Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment devenir enseignant russophone ?

De Alexia, publié le 04/01/2019 Blog > Langues > Russe > Quels Sont les Diplômes à Avoir pour Être Prof de Russe ?

« Le bonheur n’est pas dans le bonheur, mais dans son atteinte. » Fiodor Dostoïevski

280 millions de personnes parlent le russe dans le monde.

Suivre des cours de langue russe est un moyen de découvrir une nouvelle culture, une civilisation différente et la richesse de la littérature russe.

Un voyage en Russie via le transsibérien de Moscou à Saint Pétersbourg, ça donne envie non ?

Cela peut être une motivation pour les élèves d’apprendre la langue russe.

Mais comment devient-on professeur de russe ?

Voici les différents diplômes nécessaires à l’enseignement des langues et plus particulièrement du russe.

Avoir un master pour enseigner en collège et lycée

Comment devenir prof de russe ? Il faudra bucher pour espérer obtenir le précieux sésame !

Pour enseigner le russe en collège et lycée publics, il n’y a pas 36 solutions. Il faut le CAPES.

La méthode la plus logique pour l’obtenir est de se destiner dès l’obtention du baccalauréat à l’enseignement.

En effet, le chemin tout tracé pour devenir professeur de russe est d’abord suivre une licence en langues, littératures et civilisations étrangères en russe (LLCER) puis un master MEEF (métiers de l’enseignement).

En licence, les cours de russe vise à tout comprendre de la grammaire russe, de la culture russe et des mots russes mais également de la phonétique, de l’expression orale et écrite et de la compréhension orale et écrite.

La licence permet une véritable immersion dans la langue russe et d’autres langues slaves. Des séjours sont parfois organisés afin de passer quelques jours en immersion en Sibérie, dans les pays baltes ou près du lac Baïkal pour perfectionner ses compétences linguistiques.

Ainsi, l’étudiant ressort polyglotte de cette licence : l’anglais est obligatoire, ainsi qu’une autre langue slave parmi le polonais, le serbo-croate et le tchèque (ces langues peuvent être différentes selon les universités).

Au terme de la licence de russe, l’étudiant peut alors se diriger vers le master MEEF mention 2nd degré (collège et lycée).

Le concours CAPES se passe dès la fin du master 1. L’étudiant devient alors stagiaire dans l’Education Nationale et passe la moitié de son cursus en stage et l’autre moitié en formation.

Le CAPES russe se déroule en deux temps :

  • Les épreuves d’admissibilité : deux épreuves écrites, la composition en russe et la traduction russe français et/ou français russe,
  • Les épreuves d’admission : deux épreuves orales, la mise en situation professionnelle et l’entretien à partir d’un dossier.

Si l’étudiant n’obtient pas le CAPES du premier coup, il peut redoubler son master 1 ou passer en master 2 étudiants pour préparer le concours.

Il suit alors le même enseignement que les fonctionnaires stagiaires mais a également 50 heures de préparation au concours, un stage de pratique accompagnée de 32 jours en établissement scolaire et deux semaines en établissement pré-éducatif, en entreprise ou à l’international.

Il peut ensuite se présenter de nouveau au concours CAPES russe et devient fonctionnaire stagiaire.

Passer l’agrégation de russe pour enseigner à l’université

Comment obtenir le CAPES russe ? Le travail en groupe peut aider à mieux apprendre.

Pour apprendre le russe à des élèves à l’université, être professeur de version, de vocabulaire russe, de phonétique ou de civilisation, il faudra passer l’agrégation.

Le professeur agrégé peut aussi enseigner en lycée et en classe préparatoire.

Le niveau avancé en russe est requis pour pouvoir prétendre à l’agrégation qui est un concours compliqué. Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas obligatoire de passer un doctorat pour passer l’agrégation.

Les étudiants en master 2 MEEF formés au sein des ESPE (ancien IUFM) peuvent décider de passer l’agrégation. Mais tous les titulaires d’un master 2 ou équivalent peuvent s’inscrire au concours de l’agrégation pour enseigner le russe en France.

Le contenu de l’épreuve varie en fonction de la discipline. Pour les langues étrangères, il y a trois épreuves écrites d’admissibilité et cinq épreuves orales d’admission.

Les épreuves écrites d’admissibilité

  • Une dissertation ou une composition en russe ou en français (6 ou 7h en moyenne, coeff. 2, 3 ou 4),
  • Une épreuve de traduction (version ou thème, entre 4 et 7 h., coeff. 3 ou 4),
  • Des exercices de phonologie, de grammaire (6h en moyenne, coeff. 1).

Les épreuves orales d’admission

  • La présentation d’une leçon en russe (5h de préparation, 45min. d’épreuve, coeff. 3),
  • Un commentaire de texte en russe ou français (préparation 1h30 à 4h en moyenne, 45 min. d’épreuve, coeff. 4 ou parfois 7), suivi d’un entretien avec le jury,
  • Une traduction orale : version ou thème puis entretien (1h de préparation, épreuve : entre 45 min et 1h, coeff. 3 ou 7 selon les langues),
  • Une interrogation portant sur l’une des 3 options choisie par le candidat au moment de son inscription (littérature, civilisation ou linguistique), à partir d’un exposé (30 min. d’épreuve, 15 min d’entretien, coeff. 2),
  • Un entretien avec un jury portant sur la compétence Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable (10 min., 10 min. d’entretien avec le jury, coeff. 4). Cette épreuve est couplée avec une des autres épreuves d’admission).

Le nombre de candidats reçus dépend avant tout du nombre de places définie par le ministère.

Pour passer l’agrégation, il faut s’inscrire auprès d’une université comportant une ESPE, entre septembre et octobre. Il faudra ensuite suivre les cours théoriques et pratiques, ainsi qu’un stage.

Parler russe et connaître l’alphabet cyrillique, c’est bien mais il faudra bien plus pour pouvoir prétendre à un poste à l’université.

Obtenir le CAFEP russe pour enseigner dans le privé

Comment se préparer à être enseignant russophone ? Vous risquez de vous retrouver face à des élèves peu motivés. (source : Flicks)

Le CAFEP-CAPES est l’équivalent du CAPES pour l’enseignement dans des établissements privés.

Il est réservé aux étudiants inscrits en master 1 ou master 2 ainsi qu’aux personnes ayant déjà un master ou équivalent.

Le concours se déroule exactement de la même manière avec les deux épreuves écrites d’admissibilité et les deux épreuves orales d’admission.

A la fin des épreuves, le jury délibère et établit une liste de candidats admis, en fonction de leur nombre de points et dans la limite des places disponibles.

Ainsi, réussir le concours n’engendre pas l’obtention d’un contrat ou d’un agrément définitif.

Pour prétendre à l’obtention d’un contrat ou d’un agrément définitif, il faut obligatoirement :

  • Effectuer un stage rémunéré d’un an avec l’accord d’un chef d’établissement, en bénéficiant d’un contrat ou agrément provisoire. A la fin du stage, un jury détermine si le candidat peut bénéficier d’un contrat ou agrément définitif. Les lauréats non nommés sur un emploi de stagiaire le 1er octobre suivant la date de proclamation des résultats devront repasser le concours,
  • Détenir un diplôme de master ou équivalent.

Si un candidat est reçu au CAFEP et n’a pas de master, il doit suivre la deuxième année (M2) du master MEEF lors de son année de stage. Il ne peut pas bénéficier d’un contrat ou d’un agrément définitif tant que son diplôme n’est pas validé.

Pour enseigner dans un établissement privé, il faut obtenir l’accord du chef d’établissement. Pour cela, il faut prendre contact, dès l’inscription en M1 et au plus tard au moment de l’inscription au concours, avec les représentants de l’enseignement privé sous contrat de son académie.

Passer le CAPES interne russe en concours fonction publique

Que le russe soit votre langue maternelle ou non, il faudra être bilingue pour pouvoir passer le CAPES interne en russe.

Au collège et lycée, le CAPES est obligatoire pour enseigner (en cours d’espagnol, en cours d’allemand, en cours d’italien…) mais il peut également vous être demandé en école de langue et en cours particuliers pour attester de votre capacité à enseigner avec pédagogie.

Le concours interne du CAPES s’adresse aux personnes ayant déjà travaillé dans la fonction publique. Il faut pouvoir justifier de trois ans d’exercice de service public et détenir une licence (ou équivalent) pour pouvoir y prétendre.

Comment obtenir le CAPES ? Allez, on se replonge dans ces classiques de littérature russe !

Le CAPES interne se déroule en deux étapes : une épreuve d’admissibilité et une épreuve d’admission.

L’épreuve d’admissibilité est une épreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

Il s’agit d’un dossier soumis à une double correction et noté sur 20 qui doit suivre un plan précis :

  • Première partie : description des responsabilités confiées durant son parcours professionnel dans le domaine de l’enseignement (2 pages dactylographiées),
  • Deuxième partie : développement et analyse des réalisations pédagogiques du candidat relatives à une situation d’apprentissage (6 pages maximum).

Le jury accordera de l’importance à plusieurs critères :

  • Le choix de l’activité,
  • La maîtrise des enjeux scientifiques, didactiques et pédagogiques de l’activité décrite,
  • La structure,
  • La prise de recul,
  • La justification des choix du candidat,
  • La qualité de l’expression et la maîtrise de l’orthographe.

Le candidat pourra échanger 10 minutes maximum avec le jury au cours d’un entretien sur son dossier.

L’épreuve d’admission est une épreuve professionnelle en deux parties :

  • L’exploitation pédagogique de documents en russe : 2 heures de préparation, 30 minutes d’exposé, 25 minutes d’entretien,
  • La compréhension et l’expression en russe : 30 minutes.

Au termes des épreuves, le candidat pourra donner des cours dans la langue de Tolstoï.

Le troisième concours du CAPES pour enseigner le russe

Le troisième concours du CAPES est réservé à toute personne ayant au minimum cinq ans d’expériences professionnelles dans le secteur privé. Aucune condition de diplôme n’est requise.

Pour apprendre l’alphabet russe, la prononciation, une déclinaison et les expression russes à un apprenant de niveau débutant ou niveau intermédiaire, le professeur devra être parfaitement bilingue sans forcément être natif.

La réussite du concours dépend de sa préparation aux examens et de sa capacité à faire progresser des élèves expérimentés ou non.

Le troisième concours du CAPES se déroule comme suit :

  • Une épreuve d’admissibilité : traduction (version ou thème) pendant 5 heures,
  • Une épreuve d’admission : entretien à partir d’un dossier et d’un document de compréhension (2 heures de préparation, 1 heure d’épreuve).

Alors prêt pour donner votre premier cours de russe en collège/lycée ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar