucher, se mettre en marche,
  • Morir : Mourir,
  • Necessitar : Avoir besoin,
  • Oir : Entendre,
  • Oler : Sentir (sens de humer, respirer).

Les verbes espagnols en P :

  • Pagar : Payer,
  • Pedir : Demander,
  • Pensar : Penser,
  • Presentar : Présenter,
  • Poder : Pouvoir,
  • Producir : Produire,
  • Prohibir : Interdire,
  • Poner : Mettre.

Les verbes de Q à V, suite et fin

  • Quedar : Rester, se retrouver, avoir rendez-vous,
  • Querer : Vouloir,
  • Reir : Rire,
  • Reunir : Réunir,
  • Saber : Savoir,
  • Salir : Sortir,
  • Satisfacer : Satisfaire,
  • Seguir : Suivre,
  • Sentir : Sentir (sens du ressenti),
  • Ser : Être,
  • Tardar : Tarder;
  • Tener : Avoir,
  • Tocar : Toucher, jouer (de la musique),
  • Trabajar : Travailler,
  • Traer : Apporter,
  • Usar et « utilisar » : Utiliser,
  • Valer : Valoir,
  • Venir : Venir,
  • Ver : Voir,
  • Viajar : Voyager,
  • Vivir : Vivre,
  • Volver : Revenir.

En écrivant, veillez à bien vérifier l’orthographe ! C’est fondamental pour apprendre l’espagnol correctement.

Vous avez toujours des petits points de blocage ? On vous aide encore.

Les différences d’emploi des verbes entre l’Amérique latine et l’Espagne

Les verbes les plus courants varient selon le pays où on les emploie. La plus grande différence se trouve entre l’Espagne et les pays d’Amérique latine.

Entre les deux continents, de nombreuses différences ne facilitent pas la vie des élèves qui apprennent l’espagnol. Des différences existent même entre tous les pays d’Amérique latine.

Prononciation, expression, vouvoiement, vocabulaire, les phrases peuvent prendre un tout autre sens que vous soyez sur la péninsule ibérique ou sur le continent américain. Attention donc à ce que vous dites.

Comment parler espagnol en amazonie ? La différence entre les deux continents se trouve aussi dans le paysage !

Le mieux est de prendre connaissances de ses différences avant que vous disiez n’importe quoi.

Croyez-moi, cela peut donner des situations très drôles. Les natifs n’hésiteront pas à vous reprendre tout en se moquant gentiment de vous. Le plus souvent, votre accent français vous excusera.

La première différence à connaître est l’utilisation du verbe « coger ». Très utilisé en Espagne, il fait partie des verbes de base à connaître.

Ce verbe signifie « prendre » et est souvent utilisé afin d’exprimer l’action d’attraper quelque chose. Seulement si vous utiliser ce verbe en Amérique latine, celui-ci est un mot familier faisant référence au fait d’avoir des relations sexuelles. Pour le remplacer on utilisera plus facilement le verbe « tomar ».

Ce verbe a aussi un double sens en Amérique latine puisqu’il signifie « boire de l’alcool ».

Un autre verbe peut faire l’objet d’une confusion : regalar.

Alors qu’en Espagne se verbe signifie « offrir », dans certains pays d’Amérique latine il est aussi utilisé pour exprimer l’idée de rapprocher un objet de quelqu’un ou passer quelque chose. Il ne faut donc pas confondre car vous risqueriez d’être surpris.

L’expression ¡Párate! dépend aussi du pays dans lequel elle est prononcée. Les Espagnols comprendront qu’ils doivent s’arrêter pendant que les latinos américains se mettront debout.

Dernière subtilité qui concerne le verbe « regresar ». Celui-ci signifie revenir quelque part en Espagne quand en Amérique Latine ce verbe signifie rendre une chose, un objet à quelqu’un.

Il faut donc faire attention et ne pas apprendre les verbes de base bêtement sans essayer de comprendre leur utilisation. Et même si vous faites une erreur, vous vous en rendrez compte assez vite et ne la referez pas deux fois.

Pour éviter de dire des incohérences ou exprimer les idées que vous ne pensez pas dans des situations un peu sérieuses comme une réunion, vous pouvez essayer d’utiliser des mots dont vous êtes sûr du sens. Une fois dans un pays particulier, laissez-vous le temps de vous adapter.

Au-delà de la signification des verbes, il y a aussi l’emploi des temps qui entrent en jeu. En Espagne le passé-composé est beaucoup plus utilisé qu’en Amérique latine. Sur le continent américain, c’est le passé simple qui prime.

Conclusion : les temps et les verbes de base de l’Espagne ne sont pas les temps et les verbes de base de l’Amérique latine.

Pratiquer pour apprendre les verbes de base

Il n’y a pas de miracles, pour être sûr de retenir tous les verbes de base, il faut parler espagnol.

Parler régulièrement espagnol permet d’utiliser tous les verbes du quotidien et donc les apprendre plus facilement tout en comprenant quand les utiliser. Car vous aurez beau apprendre par cœur une liste de verbes, cela vous sera inutile si cet apprentissage ne vous sert pas par la suite pour converser avec des Espagnols ou Latinos américains.

Faire un séjour linguistique

Les institutions proposant des séjours linguistiques se multiplient. En effet, il est devenu presque indispensable de savoir parler des langues étrangères pour trouver un emploi aujourd’hui.

Comment apprendre les verbes espagnols ? Pourquoi pas visiter l’Amérique latine pour apprendre l’espagnol ?

Dans le tourisme, le commerce, la communication, tous les secteurs ont besoin de personnes polyglottes. Bien que l’anglais soit la langue la plus demandée, parler une seconde langue est toujours avantageux.

Les séjours linguistiques s’imposent alors comme une excellente solution pour développer ses capacités linguistiques. De deux semaines à quelques mois (pas plus de deux mois en général), partir dans un pays étranger tout en profitant de cours de grammaire espagnole ou de conjugaison permet de progresser rapidement.

C’est une bonne alternative pour mettre en pratique les verbes de base que vous avez appris tout en continuant à suivre des cours d’espagnol adaptés à votre niveau.

Renseignez-vous auprès des organismes afin de choisir le voyage le plus adapté à votre profil. Espagne, Pérou, Bolivie, Uruguay, République Dominicaine, quel pays choisiriez-vous ?

Réaliser un échange universitaire

Pour les personnes qui suivent un cursus universitaire ou bien qui font partie d’une grande école, le programme d’étudiant d’échange est une excellente opportunité de progresser de façon considérable en espagnol et de découvrir une culture étrangère.

Mais attention, ne restez pas entre Français une fois sur place, car vous risqueriez de tomber dans le piège de parler votre langue maternelle toute l’année et revenir avec le même niveau que lors de votre départ.

Bien que cela soit plus difficile, essayer de trouver une colocation avec différentes nationalités afin de profiter réellement de l’échange linguistique.

Beaucoup d’étudiants se font avoir et reviennent finalement sans trop de niveau en langue. Pourtant c’est l’occasion de discuter avec les locaux et d’utiliser le plus possible les verbes de base à tous les temps.

Alors faîtes le grand saut et plongez dans une nouvelle culture qui vous aidera à agrandir. Des bourses étudiantes existent pour vous apporter une aide financière comme c’est le cas en Europe avec le programme Erasmus.

Comment aller en Espagne quand on est jeune ? Voyager forme la jeunesse !

S’expatrier dans un pays hispanophone

Même si vous avez fini vos études, il est toujours possible de réaliser une année à l’étranger, voire plus si vous vous y plaisez.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous pouvez profiter des fameux PVT. Il s’agit d’un visa accordé afin d’autoriser la personne à visiter un pays sur le long terme mais aussi à y travailler. Cela veut dire que vous pouvez postuler aux jobs que vous souhaitez tout au long de l’année. Vous vivrez ainsi véritablement dans le pays en coloc, en appart ou autre.

S’expatrier pour un temps est excellent sur un CV mais aussi pour votre expérience personnelle. Cela ouvre l’esprit et vous ferez des rencontres inoubliables.

Pour profiter de votre temps à l’étranger, vous pouvez également réaliser du volontariat. En échange de missions (travaux dans une ferme, accueil dans une auberge, etc), des personnes vous offrent le gite et le couvert.

Et pour ceux qui aiment travailler auprès d’enfant, le système au pair fonctionne toujours. Cependant, en fonction des cas, vous avez plus ou moins d’autonomie puisque vous vivez au sein d’une famille dont vous devez respecter les règles.

Si vous souhaitez rester plus longtemps dans le pays, faîtes attention à bien respecter les règles de visa. Alors que rester trois mois dans un pays ne nécessite souvent pas de visa, un séjour plus long peut vous imposer des démarches administratives à ne pas ignorer.

Fréquenter les cafés polyglottes

Si vous ne souhaitez pas partir à l’étranger, les pays étrangers peuvent venir à vous. Les cafés polyglottes s’implantent dans toutes les grandes villes afin de favoriser la diversité culturelle.

Plusieurs fois par mois, voire plusieurs fois par semaine, des personnes de tout horizon se retrouvent pour parler espagnol, mais aussi anglais, italien, portugais, chinois, arabe, russe, etc.

Le but étant de converser dans une autre langue que la vôtre afin de vous sentir comme en voyage et progresser plus rapidement.

Vous pouvez par exemple parler espagnol pendant qu’un ou une Espagnol(e) vous répond en français. Ainsi tout le monde peut faire des progrès en langues étrangères.

Pour les trouver vous pouvez demander à vos amis ou bien regarder sur internet pour trouver les prochains événements. Vous vous ferez ainsi de nouveaux amis afin de discuter espagnol plus souvent.

Et pourquoi ne pas organiser des soirées par la suite en dehors des cafés polyglottes ? Vous trouverez toujours des gens motivés pour une petite virée tapas et mojito !

Comment pratiquer l'espagnol ? Envie de discuter autour d’un mojito bien frais ?

Trouver un correspondant espagnol

Sans bouger de chez soi il est aussi possible de pratiquer l’espagnol en cherchant à dialoguer avec un correspondant d’un autre pays. Via Skype ou bien un réseau social comme Facebook, vous pouvez ainsi discuter de tout et de rien autant de fois que vous voulez et vous poser des questions sur vos cultures respectives.

Peut-être finirez-vous par rendre visite à cette personne dans un avenir plus ou moins proche.

En attendant, fixez-vous des rendez-vous réguliers et échanger le plus possible. Ce type d’échange peut parfois être plus efficace qu’un cours d’espagnol.

Posez vos questions sur les temps de base à employer et écoutez votre correspondant tout en faisant attention au vocabulaire qu’il emploie. Vous ne pourrez que progresser.

Pronom, prépositions, conjugaison espagnole, participe passé, liste des verbes, gérondif, verbes conjugués, tableau de conjugaison, imparfait du subjonctif, conditionnel présent, conjugaison française, tout peut se travailler entre amis.

Autres astuces pour mémoriser les verbes espagnols

Si des difficultés subsistent, la dernière chose à faire est d’abandonner.

« Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi ! » Olivier Lockhert

Afin de persévérer dans son apprentissage, on peut faire son propre test d’espagnol et vérifier si les révisions ont été efficientes.

Etudier le présent, le passé, le futur, le conditionnel et le subjonctif de la langue de Cervantes : écrire des notes ! Faire des post-it pour mieux apprendre les verbes espagnols : bonne idée !

Pour ce faire, on vous suggère de saisir une feuille vierge et d’inscrire tous les verbes qui vous reviennent et de les conjuguer à tous les temps de la conjugaison (indicatif, subjonctif, impératif et conditionnel).

Alternativement, vous pourrez tester vos connaissances des verbes du premier groupe au troisième groupe sur un site pour apprendre en ligne : en lisant un cours espagnol débutant gratuit, des rappels de conjugaison et en passant un quiz.

Le site logicieleducatif.fr offre aussi des jeux en espagnol pour réviser la conjugaison, à tous niveaux scolaires de l’école primaire jusqu’au collège.

Attention : apprendre l’espagnol en ligne et les verbes les plus fréquents est une bonne chose.

Mais il convient aussi de maîtriser les verbes irréguliers, c’est-à-dire la diphtongue ainsi que les verbes à affaiblissement.

Il s’agit de verbes dont la terminaison change à la première personne, à la deuxième personne, à la troisième personne du singulier ainsi qu’à la troisième personne du pluriel.

Par exemple, le « e » du verbe « pensar » (penser) prend « ie » à la diphtongue.

On le conjugue donc, au présent de l’indicatif, comme suit : pienso, piensas, piensa, pensamos, pensais, piensan.

Le site Wiktionnary met à ce titre à disposition du public une liste très complète des verbes irréguliers dans la langue espagnole. Cela offre un bon exercice de perfectionnement afin d’apprendre d’autres verbes que l’on n’avait pas croisés.

Pour aller plus loin : de nombreuses chansons françaises incorporent de l’espagnol dans leurs paroles. On peut donc écouter les textes d’artistes français et espagnols pour travailler sa mémoire auditive et progresser.

On pourra écouter, par exemple, les chansons de Lhasa de Sela (1972-2010), la chanson « Barbès-Clichy » chantée par l’artiste Mano Solo (1963-2010) ou pour les plus jeunes, les textes entièrement en langue espagnole du groupe Ska-P !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar