Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment fixer son prix pour enseigner en cours collectifs ?

De Samuel, publié le 17/09/2018 Blog > Cours particuliers > Donner des Cours Particuliers > Quel Tarif pour Donner un Cours Particulier en Groupe ?

« Quand on veut apprendre trop de choses aux élèves, on ne leur apprend rien. » Jules Payot (1859-1940).

De tous les services à la personne, les cours particuliers font partie des plus répandus : cours de soutien scolaire, aide aux devoirs, stages vacances pour progresser et rehausser le niveau scolaire.

Cours individuels et cours collectifs concernent plus d’un million d’élèves en France. Pourtant, soutien scolaire et cours particuliers ne représentent que 6 % des heures déclarées pour ce secteur d’activité.

Selon une infographie du gouvernement, en 2016, sur 34 902 structures de services à la personne, 78 % étaient des entreprises ou des micro-entreprises.

Or décrochage et échec scolaires sont fortement corrélés à l’exclusion sociale et aux inégalités socio-économiques : prendre des cours particuliers génère un surcoût pour les familles désargentées ou modestes.

Dans ce contexte, comment estimer le tarif horaire des cours de soutien, notamment les cours collectifs ? C’est l’objet de cet article.

Les déterminants du prix des cours collectifs

Les modes de rémunération les plus courants pour donner des cours particuliers en groupe sont le chèque emploi service universel ou la facture, éditée pour son propre compte par un micro-entrepreneur.

Les tarifs de la formation : il faut avoir les moyens ! Même à 25 € de l’heure, quand on dépense tout son revenu pour manger, prendre des cours passe au second plan…

Nos professeurs sur Superprof sont majoritairement rémunérés sur cette base mais d’autres enseignent pour le compte de structures agréées de soutien scolaire à domicile ou non (Acadomia, Complétude, Keep School, ABC Cours, école de langue, salle de sport, etc.) : ils sont donc salariés et perçoivent un salaire.

Un cours en groupe s’organise le plus souvent en petit groupe de dix élèves maximum : les professeurs particuliers interviennent dans une salle de cours – ou une salle de réunion – pour dispenser une méthodologie, une remise à niveau, un temps d’accompagnement scolaire pour faire progresser leurs élèves.

Il existe un prix relatif de marché qui fait que les tarifs pratiqués son indexés sur un même montant, que l’économie nomme « prix d’équilibre » (pour ceux qui croient au théorème libéral de l’offre et de la demande) : celui-ci oscille autour de 20 € à 25 € de l’heure, avant déduction fiscale.

Les déterminants d’un tarif horaire pour donner des cours individuels sont :

  • L’expérience du prof particulier,
  • Son niveau de diplôme,
  • Les frais de déplacement (souvent imputés au tarif horaire),
  • Le niveau scolaire de l’élève,
  • Le prix auquel le professeur lui-même estime pouvoir proposer ses compétences compte tenu de son expertise.

C’est devenu un lieu commun : un cours de niveau primaire sera moins onéreux qu’un cours de niveau collège, et moins cher encore, qu’un soutien scolaire en classe de Terminale.

Mais pour les cours en groupe alors ?

Prenons l’exemple d’un cours collectif pour apprendre une langue étrangère.

Un prestataire se propose de donner des cours de langue à 40 € de l’heure pour des cours individuels d’1h30 (soit 60 € le cours). Celui-ci ne pourrait faire payer 60 € par séance à chaque élève du petit groupe de 8 personnes.

Imaginez : pour 30 séances de 1h30 enseignées à 8 élèves, le professeur ou la professeure empocherait 14 400 €, soit 320 € de l’heure (pour 8 personnes).

Aucune famille ne pourrait donner chacune 1 800 € pour 30 séances (45 heures) durant l’année scolaire, et choisirait de faire jouer la concurrence.

Du coup, des tarifs dégressifs seront appliqués selon le nombre d’élèves présents à chaque séance : par exemple 300 € chacun pour 5 à 8 personnes, 270 € pour 8 personnes, 230 € pour 9 personnes, 200 € pour dix personnes.

On verra donc être proposés des forfaits, calculés en nombre de séances et selon l’effectif, durant l’année scolaire.

Plus les prix seront attractifs pour la famille (200 € ou 300 € l’année reste abordable), plus le professeur augmentera son revenu annuel.

Le déterminant d’un tarif horaire pour des cours en groupe répond donc à la fois de la qualification du professeur et du niveau scolaire concerné, mais il faut également considérer le paiement des cotisations sociales (payées à l’URSSAF s’il est indépendant) et les effectifs des groupes.

Quel prix pour du soutien scolaire en groupe ?

Quels sont les prix des cours de maths, des cours de physique chimie, des cours particuliers de français, des cours de perfectionnement en français langue étrangère, ou encore des cours pour une préparation bac ?

Là encore, les prix vont fluctuer selon la zone géographique et le tissu socio-économique des différentes régions.

 

Bien cibler sa zone pour trouver un maximum d'élèves. Aller à Clichy pour un cours collectif quand on habite Porte d’Orléans. Judicieux ?

La sociologie étant différente à Paris ou à Montpellier, à Nantes ou à Nice, les professeurs vont donc s’aligner sur la concurrence, sur la demande globale et vont chercher à diversifier leur offre de prestations pour remplir leur emploi du temps et maximiser leurs effectifs.

On ne dira pas que les cours privés répondent exclusivement d’une logique microéconomique. Cependant, il paraîtra absurde de proposer 100 € de l’heure chacun pour un cours de musique ou d’éveil musical en groupe de 8 enfants de 4 ans…

A l’inverse, un cours de français de niveau 1ère L pour 10 élèves à raison de 30 séances de 2 heures ne se paiera pas 50 € par élève, auquel cas le professeur ne recevrait que 500 € pour l’année, et travaillerait presque gratuitement.

Nos professeurs sur la plateforme de cours particuliers Superprof le savent bien : l’investissement dans la connaissance – que les économistes appellent le « capital humain » -, ça a un coût.

Cet investissement, c’est le prix de l’heure de cours compte tenu des qualifications de l’enseignant, et du temps passé à préparer ses cours ou à les expliquer.

Si la fixation des prix des cours répond de la loi de l’offre et de la demande, il faut en préciser les fondements.

Cette loi fixe la quantité de biens et services qu’une quantité de demandeurs (ici, les parents d’élèves) serait prête à acheter en échange d’une quantité donnée de travail (ici, l’offre de travail des professeurs).

En théorie, lorsque la demande de cours augmente, l’offre de professeurs disponibles se fait plus rare et les prix augmentent.

A l’inverse, si celle-ci diminue (imaginons que tous les élèves tendent soudainement vers la réussite scolaire), le prix baissera puisque les professeurs (l’offre) seront en abondance sur le marché.

En moyenne, le tarif horaire des cours collectifs dans les grandes villes de France oscille autour de 20 €, avant l’avantage fiscal octroyé aux bénéficiaires de services à la personne.

Tarifs des cours collectifs : comment calculer son salaire ?

Prenons l’exemple d’un professeur de mathématiques intervenant avec Superprof.

S’il donne cours en petit groupe de 5 élèves au niveau Terminale S, à raison d’une heure par semaine de septembre à juin (10 mois, 40 séances), à un tarif de 250 € par élève.

La négociation salariale : une rencontre entre offre et demande ? Si on était payé en troc ? Combien de pains bio pour une heure de piano ?

Pour un groupe, il recevra donc 1250 € pour l’année, soit 125 € par mois, soit 31,25 € l’heure hebdomadaire.

S’il travaille 18 heures par semaine, c’est-à-dire à supposer qu’il atteigne jusqu’à 18 groupes pour effectuer la même quotité de service à plein temps qu’un professeur certifié au collège lycée, il recevrait 2 250 € bruts par mois.

A première vue, c’est un très bon salaire.

En réalité, il devra retrancher 22,9 % de son bénéfice au titre du paiement des cotisations sociales pour les micro-entreprises (s’il est indépendant et qu’il ne bénéficie pas de l’ACCRE), pour avoir un salaire net de 1 734,75 €.

En plus, il sera très difficile de trouver suffisamment d’élèves pour avoir 18 groupes de 5 personnes par semaine sur toute l’année scolaire.

Son salaire mensuel sera donc revu à la baisse si sa demande de cours est insuffisante.

S’il estime qu’il n’aura qu’un temps de travail de 9 heures par semaine, alors il devra augmenter son tarif forfaitaire : par exemple, à 400 € l’année par famille pour un groupe de 5 élèves, soit 2 000 € l’année, 50 € de l’heure.

A un tarif horaire de 50 €, il atteindra 1 600 € bruts pour 9 heures de cours hebdomadaires. Mais les parents d’élèves risquent de trouver ce tarif un peu élevé…

Là encore, c’est une barre salariale haute en comparaison à d’autres salariés employés à 37,5 heures par semaine pour 1200 € nets par mois, mais il faut prendre en compte le niveau de qualifications, le temps énorme passé à préparer les cours à la maison et le paiement des cotisations sociales.

D’autres préféreront facturer à l’heure : en moyenne, un cours particulier coûte 20 € à 25 € de l’heure.

Avec un autre groupe de 5 élèves prenant des cours d’espagnol – par exemple -, chaque cours rapportera 100 €, soit 400 € le mois pour un groupe.

Le calcul est aisé : pour être payé au smic, il faut remplir au moins 4 groupes, soit 16 cours par mois, ce qui est loin d’être simple.

A tous ces calculs, nos enseignants retrancheront encore des dépenses inhérentes à leurs leçons particulières : pour une heure de cours, on peut compter entre 2 et 4 heures de préparation, plus les frais de déplacement (pour se rendre à la salle de cours), plus les dépenses d’impression des ressources pédagogiques.

Comment fixer un tarif pour ses cours et trouver des élèves ? Parfois, les salaires sont si faibles que l’on peut préférer se produire dans la rue. A voir !

Supposons qu’un professeur de sciences physiques propose 300 € par famille pour l’année scolaire (40 séances) au titre d’un cours de matières scientifiques (préparation aux examens, cours de méthodologie pendant les vacances scolaires, etc.).

En groupe de 5 élèves, chaque cours collectif rapporte 37,5 € ((300 x 5) /40).

Il faut préparer 43 cours de physique pour atteindre un salaire brut de 1 600 € par mois : à considérer qu’une heure de cours demande trois heures de préparation, cela ramène l’heure de cours à 12,4 € (1600 / (43 x 3)).

Voici un tarif bien faible compte tenu du niveau de connaissances exigé pour pouvoir enseigner aux lycéens !

C’est la raison pour laquelle on voit souvent les prix des leçons de tutorat excéder les 30 € : pour que les enseignants « gagnent leur vie » !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar