Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Lutter contre l’obésité en boxant (« shadow-bowing »)

De Philippe, publié le 26/10/2017 Blog > Sport > Boxe > Shadow Boxe : Remède contre le Surpoids ?

« La boxe est un sport très fruité : quand tu te prends une pêche en pleine poire, tu tombes dans les pommes et tu ne peux plus ramener ta fraise. »

Gustave Pie, Aphorismes et autres pensées

Manger, bouger ; cinq fruits et légumes par jour : le Graal pour un poids de forme idéal ! Avec cet aspect éminemment fruité, la boxe en général serait donc la clef d’un régime réussi…

Sinon, sans blague, serait-ce le titre d’un nouveau thriller ou film d’horreur destiné à détrôner The Shining dans le cœur des cinéphiles adeptes de sensations fortes ?

Non, pas du tout : le shadow boxing est une méthode d’entraînement à la boxe aussi ancienne et efficace que facile à mettre en œuvre !

Avant de voir plus précisément de quoi il en retourne, nous préférons mettre les points sur les i : nous allons longuement parler ici de la shadow boxe, mais principalement dans une optique « minceur », c’est-à-dire en vous présentant et démontrant ses qualités pour tous ceux – et toutes celles – qui voudraient perdre du poids.

Mincir tout en se faisant plaisir, c’est le top, surtout que l’on peut en même temps apprendre à se défendre, ce qui est toujours un atout dans une société où la violence gratuite dans la rue est chaque jour plus répandue… Alors que les fainéants passent leur chemin, et que les personnalités dynamiques enfilent leurs gants de boxe !

Pourquoi et comment lutter contre le surpoids ?

La première notion à savoir, c’est où commence et se termine le surpoids, car certains auront tendance à se trouver toujours trop gros.

L’OMS nous donne une définition mondialement reconnue : il s’agit d’« une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé ».

Pour en déterminer la présence chez un individu, on utilise l’IMC (indice de masse corporelle) qui repose sur le poids en kilos divisé par le carré de la taille en mètres – c’est-à-dire x kg/y m².

Le surpoids intervient avec un IMC supérieur ou égal à 25.

Une fois ce seuil franchi, il est important de se ressaisir au plus vite et de réagir, afin de ne pas franchir la ligne rouge de l’obésité à partir d’un IMC 30.

Pour devenir un champion du monde de boxe invaincu de son premier combat à son dernier combat, il faut être inscrit dans un club de boxe anglaise de qualité et effectuer du cardio boxing entre chaque circuit training de boxe pro. Cours de boxe anglaise | Des cours collectifs où l’on travail fessiers, buste, abdos, jeu de jambes… | source : pxhere.com

Le surpoids et l’obésité, qui ont triplé depuis 1975 et touchaient en 2016 1,9 milliard d’adultes (c’est énorme !), peuvent entraîner des conséquences fâcheuses : risques de maladies cardiovasculaires accrus (un AVC, ce n’est jamais drôle), diabète, arthrose, exposition supérieure aux cancers…

Pas très ragoûtant donc : afin de ne pas hâter son passage de vie à trépas, il convient de rester en forme et de garder la ligne. Pour cela, la recette est simple : manger équilibré et maintenir une activité physique digne de ce nom et régulière !

Mais encore faut-il avoir toutes les cartes en main pour choisir la pratique sportive qui conviendra le mieux… On pense spontanément aux grands classiques : le footing, la gymnastique, la natation… Avez-vous déjà pensé à joindre l’utile à l’agréable en sortant du lot par une activité particulièrement attrayante, comme la boxe ? Et attention aux idées reçues : on peut s’essayer au boxing sans risquer de prendre des coups invalidants, notamment via la shadow boxe !

Apprenez-en plus également sur la boxe anglaise

Qu’est-ce que le shadow boxing ?

Pas la peine d’être bilingue anglais-français pour savoir que le mot « shadow » renvoie aux bons vieux fantômes des histoires à faire peur… L’une des traductions les plus courantes est « boxe de l’ombre », car ce sont bien des ombres que vous affronterez !

Le gros avantage, c’est qu’elles ne rendent pas les coups… !

Appliquée à la boxe, l’expression a de quoi sembler étrange, mais vous allez très vite comprendre ce dont il s’agit.

La boxe shadow peut s’effectuer seul, et ce n’importe où. On n’aura besoin d’aucun sac de frappe, ni même de gants de boxe (ni de sous-gants) ou d’un casque de boxe amateurs.

Un short et un T-shirt, ou un survêtement en mauvaise saison, suffiront avec des chaussettes ou des chaussures de boxe selon le revêtement sur lequel on évoluera.

Bien sûr, pour avoir les repères d’un boxeur qualifié, on aura tout intérêt à boxer sur un ring plutôt que sur le tatami d’une banale salle de sport ou que sur le carrelage de sa salle à manger… Car il n’est pas évident de reproduire ailleurs la légère sensation de rebondissement que l’on trouve entre les cordes.

Il s’agit de combattre contre un fantôme, c’est-à-dire un challenger imaginaire. Il faut pourtant que ce soit très sérieux : le sportif doit vraiment s’y croire et vivre à fond son combat fictif. Pour grossir le trait, il faut frapper dans le vide – ce qui est beaucoup plus fatigant qu’on le croit, car l’absence de cible solide devient vite traumatisante pour les biceps et triceps.

Il y a quelque chose du toreo de salon, pratiqué par les plus grands toreros qui esquissent au ralenti des passes, façon Jean-Paul Belmondo face aux voitures du littoral normand dans Un singe en hiver (film adapté à partir d’un excellent roman d’Antoine Blondin). Le but est d’assimiler parfaitement les gestes de base.

Au ralenti comme en vitesse réelle, ou encore accélérée, le shadow boxing prend place dans tout programme complet d’entraînement de boxe. Il n’est pas un seul jour, sauf peut-être le dimanche pour les plus pieux, où un boxeur professionnel ne s’y adonne ! Il y crée des enchaînements inédits pour faire mouche le jour J.

Cerise sur le gâteau, la shadow boxe est utile et pratiquée dans toutes les boxes : boxe anglaise, savate, boxe francaise, boxe américaine (full-contact), kick-boxing, boxe pro, boxe birmane, boxe thai, MMA (combat libre)… D’une discipline à l’autre, seuls les coups esquissés varieront, en fonction de ceux que les règles de chaque fédération sportive admettent.

L’idéal est d’avoir un coach sportif pour vous observer ou, à défaut, de faire du shadow boxing entouré de miroirs pour se voir soi-même et passer en revue ses moindres faits et gestes, l’œil critique.

Un échauffement préalable est nécessaire, de même que des étirements en fin de séance.

Les vertus physiques de la « boxe fantôme »

Bien sûr, tout dépendra de la durée de vos séances de shadow boxing

Un jeu de jambes continu remplacera à lui tout seul un jogging, faisant office de véritable exercice cardio.

Simplicité et polyvalence caractérisent un exercice sportif à la portée de tout un chacun et permettant de perdre du gras transformé en muscle, petit à petit, surtout si on peut compléter le tout par des séances de renforcement musculaire utilisant des appareils de musculation.

À quand des avant-bras dignes de Schwarzenegger ? Ce ne sont pas toutes les disciplines sportives qui vous mettent sur cette voie…

Pour être champion olympique et se la jouer Tyson fury, il faudra enfiler les mitaines sur le coin du ring. Sac de sport | Du matériel de boxe (gants de sac, punching ball…) sera nécessaire pour aller plus loin | source : visualhunt.com

Au fil de votre cardio-training façon boxeurs, vous allez vous forger une ceinture abdominale au top. Vos abdos-fessiers diront adieu à la cellulite et seront merveilleusement bien rebondis.

L’esquive vous sera elle aussi naturelle, avec force explosivité, tandis que vous aurez perfectionné votre art du combat à mains nues. Contre toute agression éventuelle, c’est un avantage digne de la botte de Nevers !

C’est parfait pour tremper son mental et éprouver sa concentration. Cela vous permettra d’avoir un meilleur sommeil, et donc une récupération accélérée.

Dans un genre moins conventionnel, si vous voulez un style de boxe dynamique et sans risques de blessures, qui dépasse le cadre d’un entraînement classique à la boxe mais aide à combattre le surpoids, vous pouvez vous tourner vers la boxe fitness, presque plus proche du fitness pur et dur que du boxing proprement dit – le tout en musique !

Marre du shadow boxing ? mettez-vous à la boxe anglaise sinon !

Que faire une fois sa ligne retrouvée ?

Lutter contre le surpoids requiert de manger sainement et d’avoir une pratique sportive régulière. Mais une fois que l’on aura atteint son poids idéal, on se lasserait vite à en rester là, au stade du shadow boxing

Normalement, une boxe shadow sérieusement pratiquée pendant des semaines et des mois vous donnera envie de découvrir plus avant le noble art, ce sport qui en jette et plaira toujours au plus grand nombre.

Il faudra alors passer par un boxing shop puis trouver un bon prof – un cours d’essai est généralement offert pour ce qui est du coaching sportif particulier.

Il serait temps de perfectionner sa technique et de se frotter à des adversaires bien réels, façon boxeur des rues, mais sur un ring de boxe, histoire de devenir un grand champion dans sa ville !

De toute façon, pour bien effectuer son shadow boxing, il est impératif de connaître en amont les principaux coups du boxeur : uppercut, combat rapproché, corps-à-corps, bouclier, coup de pied pour la savate BF…

Un protège-dents, des protège-tibias et un kimono seront nécessaires pour le karaté, le taekwondo, le kung fu, l'aïkido et le jiu jitsu, alors qu'il faudra un équipement de boxe pour un gala de boxe. Boxe thaïlandaise | Les sports de combat requièrent une condition physique irréprochable | source : static.pexels.com

Une école de boxe de qualité saura vous former rapidement, et vous prendrez vite plaisir à attacher votre casque de protection en cuir synthétique pour vous lancer dans un combat contre l’ennemi trois fois champion de votre village…

Serez-vous le grand boxeur français de demain, vainqueur du championnat d’Europe à l’occasion d’un magnifique combat dans un palais des sports ?

Si tel est le cas, après avoir maigri en perdant toute votre graisse, vous aurez envie de prendre du poids, mais uniquement de la masse musculaire cette fois-ci : le sommet de la gloire, c’est de remporter la palme chez les super-lourds !

Dans tous les cas, vous aurez gagné en confiance en soi et en maîtrise de soi. Donc, pour éviter tout surpoids, évitez le dopage et les médicaments frauduleux fabriqués à l’autre bout du monde : bougez-vous, et mettez-vous à la boxe-boxe !

Découvrez-en aussi plus sur la boxe francaise et la boxe thaï ici…

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar