"Celui qui gravit le mont Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou."

Au pays du soleil levant, le volcan proche des villes d'Hakone et Kawaguchiko est un lieu incontournable pour tout voyageur.

C'est simple, c'est la montagne la plus visitée au monde avec plus de 3 millions de visiteurs venant à la 5e station à 2 000 mètres d'altitude chaque année et plus de 300 000 randonneurs s'engageant sur ses sentiers volcaniques.

Sa dernière éruption remonte à 1707 et son ascension relève presque d'un pèlerinage. Elle était d'ailleurs interdite aux femmes jusqu'en 1872 !

Alors pour votre voyage au Japon, avez-vous prévu de vous rendre près de la plus haute montagne du pays ou même de tenter de grimper jusqu'au cratère ? Un peu d'organisation s'impose !

Anthony
Anthony
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !
Fumihiro
Fumihiro
Prof de Japonais
5.00 5.00 (32) 30€/h
1er cours offert !
Alexandra
Alexandra
Prof de Japonais
4.93 4.93 (11) 18€/h
1er cours offert !
Hisako
Hisako
Prof de Japonais
5.00 5.00 (11) 23€/h
1er cours offert !
Marine
Marine
Prof de Japonais
5.00 5.00 (8) 25€/h
1er cours offert !
Diana
Diana
Prof de Japonais
4.92 4.92 (8) 30€/h
1er cours offert !
Sebastien
Sebastien
Prof de Japonais
4.75 4.75 (8) 20€/h
1er cours offert !
Yuko
Yuko
Prof de Japonais
5.00 5.00 (18) 30€/h
1er cours offert !

Combien de temps prévoir pour visiter le mont Fuji ?

Que faire aux alentours du volcan japonais ?
Vous pouvez aussi décider de grimper sur un sommet face au mont Fuji.

Vous n'êtes pas obligé de faire partie des grimpeurs chevronnés voulant à tout prix atteindre le sommet du point culminant du Japon !

Il y a énormément de choses à faire aux alentours du mont Fuji. De nombreux lacs sont présents dans cette partie du Japon, si bien qu'on l'appelle la région des 5 lacs. Vous pouvez donc vous balader toute l'année autour du mont Fuji, sans jamais tenter de le gravir.

L'ascension du mont Fuji en une nuit

Choisissez toujours un moment où la météo est clémente. S'il y a des nuages, la vue ne sera pas dégagée et le plus beau au mont Fuji reste le lever et le coucher du soleil. S'il y a des nuages et qu'il pleut, vous ne verrez rien de ces instants magiques.

Deux possibilités s'offrent à vous en sachant que dans les deux cas, vous accuserez une bonne fatigue !

La première possibilité consiste à commencer votre ascension en fin de journée, avant le coucher du soleil. Vous profitez ainsi du coucher du soleil où vous serez puis vous pouvez continuer un peu votre ascension avant de vous arrêter pour la nuit dans l'un des nombreux refuges sur le sentier.

Spoiler alert : les refuges s'apparentent davantage à des petites huttes remplies de futons. N'attendez aucune intimité et ne prévoyez pas de passer une nuit reposante avec les allers et venus continus des voyageurs.

Vous pouvez payer pour la nuit ou pour 3h. Oui, parce qu'il va falloir se lever tôt pour espérer observer le lever du soleil depuis le sommet du mont Fuji.

La deuxième possibilité, c'est de commencer votre ascension de nuit vers 21h ou 22h et soit de faire l'ascension sans dormir du tout pour atteindre le sommet au lever du soleil, soit de vous arrêter 3h pour vous reposer dans un refuge.

Au lever du soleil, un cérémonial est mis en place par les autorités, ce qui rend l'expérience encore plus unique à vivre. Vous pourrez entendre l'hymne national japonais et admirer le drapeau du Japon hissé. Vous ne serez cependant pas seuls sur les sentiers. Un torii se trouve au sommet, transformant le lieu en sanctuaire zen (à condition d'être un peu isolé !).

La journée, l'ascension est un plus ordinaire mais il y a moins de monde et il fait moins froid au sommet. Vous pourrez davantage profiter des points de vue durant l'ascension à condition que les conditions météorologiques s'y prêtent.

Besoin de cours de japonais avant de partir ?

La région des 5 lacs

Découvrir le Japon et ses merveilles passent également par la région des 5 lacs. Vous pouvez facilement y passer 5 jours, le temps de vous rendre sur chaque lac, de faire des randonnées, de camper, de pêcher ou encore de vous balader à vélo.

Voici les 5 lacs à visiter autour du mont Fuji, offrant tous des points de vue uniques sur la montagne japonaise :

  • Le lac Kawagushi qui reflète parfaitement le mont Fuji. N'hésitez pas à prendre le téléphérique pour admirer le lac depuis le mont Tenjo,
  • Le lac Sai plus petit et plus dépaysant avec sa nature luxuriante,
  • Le lac Shoji où vous pourrez passer la nuit dans l'un des nombreux hôtels sur ses rives,
  • Le lac Motosu qui n'est nul autre que celui présent sur le billet de 1000 yen,
  • Le lac Yamanaka, le plus étendu des 5 lacs de la région.

Profitez d'un onsen et visitez les temples de la région tout en mangeant des sushis, dans la quiétude des lieux loin des grandes villes agitées japonaises. Si vous y êtes pendant la floraison des cerisiers, vous pourrez profiter de panoramas magnifiques avec un arbre en fleur et le mont Fuji en arrière plan.

Comment organiser sa visite du mont Fuji ?
Le panorama depuis les lacs est magnifique !

Quelles sont les horaires d'ouverture du mont Fuji ?

Le mont Fuji n'a pas d'horaires spécifiques. C'est un volcan qui est ouvert même si une participation de 8 € (1000 yens) est bienvenue mais en aucun cas obligatoire à partir de la 5e station.

Ainsi, vous pouvez vous y rendre toute la journée même s'il est plutôt conseillé de profiter du coucher du soleil ou du lever du soleil sur le mont Fuji.

L'ascension du mont Fuji est ouverte du 1er juillet au 10 septembre. En dehors de ces dates, elle n'est pas interdite mais fortement déconseillée. Les températures oscillent entre -18 et 8° et la température moyenne est de -6,5° (température probable en août également).  Le reste de l'année, vous pouvez tout à fait vous rendre aux alentours du mont Fuji pour pouvoir l'observer sans tenter l'ascension éprouvante du volcan.

Depuis son inscription en 2013 au Patrimoine Mondial de l'Unesco, le volcan de 3 776 mètres d'altitude attire chaque année de plus en plus de visiteurs. Son ascension, bien que difficile, est possible à n'importe quel âge, tant que vous êtes en bonne forme physique.

Prendre des cours de japonais avant le voyage peut s'avérer très utile.

Quel est le meilleur moment pour y aller ?

Pour éviter au maximum la foule, n'y allez pas entre le vendredi soir et le dimanche après-midi en été. Privilégiez la semaine et évitez également la période de congés Obon à la mi-août.

Le meilleur moment reste en juillet ou en août. En juin et septembre, les températures peuvent rapidement descendre et il pleut très souvent. C'est normal, juin correspond à la saison des pluies et septembre à celle des typhons.

Il y a quand même mieux pour profiter du paysage surtout si vous tentez l'ascension. Votre bonne humeur risque d'en prendre un coup et vous ne profiterez pas d'une vue dégagée. Grimper cette montagne compliquée pour voir du brouillard ? Je ne sais pas vous, mais moi c'est non merci !

Comment se rendre au mont Fuji depuis Tokyo ?

Comment aller à la montagne sacrée ?
Vous pouvez prendre le train ou le bus !

Depuis Tokyo, il y a plusieurs possibilités pour se rendre au mont Fuji.

Vous pouvez vous y rendre en train avec le Japan Rail Pass (JR Pass). Il faut prendre la ligne JR Tokaido jusqu'à Kozu puis changer de ligne pour la JR Gotemba et descendre à Gotemba. Un bus vous attendra alors pour vous poser aux pieds des sentiers d'ascension.

Il est aussi possible de prendre le train JR Limited Express Azusa ou Kaiji depuis la gare de Shinjuku à Otsuki. Vous n'aurez qu'à prendre ensuite un train de Fujikyuko pour Kawaguchiko. Vous en aurez pour environ 2h20 de trajet.

Vous avez la possibilité de prendre un bus depuis Tokyo à la station Shinjuku pour moins de 2h30 de trajet jusqu'à Kawaguchiko. C'est le plus simple : vous n'aurez aucun changement à faire contrairement au voyage en train. Il vous en coûtera entre 2 000 et 2 500 yen (soit entre 17 et 21 €). En pleine saison, pensez à réserver vos billets à l'avance.

Une fois à la gare de Kawaguchiko, il vous suffira de prendre le bus qui mène à la 5e station du mont Fuji.

Faut-il visiter le mont Fuji seul ou en excursion ?

Il n'est pas nécessaire de prendre une excursion pour le mont Fuji. L'ascension est de difficulté moyenne et demande simplement une bonne forme physique et un peu d'organisation.

Organisez votre voyage avant de vous lancer tête baissée dans l'ascension du mont Fuji. Si vous avez des problèmes aux genoux, l'ascension et surtout la descente pourra être compliquée. Les pentes sont douces mais le sol est fait de pierres volcaniques qui ont la fâcheuse tendance à se dérober sous les pieds.

Comptez entre 4 et 8h pour l'ascension, de même pour la descente en fonction de votre forme physique et de la fréquentation sur place. Le sommet est à plus de 3 700 mètres, il va falloir y aller doucement pour éviter de souffrir du mal des montagnes (si vous ne savez pas de quoi je parle, cherchez donc sur Google). Mieux vaut prendre son temps plutôt que de prendre des risques inutiles.

Comment se préparer à l'ascension du mont Fuji ?
Prenez des vêtements chauds et imperméables en cas de pluie.

Le sentier le plus facile est Yoshida. C'est aussi celui qui sera le plus emprunté. Vous pouvez également prendre le sentier Subashiri, Gotemba ou Fujinomiya (vérifiez les dates d'ouverture qui sont plus courtes que celles de Yoshida).

Evitez la mi-septembre pour l'ascension et préférez juillet ou août. Les refuges sont tous ouverts, les secours prêts à intervenir en cas de besoin et la météo est plus clémente.

Soyez bien équipé : prévoyez des vêtements chauds et imperméables, des chaussures de randonnée et des bâtons de marche pour faciliter votre montée et descente. Ne négligez pas la descente : ça tire souvent dans les cuisses et les genoux. Prévoyez 2 à 3 litres d'eau et de la nourriture énergétique. Il y a des stands sur le chemin mais les produits sont très chers.

N'oubliez pas votre lampe frontale et prévoyez de la monnaie pour pouvoir vous rendre aux toilettes sur le parcours.

Alors, prêt pour vous rendre au mont Fuji ? 

Besoin d'un professeur de Japonais ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.