Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les bases de la conjugaison espagnole ?

De Samuel, publié le 19/03/2018 Blog > Langues > Espagnol > Quels Sont les Temps Utilisés en Espagnol ?

« Deux ans sont nécessaires pour apprendre à parler et soixante pour apprendre à se taire. » E. Hemingway

Apprendre une langue est toujours considéré comme difficile.

Apprendre l’espagnol et conjuguer le verbe espagnol, par exemple, nous font explorer différents temps dans le passé, présent et futur. Cet apprentissage de l’espagnol – et des autres langues vivantes – est de surcroît bénéfique pour le cerveau.

En effet, une étude scientifique dirigée par Ping Li, professeur de psychologie et de linguistique, a dispensé des cours intensifs de chinois à 39 étudiants anglophones pendant six semaines : les chercheurs concluent que l’apprentissage d’une langue étrangère pourrait non seulement améliorer les capacités cognitives mais également retarder le déclin cognitif chez les personnes âgées.

Voici comment conjuguer tous les verbes dans la langue espagnole : quels sont les temps ?

Les verbes Ser et Estar

L’idiome de Cervantes emploie deux verbes irréguliers pour exprimer le verbe être.

Cela signifie que leur emploi suit une conjugaison irrégulière, dont la voyelle du radical se transforme en diphtongue aux trois personnes du singulier et à la troisième personne du pluriel.

Il y a deux verbes espagnols pour dire "être" en français, attention. Soy viejo ou estoy viejo ? Gare aux erreurs de grammaire espagnole !

Dans un verbe irrégulier à diphtongue :

  • Le « i » et le « e » deviennent « ie » (ou « ye » pour le verbe « errar » signifiant « se tromper »),
  • Le « u » et le « o » deviennent « ue » (ou « hue » pour « oler », signifiant « sentir »).

Selon le contexte de la phrase, il faudra employer « ser » ou « estar ». En effet, ces deux verbes équivalents ont le pouvoir de modifier la signification de l’adjectif qui les suit.

« Ser » est utilisé pour décrire quelque chose de définitif, qui ne change jamais, pour caractériser une personne ou un objet. Inversement, « estar » s’emploie pour situer quelqu’un ou quelque chose dans un repère spatio-temporel.

Ce dernier verbe est donc suivi d’un complément de lieu, de temps ou de manière.

On l’emploie aussi pour décrire des états temporaires, impromptus ou accidentels de la vie courante (santé, opinion, humeur, comportement) ainsi que pour évoquer une action en cours de déroulement.

Dans des exercices d’espagnol, quel verbe choisir si l’on veut dire « je suis Français », « je suis un homme », « Cet homme est jeune » ?

On écrira avec le verbe « ser » : 

  • Je suis Français : soy francès,
  • Je suis un homme : soy un hombre,
  • Cet homme est jeune : Este hombre es jóven.

En revanche, pour évoquer un état temporaire, on utilise « estar » :

  • J’étais malade : Estaba malo,
  • Je suis d’accord avec toi : Estoy de acuerdo contigo,
  • Tu es en train de lire : Estas leyendo.

Voici une liste d’adjectifs qui modifient le sens de la phrase selon que l’on emploie « ser » ou « estar ».

Chaque apprenant devra ensuite passer à l’apprentissage de la terminaison du verbe et à la concordance des temps, très importante en espagnol.

Une bonne astuce pour apprendre les temps du verbe espagnol, est de lire le mot trois fois, de l’écrire trois fois, de l’écouter trois fois et de l’utiliser dans trois phrases distinctes.

Les temps de l’indicatif en espagnol

En tant que langue romane, la structure verbale morphologique de la langue espagnole est demeurée proche du latin, tout comme notre langue maternelle.

C’est la raison pour laquelle apprendre l’espagnol est supposé plus facile pour un francophone qu’apprendre le chinois ou l’arabe.

S'amuser à traduire toutes les actions quotidiennes pour apprendre l'espagnol. Canto, cantas, canta, cantamos, cantáis, cantan…Chaque terminaison s’apprend par cœur.

Mais on doit toutefois observer un certain nombre de différences entre la conjugaison française et le système de conjugaison espagnol.

Contrairement à la conjugaison française, le passé simple espagnol est très utilisé.

Il s’emploie pour évoquer une action révolue, antérieure au présent. Les locuteurs hispanophones l’utiliseront davantage que le passé composé, qui lui, est un passé proche ayant encore des effets sur le présent.

Dans la grammaire espagnole, on recense quatre temps majeurs de l’indicatif :

  • Le présent de l’indicatif,
  • Le passé (passé composé et passé simple),
  • L’imparfait,
  • Le futur (simple et antérieur).

L’indicatif présent

Ce temps sert à décrire, énoncer, affirmer ou argumenter une situation de vérité générale : « la maison est rouge », « tu manges une pomme », « ils vivent à Mexico » (« la casa es roja », « comes une manzana », « ellos viven a Mexico »), etc.

Comme en français, c’est le temps le plus utilisé. En cours d’espagnol, vous vous rendrez compte que c’est aussi le plus facile à apprendre.

Chaque élève commencera par apprendre les trois groupes verbaux et les terminaisons : premier groupe, deuxième et troisième groupe :

  • -AR (Andar, hablar, cantar, etc.) : o, as, a, amos, áis, an,
  • -ER (Beber, conocer, nacer, comer, tener, coger, etc.) : o, es, e, emos, éis, en,
  • -IR (Vivir, conducir, elegir, huir, etc.) : o, es, e, imos, ís, en.

Ensuite, on conjugue diphtongue et affaiblissement (quand la voyelle « e » devient « i » à la première personne, deuxième personne et troisième du singulier) des verbes irréguliers espagnols.

Le futur simple de l’indicatif

Le futur est sans doute le plus simple à apprendre : il exprime la même chose qu’en français – une action non encore produite et une hypothèse), et se forme avec l’infinitif ajouté de sa terminaison : é, ás, á, emos, éis, án.

Attention : douze verbes espagnols ont un futur irrégulier où le radical change.

A noter qu’en espagnol, le futur antérieur exprime soit l’hypothèse dans le passé, soit une action entièrement terminée dans le futur (« en juillet, l’année scolaire sera terminée »).

Celui-ci s’écrit avec l’auxiliaire « haber » conjugué au futur simple + le participe passé du verbe concerné : habrás entendido (tu as dû comprendre).

L’imparfait de l’indicatif

Ce temps exprime la répétition et la continuité d’une action déroulée dans le passé. C’est donc le temps de récit au passé.

Présent, passé, futur, que choisir selon le contexte ? Nous sommes tous gouvernés par le Temps. Il détermine aussi la conjugaison des langues vivantes…

Il se conjugue avec l’infinitif des verbes + aba, abas, aba, ábamos, abais, aban pour le 1er groupe. Pour le deuxième et troisième groupe, les terminaisons sont :  ía, ías, ía, íamos, íais, ían.

L’espagnol comporte trois verbes irréguliers à l’imparfait : « ir », « ser », et « ver ».

Le passé simple

Contrairement au français où le passé simple est le temps du récit, il est très utilisé dans le langage courant en espagnol. Il évoque une action n’ayant plus de lien avec le présent.

Les terminaisons sont :

  • Verbes en AR :  é, aste, ó, amos, asteis, aron,
  • Verbes en IR et ER :  í, iste, ió, imos, isteis, ieron.

On marque un accent tonique sur la première et troisième personne du singulier.

Dix verbes irréguliers sont fréquemment rencontrés : « dar », « ir », « ser », « estar », « hacer », « poder », « poner », « querer », « tener » et « decir ».

Le passé composé

On l’utilise si l’action a encore des liens avec le présent, si le contexte est au présent ou si l’action a encore des conséquences.

Par exemple, on dira « ayer, ha nevado mucho, por eso hace frio todavia » pour « il a beaucoup neigé hier, donc il fait froid aujourd’hui ».

Pour le construire, on prend l’auxiliaire HABER au présent ajouté du participe passé du verbe concerné.

Le plus que parfait

Employé pour exprimer une action antérieure à celle du passé simple, il s’emploie à l’oral avec l’auxiliaire « haber » à l’imparfait ajouté d’un participe passé.

On rappelle HABER à l’imparfait : había, habías, había, habíamos, habíais, habían.

Exemple : j’avais connu Maria à l’école (Había conocido Maria a la escuela) ou J’avais déjà tout mangé (« Ya había comido todo »).

Les temps du subjonctif

Voici un mode pilier de la langue espagnole : le subjonctif, mode de la subordination, de la dépendance, du doute et de l’hypothèse. Il permet d’exprimer le désir, la crainte, un conseil ou encore, un ordre.

C’est aussi la marque d’une expression impersonnelle soulignant l’effet de nécessité ou la possibilité. Enfin, c’est une conjonction de temps ou de manière.

Il connaît lui aussi ses petites irrégularités et revêt plusieurs formes selon la tournure de la phrase.

Lorsque j’étais au collège en cours de langue espagnole (LV2), le subjonctif espagnol était le mode le plus difficile à apprendre pour la plupart des élèves de ma classe.

Voyons quels sont les temps du subjonctif espagnol.

Les irrégularités de la conjugaison espagnole : pas si difficile ! Comment dire au subjonctif espagnol « pour que tu joues de la guitare » ?

Le subjonctif présent

En règle générale, sa formation se construit avec le radical de la première personne du singulier du présent de l’indicatif, et la terminaison du verbe :

  • Verbes en AR : e, es, e, emos, éis, en,
  • Verbes en IR et ER : a, as, a, amos,  áis, an.

On le retrouve dans d’innombrables cas de la vie courante, sitôt qu’une condition hypothétique est exprimée.

Attention : une irrégularité dès la première personne du singulier entraîne la même irrégularité à toutes les personnes du subjonctif présent.

Par exemple, soit le verbe « poner » (mettre, en français) : son irrégularité est de prendre le radical « pong » à la première personne du singulier du présent (« yo pongo »).

Ainsi doit-on former le subjonctif présent avec le même radical à toutes les personnes (ponga, pongas, ponga, pongamos, pongáis, pongan).

Et ainsi de suite.

Il faudra réviser une liste de verbes irréguliers incontournables en espagnol.

Le subjonctif imparfait

Si la proposition principale est au passé, les règles de grammaire espagnole – la concordance des temps – imposent de conjuguer au subjonctif imparfait.

La formation est la suivante :

  • Verbes en AR : radical de la 3ème personne du pluriel + ara, aras, ara, áramos, arais, aran,
  • Verbes en ER et IR : radical de la 3ème personne du pluriel +  iera, ieras, iera, iéramos, ierais, ieran.

Pour exprimer la condition dans un contexte antérieur, le subjonctif imparfait est très utile et très utilisé, même à l’oral.

Par exemple : « si vous le saviez, me le diriez-vous ? » : « si lo superia, me lo diría ? »

Si comme moi vous souhaitez apprendre l’espagnol en Espagne ou en Amérique Latine, vous vous rendrez compte que la compréhension orale est relativement aisée malgré la pluralité des temps différents.

Le conditionnel présent et l’impératif

Dernier groupe de temps fréquemment utilisés par les locuteurs de la péninsule hispanique : le conditionnel et l’impératif.

Le conditionnel espagnol

Le conditionnel de la langue espagnole possède la même fonction que le conditionnel dans le verbe français : il se rapproche du subjonctif, et sert à exprimer une action non réalisée ou non réalisable.

Comment exprimer ses volontés dans une langue étrangère ? Exercices pour progresser en espagnol : traduire « Si je le pouvais, je partirais de suite pour le Mexique ! »

Il se forme avec l’infinitif du verbe auquel on ajoute les terminaisons de l’imparfait de l’indicatif de l’auxiliaire « haber » :  ía, ías, ía, íamos, íais, ían.

Par exemple, on écrit : « si je le pouvais, je ferais un tour du monde ». Cette phrase se traduit en espagnol par « si lo pudiera, daría la vuelta al mundo ».

Les exercices de conjugaison du conditionnel sont facile car il convient de reprendre les irrégularités du futur simple, et l’on n’a que la terminaison à modifier.

Il s’agit des verbes caber, decir, haber, hacer, poder, poner, querer, saber, salir, tener, valer, venir.

On notera que les conditionnels des verbes deber, haber, poder et querer sont souvent remplacés par leur imparfait du subjonctif.

L’impératif affirmatif

Alors que l’on ne conjugue que trois personnes à l’impératif français, la langue espagnole possède un vouvoiement supplémentaire pour exprimer un ordre : le vous singulier et le vous pluriel (usted et ustedes).

Ainsi dit-on « fais cela » et faites cela » en français, mais « fais cela », « faites cela » (à une personne inconnue) et « faites cela » (à plusieurs personnes inconnues) en espagnol.

L’idiome espagnol conjugue donc cinq personnes à l’impératif.

Les irrégularités sont similaires qu’au présent de l’indicatif et du subjonctif (les verbes à diphtongue, à alternance et à affaiblissement).

Autre règle : lorsqu’un pronom personnel ou un pronom réfléchi s’emploie avec un impératif, on le place après le verbe : c’est l’enclise.

Exemple, avec l’ordre « donne-le-moi » : dámelo.

La formation est la suivante :

  • Pour les verbes en AR :  radical + a, e, emos, ad, en,
  • Pour les verbes en ER :  radical + e, a, amos, ed, an,
  • Pour les verbes en IR :  radical + e, a, amos, id, an.

L’impératif négatif

Assez simple, cette forme d’impératif s’emploie fréquemment pour exprimer la défense ou l’interdiction.

Celle-ci se constitue de la négation ajouté du subjonctif présent : no + subjonctif, avec les mêmes irrégularités que celles du subjonctif présent :

  • Défense d’entrer : No entre,
  • Ne viens pas : no vengas,
  • Ne chantez pas : no cantéis,
  • Ne mange pas : no comas.

A l’impératif négatif, on n’applique pas l’enclise : les pronoms sont placés avant le verbe : no me lo des (« ne me le donne pas »), no me lo digas (« ne me le dis pas »).

Voilà, vous êtes calés en conjugaison après avoir répété cours d’espagnol et exercices ? Il faut désormais travailler d’autres exercices de grammaire et enrichir votre vocabulaire espagnol pour tendre vers un niveau avancé !

Pensez à prendre des cours d’espagnol pour progresser en conjugaison !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar